IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

LEFASO.NET | Par Oumar OUEDRAOGO • samedi 11 mars 2017 à 00h11min

Ce vendredi, 10 mars 2017, s’ouvre à Ouagadougou, le deuxième Congrès ordinaire du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Cette instance suprême du parti commence dès ce soir avec les travaux en commissions. « La mise en œuvre opérationnelle du programme présidentiel : quelles perspectives et quel engagement ? ». C’est autour de ce thème que le parti du « soleil levant » a sifflé le rassemblement studieux. Comme on peut le cerner : un rendez-vous, deux enjeux majeurs !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

Le premier pari est lié à la vie interne même du parti. Il est incontestable que le MPP ne saurait être utile au régime Roch Kaboré qu’à proportion qu’il est, lui-même, une force affirmée et consciente. Ce qui implique un MPP, « véritable parti politique » (un des responsables a fait observer que c’est d’abord un mouvement et qu’il faut arriver à un véritable parti) dans lequel, les militants vont être capables de regarder dans la même direction et subordonner les intérêts personnels et égoïstes à celui du parti. Ce qu’a su bien résumer le président par intérim du parti, Salifou Diallo à l’issue d’une session du bureau politique national le 7 janvier dernier :« le MPP doit ressortir de ce congrès, encore plus fort ».

Sortir de ce congrès, « encore plus fort », n’est donc pas une option pour le MPP ; c’est une obligation. Les responsables du parti sont donc appelés à jouer la carte de la vision, du courage et de dépassement de soi. Il faut parvenir à minimiser les bruits de mécontentements liés à la gestion des ressources humaines du parti, notamment des cadres. Dans les rangs de ces derniers, ils sont nombreux à déplorer par exemple que ‘’Ceux qui ont mouillé le maillot (lors des campagnes, ndlr) ont été oubliés tandis que des gens qui n’ont rien foutu sont promus…’’.

En toile de fond de ces ‘’frustrations’’, ce tricéphalisme supposé ou avéré, qui n’est pas de nature à instaurer la sérénité non seulement dans les rangs des militants, sympathisants et adhérents du parti mais également du côté des Burkinabè dont la destinée est présidée par ce parti. Ce congrès a donc la lourde charge de faire mentir ces observateurs qui voient au MPP, un panier à crabes et un parti qui ne tardera pas à decevoir ses admirateurs.

Ce rendez-vous va également, et sans doute, déterminer l’avenir de l’alliance que le parti s’est tissée avec les autres à travers l’APMP (Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle) au sujet de laquelle, beaucoup de choses sont aussi dites. Des grincements de dents y sont également enregistrés ; des responsables de partis membres n’ont pas attendu longtemps pour dénoncer ce qu’ils ont appelé ‘’non-respect’’ de promesses par le parti au pouvoir. La preuve de ce hiatus pourrait aussi s’expliquer qu’après une année de fonctionnement, l’APMP ne dispose pas encore de statut clair. Du moins, jusqu’au 15 janvier 2017.

Le deuxième grand enjeu de ce deuxième grand rendez-vous du parti, consiste pour les militants à se parler en face, scruter la situation nationale ; voir ce qui a marché en une année de gestion du pouvoir et se pencher sérieusement sur ce qui n’a pas marché et qui mérite d’être rectifié à court et moyen termes. Les congressistes doivent se remémorer, à chaque instant, la responsabilité qu’ils ont de stimuler, mobiliser et galvaniser le peuple burkinabè dans le déroulement du programme par lequel son candidat a été porté au pouvoir. Ce sont eux la locomotive, qui doit insuffler l’allure à prendre.

En plus de l’expérience de ses leaders et responsables, le parti est assez instruit du contexte national, nourri par ces préoccupations sécuritaires, ce boom sur le front social, l’attente de la relance économique, etc. « Notre peuple ne nous pardonnera pas d’avoir échoué », a averti le président par intérim du parti, Dr Salifou Diallo, le 7 janvier. C’est dire donc que le MPP doit se secouer à l’interne pour mettre aux postes qu’il faut, les militants qu’il faut. Pas de sentimentalisme ! Il y va de la vie du parti. Il y va de la santé du Burkina !

Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 mars à 18:33, par Sidbewindin Somande
    En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

    Plein succes aux travaux du Congres du MMP. Personnellement je n’ai jamais fait confiance a ce parti,surtout quand les nominations ont commence en debut du mandat en janvier 2016. J’espere et prie pour le succes du congres dont les resultats impacterons la vie des Burkinabes.
    Mais au plus profond de moi-meme, je pense que nous devrions adopter une autre vision pour le Burkina en lieu et place de ce que nous voyons. Cherchez. Qui cherche trouve. Que le seigneur vous accompagne et vous eclair dans vos travaux.

  • Le 10 mars à 18:33, par SALFO
    En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

    Le MPP a un bon programme, des compétences, mais cherche à contenter d’abord le trio RSS que de s’occuper des problèmes réels des populations. Vous gagnerez mieux à miser sur de jeunes compétences qui ont envie de prouver que de continuer à garder des genres Simon et Compagnies bien pour le garage, car n’ont plus rien à prouver.

  • Le 10 mars à 20:09, par Ka
    En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

    Merci Oumar pour tes articles dont je partage très souvent avec plaisir : Sur ce sujet je ne partage pas ta dernière phrase concernant les placements des postes a des membres ou sympathisants gueulards du parti dans des postes qui ne les reviennent pas. Tu dis : ‘’’’C’est dire donc que le MPP doit se secouer à l’interne pour mettre aux postes qu’il faut, les militants qu’il faut. Pas de sentimentalisme ! Il y va de la vie du parti. Il y va de la santé du Burkina !’’’’ De Maurice yaméogo a Blaise Compaoré, a cause de ce que tu viens dire qui a été une continuité, dont les cancres des partis politiques comme les Sanou Salia, Denis Yameogo qui gouvernaient sans aucun objectif concret qui va pour le peuple que pour leurs Dieux qui restent les dictateurs, ont retardé jusqu’à nos jours le développement de notre pays. Pour moi, tout poste que ça soit au sein d’un parti ou dans une administration d’un pays se mérite, par qualification et d’expérience, et non par ce qu’on est un gueulard sans cervelle. A mon avis, notre pays après l’insurrection est dans une quête d’un vrai développement, et nous devons rassembler toutes les capacités du pays, et non les gueulards d’un parti au pouvoir, a la réalisation des objectifs concrets qui vont pour le développement : Pour cela, il faut utiliser toutes les compétences en mettant les hommes qu’il faut à la place au moment qu’il faut, et non des ministres Rambo qui se prennent pour des seigneurs par ce qu’ils sont des gueulards d’un parti politique au pouvoir. Le premier Gouvernement Roch Kaboré était composé des cancres a la place de bougres de cornichons. Apres il y eu un remaniement qui n’a rien changé au problème. Tout dont je souhaite a ce congrès dont ils veulent rectifier les imparfaits remarqué par le peuple qui les élus, c’est de se ranger résolument aux côtés du peuple. surtout avoir le courage politique de rompre avec ce qui a retardé le pays depuis son indépendance, en confiant les postes clés aux amis et familles , surtout les gueulards du parti sans qualification, et s’autoriser le vrai changement avec une jeunesse décidée et qualifié pour l’avenir du pays que nous aimons.

  • Le 10 mars à 20:13, par Rires
    En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

    Ces gens là vont se bouffer ici et on va les voir !!! Incapable de gérer le pays, c’est ça là tout le boucan qu’ils faisaient avant la présidentielle ? ça va voler à l’éclat et Dieu seul sait ce que les trois là vont devenir( surtout salif diallo !!!).
    ils sont au pouvoir et au lieu de rassembler toutes les intelligences pour travailler, c’est la chasse aux sorcières alors qu’ils n’ont pas les reins soudés !!!
    Le Burkina est devenu quoi depuis qu’ils sont arrivé au pouvoir ? c’est un recul extraordinaire, la pauvrété a accru, la misère se lie partout et la joie de vivre qui se lisait hier sur les visages des burkinabè malgré les difficultés a disparue !!! les burkinabè sont devenu tendus, sévères les uns envers les autres tout simplement parceque le pays ne va pas bien.
    il faut une étude psychologique pour arriver à comprendre jusqu’où la société a muté depuis l’arrivée des RSS.
    je ne suis pas de ceux-là qui aimaient Blaise Compaoré mais ce nouveau régime est entrain de me faire douter. Avec des nominations à la rétrograde juste pour se jeter des peaux de bananes entre clans dans le même parti ??!!! c’est grave !!!
    vivement qu’un vent nouveau souffle sur ce pays, quelqu’un me disait que les burkinabè sont toujours en jambe, qu’ils n’ont pas oublié comment on fait une insurrection !!! alors, vivement qu’un vent nouveau souffle sur ce pays !!! on est vraiment fatigué !!!

  • Le 10 mars à 23:29, par Sidpawalemdé
    En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

    Merci Ka (internaute 3) car je suis un des admirateurs des écrits de oumar que je trouve particulier. Mais je pense que tu n’as pas compris ce qu’il a voulu exprimer ici, je pense qu’il parle des postes au sein du parti, les organes du parti et non dans l’appareil de l’État. Et ce sujet, je pense aussi qu’il a bien vu parce que si ça ne va pas à l’intérieur du parti, ce trio RSS et leur parti ne pourront rien donner au Burkina.

  • Le 10 mars à 23:31, par Sidpawalemdé
    En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

    Merci Ka (internaute 3) car je suis un des admirateurs des écrits de oumar que je trouve particulier. Mais je pense que tu n’as pas compris ce qu’il a voulu exprimer ici, je pense qu’il parle des postes au sein du parti, les organes du parti et non dans l’appareil de l’État. Et ce sujet, je pense aussi qu’il a bien vu parce que si ça ne va pas à l’intérieur du parti, ce trio RSS et leur parti ne pourront rien donner au Burkina.

    • Le 11 mars à 08:27, par Ka
      En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

      Merci Sidpawalemdé, pour ta bonne lecture appondis de l’analyse de notre jeune et valeureux Oumar Ouédraogo qui suit la trace des hommes a la plume d’or de notre pays, comme le Feu Norbert Zongo, T. Balima, Paré de Lefaso.net, P. Bamouni, Cherif Sy, et j’en passe. Si ma colère s’est sauté immédiatement à tous les niveaux des postes offerts à des personnes qui ne sont pas à la hauteur de ce qu’on les responsabilise, c’est que ce système tue l’émergence de notre pays depuis son indépendance. Que ça soit dans des partis politique de notre pays dont je ne suis pas étranger de leurs couloirs, que ça soit dans les attributions des poste clés des entreprises d’états destinés au développement, la situation reste la même, avec des responsables qui pensent d’abords aux amis et de la famille non qualifiés. Si ma colère ou celle de mon ami Körö Yamyélé ressorte de temps a temps, c’est qu’a Fada nous avons bataillé pour un grand parti comme le CDP, et à la fin ce sont les beaux fils, les parents gueulards qui sont les charognards sans expériences de soutenir les bonnes actions concrets d’un parti, que de soutenir un individu, qui ont mis à la fin ce grand parti à la poubelle. C’est pourquoi je me force dans mes critiques fondées sur des vécus, de dire aux responsables des partis politiques qui arrivent au pouvoir, comme le MPP, d’avoir le courage politique de rompre franchement avec ce qui a fait son temps sans faire avancer le pays, et s’autoriser l’exploration du potentielle intelligence de la jeunesse, susceptibles d’ouvrir un véritable changement pour l’émergence du pays que nous aimons. Je dis ceux-ci au nom de la nouvelle génération dont mes enfants, mes petits enfants font partie, et non pour un vieux Ka, qui a tout donnée, et à la retraite paisible, sans rendre compte à qui que ça soit. Merci de lire.

  • Le 11 mars à 08:27, par Ka
    En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

    Merci Sidpawalemdé, pour ta bonne lecture appondis de l’analyse de notre jeune et valeureux Oumar Ouédraogo qui suit la trace des hommes a la plume d’or de notre pays, comme le Feu Norbert Zongo, T. Balima, Paré de Lefaso.net, P. Bamouni, Cherif Sy, et j’en passe. Si ma colère s’est sauté immédiatement à tous les niveaux des postes offerts à des personnes qui ne sont pas à la hauteur de ce qu’on les responsabilise, c’est que ce système tue l’émergence de notre pays depuis son indépendance. Que ça soit dans des partis politique de notre pays dont je ne suis pas étranger de leurs couloirs, que ça soit dans les attributions des poste clés des entreprises d’états destinés au développement, la situation reste la même, avec des responsables qui pensent d’abords aux amis et de la famille non qualifiés. Si ma colère ou celle de mon ami Körö Yamyélé ressorte de temps a temps, c’est qu’a Fada nous avons bataillé pour un grand parti comme le CDP, et à la fin ce sont les beaux fils, les parents gueulards qui sont les charognards sans expériences de soutenir les bonnes actions concrets d’un parti, que de soutenir un individu, qui ont mis à la fin ce grand parti à la poubelle. C’est pourquoi je me force dans mes critiques fondées sur des vécus, de dire aux responsables des partis politiques qui arrivent au pouvoir, comme le MPP, d’avoir le courage politique de rompre franchement avec ce qui a fait son temps sans faire avancer le pays, et s’autoriser l’exploration du potentielle intelligence de la jeunesse, susceptibles d’ouvrir un véritable changement pour l’émergence du pays que nous aimons. Je dis ceux-ci au nom de la nouvelle génération dont mes enfants, mes petits enfants font partie, et non pour un vieux Ka, qui a tout donnée, et à la retraite paisible, sans rendre compte à qui que ça soit. Merci de lire.

  • Le 11 mars à 16:29, par Alex BIRNE
    En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

    Bon si c’est le lien concernant les partis politique qui vous dérange, vous pouvez le supprimer... OK ?
    Respect

    • Le 11 mars à 18:16, par Alex BIRNE
      En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

      Je disais dans mon Vrai Post que Tous les Partis Politiques sont inutiles... Et Surtout j’expliquais que le Peuple du Burkina ou je réside depuis 2 ans, voulait un changement de "gouvernement". Or Rien n’a changé puisque le président Roch Kaboré était un des piliers du Régime de Compaoré avec des Salifou Dialo et bcp d’autres membres de ce soi-disant nouveau Gouvernement, ce qui explique que RIEN n’a changé. De qui se moque t’on ???
      Respectez le Peuple des Hommes Intègres s’il vous plait

  • Le 11 mars à 18:12, par Vérité pian !
    En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

    Il ya quelle difference entre les congres passe du cdp et ce congres là ? Des bus loue des badeaux achété une salle des sports de Ouaga2000 rempli par des affamés miséreux pour faire croire à l’opinion internationale qu’ils sont suivi par le peuple. Les nageurs en eau trouble le vrai peuple Burkinabe voie vos dos !

  • Le 11 mars à 18:16, par Alex BIRNE
    En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

    Je disais dans mon Vrai Post que Tous les Partis Politiques sont inutiles... Et Surtout j’expliquais que le Peuple du Burkina ou je réside depuis 2 ans, voulait un changement de "gouvernement". Or Rien n’a changé puisque le président Roch Kaboré était un des piliers du Régime de Compaoré avec des Salifou Dialo et bcp d’autres membres de ce soi-disant nouveau Gouvernement, ce qui explique que RIEN n’a changé. De qui se moque t’on ???
    Respectez le Peuple des Hommes Intègres s’il vous plait

  • Le 11 mars à 20:39, par gringo
    En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

    Franchement le douche est maintenant installé sur la capacité du trio à faire bouger les lignes.

  • Le 11 mars à 21:19, par "LE VIEUX"
    En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

    DE LA HAUTE-VOLTA AU BURKINA FASO, LA GESTION COLLEGIALE DU POUVOUR A TOUJOURS ECHOUÉ :ķ
    * GERARD KANGO, JO WEDER ET JOSEPH CONOMBO ONT ECHOUÉ AU PROFIT DE SAYE ZERBO ;
    * SAYE ZERBO, SOME YORIAN ET THOMAS SANKARA ONT ECHOUÉ AU PROFIT DE JB OUEDRAOGO ;
    * THOMAS SANKARA ET JB OUEDRAOGO ONT ECHOUE AU PROFIT DE LA RDP ET SON CNR.
    * THOMAS SANKARA, BLAISE COMPAORE, HENRY ZONGO ET JB LIGANI ONT ECHOUÉ AU PROFIT DE BLAISE ;
    *JB LINGANI ET HENRY LINGANI ON ETE ELIMINÉ PHYSIQUEMENT PAR BLAISE COMPAORE.
    * SALIFOU DIALLO, ROCK KABORE ET SIMON ONT TRAHI BLAISE COMPAORE EN JANVIER 2014 ET ONT CONTRIBUÉ A SA CHUTTE APRES 27 ANS DE GESTION DU POUVOIR...

    • Le 12 mars à 14:39, par Alex BIRNE
      En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

      Et cerise sur le gateau, c’est Toujours la meme clique du Blaiso qui est au pouvoir et pour l’instant, ils ne savent QUE faire des promesses, qu’ils ne voudront ou ne pourront pas tenir, car leur But n’est que la Soif du Pouvoir, ce qui est une maladie qui s’appelle : La Schizophrénie... :( Peuple du Burkina ne te laisse pas faire ET Sois Vigilant
      Respect à Toutes et à Tous

  • Le 12 mars à 11:06, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

    ’’....les observateurs qui voient au MPP, un panier à crabes et un parti qui ne tardera pas à decevoir ses admirateurs. Ce rendez-vous va également, et sans doute, déterminer l’avenir de l’alliance que le parti s’est tissée avec les autres à travers l’APMP (Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle)...’’.

    - Mon ami KA comment vas-tu ? Je suis d’accord avec ta position sauf que cette déclaration du jeune journaliste me semble partisane. Je le dis parce que dans cette fameuse APMP, ce sera comme du tô délayé et mis dans une gourde (cette fameuse gourde à 2 boules des bergers qu’on appelle ’’Boli’’ pour mettre de l’eau). On la pose et seul les plus malins et ceux ayant un bec long et effilé atteindront le fonds pour picorer le tô. En conclusion le MPP va plus profiter de cette alliances que les partillons membres et ils font finir par se bagarrer et éclater.

    CONCLUSION GÉNÉRALE : Mon point de vue reste et demeure valable : le MPP est bel et bien un panier à crabes !

    Par Kôrô Yamyélé

  • Le 12 mars à 14:39, par Alex BIRNE
    En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

    Et cerise sur le gateau, c’est Toujours la meme clique du Blaiso qui est au pouvoir et pour l’instant, ils ne savent QUE faire des promesses, qu’ils ne voudront ou ne pourront pas tenir, car leur But n’est que la Soif du Pouvoir, ce qui est une maladie qui s’appelle : La Schizophrénie... :( Peuple du Burkina ne te laisse pas faire ET Sois Vigilant
    Respect à Toutes et à Tous

  • Le 14 mars à 08:24, par Ka
    En réponse à : IIème Congrès du MPP : Ce tournant à ne pas rater par le parti au pouvoir !

    Bonjour mon promo Kôrô Yamyélé : Ici au Nord de la capitale tout va bien avec mamie qui veille sur son vieux Ka, et je pense que dans ton coin, c’est encore mieux. Rappelle-toi de Fada même si on était les doyens de son lycée, on n’y est retourné pour se concentré, et créer un parti. ‘’’On était jeune et fougueux avec des physiques d’aciers, des morales d’acier, d’esprit clairvoyant et fier d’appartenir à un parti comme l’ODP/MT, et rassembler autour de ce parti, tous les partis, et les forces vives du Burkina pour un parti dominant, avec des objectifs concrets qui vont pour le peuple et non pour un individu. On était conscient de ce défi qui sera un accouchement difficile, mais nous l’avions fait jusqu’à les diviseurs ont pris le dessus, et ce parti est dans une poubelle en attendant des personnes de bonne foi pour le récupérer. Oui il y a de la continuité similaire avec le MPP qui démarre en pompe, à sa tête un double diviseur à foutre la merde dans toute son existence, qui est aussi génétique dans sa région, et moi je mets ce mal à un sort prédéterminé. Nous qui avions vécus, contribué, rectifier avec nos critiques fondées sur des argumentations solides, nous savons et pouvons confirmé, que tout ce qui mine l’avancer de notre pays depuis plus de 30 ans, c’est les continuités des diviseurs pour régner en famille sans partage, et surtout une seule personne manipulatrice qui fait tourné le Burkina en bourrique dans sa politique de développement. Oui s’il y a eu une division pour régner sans partage, il y aura deux dans la douleur : Et comme tu le dis, le MPP sera un jour dans le cas de notre feu CDP. Le jeune Oumar dont je partage ses analyses innocentes mais constructives, ressemble à notre temps avec les Bamouni, les Balima, les Norbert Zongo, suivis des Cherif Sy, pour dire que dans notre société aujourd’hui, il y a que des politiques fatigués, affamés de pouvoir, qui sont devenu encombrants comme des parasites, vivants que dans les ruses, dans des divisions éternelles, pour détruire l’intelligence de la jeunesse, pourtant l’avenir de notre pays. Conclusion, pourquoi en 30 ans, cette bête politique dont on l’appelle, qui a diviser dans le sang, pour fabriquer un introverti et le mettre par la suite en fuite, et aujourd’hui utilise encore un agneau pour son sacrifice rituel qui est notre petit frère Roch Kaboré, cette bête politique n’a jamais songé de se présenter devant le peuple pour être le premier des Burkinabé ? Je laisse la réponse à toutes et à tous les internautes de Bonne foi. Ce n’est qu’une causerie du vieux Ka a son promo Kôrô yamyélé. Je laisse ma critique fondée sur du vécu, aux railleries et aux dénigrements, sans oublié les injures, des intellectuels de pacotille de notre société, sont toujours tentés de le faire quand les leurs ne sont pas écoutées par un peuple mûri.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés