Culture : Le CENASA a fait peau neuve

LEFASO.NET | Rita Bancé/Ouédraogo • dimanche 19 février 2017 à 20h33min

Huit mois. C’est le temps qu’il a fallu pour que le Centre national des arts du spectacle et de l’audiovisuel (CENASA) fasse la réouverture de sa salle polyvalente, le Théâtre National Koamba Lankoandé après des travaux de réhabilitation. Ce vendredi 17 février 2017 à Ouagadougou, cela fût chose faite. Le joyau a coûté plus de deux cent millions dont cent millions financés par le gouvernement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Culture : Le CENASA  a fait peau neuve

Désormais tous les artistes du Burkina pourront prester en toute quiétude au CENASA. La salle polyvalente, le Théâtre National Koamba Lankoandé, la salle de répétition Nick Dombi et le studio d’enregistrement, tous ont été rénovés et innovés. Fini le problème d’acoustique, car selon le directeur général du CENASA Seydou Zongo dit Zêdess, l’acoustique de la salle polyvalente a été traitée pour permettre d’avoir une meilleure qualité de son. « La salle polyvalente, le Théâtre National Koamba Lankoandé répond maintenant aux normes techniques et esthétiques internationales », a-t-il laissé entendre.

A l’en croire, les travaux ont été réalisés en deux phases : une première phase de rénovation (électricité, carrelage…) et une seconde phase d’innovation marquée par l’aménagement de salles qui n’existaient pas auparavant (des loges, des salles VIP, etc.). Seydou Zongo a fait également savoir que courant cette année 2017, le CENASA est placé sous le signe de l’équipement (une sonorisation immobile, un projecteur numérique...)

Le ministre en charge de la Culture, Tahirou Barry a pour sa part, révélé que c’est un sentiment de fierté qui l’anime, car dit-il pour paraphraser Joseph Ki Zerbo : « Une culture sans infrastructure, c’est comme un vent qui passe ». A l’occasion, il n’a pas manqué de féliciter le DG du CENASA et son équipe pour le travail accompli et remercier le Président directeur général (PDG) de Abdoul Service International, Abdoul Ouédraogo qui a remis dix millions au CENASA pour son bon fonctionnement.

Parlant de la salle de répétition baptisée Nick Dombi (un grand artiste burkinabé décédé en 2004), le ministre Tahirou Barry a signifié que c’est un devoir de mémoire, une reconnaissance à un grand acteur de la vie culturelle du Burkina qui a contribué à faire connaitre la musique burkinabé à l’extérieur. Ainsi, il a remercié la famille de l’artiste présente à la cérémonie.

Amity Méria, Sana Bob, Madess, Baz Bill, bref tous les artistes sont unanimes sur la qualité acoustique et le fait que le joyau répond aux normes internationales.

Rita Bancé/ Ouédraogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 février à 10:27, par doumneko
    En réponse à : Culture : Le CENASA a fait peau neuve

    Félicitations au nouveau dg qui est lui même homme de culture car étant musicien chanteur.
    Pour en ce qui concerne la rénovation de la salle,c’est une bonne chose mais le plus important reste l’ENTRETIEN .Je parie que dans trois mois faites un tour dans les toilettes et vous viendrez témoigner,c’est par là que ça commence d’abord.Je propose que le dg engage un service d’entretien des lieux. A bon entendeur,SALUT.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 10:48, par Tonton_Maurice
    En réponse à : Culture : Le CENASA a fait peau neuve

    Waouh ! Waouh ! Bravo ! Bravo !
    Toutes mes félicitations au Directeur général du CENASA, Seydou Zongo dit Zêdess. Chapeau bas à lui pour avoir oser rénover et innover le CENASA. C’est une réussite totale. Nous avons besoins de tels hommes dans tous les secteurs du développement du BURKINA FASO.
    Arrêtons de dire à tout moment que les moyens manquent. Quant la volonté est tenace pour un mieux être, tiogo tiogo on trouve les moyens.Eh oui !
    BON VENT à Zêdess et à son équipe. Je ne doute pas qu’en fin de mission au CENASA vous aurez un bilan POSITIF.
    Tonton_Maurice

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 11:32, par Lecteur1
    En réponse à : Culture : Le CENASA a fait peau neuve

    Barry de la culture un ministre que j’apprécie très bien dans le gouvernement Tiéba.
    Felicitations pour ton travail. N’oublie pas de voir le cas de la guinguette qui a subit un incendie.
    On attend aussi un coup d’accelerateur pour le projet memorial Thomas Sankara.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 18:34, par wasiba
    En réponse à : Culture : Le CENASA a fait peau neuve

    C’est très bien. Mais il faut entretenir les bâtiments. Cela demande l’engagement et la discipline des artistes d’abord ; eux qui viennent régulièrement répéter. Ensuite le public. regarder sur la photo où est arrêté Zedes, Vous voyez les fentes et la peinture décollée ? 200 Millions, hein ! Ces genres de réparations n’ont même pas besoin de d’argent d’ailleurs, les artistes peuvent réparer ça là eux-mêmes. Sinon Tahirou semble faire du bon travail.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 18:35, par wasiba
    En réponse à : Culture : Le CENASA a fait peau neuve

    C’est très bien. Mais il faut entretenir les bâtiments. Cela demande l’engagement et la discipline des artistes d’abord ; eux qui viennent régulièrement répéter. Ensuite le public. regarder sur la photo où est arrêté Zedes, Vous voyez les fentes et la peinture décollée ? 200 Millions, hein ! Ces genres de réparations n’ont même pas besoin de d’argent d’ailleurs, les artistes peuvent réparer ça là eux-mêmes. Sinon Tahirou semble faire du bon travail.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 19:09, par wasiba
    En réponse à : Culture : Le CENASA a fait peau neuve

    C’est très bien. Mais il faut entretenir les bâtiments. Cela demande l’engagement et la discipline des artistes d’abord ; eux qui viennent régulièrement répéter. Ensuite le public. regarder sur la photo où est arrêté Zedes, Vous voyez les fentes et la peinture décollée ? 200 Millions, hein ! Ces genres de réparations n’ont même pas besoin de d’argent d’ailleurs, les artistes peuvent réparer ça là eux-mêmes. Sinon Tahirou semble faire du bon travail.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 19:11, par wasiba
    En réponse à : Culture : Le CENASA a fait peau neuve

    C’est très bien. Mais il faut entretenir les bâtiments. Cela demande l’engagement et la discipline des artistes d’abord ; eux qui viennent régulièrement répéter. Ensuite le public. regarder sur la photo où est arrêté Zedes, Vous voyez les fentes et la peinture décollée ? 200 Millions, hein ! Ces genres de réparations n’ont même pas besoin de d’argent d’ailleurs, les artistes peuvent réparer ça là eux-mêmes. Sinon Tahirou semble faire du bon travail.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés