Procès Safiatou Lopez/Zongo : Toujours en attente de la décision de la Cour d’Appel

LEFASO.NET | Par Marcus Kouaman • lundi 27 février 2017 à 23h58min

Pour la cinquième fois, le procès Safiatou Lopez/Zongo, a été renvoyé par le Tribunal de grande instance de Ouagadougou. C’était lors de l’audience ce lundi 27 février 2017.

Procès Safiatou Lopez/Zongo : Toujours en attente de la décision de la Cour d’Appel

La présidente d’honneur du Cadre de concertation nationale des organisations de la société civile (CCNOSC) n’a toujours pas été jugée. Ce lundi 27 février 2017, appelée à la barre, le tribunal s’est résolu à renvoyer encore l’affaire à une date ultérieure. La raison, la requête au fin de récusation des juges devant le premier Président de la Cour d’Appel de Ouagadougou n’a toujours pas de réponse. En attente de cette réponse, rendez-vous a donc été pris pour le 15 mai 2017.

Comme de coutume, les partisans de la prévenue pour « appel à incendie » d’une institution de l’Etat ont pris d’assaut le tribunal. Jeunes et femmes étaient là pour soutenir leur présidente d’honneur. « Ils n’ont pas encore eu la décision du premier président, donc ils ont reporté encore », confie dame Lopez à sa sortie d’audience. A la question de savoir si son affaire sera finalement jugée, elle rétorque : « c’est aux juges de répondre à cette question. J’estime que s’ils m’ont assigné, c’est pour pouvoir juger ». Pour l’heure, elle reste confiante et « stoïque ».

En rappel Safiatou Lopez est poursuivie par le Procureur du Faso et trois syndicats de magistrats (SMB, SAMAB, SBM) pour « appel à incendie » d’une institution de l’Etat, notamment le Tribunal de grande instance de Ouagadougou. Le 5 décembre 2016, Me Ambroise Farama, son avocat indiquait avoir introduit une requête au fin de récusation des juges devant le premier Président de la Cour d’Appel de Ouagadougou, pour des raisons de « suspicion de partialité » des juges.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Messages

  • Les braves juges du pays des hommes intègres font PITIE.

    Je suggère qu’une autorité morale vienne à leur secours en leur demandant publiquement d’abandonner leur plainte contre dame Lopèz. Ils pourront ainsi prétexter d’une telle intervention pour abandonner leur plainte et sortir la tête un peu moins basse.

    Allons, "Autorités Morales" de ce pays venez au secours de nos juges pour qu’ils ne boivent pas la coupe jusqu’à la lie. Je vous en supplie venez à leurs secours sinon ils pourraient vous convoquer pour non assistance à Juge en danger.

    • Monsieur Gomis, vous dites les choses tellement vrai ! Malheureusement, personne ne viendra à leur secours ; ils devront avoir le courage de retirer leur plaine tous seuls. Je ne sais pas s’il y aura un seul juge du TGI de Ouaga (qui ne milite pas dans l’un des 3 syndicats plaignants) qui pourra juger Mme Lopez... Bref, chez nous on dit que l’oiseau tisserin, à force de se croire le plus futé, finit pas prendre sa propre patte dans les mailles de son propre nid (qu’il tisse lui-même)....

    • N’importe quoi.... Pourquoi abandonner leur plainte ? Elle est justiciable comme tout citoyen.
      Vous dites l’indépendance de la justice alors assumer.
      Dura lex, sed lex

    • Ces magistrats corrompus n’ont pas d’autre choix que de laisser dame Lopez libre car elle ne sera jamais condamnée pour ce qu’elle avait dit.En fait ils font se faire hara kiri

  • Encore ces pauvres ignorants qu’on entraine encore pour se faire voir. Pitié pour les femmes naïves du Burkina Faso, Vous n’êtes jamais fatiguées de vous faire baratiner par ces soit-disant leaders d’OSC qui vous utilisent comme boucliers quand ils chaud ou encore des objets pour atteindre leurs projets funestes. Depuis quand Safiatou vous a déjà convié quand elle part voir le PF ou je ne sais qui pour prendre l’argent de la corruption ? Pourquoi ne l’avez vous pas accompagné au Sénégal quand elle voyageait avec le PF ? Hé ! pauvres femmes...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés