Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

Ceci est un communiqué de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) sur les attaques à terroristes à répétition dans la province du Soum. • lundi 6 mars 2017 à 23h52min

C’est avec une profonde consternation et une inquiétude grandissante que la Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) suit depuis peu, les attaques terroristes orchestrées dans la province Soum. La dernière en date qui a eu lieu le vendredi 3 mars 2017 à Kourfayel avec pour bilan, 2 morts dont le directeur de l’école de ladite localité, tué dans l’exercice de ses fonctions régaliennes n’a une fois de plus pas laissé le parti indifférent.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

Cette fois, les terroristes s’en sont pris à un symbole très important de la nation, l’éducation de nos enfants. Le message est clair et sans équivoque.
Tout en présentant ses condoléances et sa solidarité aux familles éplorées et aux acteurs du système éducatif et exigeant que justice leur soit rendue, la Nouvelle Alliance du Faso condamne fermement ces attaques terroristes successives perpétrées dans la province du Soum.

Ces attaques affectent la région du Sahel en particulier et le Burkina en général. Elles remettent en cause les fondements de notre souveraineté (administratif, social, économique, culturel) et la laïcité de notre pays.

La NAFA tient à encourager et exprimer toute sa sympathie aux agents de l’Etat de la localité qui s’échinent nuit et jour à maintenir le symbole de notre patrie en ces lieux.
La NAFA par ce communiqué attire l’attention du gouvernement sur les conséquences administratives et socio-économiques de telles attaques qui au-delà de la province du Soum affectent la région du Sahel et le Burkina en général.

En effet, sur le plan économique, la région du Sahel abrite les plus grands marchés de bétail du Burkina, notamment celui de Djibo. En plus de cela, elle héberge les plus grandes mines d’or du Burkina dont IAM-Gold Essakane et INATA. D’autres minerais (manganèse, calcaire, etc) sont en projet d’être exploités incessamment. Cette région à elle seule représente plus de 20% du PIB du Burkina.

C’est ce qui avait justifié l’idée de la création du deuxième Pôle de croissance économique au Sahel depuis 2014. Un projet malheureusement mis en veilleuse et ne fait même pas partie du PNDES (Plan national de développement économique et social, ndlr).

Les effets collatéraux des attaques terroristes au Soum sont déjà perceptibles sur le plan économique avec la baisse de fréquentation du marché à bétail de Djibo, la réduction du tourisme, et l’inhibition de son économie.

Sur le plan social, ces attaques terroristes sont en train d’entrainer progressivement, la déstabilisation de l’administration publique à travers la fuite des fonctionnaires (instituteurs, infirmiers, etc.) qui voient que l’Etat n’est plus à mesure d’assurer leur sécurité. De même les populations se sentent terrorisées par l’incapacité des forces de défense et de sécurité (FDS) qui n’arrivent même pas à assurer leur propre sécurité à fortiori celle d’autrui.

Cette incapacité du gouvernement à assurer la sécurité de sa population dénote le populisme des dirigeants actuels qui sont plus aptes aux grandes déclarations que de trouver les moyens pour garantir la sécurité dans cette région qui s’envenime tous les jours.

Tout en encourageant les forces de défense et de sécurité à continuer à se battre pour assurer la sécurité des populations et garantir l’intégrité du territoire burkinabè et du Sahel en particulier, la NAFA formule les recommandations suivantes :

-  L’octroi des moyens logistiques et militaires aux FDS adaptés à la situation du Sahel ;
-  La mise en œuvre d’une stratégie d’anticipation et de réaction spontanée des FDS sur la lutte contre le terrorisme ;
-  L’assurance de la sécurité dans les écoles, les structures de santé et dans l’administration publique ;
-  Le développement des nouvelles stratégies de renseignement adaptées au contexte Sahélien ;
-  La culture réelle de l’esprit du patriotisme au sein des FDS et de la population ;
-  La prise de conscience réelle du gouvernement sur la situation d’insécurité et ses conséquences socio-politiques.

Le secrétariat à l’information et à la communication

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 mars à 17:40, par Nabiiga
    En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

    ...je valide, le gouvernement est au pied d’oevure en ne voulant pas lâché d’un pouce les appels incessant de NAFA de libérer Djirbil. Au fait, de quoi est-il accusé ? N’est-ce pas ces liens avec ces groupes terroristes ? La prise de conscience du gouvernement vis-à-vis de Djirbril est réelle, sérieuse et sans contournement. Il sera soigné adéquatement de sa maladie, il ne bénéfiera pas de la soi-disant libération conditionnelle, et il sera jugé pour, justeement, ses relations étroites avec ses mêmes jihardistes qui endeuillent les familles au nord de notre pays. Oui, en effet, tout Burkina soutien le gouvernement actuelle dans sa prise de conscience sur le jugement de Djirbil. Voilà.

    Répondre à ce message

    • Le 7 mars à 10:05, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

      - Nabiiga, tu me décourages complètement en tenant de tels propos ! Tu crois que Djibril Bassolet est si apatride au point de manipuler des djihadistes contre son propre pays ? N’oublie quand-même pas que c’est un général de Gendarmerie et le seul du Burkina ! Soyons quand-même modestes dans nos propos que nous tenons. Que le Général soit accusé de coup d’État, d’accord, mais de là à dire qu’il utilise des djihadistes pour frapper le pays, non ! Il ne faut pas pousser loin le bouchon. Le Général Bassolet tout comme Diendéré sont plus utiles dehors par ces temps-ci que dans une prison. Soyons honnêtes et reconnaissons-le !

      Mais bien vrai que le ministre de la sécurité et le PAN se sont livrés eux-aussi à des déclarations infantilisantes du genre en accusant les autres, ceux qu’ils ont renversé évidemment. Mais ils vont déchanter car chaque jour les faits ouvrent leurs yeux. On ne peut pas s’inscrire indéfniment dans la manipulation et l’intrigue, soit dit en passant, même si on est gratifié du titre de bête politique.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

      • Le 7 mars à 11:57, par Brigoss
        En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

        monsieur soit disant koro yamyelé si tu na rien a dire vaut mieux se taire les teroristes sont entrain de tuer parents des gents a cause de
        l’incapacité du gouvernement voila pourquoi la NAFA atire l’intention du gouvernement et toi tu vien parler de la relation entre DJIBRIL BASSOLE et les DJIADISTE si liberer djibril sera la solution pour que les djiadiste arrete de tuer nos parent qu’ils le libere pour qu’on a la paix
        si c’etait ton parents qu’ils ont tué le 03 mars dernier tu vera comment sa fait mal tu n’allait pas di que tu soutenait le gouvernement
        espece d’idiot

        Répondre à ce message

      • Le 7 mars à 12:12, par Minute
        En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

        Kôrô Yamyélé, je ne voulais pas faire de la polémique autour de la déclaration de la NAFA, tant elle procède de velléités politiques. C’est normal, certaines déclarations dites de principes comme celle là, dont je n’épouse pas certains points. Ce serait de la lapalissade que de proposer au gouvernement la prise en charge de la sécurité des agents dans la zone. Je crois que c’est le minimum qu’il puisse assurer. Ta réponse à Nabiiga, Kôrô Yamyélé, qui me déçois aussi. On se connait au Burkina. On sait qui a fait quoi, et qui peut faire quoi. Il ne faut pas faire référence au titre de Général de gendarmerie et le seul au Burkina. Dans quelles conditions, il a été promu général ? Un gendarme qui se dit éloigné de sa base voilà maintenant plus d’une quinzaine d’année ; Qui fut ministre des affaires étrangères ; Qui se voit du jour au lendemain bradé de titre de général, pendant qu’il n’est pas le plus ancien des gradés ou le plus efficace dans la profession, vraiment, ce titre là, c’est un général Ho, la-laa ! Ce type, au regard de ses déclarations de menaces avant l’invalidation de sa candidature et, ses sorties au sahel pour ses meetings de déclaration de sa candidature, on ne peut qu’être dubitatif quant à son accointance avec les foyers terroristes. Il faut être honnête de le reconnaitre que nous sommes attaqués tout simplement parce que les alliés précieux des djihadistes sont en prison à la MACA. Ils expriment ici leur mécontentement. Dans l’histoire récente, à chaque fois qu’un otage est pris dans le sahel, c’est Guéguéré qui va sous les flashs des journalistes libérer ces otages au vu et au su de tout le monde. ça ne veut pas dire beaucoup de choses ça ? Il rentre et ressort de la zone comme il veut. Nous ne sommes pas dupe. Si c’est reconnu que c’est à cause de ces prisonniers de la MACA que le pays a ces difficultés, il y a lieu que le pays prenne ses responsabilités. On ne peut pas créer des difficultés au pays et être toujours la cause de ses malheurs. Il y a eu combien de généraux efficaces dans ce pays ? Se sont-ils comporté comme nos généraux de salon actuels ? Non ! On a en marre ! Salut ! Amicalement

        Répondre à ce message

      • Le 7 mars à 13:53, par Sans rancune
        En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

        Pathétique ; vraiment pathétique quand des Kôrô comme Yamyélé se mélange les pinceaux. En temps de menaces venant de l’extérieur, tout peuple se doit d’être uni. Et seulement après, on peut reprendre nos querelles byzantines.

        Répondre à ce message

    • Le 7 mars à 10:35, par Jubal
      En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

      Nabiiga, tu as oublié ton intelligence à la maison ? Tu sais, Djibril a négocié et obtenu un siège pour le Burkina au Conseil de sécurité des Nations unies. Il était très admiré par le SG de l’ONU pour son intelligence, sa pondération, sa maitrise de soi et ses efforts en faveur de la paix. Pour Blaise, il était particulier, un véritable ministre d’Eat. C’est le haut niveau mon ami, tu es trop petit pour comprendre ça.
      Laisse tombé tes conneries de liens de Djibril avec les terroristes et va prendre un nescafé pour retrouver tes sens !

      Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 17:51, par PIONG YANG
    En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

    Bande d’hypocrites. C’est pas votre mentor Djibril et autres qui nous ont amener dans ça ? La liberté au Burkina m’énerve à la fin ! Au USA des communistes ont été fusillés pour haute trahisons. Et ces actions ont été utiles pour que le pays devienne ce qu’il est aujourd’hui. On devrai faire de même ici si ont veut vraiment émancipé notre conscience collective, en éradiquant certains types de politiciens manges mile - tubedigestifs.Merde à notre démocratie de la honte qui fait plus la promotion de la bêtise que du progrès de notre peuple. vraiment l’insurrection est inachevée.

    Répondre à ce message

    • Le 7 mars à 08:45, par Adoua
      En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

      Soyons modérés dans nos propos, fusiller des burkinabè pour faire avancer le Burkina serais une aberration, la page de l’histoire américaine dont vous faites cas (le maccarthisme) est celle la plus sombre de l’histoire des USA dont les américains eux même regrettent particulièrement. Si nous sommes d’accord que notre insurrection est inachevée ou volée, fusiller des burkinabés peu importe leur bord serais une bonne manière pour nous de l’annihiler. Merci !

      Répondre à ce message

      • Le 7 mars à 13:14, par PIONG YANG
        En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

        Ko ceux qui sont tués par les terroristes là wooh, ce sont pas des Burkinabé ? Ce qui m’énerve est qu’aujourd’hui dans ce pays, les victimes ignorent et même défendent les bourreaux. Désolé si je choque mais le choc est pédagogique. A force d’équilibrisme panaché à de la liberté libertine, on abouti à ce désordre qu’on nous sert politiquement, socialement et économiquement. Tout ça par ce qu’on a laissé faire certains burkinabés qui en ont profiter pour hypothéqué le bien être de toute une nation. Comment peut on comprendre que la NAFA, créer en toute pièce par Djibril Bassolé, lui même qui a collaboré avec les terroristes dont les images circulent sur la toile, ensuite avec des forces étrangère a envisagé des attaques terroristes pour appuyé le coup d’état de Diendéré en 2015 à coté, comment ce parti peut sortir joué au pompier pyromane sous nos yeux ? Et des gens les soutiennent !

        Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 17:58, par ALARMO
    En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

    Ce gouvernement là s’amuse avec la situation sécuritaire du pays. Les burkinabé sont lents a la colere. mais quant elle se dechaine rien de l’arrete. Attendons nous si ces attaques perdurent à voir le peuple burkinabé dans nos rues pour reclamer le depart pur et simple de ce regime.

    Alors chers gouvernants prenez la chose au serieux sinon vous partirez comme Blaise.
    Arretez de crier " individues non identifiés" "guerre assimétrique" "manque de moyens"

    Le reveil sera difficile.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 18:29, par Cheikh
    En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

    Voilà au moins une intervention de la NAFA qui nous satisfait cette fois-ci, pour la bonne raison qu’elle s’accompagne de propositions concrètes, même si celles-ci ne sont pas toutes réalisables. Nous sommes d’accord avec l’adoption par les FDS, de stratégies spontanées, pas trop planifiées, ou même modifiées en permanence toutes les quinze minutes, comme nous l’avions déjà suggéré. A notre avis, c’est l’un des meilleurs moyens de prendre l’adversaire à contre-pied et au dépourvu, pour une anticipation plus efficace. Du reste, que faut-il d’autre de plus à une guerre asymétrique, qu’une réponse asymétrique ? Par contre, avec tout ce à quoi nous assistons chaque jour, nul ne peut prétendre aujourd’hui, que le gouvernement n’est pas suffisamment conscient de cette situation d’insécurité et de ses conséquences néfastes ! Quant à la non-prise en compte par le PNDS, de cette zone comme pôle de croissance économique du sahel, même si celle-ci s’avère hasardeuse, on peut affirmer sans réticence que dans le contexte actuel, ce n’est qu’une heureuse coïncidence. Du moment que le bon déroulement du PNDS ne s’en ressentira pas pour une quelconque raison, l’on pourra au moins s’en passer momentanément jusqu’à nouvel ordre !

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 18:46, par tororoso
    En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

    Merci à vous NAFA de nous rappelez que vous mettez à exécution vos menaces de porter la guerre à votre propre pays. Toutes vos interventions sur la libération de Djibril l’ont laissé transparaître et ce depuis même le gouvernement de transition.
    C’est vraiment dommage car pour moi, ça ne sert pas les intérêts de Djibril Bassolé.
    Le pays doit - il se mettre à genou devant un de ses fils ?
    On est tous dans ce pays. ce que nous semons, on le récolte toujours.
    Bonne suite à la NAFA

    Répondre à ce message

    • Le 7 mars à 10:59, par Jubal
      En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

      Mon ami tororoso, tu dois avoir honte de dire que le parti d’un leader comme Djibril qui a sauvé les Burkinabé d’un bain de sang, celui de Zida qui reprimait les insurgés à balles réelles, est entrain de porter la guerre à ce même Burkina. Tu dois vraiment avoir honte même si tu manges dans ça. Tu sais, qui sont ceux qui ont brulé l’assemblée nationale du Burkina ? Qui sont ceux qui ont brulé les maisons de leurs propres frères ? Qui sont ceux qui ont chassé d’autres Burkinabé ? Qui sont ceux qui ont sauvagement arrêtés et enfermés sans jugement des mois durant d’autres Burkinabé ?
      En repondant à ces questions, tu pourras venir on va échanger sur ceux qui sont réellement les vrais ennemis de ce pays. Fraternellement.

      Répondre à ce message

      • Le 7 mars à 12:37, par Minute
        En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

        Jubal, tu es entrain de mentir maintenant. Si le coup d’état avait réussi, c’était le bonheur pour une minorité exploiteuse dont je ne doute pas que tu fasse partie. Ce qui est sûr, bon dieu vous voit. Amicalement

        Répondre à ce message

        • Le 7 mars à 16:57, par Jubal
          En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

          Djibril se moque de coup d’Etat. Diendéré en est un témoin et a bien dit que Djibril n’a rien à y voir. Des militaires qui étaient aux côtés de Zida ont bien dit au tribunal que c’est Zida qui voulait tuer les généraux dont Djibril et tu refuses de croire à ça. Franchement, il y a quelque chose que tu as loupé dans ta vie : être honnête. Quand on veut faire un coup d’Etat, on ne cré pas de parti et on ne silhonne pas les villages pour battre campagne comme l’a fait Djibril. Quand même !
          Quand certains était dans les bonnes gràces de Blaise, ils disaient que l’article 37 est anti-démocratique, que Ouaga n’est pas forcé, que le chien aboit et la caravane passe, que Blaise est la deuxième personne après Dieu, que le CDP va remporter les élections avec 90% des voix. On a entendu tout ça de tes adorés, les RSS. Mais Djibril n’a rien dit de tout ça. Mon ami, entre toi et moi, qui est intellectuellement honnête ?
          Vive Djibril Bassolé !

          Répondre à ce message

  • Le 7 mars à 07:44, par Tranquil
    En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

    * 1er point
    "L’octroi des moyens logistiques et militaires aux FDS adaptés à la situation du Sahel" ;
    Je pense que cela est fait et l’est en permanence. Ce domaine incombe à la sécurité et ne saurait faire l’objet d’un déballage sur la place du marché.

    * 2è point
    "La mise en œuvre d’une stratégie d’anticipation et de réaction spontanée des FDS sur la lutte contre le terrorisme" ;
    Je trouve que cela relève surtout de la phraséologie et du populisme que de penser qu’on peut "anticiper" comme si l’on savait a l’avance le lieu choisi par le terroriste. Quelqu’un a dit qu’il s’agit d’une guerre asymétrique et cela a tout son sens.

    * 3è point
    - "L’assurance de la sécurité dans les écoles, les structures de santé et dans l’administration publique" ;
    Toujours de la phraséologie et de l’utopie. Qu’est ce que la NAFA propose concrètement ? Placer un détachement militaires, des FDS dans toutes les écoles, marchés, et autre lieux publiques ?

    * 4è point
    - "Le développement des nouvelles stratégies de renseignement adaptées au contexte Sahélien" ;
    Il faut parler de ce que l’on sait et maitrise et laisser les spécialiste de la sécurité faire le job. Et pourquoi vouloir le restreindre seulement au seul cas du sahel ? Les terroristes peuvent nous attirer notre attention sur un lieu et nous faire mal ailleurs. N’oublions pas que l’ennemi est "sans visage" ou plutôt qu’il a "cent visages"

    * 5èpoint
    - "La culture réelle de l’esprit du patriotisme au sein des FDS et de la population" ;
    Insulte et injure à nos FDS. Point de commentaire.

    * 6è point
    - "La prise de conscience réelle du gouvernement sur la situation d’insécurité et ses conséquences socio-politiques"
    Accusations et insinuations politiciennes très graves.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mars à 09:38, par @@gog
    En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

    Maintenant que vous êtes convaincus que votre mentor n’échappera pas à la justice ,vous faites le caméléon .Vous n’êtes qu’une bande d’hypocrites aveuglement assoiffés de pouvoir .Pour vous ,ce Djibril vaut plus que tous ceux tués par le RSP pour la conservation du pouvoir de Blaise. En réalité, vous avez compliqué la situation de ce Djibril à travers votre comportement indécent sans moral.A la place de ce Djibril je vous considérerait comme mes ennemis.Votre intention est qu’il prétexte la maladie pour se soustraire de la justice.Vous n’êtes pas informés d’un président d’AN qui n’est plus rentré dans son pays après avoir bénéficié d’une autorisation d’aller se soigner et de revenir.Nous demanderons des comptes à nos dirigeants actuels si ce Djibril venait à sortir du pays sous prétexte de sa maladie et à ne pas revenir en prison pour répondre des faits qui lui sont reprochés.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mars à 14:07, par yomoza
    En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

    J’aurai souhaité que la NAFA, par recommandation propose leur solution. Sinon c’est trop simple dénoncer des recommandations et prétendre avoir donner son point de vue sur la vie sécuritaire au nord.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars à 00:07, par Ka
    En réponse à : Attaques dans la province du Soum : La NAFA recommande une prise de conscience réelle du gouvernement

    Ce qui est certain, c’est quand Djibril Bassolé, Diendéré Gilbert, Blaise Compaoré, leur ambassadeur a Bamoko, étaient sous les projecteurs des télévisions du monde entier avec ces punaises de Djihadistes, qu’ils ont oublié le pays des hommes intègres pour un certain temps. Et personne, je dis personne ne me dira le contraire. L’introverti Blaise Compaoré et ses deux gradés de pacotille, qui ont mis le Burkina parmi les premiers acheteur d’armes du monde, en alimentant Charles Taylor contre son peuple, Soro Guillaume et ses rebelles, les responsables des Djihadistes du Sahel, des dires que je n’invente pas, puisque l’éminent médiateur de la guerre de Taylor contre son peuple, Georges Clay Kieh Jr. a confirmer que Blaise Compaoré et ses gouvernements ont bâti des fortunes sur les exportations illégales des armes au Liberia qui a tué plus de 200.000 morts : Des confirmations repris dans le livre de de François Zavier Verhave ‘’’La françafrique le plus grand scandale de la république publié à Paris par Stock qu’aucune personne, ni Blaise Compaoré n’a contesté. Apres la chute de Taylor, Blaise Compaoré avec ses trafics d’armes à changer de chemin pour d’autres pays, surtout en Côte d’Ivoire, et aussi les punaises du Sahel dont on les voyait s’éclater sous les projecteur des télés du monde entier au palais de KOSSYAM entouré du Blaise Compaoré internationale que nationale, son ambassadeur au Mali, sans oublier les personnes de liaisons qui sont notre Madame Clinton internationale Djibril Bassolé et Diendéré Gilbert. La fuite de Blaise a donné un manque à gagner a ceux qui nous traumatisent sans pitié, et qui restent les fidèles amis de Blaise Compaoré et de Djibril Bassolé. Que ça soit la NAFA financer par Bassolé Djibril et ces connaissance Djihadistes, ou essayer de le libérer pour qu’il prenne le pouvoir par la force, et continuer au trafrique d’armes avec les amis de toujours, aucun Burkinabé de bonne foi ne peut refuser ces faits flagrants dans le contexte actuel. ’’’’Mon ami Kôrô Yamyélé, si nous ne le disons pas, qui va le dire avec des critiques fondées sur des vécus et des argumentations solides comme tu l’avait prévu depuis plus de cinq ans sur les réseaux sociaux d’information de notre pays ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés