Programme de croissance économique dans le secteur agricole : Le comité de pilotage en session pour la 8e fois

mercredi 22 février 2017 à 17h30min

Le Comité de pilotage du Programme de croissance économique dans le secteur agricole (PCESA) tient sa huitième session, ce mercredi 22 février 2017 à Ouagadougou. Au cours de cette rencontre, les participants devront examiner et adopter la revue à mi-parcours et ses recommandations, le programme de travail et le budget annuel 2017. La cérémonie d’ouverture de ladite session a eu lieu en présence du secrétaire général du ministère de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Programme de croissance économique dans le secteur agricole : Le comité de pilotage en session pour la 8e fois

Augmenter la productivité, les valeurs ajoutées et les revenus agricoles en vue de contribuer à une croissance économique nationale et une réduction de la pauvreté, telle est la mission du Programme de croissance économique dans le secteur agricole (PCESA). Lancé en 2013 par le gouvernement burkinabè en collaboration avec la coopération danoise, ce programme veut entamer l’année 2017 avec plus d’efficacité. D’où la tenue de la 8e session du comité de pilotage qui va plancher sur les recommandations faites lors de la revue à mi-parcours, le plan de travail et le budget annuel prévisionnel de 2017.

Recommandations de la revue à mi-parcours

C’est en novembre 2016 que la revue à mi-parcours a fait des propositions de reformulations et d’ajustements pour la mise en œuvre diligente et cohérente du PCESA. Il s’agit notamment de :
• La prolongation du programme jusqu’en 2020 sans budget additionnel ;
• L’arrêt de l’appui de la sous-composante B1 ;
• La poursuite de l’appui au développement de normes et des certifications des produits agricoles au profit des entreprises ;
• La gestion adéquate des infrastructures structurantes.

Poursuivre les actions

Selon le coordonnateur du PCESA, François Guira, les défis pour 2017 restent grands. Pour la composante A « Appui à l’entrepreneuriat et au secteur privé agricole », il faudra boucler au plus tard le mois de juin, les appuis conseils initiés dans le cadre de l’accompagnement des acteurs des filières. Quant à la composante B, elle poursuit « l’optimisation des conditions cadres et infrastructures dans lesquelles les activités du secteur évoluent ». Et cette session sera l’occasion de se pencher sur la gestion adéquate de la centaine d’infrastructures structurantes.

Le financement global du Programme de croissance économique dans le secteur agricole (PCESA) s’élève à plus de 40 milliards de francs CFA dont 33 milliards assurés par la coopération danoise, convaincue que l’augmentation de la productivité agricole est un facteur important à la croissance économique. Le budget prévisionnel de 2017 est de 11 804 163 536 F CFA. Selon le Premier secrétaire de l’ambassade du Danemark, Ole Dahl Rasmussen, ce budget qui fera l’objet de discussion va permettre d’assurer la construction et la gestion durable des infrastructures et de poursuivre l’appui au secteur privé.

Dans son intervention, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et des Ressources halieutiques a exhorté les participants de cette huitième session à faire une analyse critique et constructive des points à l’ordre du jour. Il a par ailleurs assuré le comité de pilotage de l’engagement du ministère pour la mise en œuvre des activités du PCESA et des recommandations qui seront formulées à l’issue de la rencontre.

En rappel, le Programme de croissance économique dans le secteur agricole (PCESA) constitue le troisième programme d’appui danois au secteur agricole après le Programme d’Appui Danois au Développement de l’Agriculture du Burkina Faso phase 1 (PADDAB 1) de 2000 à 2006 et le Programme d’Appui au Développement de l’Agriculture du Burkina Faso phase 2 (PADAB 2) de 2006 au 30 juin 2013. Il couvre les régions de l’Est, du Centre-Est, du Sahel, du Nord et du Centre-Ouest et concerne les filières suivantes : la Gomme arabique, le Karité, le Niébé, le Maïs et le Bétail-viande.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés