Elections municipales complémentaires du 28 mai : La CENI à pied d’œuvre

mercredi 15 mars 2017 à 17h47min

En prélude aux élections municipales complémentaires du 28 mai 2017 dans les 19 collectivités territoriales, la commission électorale nationale indépendante (CENI) a rencontré les différents acteurs et mis en place les instances à cet effet. C’est le contenu du communiqué de presse ci- après qui nous est parvenu.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Elections municipales complémentaires du  28 mai : La CENI à pied d’œuvre

Chargée de l’organisation et de la supervision de ce scrutin, la CENI s’y attèle depuis la convocation du corps électoral le 1er mars.
Au nombre des actions déjà réalisées, il y a la concertation tenue le 04 mars entre la CENI et les partis politiques, les regroupements d’indépendants et les organisations de la société civile.

Cette rencontre a marqué le démarrage de la désignation des nouveaux membres des démembrements de la CENI que sont : les Commission électorales provinciales indépendantes (CEPI), les Commissions électorales communales indépendantes (CECI), et une Commission électorale indépendante d’arrondissement.

Les commissaires de la CENI ont tous bénéficié d’une formation à la réception, à la validation et à la collecte des dossiers de candidatures. Depuis le 08 mars, ils sont sur le terrain dans les communes concernées par ces élections. Ils ont ainsi pu procéder à l’installation effective des démembrements, puis à leur formation afin de les rendre aptes à accomplir la mission qui leur est assignée par le Code électoral.
A compter du 17 mars, le processus entre dans une autre phase importante, avec l’ouverture de la réception des dossiers de candidatures, qui se poursuivra jusqu’au 19 mars à minuit.

En interne, des équipes techniques sont à pied d’œuvre pour la mise à jour et la reproduction des documents électoraux.

Dans l’ensemble, « le processus se passe bien », constate le président. Il réitère son appel aux acteurs de ce processus électoral à s’investir pour que le vote du 28 mai se déroule dans la quiétude, « parce que c’est ce que les Burkinabè attendent de chacun de nous ».

Direction de la Communication
et de l’Education citoyenne
Tél. 25 30 16 03

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 mars à 11:44, par Nansamda
    En réponse à : Elections municipales complémentaires du 28 mai : La CENI à pied d’œuvre

    Mes frères, personne ne peut empêcher le désordre causé par les politiciens.
    L’élection impose des parties politiques. Les parties politiques servent à gagner l’élection. Les parties politiques ont une logique militaire de guerre, discipline, toujours contre les autres, ces militants ne doivent pas dire du bien des autres parties. Ils deviennent automatiquement des traites. Les parties politiques refusent la fraternité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés