Cheveux défrisés : Comment les entretenir ?

LEFASO.NET | Par Rita Bancé/Ouédraogo • vendredi 24 mars 2017 à 16h05min

Il n’est pas rare de voir des femmes se plaindre de la casse de leurs cheveux après des défrisages. Est- ce à dire que ce sont les défrisants qui ne sont pas de bonne qualité ? Ou bien ce sont les concernées qui n’entretiennent pas comme il se doit leurs cheveux ? Bref, en plus des conseils que les professionnels de la coiffure donneraient, nous voudrions vous proposer quelques astuces très simples pour contribuer au bon entretien de votre chevelure après le défrisage.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Cheveux défrisés : Comment les entretenir ?

Pour un défrisage, il est nécessaire de se faire aider par un professionnel car celui-ci maîtrise très bien comment le faire. Il est bon de savoir également que dans le cas où vous souhaiteriez faire une couleur, il est préférable d’attendre au moins deux semaines après le défrisage. N’enchaînez pas les deux.

Éviter la chaleur excessive

Toute chaleur excessive conduit à la perte des cheveux. Il faut éviter l’utilisation quotidienne de la pince à lisser lorsque vos cheveux sont défrisés.Vu que nous sommes dans un pays tropical sec, après un shampoing, optez pour le séchage à l’air libre (bien que cela prenne plus de temps) et finalisez votre lissage avec votre fer à lisser. L’idée est de n’utiliser qu’une seule source de chaleur, tant que vous le pouvez, afin de limiter la casse. Aussi les tresses sur cheveux mouillés vous aideront-elles à les sécher sans chaleur et à arborer une jolie coupe ondulée.
Hydratez vos cheveux

Notre chevelure est souvent fluide le premier jour qui suit le défrisage, puis…plus rien. L’astuce réside pour beaucoup dans l’hydratation. Sans elle, nos cheveux seront davantage sujets à la casse.

Accorder régulièrement une pause à vos cheveux

Il est très important de souvent accorder régulièrement une pause à nos cheveux afin qu’ils aient le temps de repousser. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 mars à 19:04, par verité no1
    En réponse à : Cheveux défrisés : Comment les entretenir ?

    Papapapa, la beauté est vraiment africaine !!!!!!
    J’étais de passage !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 23:25, par Dibi
    En réponse à : Cheveux défrisés : Comment les entretenir ?

    Vous êtes en retard Mme Bancé/Ouédraogo quant à la question de l’entretien des cheveux de nos sœurs, filles et épouses.
    Vous êtes restée à des pratiques qui remontent à l’esclavage dans les Amériques des africaines-américaines. Celles-ci, sur les plantations se grimaient de la sorte pour servir et ressembler à la maîtresse blanche du planteur ou du bourgeois blanc.
    C’est de là que vient cette horrible guerre que toutes les négresses aliénées du monde livrent à leurs cheveux naturels par le fer ou par des produits chimiques qui, à la longue, finissent par les rendre chauves et dépendantes des perruques et autres faux cheveux de morts ou de crins d’animaux dont l’exportation coute chaque année la bagatelle de 7 Milliards de Francs CFA (francs des colonies françaises d’Afrique). Une poule aux œufs d’or l’industrie occidentale du cosmétique. Et un refus de soi et de ses attributs naturels qui en dit long sur nos aliénations collectives de nègres. Un refus et une méconnaissance de son propre corps (les cheveux) que les nouvelles générations d’Africaines prétendues évoluées ne savent plus entretenir ni transmettre les gestes qui préservent leur beauté naturelle hors de toute dépendance du marché de l’importation de produits chimiques ou de perruques.
    L’Africaine aux cheveux vivants et coiffées au naturel est bien plus belle que ses guenons grimées en Européenne.
    Tout un courant de l’Afrocentricité, c’est à dire de l’acceptation-revendication culturelle de nous-mêmes invite à la redécouverte des modes, coiffures et soins des cheveux que connaissaient nos grand-mères des temps anciens.
    Mme Bancé-Ouédraogo, je vous conseille de regarder du côté des sites de ce courant très tendance du nom de Nappy-hair (naturels et beaux cheveux). Ce sont ces Africaines fières et belles que tous les poètes engagées pour la cause africaine chantent.
    C’est aussi ça la CULTURE qui se porte et s’affiche sur le corps et la tête !
    Et que se généralise la mode du NAPPY-HAIR pour l’éclat de la beauté de la femme africaine !

    Répondre à ce message

    • Le 25 mars à 18:15, par Jean-Christian Delmas-Marsalet
      En réponse à : Cheveux défrisés : Comment les entretenir ?

      Dans l’esprit, je suis d’accord avec vous, mais soyez moins péremptoire dans vos affirmations, moins sévère sur le comportement de vos soeurs, filles, épouses et surtout moins méprisant sur les "guenons grimées en européennes". L’élégance se retrouve aussi dans les mots. Vous prônez la mode du Nappy-hair, des cheveux afro naturels et heureux. L’éclat de la beauté de la femme africaine. C’est très bien. C’est tout l’objet de la tendance nappy hair qui fait fureur chez les filles branchées. Fini les lissages ou les tissages. Mais c’est quand même assez loin "des cheveux que connaîssaient vos grand-mères des temps anciens !!! Et, j’ignore, si vous-même, vous cultivez "la redécouverte des modes, coiffures et soins des cheveux que connaîssaient vos grand-pères des temps anciens" !!! Sans rancune ...

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés