Sélections régionales de Miss Burkina 2017 : Fouleratou Bombary, la plus belle de l’Est

LEFASO.NET | Par Soumaila Sana • mardi 21 mars 2017 à 19h30min

Sur neuf candidates, Falouretou Combary, élève en classe de Tle D a été élue miss régionale de l’Est, le jeudi 16 mars 2017 à Fada N’Gourma. Elle est suivie par Aminata Hairatou Ouédraogo (1ère dauphine) et Yasmina Sanou (2e dauphine). La miss régionale et sa 1ère dauphine devront défendre les couleurs de la région de l’Est à l’élection Miss Burkina 2017, le 11 août prochain à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Sélections régionales de Miss Burkina 2017 : Fouleratou Bombary, la plus belle de l’Est

Au nombre de neuf à prendre part à la compétition pour la couronne de la miss régionale, les candidates ont défilé individuellement devant les membres du jury en trois phases, notamment en tenue traditionnelle, en robe de soirée et en maillot de bain appelé « tenue de vérité ». Au premier passage, chaque candidate s’est exprimée pour convaincre le jury des motivations de sa candidature. Au finish, c’est mademoiselle Falouretou Combary, âgée de 22 ans, élève en classe de terminale D au lycée Diaba Lompo qui a convaincu le jury. La miss régionale a été suivie par mesdemoiselles Aminata Hairatou Ouédraogo (étudiante), élue première dauphine, et Yasmina Sanou choisie comme deuxième dauphine.

La miss et ses deux dauphines ont été classées par ordre de mérite avec les rondelettes sommes de 250 000 F CFA, 150 000 et 100 000 F CFA. La miss et sa première dauphine devront défendre la région le 11 août prochain à Ouagadougou à l’occasion de l’élection de miss Burkina 2017. A la fin de la compétition, selon le président du comité d’organisation de cet événement, Alpha Ouédraogo, connu sur le nom Alpha’O, cette initiative vise à permettre aux filles de toutes les régions du Burkina Faso de participer à cette compétition nationale, « l’élection de la plus belle fille du Faso ».

Comment concilier préparation du baccalauréat et celle de l’élection Miss Burkina 2017 ? A ce propos, Foulératou Combary a laissé entendre ceci : « C’est un sentiment de joie qui m’anime ce soir, mais j’ai également un défi à relever. Donc, je dois garder la tête sur les épaules, rester moi-même et continuer à travailler sur le plan scolaire afin de décrocher mon bac avant de me consacrer à la préparation pour la couronne nationale en août prochain. »

Soumaila Sana
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 mars 2017 à 09:04, par la paix...
    En réponse à : Sélections régionales de Miss Burkina 2017 : Fouleratou Bombary, la plus belle de l’Est

    "en tenue traditionnelle, en robe de soirée et en maillot de bain appelé « tenue de vérité »." On me dira que ceci participe au développement d’une nation.
    Exhiber son corps, montrer ses parties tentatrice pour être appréciée, complimenter ceci sert à quoi. C’est mieux d’étudier et participer à des concours d’excellence. Allons seulement

  • Le 22 mars 2017 à 15:11, par Vaurien
    En réponse à : Sélections régionales de Miss Burkina 2017 : Fouleratou Bombary, la plus belle de l’Est

    Où se trouve le ministre de la Femme ? Si la GUERRE DES FESSES interdite il y a quelques mois de cela pour éviter que les pauvres se rincent les yeux au motif que ç’a déshonore la femme, Porter un maillot de bain devant les CAMERAS en exhibant ses cuisses, la forme de son sexe est plus déshonorant pour la femme. Nous aussi les pauvre, on veut se rincer les yeux, comme on a pas l’argent pour aller au plus haut niveau, on veut se contenter de la guerre des fesses. Pourquoi cette injustice ? Au moins pour la guerre des fesses, c’est les fesses qu’on met en valeur, mais pour Miss là, à travers le maillot de bain c’est la forme du sexe qu’on met en exergue pour qu’on apprécie qui a un CU bombé, mince, long, court, gros ou petit. Bande de pervers.

  • Le 22 mars 2017 à 15:27, par Annie
    En réponse à : Sélections régionales de Miss Burkina 2017 : Fouleratou Bombary, la plus belle de l’Est

    Franchement... Tenue de quelle vérité ? N’IMPORTE QUOI.
    Arrêton d’importer du n’importe quoi.

  • Le 22 mars 2017 à 16:12, par Sergio
    En réponse à : Sélections régionales de Miss Burkina 2017 : Fouleratou Bombary, la plus belle de l’Est

    Pendant que vos voisins se font tirer dessus par des terroristes,pendant que des enfants et enseignants sont ménacés et chassés des classes,pendant que les honnêtes citoyens se préoccupent de l’intégrité et de la sécurité de la nation,certains trouvent ingénieux d’organiser ces competitions inutiles soit disant pour magnifier la beauté de la femmes. En réalité quesque ces histoires de miss ont apporté comme contribution au développement du pays ? soyons plus serieux

  • Le 29 mars 2017 à 15:25, par said
    En réponse à : Sélections régionales de Miss Burkina 2017 : Fouleratou Bombary, la plus belle de l’Est

    je ne vois pas la portée de cette compétition. Non seulement elle déshonore la femme, mais aussi elle incite à la prostitution. Car après la cérémonie, elles seront harcelées par des gourous et céderont certainement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés