Union européenne au Burkina : Un appui budgétaire de plus de 77 milliards de FCFA

LEFASO.NET | Youmali KOANARI (Stagiaire) • mardi 28 février 2017 à 01h56min

Le premier ministre Paul Kaba Thiéba a accordé deux audiences dans la soirée du lundi 27 févier 2017. L’une au Directeur général de la coopération internationale et du développement de la commission européenne, et l’autre à une délégation du parlement Allemand, le Bundestag.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Union européenne au Burkina : Un appui budgétaire de plus de 77 milliards de FCFA

Les audiences de ce lundi 27 févier 2017 à la primature ont été fructueuses. D’abord avec Stefano Manservisi, directeur général de la coopération internationale et du développement de la commission européenne, il a été question de la signature d’un accord de financement sous forme d’appui budgétaire d’une valeur de 117 millions d’euros, soit environ 77 milliards de francs CFA, pour le financement du Programme d’Appui à la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle, à l’Agriculture Durable et à la résilience au Burkina Faso (PASANAD). Ce financement intervient suite aux engagements pris par l’Union Européenne (UE), dans le cadre du Plan national de développement économique et social (PNDES). Il a pour but de contribuer à la réduction de la pauvreté à travers l’amélioration de la gouvernance dans le domaine de la sécurité alimentaire et notionnelle et du renforcement de la résilience.

Ainsi pendant cinq ans (2017-2021) cet appui budgétaire se traduira par des actions et investissements en faveur de l’agriculture irriguée, du petit élevage, de l’éducation nutritionnelle et de la mise à disposition d’intrants nutritionnels locaux permettant d’améliorer la sécurité alimentaire et les revenus des ménagesvulnérables.

Pour le ministre de l’économie et des finances Coulibaly Rosine, les ressources mises à disposition seront gérées au bénéfice des populations. Stefano Manservisi assure que cet accord est une preuve que la coopération entre le Burkina Faso et l’UE se porte bien, et aussi que le Burkina Faso est un pays crédible que l’UE doit accompagner dans les questions de développement. Il a laissé entendre également qu’à la conférence de Paris sur le financement du PNDES, l’UE s’était engagée à soutenir le Burkina à hauteur de 524 milliards de francs CFA, mais il fera certainement mieux car il mobilisera tous ses instruments pour aller au-delà de ces chiffres.

Au cours de la seconde audience, celle avec la délégation du parlement allemand, il était question du renforcement de la coopération entre les deux Etats notamment dans le domaine du développement économique et du développement de la sécurité du Burkina.

UWE Kekeritz membre du parlement allemand et du comité pour le développement économique et le développement du parlement allemand a confié qu’ ils ont décidé ensemble d’intensifier la coopération entre les deux parlements d’une part, et de travailler pour intensifier la coopération entre les deux pays d’autre part.

Koanari Youmali (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 février à 15:39, par Maadenka
    En réponse à : Union européenne au Burkina : Un appui budgétaire de plus de 77 milliards de FCFA

    Ce à quoi nous assistons, cela va au-delà dde l’INDECENCE pour des enfants qui se reclameraient d’africains ! ! !
    Ils ne le sont point et ne le seront jamais ; Mieux et pire, ils sont les veritables VALETS de l’imperialisme ; ils sont les valets locaux dont notre DITANYE evoque si éloquemment la place dans la societe, dans notre société ; ils ne sont pas des NOTRES ; ils ont clairement choisi le camp de s’opposer aux intérêts du continent et de ses enfants qui devraient être leurs freres.
    AFRICAINS DU MONDE ENTIER, UNISONS NOUS AFIN DE BOUTER HORS DE NOTRE CONTINENT L’IMPERIALISME ET SES SUPPOS LOCAUX.
    Pour farces qu’ils se servent à eux-mêmes en croyant tromper encore le PEUPLE, ils se trompen eux-mêmes ; une forte image de notre mère patrie dit ceci : "ce sont eux qui jouent leur tam-tam et dansent eux-mêmes".
    Qu’ils continuent de se MASTURBER AU ealiser que cettCOMME AU FIGUER ; quand ils vont se rendre compte que les dignes fils d’Afrique sont trop bien loin de cette fadaise qu’ils servent, bors, ils reveil sera tres douloureux.
    En somme, l’AFRIQUE, le CONTINENT AFRICAIN EST TROP RICHE AUSSI BIEN EN RESSOURCES NATURELLES HUMAINES QUE MINIERES ; qu’ils continuent les farces qu’ils se servent à leur propre MENU DE RECHERCE DE FINANCEMENT AUPRES A PARIS POUR LEUR pnds.
    Ils vont les trouver, non pas pour servir les DIGNES FILS D’AFIQUE ? mais pour leurs fourvoiements. Mais le moment vient où tous ces tords causés à l’Afrique seront bien établis e t reparés..

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés