Disparition du pain de 180 grammes : « C’est un déni du droit de choisir du consommateur » selon Daouda Ouédraogo, SG/SYNAMICA

LEFASO.NET | Marcus Kouaman • mercredi 15 mars 2017 à 00h45min

Depuis le lundi 13 mars à 00 h, le Syndicat national des agents du ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (SYNAMICA) a entamé une grève de 120 heures. En marge d’une de leur rencontre à la Bourse du travail de Ouagadougou, le secrétaire général, Daouda Ouédraogo, a bien voulu partager la position de son syndicat sur le prix à « polémique » du pain et sur l’augmentation du prix de certaines denrées.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Disparition du pain de 180 grammes : « C’est un déni du droit de choisir du consommateur » selon Daouda Ouédraogo, SG/SYNAMICA

Lefaso.net : Quel commentaire faites-vous concernant la polémique sur la supposée augmentation du prix du pain sur le marché ?

Daouda Ouedraogo : Par rapport au constat que les gens ont fait, le prix du pain est règlementé par grammage. Mais, nous avons constaté que ces derniers jours, il y a un maillon de la production qui a été retiré. Et c’est ce qui a fait que les gens parlent de cette augmentation au niveau du prix du pain.

Ce que nous pouvons dire concernant cette situation, c’est qu’il y a un arrêté qui fixe les différents grammages avec les prix qui sont également connus. Donc, retrancher des grammages sur le marché suppose en même temps que des consommateurs qui avaient de la préférence pour le pain de 180 gramme, qui coutait 130 francs CFA, ne l’ont plus. Du coup ces personnes se retrouvent avec un produit qui n’est pas accessible.

Quelle est la position de votre syndicat par rapport à ce constat, vu que les premiers responsables de votre ministère sont d’accord avec la donne ?

C’est un déni du droit de choisir du consommateur. Le consommateur doit avoir le droit de choisir. Pourquoi lui imposer le pain de 150 et de 300 francs alors que ses préférences c’est le pain de 130 francs. Nous pensons qu’il y a une pratique qui viole le droit du consommateur en la matière. Tout le monde n’a pas le même pouvoir d’achat. Il faut que les gens reviennent instituer le pain de 180 grammes pour faciliter la vie des consommateurs parce que vous savez que dans le pays ça ne va pas.

Que dites-vous par rapport à l’explication qui voudrait justifier le retrait des 180 grammes par un problème de rupture dans la fabrication ?

Est-ce que vous-même vous arrivez à comprendre qu’il y ait rupture pour fabriquer les pains de 130 francs et qu’il n’y ait pas de rupture pour fabriquer le pain de 150 francs qui coûte encore plus cher et en termes de grammage qui est encore beaucoup plus volumineux. Nous pensons que cette information est à prendre avec des pincettes.

Au même moment pratiquement, l’on a constaté une hausse du prix de certaines denrées (huile, savon…). Cette augmentation se justifie-t-elle ?

On ne peut pas mettre de côté les questions de moyens qui sont mis à la disposition du ministère et qui ne sont pas suffisants. Pour pouvoir expliquer si cette hausse est justifiée ou pas par des facteurs normaux, il faut procéder à une récolte d’informations sur le terrain. Par la suite, il faut procéder à des analyses pour savoir si le prix qui est issu de cette nouvelle augmentation est illicite ou pas. Si les gens n’ont pas le strict minimum sur le terrain pour pouvoir effectuer ces opérations de collecte de données, il va s’en dire que dans la chaine, il y aura toujours des défaillances.

Entretien réalisé par Marcus Kouaman
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés