Cour d’appel de Fada : Un joyau de 1,7 milliard de F CFA pour les justiciables de l’Est et du Centre-Est

lundi 13 mars 2017 à 01h00min

Le vendredi 10 mars 2017, a eu lieu à Fada N’Gourma, l’inauguration de la 3e Cour d’appel du Burkina Faso après celles de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. Présidée par le ministre de la Justice, des Droits Humains et de la Promotion civique, Bessolé René Bagoro, représentant le Premier ministre, cette cérémonie a connu l’installation des différents présidents par Thérèse Traoré/Sanou, présidente de la Cour de cassation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Cour d’appel de Fada : Un joyau de 1,7 milliard de F CFA pour les justiciables de l’Est et du Centre-Est

La Cour d’appel de Fada, bâtie sur une superficie de 1 711 m2, comprend un bâtiment à deux étages (R+2) de 60 bureaux administratifs et de 3 salles d’audiences pour une valeur d’un milliard sept cent cinquante millions (1 750 000 000) de F CFA financés par le budget de l’Etat.

Présidée par Peongnine Alexis Kambiré avec pour vice-président, Wahoudou Sanga, elle est composée de magistrats de siège, de magistrats du parquet et du personnel de greffe. Selon le Ministre Bagoro, la création de cette Cour à Fada N’Gourma s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique nationale de justice adoptée le 13 janvier 2010, révisée en 2014 et en droite ligne de la mise en œuvre du Pacte national pour le renouveau de la justice.

Ainsi, ladite Cour a été créée par la loi n°029-2016/AN du 20 octobre 2016 avec pour ressort territorial, les régions de l’Est et du Centre-Est dont relèvent les Tribunaux de grande instance (TGI) de Bogandé, Diapaga, Fada N’Gourma, Koupéla et Tenkodogo. Ces juridictions couvrent les provinces du Boulgou, du Gourma, de la Komandjari, de la Kompienga, du Koulpelogo, du Kouritenga et de la Tapoa. Le ministre Bagoro a d’ailleurs rappelé que la création de cette Cour vient renforcer l’offre en matière de justice.

Son ouverture, a-t-il soutenu, va certainement désengorger la Cour d’appel de Ouagadougou qui comptait 16 juridictions, mais qui cède désormais cinq (05) juridictions à celle de Fada. Son rôle est de trancher sur certaines décisions rendues par les 05 TGI. Son inauguration a été marquée par la présence de plusieurs autorités administratives et du monde judiciaire entre autres.

Soumaila Sana
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés