Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • jeudi 2 mars 2017 à 23h20min

La rencontre gouvernement/Unité d’action syndicale entamée depuis le 25 février dernier, a connu un dénouement « heureux ». Après avoir fait part de leurs observations sur l’allocution du Premier ministre, les deux parties se sont accordées sur la nécessité de donner tout son sens au dialogue social avec les organisations syndicales. C’était dans la matinée du jeudi 2 mars 2016 à la primature.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

Cette rencontre fait suite à celle du samedi 25 février 2017 dont l’objet portait sur le climat social dans notre pays. A l’occasion, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba avait dénoncé les mouvements de grèves qui paralysent l’administration publique et peuvent hypothéquer le développement du pays, avant de plaider pour une trêve sociale. « Lors de la rencontre, le Premier-ministre a tenu un langage que vous avez tous lu et envoyé dans la presse. Nous sommes venus lui apporter notre réponse à cette allocution », a d’entrée de jeu signifié le représentant du président de mois des centrales syndicales, Yamba Georges Koanda.

La discussion du jour s’est déroulée dans une très bonne ambiance, a-t-il poursuivi. Toute chose qui a permis d’aboutir à des conclusions satisfaisantes, toujours selon lui. « Nous nous sommes compris et le Premier ministre nous a fait comprendre que tout ce qu’il avait dit au sujet de l’Unité d’action syndicale (UAS) était classé dans le passé. Donc, nous pensons que tous les problèmes sont résolus et qu’ensemble nous allons travailler à assainir le climat social de façon à ce que véritablement notre pays puisse aller de l’avant », a affirmé M. Koanda.

Il a, séance tenante, émis quelques réserves quant à la demande d’une trêve sociale. « L’UAS ne regroupe pas l’ensemble des syndicats du Burkina Faso. Il y a des syndicats sur le plan sectoriel qui ne font pas partie de l’Union. Donc, nous ne pouvons pas dire tout de suite qu’il y aura une trêve sociale. Ce n’est pas possible parce que ces syndicats peuvent toujours aller en action », avoue le représentant du président de mois des centrales syndicales.

Au cours de leur entrevue, l’union a soumis des propositions au chef du gouvernement. Le dialogue social figure au nombre de celles-ci. « Nous avons demandé au gouvernement d’améliorer le dialogue social, d’aller en discussion avec les syndicats qui sont en mouvement. Nous sommes certains que dans le dialogue, ils trouveront une solution », a déclaré M. Koanda. « Il leur appartient en fonction de leur calendrier de voir comment ils vont rencontrer ces responsables syndicaux pour continuer la discussion », a-t-il renchéri.

A la question de savoir quels sont les acquis au sortir de la réunion, M. Koanda a fait cette mise au point : « Nous ne sommes pas venus avec des revendications ». Il s’agissait, a-t-il rappelé, de lever des insuffisances remarquées dans l’allocution du Premier ministre lors de la rencontre du 25 février dernier. Puis M. Koanda d’ajouter, « nous, nous laissons le président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, dire ce qu’il veut », faisant allusion à ses accusations selon lesquelles, les syndicats sont instrumentalisés par des hommes politiques.

A l’entendre, l’UAS est une organisation responsable. « Nous ne travaillons pas pour emmerder le gouvernement, nous travaillons de façon à ce que l’ensemble de la population puisse avoir de meilleures conditions de vie et de travail, dans la sécurité bien sûr », a-t-il souligné.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 mars à 22:48, par Ka
    En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

    Merci G. Koanda de confirmer que vous ne permettrez pas a Salif Diallo de dire de n’importe quoi avec une arrogance comme du vieux temps : A Monsieur le PM Kaba, vous êtes un économiste confirmé, comme votre patron Roch Kaboré, et j’en sure qu’en politique économique vous en sortez bien. Mais en politique général d’un pays comme le nôtre, très coté et cité comme un exemple en Afrique, pour la vitalité de son syndicalisme bien organiser, pour créer des soulèvements populaires, afin de défendre les intérêts de la masse opprimée par des prédateurs gouvernants de dits les malsains, vous êtes un bleu dans ce domaine. Avant de vous laisser berner par une bête en politique, mais un diviseur, qui est notre PAN, il fallait avant votre sortie, mieux se renseigner auprès des vieux responsables syndicaux qui se disent apolitiques, comme T. Soumane, pourtant des politiques bien placés. Pour vous dire Mr. le PM. Que toutes les luttes des classes telles quelles sont, sont des luttes politiques que vous ne devez pas prendre comme le dit le PAN, une façon de déstabiliser son pouvoir arrogant. Actuellement tout pouvoir doit gouverner avec le peuple, pour le peuple, et non sans le peuple. Les syndicats sont les avocats de la société opprimée, et ceux du Burkina sont les bons avocats depuis notre indépendance : Et ce ne sont pas le feu Maurice Yaméogo ou Blaise Compaoré qui me diront le contraire.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 02:34, par Trahison
    En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

    Merci encore, Grand- frere Ka. Le PM, avec rtout le respect que je lui dois, est un bleu bleu en politique. Memem dans la vie en general, un enfant de 15 ans peut le vendre a Ouaga. Ce n’est pas de sa faute. Il a quitte le pays depuis tres longtemps et il ne connait pas la psychologie du burkinabe d’ aujourd’ hui. Meme s’ il dit qu’ il connait, c’est le burkinabe quand il etait au lycee Zinda qu’ il connait. Le burkinabe de 1979, ca c’ est un voltaique. Il y a combien d’ annees lumieres qui nous separent ? Donc il n’ a qu’ a acceepter qu’ il ne connait pas ce pays. Il comnnait le nord- sud, ouest- est mais ca, c’est l’ enveloppe du pays. Mais dire qu’ il connait ce pays et les manieres de faire, je dis bata bata !

    Répondre à ce message

    • Le 3 mars à 14:11, par Ka
      En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

      Merci Trahison : Je me rappelle de toi un internaute farouche combattant pour des objectifs qui vont pour le peuple et non pour un individu. Parmi nos objectifs combattus avec succès, celui du tripatouillage contre l’article 37, l’avocat des opprimés, dont sa lettre et son esprit interdisent tout président prédateurs de briguer 3 mandats présidentiels consécutifs dans notre pays. Tes critiques fondées de 2013 à 2014, avec tous les internautes de bonne foi ont fait la différence pour que d’autres prennent la fuite un midi avant le repas, pour une alternance voulu par le peuple souverain. Si j’en veux au jeune PM, c’est que, sans une politique juste, une classe donnée comme celle des RSS, ne pourra maintenir sa domination, et par conséquent ne sera pas en mesure d’accomplir sa tâche économique. Ma déception est que le président Roch Kaboré avait une grande opportunité de montrer au peuple qu’il était pour le vrai changement au dernier remaniement : Au lieu de tout balayé et mettre à la place des compétents qu’il faut, à la place qu’il faut, il a préféré garder des RAMBO sans compétences. Si on veut le vrais changement, on doit songer à faire déguerpir ceux qui ne sont rentables que par amitié, et des liens familiale qui font retarder l’avancer du pays avec sa jeunesse.

      Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 08:44, par BORODOUGOU
    En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

    Les syndicats auraient du demander au PM de s’excuser de les avoir frustrer en portant atteinte à leurs mouvements.Paul KABA ne connait personne ; même pas ceux qui le poussent à dire ces bêtises pour des raisons politiques qu’il ne maîtrise pas.Il ne connait personne au SOUROU, sa province, car il n’y a presque jamais mis les pieds et surtout pas quand il était au beurre à DAKAR.C’est vraiment triste de venir demander des sacrifices à des gens qui les faisaient déjà alors que toi, ayant des villas de centaines de millions de valeur à l’extérieur, tu n’as même pas construis une seule maison à TOUGAN ni une pompe à eau dans ton village pour tes pauvres sœurs.Bon,comme ROCK lui même est dans ce cas, c’est l’heure de ce type de génération que nos pauvres parents se sont sacrifiés pour instruire et voilà les résultats.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 08:54, par le visionnaire
    En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

    A ce que je sache, ou est le PM quand le syndicat prenait la photo de famille ? ou bien il ne fait pas parti de la famille de ladite rencontre ? ou bien ce qui est dit n’est pas vrai ? soit le consensus est clair ou pas ? Il devait au moins figuré dans cette photo pour montrer sa volonté de dialoguer.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 09:11, par Filsdupaysan
    En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

    Monsieur KOANDA est un vrai sage, j’ai aimé sa manière responsable de répondre et de rendre compte, c’est un Homme.
    Merci pour votre clairvoyance et votre patience. Vous êtes celui qu’il faut pour diriger le mouvement syndical au Burkina Faso. Nous ne voulons pas des va t en guerres.
    Le premier ministre doit, quant à lui éviter des propos vexants, il ne doit pas suivre le ton de l’autre qui mélange tout.
    Vivement que chacun reste positif pour que le Burkina gagne.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 09:31, par opapi
    En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

    Heureusement que le PM a vite retrouvé ses esprits pour s’excuser auprès du monde syndical. Vivement qu’il privilégie le dialogue et le respect dans ses faits et geste pour le bonheur de tous.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 10:11, par Le Sage
    En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

    Belle remarque.
    On ne voit nulle part sur la photo, "l’ignorant" eh ! excusez, le PM du Pays des hommes intègres. Si j’ai un conseil à lui donner, c’est de se méfier de ceux qui l’entoure car nombreux d’entre eux ont des calendriers cachés qu’il ignore.
    Aussi, il gagnerait à discuter humblement et franchement avec les syndicats s’il souhaite non seulement mener à bien son mandat mais aussi et surtout bien le finir. Il y a des sinistres (ministres) gonflés à bloc qui comme lui, ne savent pas à quel prix a valu leur arrivée au perchoir.
    Donc M. le PM, évitez de frustrer ceux qui ont fait le sacrifice extrême pour que vous puissiez aujourd’hui trouver un pays gouvernable.
    A bon entendeur, salut !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 10:49, par HAMA
    En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

    Mr PAUL N. KABORE, j’ai l’impression que vous oubliez les agents contractuels dans les différentes ministères qui croupissent dans la misère et l’humiliation. On peut comprendre que quelqu’un soit en CDD au début mais rester tout le temps en CDD, c’est vraiment de l’esclavage et en plus sans aucune amélioration des conditions de vie (sans indemnités ni augmentation de salaire). Par exple s’il avait signé son CDD avec un salaire de 45000 f cfa (sans indemnités...), il reste toujours sur ce salaire même 5 ans après sans amélioration. Nos Dirigeants sont sans cœur. Avec un salaire aussi misérable comment voulez-vous que la corruption cesse dans ce pays ? Tout simplement parce que certaines personnes prennent le plaisir de nuire à d’autres parce qu’ils se croient tout permis. Et les ministres de tutelle dans tout cela ne cherchent même pas à régler ces disparités dans leur ministère. Un contractuel est un agent comme les autres, il a une famille à nourrir, a des enfants à scolariser, a des besoins etc etc. De grâce, un an deux ans trois ans quatre ans cinq ans et plus on le fait signer le même contrat avec le même salaire sans indemnités (seulement le treizième mois et impossibilité d’octroyer un prêt bancaire car n’ayant pas de bulletin de salaire), vraiment c’est pas normal. Pourquoi pas régulariser sa situation pour qu’il puisse bénéficier mieux de son travail si on trouve qu’il joue bien son rôle. Mr PAUL N. KABORE, PENCHEZ-VOUS SUR LE CAS DES CONTRACTUELS (DANS L’ADMINISTRATION PUBLIQUE) AU BURKINA-FASO, ILS SONT AUSSI VOS PROCHES. MERCI D’AVANCE !

    Répondre à ce message

    • Le 3 mars à 12:21, par Cécité
      En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

      HAMA, au lieu d’interpeler Paul Kaboré sur le forum qu’il n’a probablement pas le temps de lire dans des périodes chaudes de lutte syndicale, vas à la Bourse du travail (en face de la caserne des sapeurs pompiers) et tu trouveras surement quelqu’un pour te renseigner et t’orienter sur le syndicat auquel tu peux t’inscrire et poser les problèmes qui seront discutés et éventuellement inscris dans la plate-forme de revendications. Et tu participeras alors à faire évoluer tes conditions de vie et de travail en t’impliquant dans les luttes syndicales.

      Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 12:16, par @@gog
    En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

    Je félicité l’UAS pour sa réponse réfléchie , sans . Aussi je félicité le PM pour avoir fait acte de contrition , car ce n’est pas une faiblesse de le faire ,cela dénote une grandeur. Maintenant entendez-vous et ne succombez pas à la politique politicienne

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 13:22, par YAMSOABA
    En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

    Maintenant que les syndicats et le gouvernement se sont dits s’êtres compris, il faut qu’ils mettent les vrais sujets ( IUTS sur le privé, code du travail, code de sécurité sociale,l’augmentation des prix des produits de premières nécessité etc...) sur la table et trouver une solution le plus rapidement.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 14:05, par verité
    En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

    N’importe quoi. Les syndicats doivent changer de lutter : Le tôt et l’eau potable pour tous et non du beurre pour eux meme. Au lieu de demander de baisser les salaires politiques (ministres, haut-commissaires et autres) et les salaires insultants des juges, et exiger qu’il y ait de l’amélioration dans la vie du Burkinabè lama, ils sont là à exiger ce qu’ils ne méritent pas. "Ou bien nous cherchons à contenter les fonctionnaires ils sont à peu près 25 000, disons 0,3% de la population ou bien nous cherchons à nous occuper de tous ces autres qui ne peuvent même pas avoir un comprimé de nivaquine ou d’aspirine et qui meurent simplement quand ils sont malades. Les fonctionnaires ne savent pas ce que c’est que l’auto- suffisance alimentaire." Thom Sank

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 14:06, par verité
    En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

    N’importe quoi. Les syndicats doivent changer de lutter : Le tôt et l’eau potable pour tous et non du beurre pour eux meme. Au lieu de demander de baisser les salaires politiques (ministres, haut-commissaires et autres) et les salaires insultants des juges, et exiger qu’il y ait de l’amélioration dans la vie du Burkinabè lama, ils sont là à exiger ce qu’ils ne méritent pas. "Ou bien nous cherchons à contenter les fonctionnaires ils sont à peu près 25 000, disons 0,3% de la population ou bien nous cherchons à nous occuper de tous ces autres qui ne peuvent même pas avoir un comprimé de nivaquine ou d’aspirine et qui meurent simplement quand ils sont malades. Les fonctionnaires ne savent pas ce que c’est que l’auto- suffisance alimentaire." Thom Sank

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 15:30, par Cheikh
    En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

    Tous des vendus ces syndicalistes-là ! Rien d’honnête dans toutes ces revendications vieilles comme le monde ! Si les Joe Wedder et les Soumane Touré n’ont pas pu détruire ce pays-là, ce ne sont pas ces petits agités d’aujourd’hui-là et leurs acolytes qui pourront le faire ! D’ailleurs c’est parce que le gouvernement continue à vous écouter, que vous faites les coqs. Sinon à la première véritable offensive de sa part comme au temps du CNR ou du Front Populaire, vous allez tous vous disperser avec la crête en bataille ! Mais attendez de voir, cela ne va pas tarder ! Car après épuisement de toutes les méthodes, c’est ce qui risquera d’arriver !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 16:22, par verité
    En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

    N’importe quoi. Les syndicats doivent changer de lutter : Le tôt et l’eau potable pour tous et non du beurre pour eux meme. Au lieu de demander de baisser les salaires politiques (ministres, haut-commissaires et autres) et les salaires insultants des juges, et exiger qu’il y ait de l’amélioration dans la vie du Burkinabè lama, ils sont là à exiger ce qu’ils ne méritent pas. "Ou bien nous cherchons à contenter les fonctionnaires ils sont à peu près 25 000, disons 0,3% de la population ou bien nous cherchons à nous occuper de tous ces autres qui ne peuvent même pas avoir un comprimé de nivaquine ou d’aspirine et qui meurent simplement quand ils sont malades. Les fonctionnaires ne savent pas ce que c’est que l’auto- suffisance alimentaire." Thom Sank

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 13:38, par Passiri
    En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

    Tres formidable ! Seule la lutte paye !..les aigris moins intelligents ki ne peuvent avoir concours de FP là calmez vous ! Vraiment pathetik quand j vois des aneries de ce genre "les fonctionnaires ne doivent pas penser a eux seulement"sans les revendications de cs syndicats rien ne va bouge ! Les syndicats revendiquent le bien etre de tte la population burkinabé ! Donc d’etaler vos carences !...

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 17:44, par TON HOMO
    En réponse à : Unité d’action syndicale : « L’unité n’est pas habilitée à proclamer une quelconque trêve sociale »

    Des comédiens très mal inspirés ces responsables syndicaux :« Nous ne travaillons pas pour emmerder le gouvernement, nous travaillons de façon à ce que l’ensemble de la population puisse avoir de meilleures conditions de vie et de travail, dans la sécurité bien sûr ».Mr Koanda c’est pas du sérieux d’utiliser le nom du peuple et des populations pour parvenir à vos désirs bizarres.Quant à ce qui concerne salif diallo,vous ne pouvez que dire cela puisque tout est vrai dans ces mots. Faites vous oubliés car vousetes pires que tout

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés