Chantier de l’échangeur du nord : Sit-in devant la mairie de l’arrondissement 3 de Ouagadougou

LEFASO.NET | Youmali KOANARI (Stagiaire) • jeudi 16 février 2017 à 23h35min

Le Comité de défense des acquis de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 (CDAIP) a organisé ce jeudi 16 février 2017 un sit-in devant la mairie de l’arrondissement 3 de Ouagadougou, afin de mieux faire entendre sa voix aux élus locaux de l’arrondissement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Chantier de l’échangeur du nord : Sit-in devant la mairie de l’arrondissement 3 de Ouagadougou

Toujours dans l’espoir de faire entendre leurs causes, notamment le meilleur dédommagement des maraîchers, la prise en compte des petits commerçants situés aux abords des voies en chantier, les élèves des lycées privés pour leur terrain de sport, le CDAIP a organisé un sit-in ce jeudi 16 février 2017 devant la mairie de l’arrondissement 3 de Ouagadougou.

Pour les manifestants, après avoir demandé une audience à la mairie de l’arrondissement 3 de Ouagadougou le 4 janvier 2017, rencontre qui leur a été refusée, leur mouvement de ce jour vise à se faire entendre par les autorités communales. En effet, après avoir remis une note d’information le 14 février 2017 à la mairie pour l’informer de la tenue de ce sit-in, les autorités communales leur ont donné rendez-vous le soir du 16 février 2017 pour les entendre préalablement. Une attitude qui n’a cependant pas fait reporter le sit-in puisque les militants de la structure ont quand même tenu à l’organiser pour se donner des informations avant de rencontrer le maire.

Ernest Zemba, coordinateur du CDAIP de l’ex arrondissement de Sig-nonghin affirme que la mairie aurait marqué sa désapprobation à la tenue du sit-in car n’étant pas habilitée à traiter de cette question. Un avis non partagé par le CDAIP qui estime que le maire étant la première autorité locale concernée, les populations devraient d’abord se référer à lui d’abord.

Après une heure, les manifestants ont levé le sit-in afin de rencontrer le maire dans la soirée. Le CDAIP affirme avoir rencontré le ministre des Infrastructures. Mais de cette rencontre, Ernest Zemba dit n’avoir pas eu de propositions concrètes.

Youmali Koanari (stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés