« L’islam a toujours été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

LEFASO.NET | Par Oumar OUEDRAOGO • dimanche 26 mars 2017 à 02h30min

Il se tient, du 24 au 26 mars 2017, à Kouba, sortie sud de la capitale du Burkina, la 26èmeJalsaSalana de la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Burkina autour du thème : « Pour une nécessaire solidarité entre les religions afin de contrer l’expansion du terrorisme ». La cérémonie d’ouverture de cette retraite spirituelle, intervenue dans la soirée de ce vendredi, 24 mars 2017, a vu la présence du vice-président de l’Assemblée nationale, Me Bénéwendé Stanislas Sankara ; du ministre de la justice, des droits humains, de la promotion civique, garde des sceaux, René Bagoro et de celui de la communication, porte-parole du gouvernement, Rémis FulganceDandjinou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
« L’islam a toujours été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

Plusieurs sous-thèmes (http://lefaso.net/spip.php?article76263) seront scrutés au cours de ces trois jours de réflexion. « Si nous sommes musulmans, nous sommes tous astreints à défendre les valeurs de paix », souligne le président du comité d’organisation, Abdouramane Diallo, dès l’ouverture de cette 26èmeconférence annuelle.

Pour M. Diallo, il n’y a pas une religion au monde qui prône de tuer son prochain. D’où la nécessité, indique-t-il, de séparer « terrorisme » et « religion ». Il déplore que dans la fièvre des attaques, l’on passe de la qualification de « attaques terroristes » aux « attaques djihadistes » puis, « attaques islamiques ».Ce qui sème la confusion au sein de l’opinion publique entre terrorisme et islamisme. A en croire Abdouramane Diallo, le « jihad » n’a jamais signifié aller faire la guerre, mais plutôt faire un effort pour le bien. De son avis, le distinguo permettra de favoriser une synergie d’action contre ces violences.

Le vice-président de l’Assemblée nationale, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, représentant le président de l’Assemblée nationale, parrain de l’activité, a confié avoir été captivé dès son entrée sur le site, par le slogan de la communauté : « l’Amour pour tous, la haine pour personne ». Pour lui, quand il y a l’amour, il n’y a pas de haine, quand il n’y a pas de haine, il n’y a pas de terrorisme. « L’islam a toujours été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste, ce n’est pas possible », persuade le vice-président de l’Assemblée nationale, relevant que depuis 26 éditions, la communauté ahamdiyya a pu former l’homme ; l’homme au grand cœur, l’homme qui aime son prochain. Le représentant du parrain apprécie cette édition, « qui arrive à point nommé ».

Selon Me Sankara, de telles activités ne sont pas bénéfiques pour la communauté seulement, elles profitent à l’ensemble des femmes et hommes du Burkina. Selon lui, l’Assemblée nationale « espère surtout que ce discours de paix, ce discours d’appel à la cohésion sociale puisse être entendu et que, tous ensemble, nous nous mettions débout comme un seul homme contre le fanatisme et lutter contre le terrorisme ».

S’appuyant sur les propos d’un des responsables à l’organisation, Me Sankara souligne que dans aucune religion, on ne parle de terrorisme. ‘’Donc, le premier message (aux populations, ndlr), c’est de dire que nous devrons, nous-mêmes, faire très attention aux discours, aux messages et savoir que dans la religion, il n’y a que la paix. La religion doit être un tremplin pour cultiver la paix’’, invite le vice-président de l’Assemblée nationale.

Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, lui, a dit son admiration pour la pertinence des thèmes avant de souhaiter que ce rendez-vous raffermisse la paix, la solidarité, la fraternité et le vivre-ensemble.‘’Quelle que soit la religion, le seul Dieu que nous prions est celui de paix et d’amour’’, fait observer le porte-parole du gouvernement.

Le représentant du Mogho Naaba a, quant à lui, prié pour le pays et invité chaque Burkinabè à la culture de la paix et de la tolérance. Dans cet ordre d’idée, il a aussi exhorté les parents à s’investir davantage dans l’éducation des enfants.
Prennent part à cette retraite spirituelle, dix mille participants venus des treize régions du Burkina, du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Mali, du Niger, du Togo, du Royaume-Uni, de la France, de l’Allemagne et du Pakistan.

O.L.O.
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 mars à 18:34, par Yako
    En réponse à : « L’islam a toujours a été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste, ce n’est pas possible », vice-président de l’Assemblée nationale, Bénéwendé Stanislas Sankara

    Heureusement qu’ au Faso on sait faire la part des choses.Il reste à donner une définition bien précise au mot terrorisme,de la même façon qu’on a une définition bien précise du nazisme/fascisme.Ça évitera les amalgames.Courage à vous .

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars à 19:34, par Ka
    En réponse à : « L’islam a toujours a été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    Chrétien pratiquant, vivant au milieu des voisins musulmans du quartier nord de la ville, j’ai toujours dit que les extrémistes de Daesh ne représentent pas les musulmans du monde et encore moins ceux du Burkina, qui ont des approches très variées du Coran. Qu’on soit Musulman, catholique, Bouddhiste, protestant, ou autres, la croyance est une affaire personnelle qu’on maîtrise en soi. Ces rencontres pour clarifier que Daessh ne représente pas les musulmans, rassure le peuple Burkinabé, car le coran nous enseigne que l’Islam est une religion de la tolérance et de la paix qui n’ôte la vie de personne. Je déplore avec amertume en cohabitant avec des frères musulmans, la manière dont est perçu l’islam avec extrêmement tendue par notre peuple, pourtant solidaire de nature. C’est pourquoi je réjoigne au maître Sankara pour dire au peuple, tant qu’on n’est pas capable d’offrir un climat de sérénité et de confiance aux musulmans de bonne foi du Burkina et d’ailleurs, on rentre dans le même jeu que les extrémistes." Pour la majorité silencieuse des musulmans du Burkina, comme mes voisins, leur foi n’est pas la seule composante de leur identité. "Les musulmans du Burkina, tout comme nous les chrétiens se définissent aussi par leur nationalité, leur famille, leur travail, leur humanité me dit mon voisin Harouna en revenant de la mosquée le vendredi dernier. J’en ai pris conscience, en vous écrivant ce message : Car je pense que les vrais musulmans seront capables de combattre les terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars à 20:35, par Nourdine
    En réponse à : « L’islam a toujours a été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    Bien sûre Belmoktar et tous ses semblables sont tout sauf musulmans. Les religions n’ont pas toujours prôné la paix il y a eu les croisades et la soumission des peuples africains par la force à certaines religions. Arrêtons la langue de bois s’il vous plaît. Si cette réunion prône la paix tant mieux mais ne soyons pas aveugles des intérêts qu’il y a par derrière.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars à 23:26, par Dibi
    En réponse à : « L’islam a toujours a été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    Très bien ; et tout ça va dans un bon sens patriotique, national et spirituel.
    Ce courant de l’Islam de la "JalsaSalana de la Jama’at Islamique Ahmadiyy" est à saluer, à encourager et à reconnaître dans ses efforts de paix, de tolérance et de reconnaissance de toutes les voies qui mènent à Dieu, dans l’amour du prochain (christianismes, islams, judaïsmes, bouddhismes, ...et cultes des ancêtres dont je me réclame avec modestie et bienveillance humaine).
    Ceci dit, n’ayons pas peur des mots comme dirait "Yako" qui appelle à une claire définition des mots.
    L’islamisme radical d’obédience wahhabite est une réalité politico-religieuse portée aujourd’hui par des forces inscrites dans les dynamiques de la géopolitiques mondiales dont les enjeux traversent et secouent nos sociétés.
    Cet islamisme radical est porté par l’Arabie Saoudite, le Qatar. Il est manipulé par les puissances occidentales dans le cadre de leurs nouvelles guerres de recolonisation du monde et de "change de régimes hostiles au mondialisme prédateur" ; en plus de s’appuyer sur tout un réseau de mosquées et d’Imams qui, idéologiquement acquis, s’y reconnaissent et le prêchent à des consciences débilitées comme l’alpha et l’oméga de la parole prophétique dont ils ont mission de propager au besoin par la peine de mort ou au moyen de la charia et du Djihad.
    Ce courant intolérant et obscurantiste qui fait du non-musulman un intouchable, un sous-homme méprisable à égorger est à combattre et à dénoncer, en premier non par des non-musulmans et non-croyants, mais bien par la communauté des croyants de l’Islam.
    Cette clarification est nécessaire et urgente du fait même de la diversité des Islams : chiisme, sunnisme, malikisme, tidjianisme...wahhabisme rigoriste et obscurantiste. Un distinguo utile qui dans la présente rencontre n’est pas souligné. C’est bien dommage.
    A ne pas nommer les réalités par les vrais mots, à considérer qu’il n’y a que des musulmans spirituels et doux que discréditent des bandits qui tiennent le Sahel, on entretient la confusion en ajoutent les maux aux mots ; et on s’interdit de trouver des solutions à la réalité.
    Pour bien combattre cet ennemi qu’est le terrorisme djihado-wahhabite, il faut le nommer et l’identifier ; et de ce djihado-wahhabisme, nous connaissons les soutiens, les financeurs et les complices structurels.
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

    • Le 26 mars à 12:03, par abu
      En réponse à : « L’islam a toujours a été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

      Ainsi donc M. Dibi, ce sont des puissances occidentales qui sont les "manipulateurs" de ces soit disant obscurantistes_ignorants. Mais pourquoi faisons-nous appel aux manipulateurs-complices occidentaux pour lutter leurs propres apprentis (les manipulés). Les occidentaux seraient complices de ces terroristes ? Nous nous trompons donc d’amis et surtout d’ennemis. Qui sont nos vrais ennémis, les manipulateurs ou les manipulés ? Ce phénomène est si complexe qu’il n’est pas sage d’indexer imprudemment un pays ou une religion sans apporter des preuves. C’est un canal de pillages de ressources en temoigne les trafics d’armes et de vices contre les ressources naturelles dans les zones des opérations. Je ne vois quel intérêt économique l’Arabie Saoudite cherche dans nos pays. Nous vivons une nouvelle forme de business pour des friants de pétrole, d’or et autres ressources naturelles. Ces terroristes n’ont rien à voir avec les pays musulmans, encore moins l’islam.

      Répondre à ce message

  • Le 26 mars à 06:51, par GORKO
    En réponse à : « L’islam a toujours a été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    Alhamdoulillah ! Je me réjouis que les gens commencent à comprendre que "ISLAM" ne rime pas avec "terrorisme". S’il y a des groupes qui, pour des raisons diverses se servent de l’islam pour semer la terreur et la désolation, nous nous devons impérativement de les identifier avant tout combat. Sinon, c’est de l’hypocrisie. On crie à longueur de journée alors qu’on soutient en bas. Mes frères, je reconnais néanmoins que la peur nous habite tous quand il s’agit d’appeler le chat par son nom, mais tant que nous ne franchirons pas le Rubicon, les grands groupes mafieux se frotteront toujours les mains. Je vous dis, il n’y a pas un seul gouvernement qui n’a pas la vraie mesure des choses dans ce crépitement des armes contre les populations. Nous savons également que les attaques en Occident ne faisaient pas partie des plans des commanditaires des attaques terroristes. C’est tout simplement que "quand tu crées un montres, il se retournera contre toi un jour, tôt ou tard" Et c’est ce qui arrive à l’Occident avec ce terrorisme qu’ils ont créé de toutes pièces dans les pays diamantaires et pétrolifères. Maintenant, quand on parle de vraies raisons, il n’est pas exclu que certains plaisantins s’invitent dans le champ pour brouiller les pistes et nous détourner des vraies raisons du terrorisme. Et malheureusement, on met l’islam en avant. Merci de comprendre qu’on veut nous berner. Par ailleurs, les ennemis de l’ISLAM aussi seront démasqués. Merci et courage à tous ceux qui accepteront collaborer pour lutter efficacement contre le terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars à 08:15, par Hyh
    En réponse à : « L’islam a toujours a été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    Si islam est religion de paix, qu’ils laisse les chretiens du Soudan de l’Iran, de l’Algérie. ... prier en paix tout comme les chrétiens du Ghana des états unos. .. font la paix avec eux.l’islam à été imposé par les armes et le couteau et la hache au 15iem siecle (voir cahier histoire CM2).je salue les musulmans qui aiment ldur coutume et leur tradition ancestrale (fétiche, gris gris) car ils sont proches du royaume de Yashayah

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars à 08:49, par Aladji
    En réponse à : « L’islam a toujours a été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    C’est louable comme initiative, parce qu’en France, Royaume-Uni, USA, etc., on ne fait jamais de dialogue inter-religieux malgré les multiples attaques terroristes. Et on se demande bien pourquoi ? Mais il faut admettre qu’il y a une branche de l’Islam qui est radicale, et que l’on doit contrecarrer dans un Etat laïque. Donc, sur certaines questions, le gouvernement n’a pas à louvoyer et faire le jeux de certaines personnes ; il n’a pas à craindre qu’une quelconque manne en provenance de je ne sais où cesse de pleuvoir sur le pays. Cela va de l’honneur même des musulmans qui n’ont pas à être associés sans cesse à des actes ignobles que la simple conscience humaine récuse.

    Donc, je pense qu’il faut être franc à nommer les choses afin de faciliter la recherche des solutions à partir de réalités que personne d’honnête ne doit nier. Cela demande aussi une formation humaine de notre jeunesse, avant ou en même temps que l’endoctrinement religieux (la religion seule, sans les humanités, est dévastatrice : c’est vrai du christianisme, de l’animisme, aujourd’hui encore plus de l’Islam).

    Et c’est là que les Occidentaux doivent reconnaître leurs responsabilités dans les conséquences du sabotage de l’éducation en Afrique par le FMI et ses consorts. Alors, venir après (c’est en effet eux qui organisent cette rencontre en réalité, remarquez de fait qu’il s’agit essentiellement de colonies françaises : Bénin, Burkina, Niger, Sénégal, Togo, etc.), comme ils le font, prodiguer des "solutions" au terrorisme (dialogue, bablabla), c’est purement de l’hypocrisie et de la moquerie. En tout cas, les vraies solutions au terrorisme en Afrique sont structurelles, pas communicationnelles d’ailleurs mal organisées. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars à 10:48, par Alexio
    En réponse à : « L’islam a toujours a été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    Disons qu aujourdhui que les religions pronent la paix. Apres son installation par le sabre. Les guerres intestines entre les deux tendances de l Islam. Les Sunnis et les Shia sont toujours en guerre apres la mort du prophete a nos jours.

    Les lois musulmannes sont interpretees avec une empreinte d intolerance sur les sujets. Lesclavage est aussi persistante dans les pays arabes,ou les noirs maltraites et deshumaniser. Il est defendu a une arabe blanche pure sang se marier avec un noir. Une femme arabe qui s entetera des relations sexuelles avec un noir le fera a ses risques et perils.

    Le salafisme en Afrique est une nouvelle colonisation de conscience que nos politiciens corrompus ferment les yeux en ce qui concerne le lavage des cerveaux de nos compatriotes.

    Les Finances occultes des Saoudiens en Afrique pour consolider le Wahhabisme est incompatible avec une societe ouverte et democratique. Les femmes sont forces de s habiller sous leur Niquab. Une religion qui oppresse la femme au profit de l homme. Elle est le patrimoine de l homme.

    Les ecoles coraniques n ont pas leur raison d etre en Afrique, car elle ne cree que du l obscurantisme et la mendicite dans nos societes. Sans debouche pour ses eleves qui finiront par etre que des marabouts roublards pour gagner son pain. Une societe ne se batit pas par ses speculations coraniques(Le maraboutage).

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars à 15:07, par Nardo
    En réponse à : « L’islam a toujours a été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    Abu, juste pour t’informer que l’Arabie Saoudite est le principal sponsor du terrorisme international. Prends note.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars à 18:57, par Issa CISSE
    En réponse à : « L’islam a toujours été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    Des affirmations politiques qui ne collent pas à la réalité. Un peu d’histoire pour ces autorités burkinabé. Parmis les 4 premiers califes rachiduns qui ont géré de 632 à 661 le monde musulman durant la periode medievale 3 ont été assassinés notamment Omar poignardé à la sortie d’une mosquée au petit matin, Othman poignardé également pendant qu’il lisait le coran et Ali. Je précise qu un calife c’est le commandeur des croyants. En outre en 750, les Omeyyades qui geraient le pouvoir à partir de 661 ont été renversés, massacrés et les tombes d’anciens califes éventrées, les ossements récupérés et brûlés à l’époque . Sachez également que la Ahmadiyya qui vous a convié à sa rencontre est né dans un contexte indopakistanais en pleine colonisation britannique. Cette Ahmadiyya à l epoque devait combattre l’hostilité de l islam vis a vis de la colonisation britannique. Ce qui explique de nos jours la présence de leur calife à Londres après avoir été chassé de sa zone d’apparition .
    En outre, il faut retenir que l histoire de l islam, la relation entre l islam, les enjeux politiques et la colonisation occidentale, le tempérament de certains peuples dont les arabes qui ont porté le flambeau de l islam donnent lieu à une réalité complexe par rapport à laquelle il est difficile de parler de paix à l évocation de l islam. Alors Messieurs les autorités politiques burkinabé, le discours scientifique est différente de ce que vous prononcez sur cette question de l’islam . Je pourrais bien également évoquer cette histoire de l’islam dans le Burkina ponctuée par de multiples scènes de violence. Sous la RDP par exemple le président Sankara a enfermé les responsables des musulmans de 9h a 23h au conseil de l entente afin qu’ils puissent resoudre leur conflit. Cette procedure maladroite n a rien donné Alors une reflection conséquente s’impose sur l’islam en rapport avec l État postcolonial burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars à 23:46, par GORKO
    En réponse à : « L’islam a toujours été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    C’est vraiment dommage que des gens ne comprennent pas jusqu’à présent que le violence des Hommes n’est pas compatible avec les religions. Un savant allemand disait : "J’ai eu la chance de connaitre l’islam avant de connaitre les musulmans, sinon je ne serais pas musulman." Dans toutes les religions, il y a eu la violence mais ce n’est écrit nulle part dans les livres saints des religions. Il est connu de tous que le christianisme a été le facteur principal de la colonisation de l’Afrique pourtant ce n’est écrit nulle part. Ce sont des hommes qui s’en sont servi à des fins personnelles. Soyons sérieux pour une fois et épargnons les religions de la violence pour trouver les vraies solutions, car le vrai problème, c’est bien l’Homme et sa méchanceté. La course aux gains, au pouvoir, aux honneurs, aux femmes, etc, tels sont les maux qui minent nos sociétés. Ceux qui vouent un culte à l’argent et au pourvoir sont les vrais fléaux dévastateurs de nos sociétés.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 06:46, par YIRMOAGA
    En réponse à : « L’islam a toujours été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    Drôle de religion de paix ? Et le mot DJIHAD ? Prôner le Djihad est source d’imposition de la violence à autrui ? Le mouvement SUNNITE du BF incite ses fidèles à considérer tous ceux qui sont d’autres confrérie des KAFRES et à éviter ? C’est la paix comme ça ? Dommage ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 08:34, par kougr pèlga
    En réponse à : « L’islam a toujours été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    c’est une belle initiative ! le thème paraît très ouvert. Cependant est ce que les autres représentant s légaux des autres confessions religieuses et même des autres courants islamiques !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 10:14, par Tinto
    En réponse à : « L’islam a toujours été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    Très bel article, pour lever les équivoques en ce qui concerne l’Islam qui est par essence une religion de paix. Il faut toutefois poursuivre un travail de fond, parce que jusqu’à présent, on ne comprend pas, lorsqu’un un mécréant déconne en Europe (exemple Charly), on s’en prend aux chrétiens dans les pays musulmans, même en Afrique (cas du Niger où on a brulé des églises). C’est quelle forme de paix qu’ils sont entrain de démontrer ???

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 10:42, par Tinto
    En réponse à : « L’islam a toujours été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    Moi, je ne suis d’aucune religion mais je vis en parfaite harmonie avec beaucoup de parents et amis musulmans. Cependant, ce que je voudrais comprendre c’est pourquoi les arabes sont si violents, méchants et racistes envers les noirs ??? N ’y a-t-il personne pour leur rappeler que l’Islam est une religion de paix ? J’ai suivi avec émotion le reportage sur le calvaire que vivent les noirs dans les pays maghrébins et pays du Golf sur la chaine de Moustapha Thiombiano passé le 26 mars entre 20 heures et 22 heures ; je vous demandent de vous en procurer et vous en jugerez vous-mêmes. Ces gens qui sont de la religion de paix refusent tout droit aux noirs et considèrent ceux-ci moins que des animaux !!! Je veux seulement comprendre.........................Parce qu’il est temps que l’Afrique se fasse des repères et laisse tomber les absurdités, celles qui ajoutent à notre condition actuelle, haine, violence, méchanceté, divisions etc...Nous avons besoin de paix et de considération et nous avons besoin de trouver la voie de notre développement.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 11:01, par Tinto
    En réponse à : « L’islam a toujours été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    Moi, je ne suis d’aucune religion mais je vis en parfaite harmonie avec beaucoup de parents et amis musulmans. Cependant, ce que je voudrais comprendre c’est pourquoi les arabes sont si violents, méchants et racistes envers les noirs ??? N ’y a-t-il personne pour leur rappeler que l’Islam est une religion de paix ? J’ai suivi avec émotion le reportage sur le calvaire que vivent les noirs dans les pays maghrébins et pays du Golf sur la chaine de Moustapha Thiombiano passé le 26 mars entre 20 heures et 22 heures ; je vous demandent de vous en procurer et vous en jugerez vous-mêmes. Ces gens qui sont de la religion de paix refusent tout droit aux noirs et considèrent ceux-ci moins que des animaux !!! Je veux seulement comprendre.........................Parce qu’il est temps que l’Afrique se fasse des repères et laisse tomber les absurdités, celles qui ajoutent à notre condition actuelle, haine, violence, méchanceté, divisions etc...Nous avons besoin de paix et de considération et nous avons besoin de trouver la voie de notre développement.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 11:31, par leroi
    En réponse à : « L’islam a toujours été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    religion de paix ! et on enseigne dans certaines mosquées que : tel prophète a tué tant de mécréants, le coup de sabre de tel prophète a tué 100, 200, 300, ..... infidèles. religion de paix et on n’a aucune sympathie envers son semblable s’il n’est pas musulman

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars à 13:56, par Amour
    En réponse à : « L’islam a toujours été une religion de paix. Aucune religion ne peut être terroriste », Bénéwendé Stanislas Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale

    Je pense que quand on a la foi et la conviction en Dieu, celui là même qui nous a créé à son image, l’amour et la paix naissent seuls dans nos comportements et nos actes envers nos prochains ; On a pas besoin d’aller étudier des théologies ou manipuler des langues étrangères (arabe, hébreux, etc.) pour se réclamer prophètes ou garde corps de Dieu.
    Qui a déjà vu physiquement Dieu pour se mesurer à lui à plus forte raison prendre sa défense au point de tuer des innocents. Si ce n’est des raisons géostratégiques purement diaboliques sou-tendues par le matériel, la drogue, l’argent, le pétrole et autres ressources fossiles.
    Il est écrit dans la Bible : Heureux à celui à qui on détruira le corps en mon nom car son âme sera sauvée mais malheur à celui qui détruira le corps de celui qui croît en moi car il sera doublement détruit son corps et son âme.
    Le Burkina Faso restera un pays laïc où il fera bon vivre pour tous les citoyens. Nous croyons tous en un seul Dieu Tout Puissant car nul humain n’est venu sur terre de par ses propres ailes mais par la force d’une Puissance qui nous a donné le souffle (vie). Elle seule la retire quand où et comme elle veut.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés