Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

Par RFI Afrique • lundi 6 mars 2017 à 01h27min

Onze morts et quatre blessés, c’est le bilan de l’attaque contre une position de l’armée malienne, à la frontière avec le Burkina Faso. L’attaque est attribuée à de présumés jihadistes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

Le village malien de Boulikessi est situé à la frontière avec le Burkina Faso. Une mare sépare les deux pays. Les assaillants sont venus sur place ce dimanche 5 mars, très tôt. Selon des témoins, ils étaient à moto et à bord d’au moins deux véhicules. Des coups de feu nourris ont été entendus et des véhicules brûlés.

Onze militaires maliens ont été tués et quatre autres blessés, selon deux sources militaires. D’autres soldats de l’armée malienne, dont on était sans nouvelles, ont pu regagner le territoire du Burkina Faso. En soutien de l’armée malienne, des hélicoptères de l’opération française Barkhane se sont dirigés sur les lieux. Mais il semble que l’attaque était terminée.

Plusieurs sources sécuritaires pointent du doigt un groupe jihadiste dirigé par un prédicateur radical burkinabè. Avec l’appui d’autres groupes de la sous-région, il semble vouloir s’installer entre le Mali et le Burkina Faso avec pour objectif de mener des opérations dans les deux pays.

La localité malienne où l’armée nationale vient d’être attaquée est frontalière des provinces du Soum et de l’Oudalan, au Burkina Faso, récemment victime d’attaques attribuées au même groupe terroriste.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 mars à 07:10, par Papa
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Il ya de l’hypocrisie parmi l’un des deux pays, certainement du cote’ Malien, si non pourquoi ne pas coordonner des patrouilles mixes entre les 2 pays pour venir a bout de ces bandits. Si le Mali refuse la coordination alors prochainement si un militaire Malien traverse notre frontiere pour se refugier, qu’on lui remette aux djadistes . On avait tous entendu les belles paroles du president Malien lors de son passage a Ouagadougou et apres plus rien .Il ya vraiment un manque de volonte’ de la part de nos gouvernants et c’est tres dommage.

    Répondre à ce message

    • Le 6 mars à 08:03, par abc
      En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

      Les soldats maliens et burkinabes n’ont pas le courage qu’il faut pour combattre les Djihadistes .Chaque fois qu’il y a combat ,ils se font
      surprendre .On les tue comme des chiens . Le reste de l’armee abandonne leur arsenal de guerre sur le champs de bataille et prend la fuite. Pourquoi ce comportement de nos militaires ? Tout le probleme est la .

      Répondre à ce message

      • Le 6 mars à 17:50, par SOS
        En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

        Je suis de ton avis. Le problème de ces deux armées c’est qu’elles ne sont pas entreprenantes. Au lieu de rester dans les camps et laisser l’ennemie les surprendre, elles devraient tracker ces bandits ainsi ils n’auront pas le temps de planifier des attaques.
        L’armée tchadienne est la seule qui a su le demontrer au Nord mali et au Nord Nigeria. Remarquez que dès que le tchad a été impliqué le mal a été vite éradiquer. c’est parce que c’est une armée de combattant, de courageux.
        Si le Burkina et le Mali sont à bout, demandons donc l’expertise des tchadiens et je vous dis ils vont regler le compte de ce plaisantin de Dicko. il n’a qu’a demandé à Boko haram !

        Répondre à ce message

        • Le 7 mars à 07:11, par AB
          En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

          Je suis de votre avis. Vraiment, nos aînés vont se retourner dans leur tombe. C’est de nos jours que notre armée nous met la honte à ce point. Sinon, je n’ai jamais entendu dire que du temps de nos pères et de nos grand-pères, nos militaires et nos combattants furent aussi peureux et aussi incompétents que ce que nous voyons actuellement. Du temps des Lamizana et autres, on a su repousser l’ennemi. Les tom Sank en tant que militaires (guerre de noël...), en quelques jours ont repoussé l’ennemi. Aujourd’hui, notre armée manque d’hommes compétents, de matériels, de courage, et surtout de stratégie pour faire face à une guerre quelle qu’elle soit. C’est très, très étonnant ici au faso. Très surprenant. Au Burkina, si on ne sait plus où on va, sachons au moins d’où on vient.
          Quant au manque de courage de l’armée malienne, je ne saurais disserter là-dessus même si cela semble être une réputation. C’est aux maliens de voir. En tout cas, il y a une vraie hypocrisie de la part de nos gouvernants de part et d’autre sur cette question des attaques terroristes dans ces deux pays frontaliers. Je salue avec force la bravoure de l’armée tchadienne face aux djihadistes. Au moins les tchadiens par leur courage sauve l’honneur des africains.

          Répondre à ce message

      • Le 20 mars à 15:17, par Gérard
        En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

        Salut ! Je ne partage pas votre avis mais je suggère que vous vous portiez volontaire sur le terrain et vous constaterai la réalité........

        Répondre à ce message

    • Le 6 mars à 08:17, par Pascal
      En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

      Manque de volonté,mais surtout incompétence des deux armées malienne et burkinabé face aux jihadistes. Souvenez vous que ces derniers foncaient comme un couteau dans du beurre sur Bamako avant que la France ne se decide à venir les sauver. Ils ne sont pas tres forts au combat. La grande gueule, oui, mais la bravoure au champ de bataille, non.

      Souvenez vous aussi de la grande sortie des souverainistes burkinabé quand la France avait proposé de dépecher une section du GIGN au Burkina pour nous aider dans la lutte contre les jihadistes. Les grandes gueules ont crié au loup, mais où sont elles aujourd’hui avec les grosses déclarations de Simon Compaoré ? Ils rasent les murs, face aux déboires répétés deS FDS. La guerre contre les jihadistes, c’est pas bouche.

      C’est certainement pour cela que la France laisse faire quand les jihadistes les taille en pièces. Mais les gars reconnaissez que vous ne faites pas le poids et appelez notre bonne vieille France à la rescousse.

      Il n’ y a de honte quand on ne peut, Simon, Roch et Consort. Appelez au secours.

      Répondre à ce message

    • Le 6 mars à 08:39, par dibisilas
      En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

      Mon frère tu as la critique facile, comment tu peux dire que c’est du côté des autorités maliennes que la volonté politique fait défaut. A moins que tu ne sois amnésique il y’a à peine un mois se tenait à BKO le sommet du G5 Sahel et un des points de l’ordre du jour était justemt consacré à la lutte contre le terrorisme et le grand banditisme ds cette zone là. Et puis un peu de retenue et de courtoisie après un tel drame.

      Répondre à ce message

    • Le 6 mars à 12:22, par Issa
      En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

      Mon frère ces pas de l’hypocrisie ni des beaux discours. N’est ce pas ce désormais ex president qui à hébergé ces individus et protéger devant tous le monde.?Et si cetais l’inverse ? Un président impliquer dans tous les sales coups de la region et tu parles de l’hipocrisie malienne. LA RÉPUBLIQUE CES UNE CONTINUITÉ ET VOILÀ LE RESULTAT DE CE QUE BLAISE A SEMÉ D’EMBÛCHES POUR SERVICE RENDU AUX OCCIDENTAUX

      Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 09:27, par Zakis
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    c’est un système qu’il faut combattre avec stratégie, c’est dire recherché la tête et détruire vite si non, face au comportement de certains dirigeants, les gens finirons par donner raison et c’est encore des soulèvement qui vont suivre, nous avons chassé leurs patron et troublé leur projet, voila pourquoi les attaques se poursuivent . Couper la tête et leurs source de financement et ravitaillement et on verra les résultats.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 09:52, par Zakis
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    c’est un système qu’il faut combattre avec stratégie, c’est dire recherché la tête et détruire vite si non, face au comportement de certains dirigeants, les gens finirons par donner raison et c’est encore des soulèvement qui vont suivre, nous avons chassé leurs patron et troublé leur projet, voila pourquoi les attaques se poursuivent . Couper la tête et leurs source de financement et ravitaillement et on verra les résultats.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 10:11, par typologie
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    c’est dommages pour nos deux pays ni l’un ni l’autre ne peut inquiétés ces supposés djihadistes. je suis très pessimiste pour l’avenir de ces deux pays dits frères de manière hypocrite. une force conjointe pourrait soulager un temps soit peu les populations du sahel. courage à vous peuple du sahel ! vous avez tous mes soutiens, frère du sahel !

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 11:02, par D3
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Il faut que nos autorités prennent maintenant leur responsabilités. Je parie que si nous étions dans le temps de Thomas SANKARA, cela n’allait pas se passer ainsi. comment pouvons-nous tolérer de tel acte au Burkina " la terre des hommes vigoureux". J’ai honte et j’ai peur pour nos frères qui vivent dans la région du Nord. Qui ne dit rien consent ; si le Président ne réagit pas c’est qu’il est d’avis pour la modification de la carte du Burkina Faso. Une modification en défaveur du pays puisque nous ne contrôlerons plus la région du Nord.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 11:57, par sanogo
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Paix à l’ âme des différentes victimes de ces multiples attaques mais il y a lui que les autorités prennent leurs responsabilités en mettant les moyens et les décisions fortes qu’ il faut pour venir à bout de cette situation. il faut un vrai ratissage de toute la bande sahélienne et que tout suspect soit sérieusement inquiété par les forces de l’ ordre et vous verrez que les choses vont changer.Tant que les dirigeants vont rester dans la tergiversation les assaillants vont toujours tuer les populations innocentes.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 12:05, par kroh
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Je propose la création des milliers de "gardiens de la Révolution ( de la démocratie maintenant) comme en Iran. Imaginez si des millions de burkinabé avait fait une formation militaire comme au temps de CNR, à qui on pourrait donner des rudiments militaires, j’ assure qu’aucun djadiste ne pourra traverser notre frontière, sans être aperçu et dénoncé. Sous le CNT, on y a pensé, mais les gens n’ont pas voulu mettre cette idée en œuvre.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 12:10, par accusé
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Il faut rester là seulement a crier sur tous les toits qu’on a pas les moyens, que c’est une guerre assymétrique, qu’on ne peut poursuivre les Djihadistes en territoire Malien au risque de causer des dommages Collatéraux....
    Ko on attend Barkane..
    Il faut vous asseoir seulement et attendre.
    Si jamais, le Nord de mon Pays est amputee par les Terroristes Djihadistes, VOUS ALLEZ ASSUMER L’ENTIERE RESPONSABILITE HISTORIQUE ICI ET AILLEURS ;

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 12:51, par Boudes
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Pourquoi les armees africaines sont si nulles ?moindre incursion des bandits,cest la debandade.il faut vraiment revoir ca.comment des gens qui n’ont pour metier que le maniement des armes peuvent t-il chaque fois fuire devant quelques bandits ?si les moyens sont mis a la dispostion des militaires,a armes egales,nombre egal ou superieur du cote des forces regulieres,il faut traiter les fuyards comme des complice.

    Répondre à ce message

    • Le 6 mars à 14:12, par yamambaala
      En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

      Hum, mon ami Boudes, quelqu’un disait que nous avons maintenant des militaires facebook. Ils sont devenus militaires non pas par vocation mais par manque d’emploi. Il faut leur voir comment ils se comportent quand ils touchent leurs premiers rappels de salaires, ils contractent un prêt bancaire en plus pour achéter une moto type 150 (à plus d’un million 300) et un gros smartphone pour naviguer sur facebook. Il n’y aucune bravoure pour le "je meure pour ma patrie" et je leur donne raison. Voyons leurs supérieurs, ils circulent en V8 (il n’y a plus de Jeep au temps des valeureux Thom Sank) ou avec des grosses cylindrées, ils sont prêts à ponctionner le peu de rations des soldats de rang pour "faire des yeux doux" aux gonzesses dans les deuxièmes ou troisièmes villas quelque part dans les périphéries de Ouaga et Bobo, ...Il n’y a plus de motivations et il n’y en aura plus tant qu’on ne va pas taper dans la fourmillère pour débarrasser de notre armée les militaires-opérateur-économiques-affairistes. Qui est fou pour se faire tuer "CADEAU".
      Presque toute la chaîne est "pourrie", parce qu’il n’y a pas un LEADER pour inspirer et guider la troupe. Et quelque part, la faute à nos dirigeants politiques actuels qui, pour poser un geste, se mettent à calculer pour voir quels bénéfices politiques ils pourront tirer d’abord, ensuite, et après. Quand même ! Que dieu nous sauve !

      Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 13:07, par La sagesse
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    L’orgueil politique à s’accaparer du pouvoir et la capacité de gouverner un pays sont deux choses différentes. L’intégrité du territoire est très menacée et toute la zone Nord doit être sous état de siège. Nos militaires en force de maintien de la paix à l’extérieure doivent rejoindre le pays d’urgence et demander l’appui de la CEDEAO du renfort en hommes et à la France et aux USA de la logistique pour la stratégie avancée. Repérer les positions de l’ennemie, suivre ses mouvements à travers des radars satellitaires et passer à l’assaut. Bref
    Qu’attendent nos autorités ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 13:17, par Temps de l’action
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    la reconfiguration de la carte de l’Afrique de l’Ouest est en marche. Aujourd’hui le neo-macina et l’azawad, demain le rimaïbé land. jusqu’à quand l’homme noir laissera t-il le Monde arrogant et les gens de la pierre noire dessiner ses frontières ? quand il se reconciliera avec son âme et ses ancêtres

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 13:52, par Mamon Yélé
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Tentative d’instauration d’un Etat au niveau de cette zone, guérilla, zone inaccessible tant pour l’armée Malienne que Burkinabé ? Nébuleuse criminelle que n’ose-tu-pas nous dire ce que nous te devons. Nos otages sont sans demande de rançon et nos morts sont sans revendications. Que devons nous céder ou payer ? découvrez-vous, nous peuples et nos dirigeants ont besoin d’un interlocuteur visible pas pour le combattre mais pour échanger, se comprendre et rendre compte aux deux peuples qui décideront.
    que l’âme des disparus repose en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 14:09, par Jeanine Debo
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Un camp militaire attaqué par surprise ?
    Les gars buvaient du thé ou dormaient ?
    Tout de même, pour nous ce sont les commissariat, je peux comprendre ! Mais un camp militaire ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 14:24, par sidabou
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Et si on armait tous les FONCTIONNAIRES de cette zone en appui aux FDS pour leur sécurité et celle des populations ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 14:46, par kiemad
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Je pense qu’il faut laisser Blaise Compaoré tranquil et traquer les terroristes en décretant l’état d’urgence dans le Nord. Si vous êtes convaincu que Blaise Compaoré est responsable de cette situation alors lancez un mandat d’arrêt contre lui. La transition l’avait fait mais les nouveaux arrivants ont manigancé avec la justice et ont ennulé ce mandat. Dans tous les cas Blaise n’est plus dans les affaires c’est vous on regarde maintenant Rock "la solution" Salif et Simon. Pendant la campagne on disait que Rock était la solution. Mais c’est le contraire qui se profile car non seulement les produits de première nécessité augmentent de prix mais la question sécuritaire devient de plus en plus alarmante. Le ministre Simon ou medecin après la mort arrive toujours en retard.
    Jusqu’à quand le brave peuple burkinabé va rester sans réagir. Si notre armée républicaine qui fait peur aux simples citoyens fuit même avant que les assaillants arrivent c’est mieux de faire appel aux 700 militaires chassés par Blaise à la suite de la mutinerie. Comme ils ont eu le courage de dénoncer la hiérarchie peut-être qu’ils auront le courage de se dresser aux Djiadistes .

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 14:52, par Saf
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Il faut que notre pays se dote d’au moins 1 drone de surveillance pour tuer ces délinquants

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 14:59, par sidabou
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Et si on armait tous les FONCTIONNAIRES de cette zone en appui aux FDS pour leur sécurité et celle des populations ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 15:20, par BADO
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Je n’ai de cesse de le dire, ses terroristes sont des ressortissants de ces villages. Quoiqu’on dise ces villageois sont aussi complices de ses faits. Il faut mater à l’aveuglette avant que ses fourbes ne rentre dans les cocons.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 16:26, par Bi kouên’ga
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Tout ça m’énerve au plus haut point. Il n’y a plus d’hommes dans notre armée. Tous, des femmelettes. Qu’on nous ramène les Boukary KABORE dit le Lion et le Général Kwamé LOUGUE pour commander notre armée et vous verrez si les djihadistes ne vont pas regretter leur naissance. Et puis, il faut que la cour martiale commence à travailler maintenant. Que le mécréant de militaire qui va fuir un combat soit purement et simplement exécuté ou radié de l’armée. Par ailleurs, je propose que les nouvelles recrues (ou lacrous) soient constituées de villageois purs et durs. Eux, ils sont courageux, disciplinés et ont le vrai "wak" hérité de nos ancêtres. Avec eux, Boukary KABORE dit le Lion et le Général Kwamé LOUGUE, y a rien devant. C’est maïs.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 16:52, par M yanbda’msourin
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Pourquoi le pouvoir actuel a-t-il si peur de perdre le pouvoir en armant l’armée pour l’envoyer en guerre contre les terroristes ? Pourquoi ne pas déclarer la guerre à ces gens, capturer cet imbécile de Malam le gonflé (promis à l’enfer) et envoyer en enfer ces imbéciles de djihadistes ?!!! On a les moyens de le faire. On a des militaires valeureux et capables. Il ye en a. J’en suis certain. Il faut qu’on relève cet affront. Rock, es-tu poltron ? Salif, es-tu poltron ? Simon, es-tu un Mouillard ? En tout cas, vos ancêtres ne l’ont pas été. Pour une fois, soyez des hommes. Je vous en prie. J’en ai les larmes aux yeux. Je veux aller au front. Il faut qu’on recommence à former les jeunes comme au temps de la Révolution afin que tout le peuple soit prêt pour le combat et mobilisé, sinon dans peu de temps, nous allons perdre notre liberté et notre dignité.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 17:03, par sheiky
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    C’est la honte. Je me rappelle que la renommée de Tom Sank a commencé quand il avait combattu des militaires maliens et les avaient repoussé jusqu’au délà de la frontière pendant la guerre malo-voltaïque. Il y en a qui ont osé dire qu’il avait été zélé et qu’on aurait du le passer en conseil de discipline pour désobéissance. La suite on la connaît. Sankara a créé le CNEC et en a fait une école de référence en instruction et formation commando. Ayant compris la leçon, Moussa Traoré avait équipé son armée de migs et dès l’entame de la guerre de Noel, il les a fait vrombir dans le ciel du Faso pour faire peur. Après le blaiso a pris en charge ce centre pour en faire une milice au service du pouvoir et du même coup à émasculer les autres corps militaires qui sont aujourd’hui remplies de fonctionnaires militaires buvant du vin chaque soir que n’ayant aucun cœur à combattre. Ah Blaise Compaoré qu’as-tu fait de notre beau, intègre et fort pays. Un pays pleutre, faible et démuni à ton image ? Car, tu n’as jamais été un homme fort pour moi. Les gens se cachent derrière le terme guerre asymétrique. Mais ça ne marche pas parce que la zone est connue, le chef identifié et le mode opératoire connu. Il reste la stratégie.. Recherche - Localisation - destruction. Les deux premiers sont les spécialités de la police et de la gendarmerie. La destruction est aux forces spéciales et les commando parachutistes de la gendarmerie et de l’armée. ça ne sert à rien de chanter les louanges des corps pendant les défilés si au moment ou on a besoin d’eux c’est la faillite totale. Le Gl Dienderé avait tous les renseignements locaux et ceux venant de la France et des Etats Unis y compris les données satellitaires. Il doit avoir eu une certaine continuité. Sinon nos autorités sont incompétents. L’erreur à ne pas commettre sera de dégarnir les garnisons pour quadriller cette zone. Il faut un équilibre de la présence sur tout le territoire. Si ils ne peuvent pas qu’ils fassent appel aux tchadiens tout simplement qui savent se battre comme les djihadistes. Ou alors le Gl Sekouba KONATE qui sait combattre les ennemis sans faire de politique.
    Plus de sang innocent versé et de terreur inutile par des personnes qui ont décidé de chercher leur gloire et une raison de vivre dans la terreur et le sang de leurs semblables en se cachant derrière Dieu et la réligion. Dieu s’occupera d’eux après leur mort, mais en attendant c’est à nous de nous en occuper avant qu’ils ne fassent trop de mal.L’Etat est le 1er garant de l’intégrité des populations avant toute oeuvre de développement type PNDES et machin chose ..
    Que DIEU bénisse notre Faso

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 21:37, par kroh
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    • Je propose la création des milliers de "gardiens de la Révolution ( de la démocratie maintenant) comme en Iran. Imaginez si des millions de burkinabé avait fait une formation militaire comme au temps de CNR, à qui on pourrait donner des rudiments militaires, j’ assure qu’aucun djadiste ne pourra traverser notre frontière, sans être aperçu et dénoncé. Sous le CNT, on y a pensé, mais les gens n’ont pas voulu mettre cette idée en œuvre.
    De toutes les façons, tant qu’on aura des officiers ne roulant que dans les V8, et calés du matin au soir au mess avec des gonzesses claires claires de Ouaga, on est mal barré. Regardez comment certains officiers de nos au contraire de leurs ainés voltaïques, se sont spécialisés dans la construction des lycées et collèges privés. C’est par leur faute, c’est Blaise Compaoré qui a détruit notre armée en 27 ans de règne. Dans certains pays comme les USA, les militaires cherchent à partir sur les terrains de combat pour avoir des galons mérités, sinon aucune promotion pour eux ni dans l’ armée ni dans les hautes fonctions politiques. Mais chez nous quand ça chauffe, chacun courte rentrer dans jupon de sa femme et des que l’orage passe, il porte fièrement ses galons pour parader.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars à 23:14, par XY
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    La France et les pays arabes sont derrières le terrorisme en Afrique de l’Ouest.
    Barkhane est mis en place pour constituer un point névralgique de la sécurité au Sahel.
    Barkhane fournit des renseignements aux terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mars à 06:42, par cadavêrê
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Si les militaires n’arrivent pas à se défendre eux-même, comment pourront-ils défendre la population ? On est tous morts seulement. Reveillez-vous camarades de l’armée. Le temps des défilés avec jolies tenues est fini. Maintenant c’est le temps de l’action.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mars à 15:12, par gohoga
    En réponse à : Mali : 11 soldats tués et 4 autres blessés dans une attaque à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina

    Pourquoi cette situation ? Sans préavis des citoyens décident de prendre des armes pour combattre leurs états. Ce qui m’inquiète c’est le refus de tous à se poser cette question : pourquoi ? et pourquoi maintenant ? et ce la mort de Kadhafi qui prenait en charge beaucoup de familles dans la région ? ou l’impossibilité d’emploi pour les titulaires des diplôme arabe ? ou encore la revanche des anciens dirigeants ? Si on sait comment cet arrivé, on saura comment solutionner. Par arme, il sera difficile de gagne contre un ennemi dont ont ignore les revendications. Demandez aux USA en Afghanistan. Depuis plus de 10 ans, ils arrivent pas à stabiliser le pays. Et ce les moyens qui les manquent ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés