« La gestion de la commune de Bourasso par la délégation spéciale laisse à désirer », Sosthène A. Coulibaly maire de la Commune de Bourasso

LEFASO.NET | David Demaison Nébié • vendredi 10 mars 2017 à 14h30min

Le mercredi 25 janvier 2017, nous étions dans la commune de Bourasso où nous avons rencontré le maire Sosthène A. Coulibaly. Selon ce dernier, il y a eu mauvaise gestion de deniers publics par la délégation spéciale aux commandes de la commune bien avant sa prise de fonction. Cette mauvaise gestion se serait traduite par des frais de missions et de communication exorbitants, d’achat d’une moto à deux millions de francs CFA, de vente d’animaux de fourrière… et aurait plongé la commune dans d’énormes difficultés. Il en parle dans cette interview qu’il nous a accordée.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
« La gestion de la commune de Bourasso par la délégation spéciale laisse à désirer », Sosthène A. Coulibaly maire de la Commune de Bourasso

Pourrions-nous mieux connaitre le maire de Bourasso ?

Permettez-moi, Lefaso.net, de présenter la commune de Bourasso. Surtout, je vous félicite pour les fenêtres que vous ouvrez aux communes pour les faire connaitre. La commune de Bourasso est située dans la région de la boucle du Mouhoun et fait partie de la province de la Kossi. Elle s’étend sur une superficie de 695,786km2 et compte 15 villages dont Bourasso est le chef-lieu et est situé à 25km de Nouna et 30km de Dédougou. Sa population est de 11746 habitants selon le recensement de 2006. Excusez-moi, pour répondre à votre préoccupation, je suis Sosthène A. Coulibaly, maire de la commune de Bourasso, je suis instituteur de formation au service de la gestion matérielle et financière à l’Inspection de l’enseignement du premier degré de Bourasso, spécialisé en matière de gestion foncière rurale dans le cadre du Millénium challenge Accourt(MCA).

Quel est l’intitulé général de votre programme pour la destinée de la commune de Bourasso ?

Mon programme sur la mise en œuvre du Plan communal de développement (PCD) est tiré du Plan national de développement économique et social (PNDES) tout en tenant compte des Objectifs de Développement Durable (ODD). Ainsi, la mise en œuvre du programme tiendra compte des besoins fondamentaux immédiats des villages. Je suis un élu du parti MPP (Mouvement du Peuple pour le Progrès). La commune de Bourasso compte 30 conseillers dont 28 du MPP, 01 du PAREN et 01 de l’UPC. Lors de la mise en place des organes dirigeants le 20 juin 2016, sur 28 présents, j’ai obtenu les 28 voix des conseillers. Cependant, les priorités inscrites pour mon mandat sont diverses et multiformes selon les secteurs d’activités. Nous mettrons l’accent sur les secteurs sociaux de base dont la santé, l’éducation, l’eau potable et l’assainissement. Il y a aussi la bonne gouvernance locale avec le rehaussement de l’assiette fiscale et la redevabilité périodique.

Sous quel signe avez-vous placé votre mandat ?

J’ai placé mon mandat sous trois signes qui sont :

-  la cohésion sociale, gage de la paix ;

-  le développement durable ;

-  la bonne gouvernance locale qui prône la gestion transparente du denier public et la redevabilité. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés