Incendie au marché de Koupéla : L’état des lieux un mois après

LEFASO.NET | Ernestine Ouédraogo • mardi 21 février 2017 à 21h46min

Le 16 Janvier 2017, Koupéla connaissait un drame, les habitants regardaient leur marché partir en fumée. Un mois après, quel est l’état des lieux ? Comment les sinistrés vivent-ils la situation ? Et comment gèrent-ils les dons qui se succèdent ?

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Incendie au marché de Koupéla : L’état des lieux un mois après

Depuis le 26 janvier 2017, le maire a mis en place un comité de gestion chargé du recensement des sinistrés, de les assister et de recevoir et redistribuer les dons. Dieudonné Kyelem, 2e adjoint au maire de Koupéla, en est le responsable.
Dans l’immédiat, les autorités de la mairie ont cru plus urgent de trouver à manger à ces commerçants et leurs familles, alors, la mairie avec l’appui de quelques donateurs a pu distribuer plus de 4 tonnes de vivres le 2 février.

Après les vivres, il fallait penser à la reconstruction. La mairie avait suggéré que le marché soit complètement rasé avant de le reconstruire en totalité, chose que les commerçants ont refusée à cause du temps que cela allait prendre. Alors la Mairie a fait don de ciment et de tôles pour leur permettre de se réinstaller. Mais le responsable du marché, Seydou Naré, a rappelé que le nombre des sinistrés recensés est de 500. En faisant le rapport avec les 500 tôles données par la mairie, l’on se retrouve avec un ratio de une tôle par personne. Concernant les 200 sacs de ciment, également offerts par la mairie, l’on s’est résolu à un partage de 2 sacs pour 5 personnes. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Ernestine Ouédraogo

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 février à 07:05, par phinx
    En réponse à : Incendie au marché de Koupéla : L’état des lieux un mois après

    l’adage qui dit qu’on ne prête qu’aux riches se vérifie une fois de plus. C’est vrai qu’il faut aider les commerçants victimes du drame a ce qu’ils puissent reprendre leur activités mais il faut également songer a aider a l’acquisition des moyens pour rendre opérationnel les sapeurs pompiers. Selon le MATDSI la construction de la caserne est achevée. Chers operateurs économiques contribués a sécuriser vos bien. C’est indéniable que c’est a l’état d’assumer ce devoir mais c’est vous pleuré aujourd’hui.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés