Protection des enfants : Terre des hommes capitalise ses résultats

lundi 20 mars 2017 à 13h18min

L’ONG Terre des hommes a initié, le lundi 20 mars 2017, un atelier de plaidoyer sur le renforcement du système de protection de l’enfant et de diffusion des capitalisations des activités de clubs d’enfants et de révision des règlements intérieurs des écoles, à Ouagadougou. Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet de lutte contre les violences sur les enfants au Burkina Faso. La rencontre a été présidée par la représentante du maire de la commune de Ouagadougou, la directrice du développement social de la ville de Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Protection des enfants : Terre des hommes capitalise ses résultats

En 2014, Terre des hommes en consortium avec l’ONG Handicap international, le centre d’étude et d’appui conseil en travail social, les associations Keeogo et Tié ont mis en œuvre, le projet de lutte contre les violences sur les enfants au Burkina Faso, avec l’appui financier de la délégation de l’Union Européenne. Prenant en compte la spécificité de chacune de ces organisations et de la stratégie d’intervention du projet, plusieurs activités ont été menées parmi lesquelles l’expérience avec quarante clubs d’enfants, l’accompagnement de dix écoles primaires à la révision des règlements intérieurs.

Ceci, en vue de prendre en compte la prévention et la gestion des cas de violence, la promotion des mécanismes de dénonciation des violences par le N° vert 116 et la synergie d’actions entre les acteurs dans la prise en charge des victimes. Tout ceci ont fait l’objet de capitalisation à travers des études et un film documentaire.

A la clôture du projet, Terre des hommes a jugé nécessaire de partager les résultats atteints, les bonnes pratiques enregistrées, les leçons apprise avec les partenaires et acteurs de protection au niveau national et dans les zones d’intervention du projet. Il s’agit notamment des provinces du Kadiogo, Houet, Ganzourgou et du Séno. D’où le présent atelier de plaidoyer.

« Je ne doute point que les débats seront très enrichissants vue la compétence et l’expérience de tous les professionnels réunis », a déclaré la représente du maire de la ville de Ouagadougou, dans son discours d’ouverture, avant d’exprimer sa reconnaissance à Terre des hommes et à ses partenaires pour avoir choisi la province du Kadiogo pour la mise en œuvre du projet.

Selon la coordonnatrice du programme protection, Frédérique Balkouma/Boursin, si ce projet a en effet permis à des milliers d’enfants d’être protégés des risques de violences existant dans leur environnement (la rue, l’école, le foyer coranique…), il a aussi permis de réhabiliter et de réinsérer plus de 500 enfants victimes de violences en leur offrant des opportunités de se reconstruire psychologiquement et socialement. Ce qui va permettre à ces derniers d’envisager plus sereinement leur avenir familial, scolaire ou professionnel. La coordinatrice a ajouté que la force du projet, c’est aussi les acquis qu’il laisse derrière en matière de renforcement du système national de protection de l’enfance au Burkina Faso.

A l’adresse du gouvernement et des organisations concernées par ledit projet, Mme Balkouma a lancé un appel : « Je vous invite à intégrer les acquis de ses interventions dans d’autres projets ». Puis, elle a réitéré l’engagement de la délégation de l’Union européenne, à œuvrer de concert avec le gouvernement pour la protection de l’enfance. « Nous allons continuer à faire du plaidoyer auprès des bailleurs sur la base des résultats de ce projet pour obtenir de nouveau financement et continuer à accompagner l’Etat dans le renforcement du système de protection de l’enfance. Egalement, nous allons continuer, à travers nos différents projets en cours, à renforcer les acteurs et les mécanismes du système de protection de l’enfance au Burkina Faso », a-t-elle rassuré.

En rappel, le coût global du projet était de 1 million 822 euros pour les trois années de sa mise en œuvre.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 mars à 16:55, par BICABA Dofinimido dit Clément
    En réponse à : Protection des enfants : Terre des hommes capitalise ses résultats

    Félicitations à Terre des Hommes Lausanne pour cette belle initiative !!!
    " Tout ce que vous ferez à l’un de ces tous petits c’est à moi que vous l’avez fait" Évangile.
    Vivement que le gouvernement mette les moyens à la disposition des services compétents pour mener à bien cette noble mission.
    Bon vent à l’ONG TERRE DES HOMMES LAUSANNE.
    Je salue au passage tous les collaborateurs de cette noble ONG.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés