Plateforme revendicative des policiers : Parcourir 800 km pour encaisser 2000f cfa comme frais de mission indigne l’UNAPOL

LEFASO.NET | Par Nicole OUEDRAOGO • mardi 21 mars 2017 à 15h06min

Les agents de la police nationale ne disposent pas du droit de grève, mais soutiennent posséder davantage de moyens pour aboutir à la satisfaction de leur plateforme revendicative minimale de novembre 2016. Réunis au sein de l’Union police nationale (UNAPOL), ceux- ci sont montés au créneau ce lundi 20 mars 2017. Les mauvaises conditions d’exercice du travail, notamment la question relative au service payé et le statu quo sur la plateforme revendicative minimale transmise au ministre de la sécurité fin novembre 2016, seraient à l’origine des mouvements d’humeur constatés ces derniers jours dans les casernes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Plateforme revendicative des policiers : Parcourir 800 km pour encaisser 2000f cfa comme frais de mission indigne l’UNAPOL

Des prestations offertes par la compagnie républicaine de sécurité (CRS) au Collège horizontal International, celles relatives à la sécurisation de certaines sociétés comme la SGBF, ou encore l’escorte de certaines compagnies minières, l’on pourrait croire que les agents de la police nationale bénéficient de grands avantages, suite à toutes ces prestations au profit des particuliers.

‘’ Imaginez un élément CRS qui escorte une compagnie minière sur plus de 800 km aller-retour et qui se retrouve au finish avec 2000 francs CFA » s’indigne le secrétaire général de l’UNAPOL, le commissaire Wakilou Senou, soulignant que lorsque ces derniers ont exprimé leur mécontentement, il leur a été signifié que le service payé n’est pas un droit.

« C’est donc un privilège et nous souffrons pour avoir un privilège qui ne nous arrange pas » a déclaré le SG de l’UNAPOL.

En effet, ces différentes prestations offertes au quotidien font l’objet d’une mauvaise gestion, notamment en termes de transparence et de répartition. « La quasi-totalité des maigres fonds collectés par les agents (grâce à des contrats fantômes ou imaginaires), est utilisée par une grande partie pour le fonctionnement du service » a indiqué le SG de l’UNAPOL, avant de poursuivre que la plupart des agents s’interrogent sur la part contributive de l’Etat au fonctionnement des services de la police.

Peut-on imaginer la police nationale sans les services payés ?

De la dernière rencontre avec le ministre de la sécurité, Wakilou Senou confie qu’il est ressorti que la police nationale aurait du mal à couvrir les charges courantes, sans les fonds des services payés. Et s’il a été constaté lors des échanges que la police nationale aurait une entrée d’environ 35 millions de francs CFA en termes de service payé tous les deux mois, le SG du syndicat de la police nationale soutient : « 35 millions dont la répartition nous fait gagner 12500 francs CFA par mois. Un montant d’ailleurs plafonné que nous ne comprenons pas, étant donné souvent qu’il y a des prestations sporadiques qui viennent augmenter ce montant ».

Le fameux compte 49

Considéré comme la ‘’caisse noire ‘’ de la police nationale, il est destiné à recevoir les 20% de toute contravention faite par un policier sur le territoire national, les 80% étant réservés à la municipalité. « C’est le compte d’équipement de la police nationale. Nous travaillons pour nous habiller, nous doter, c’est extraordinaire, ça n’a jamais été vu nulle part » s’exclame le SG de l’UNAPOL.

Et Wakilou Senou de renchérir que : « nous ne connaissons pas le montant de ce compte et nous ne savons pas à quoi il est destiné » a-t-il dit. Puis de poursuivre qu’Il serait mieux que les fonds du service payé soient reversés dans ce compte 49 pour constituer un 13ème mois pour tout policier à la fin de l’année.

Une crise de confiance entre la base et le sommet

A en croire le SG de l’UNAPOL, certaines personnes profitent de la discipline si chère à l’armée, pour piller systématiquement les frais qui reviennent à leurs agents. Et quand ces derniers essaient de dénoncer ces actes, ils sont qualifiés d’agents indisciplinés. De son avis, ce sont les mêmes raisons et les « mêmes personnes à quelques exceptions près, qui sont à l’origine de la mutinerie de 2011 ». Pour lui, la radiation des 136 policiers est la réponse d’un « conseil de discipline de vengeance ». D’où alors, la responsabilisation de personnes qui bénéficient de la confiance de la troupe et une relecture du décret portant fixation des montants des rétributions allouées aux prestations de services effectuées par les fonctionnaires de police, au profit des particuliers en vue de remédier aux récents mouvements d’humeur.

Quid de la plateforme minimale

Quant à la plateforme- revendicative minimale, qui selon l’UNAPOL a été confiée à une commission constituée « uniquement de policiers farouchement opposés à l’idée d’existence » du syndicat, sa mise en œuvre aurait permis d’éviter les récents remous, semble-t-il. Il s’agit de revendications d’ordre fondamental, telle que la relecture de la loi 045 portant statut du personnel de la police nationale, d’ordre organisationnel avec la prise en compte de l’UNAPOL sur toutes les questions relatives à la vie de l’institution policière et à la carrière du policier.

Les revendications d’ordre social (dotation conséquente et régulière en matériel de travail, en carburant et tous les moyens nécessaires au fonctionnement optimal des services de police), d’ordre infrastructurel (construction, réhabilitation et clôture des services de police) et d’ordre social (l’allocation effective et conséquente des fonds pour la prise en charge des gardés à vue » figurent parmi les cinq points de la plateforme revendicative. En dehors du droit de grève, le syndicat des agents de la police nationale entend développer d’autres stratégies pour la satisfaction de sa plateforme revendicative.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés