Financement du PNDES : AFREXIMBANK va accompagner 15 projets structurants à hauteur de 1,5 milliard de dollars

LEFASO.NET | Par Moussa DIALLO • mercredi 15 février 2017 à 23h23min

Une délégation de la banque africaine d’import-export (AFREXIMBANK), conduite par son président, séjourne à Ouagadougou du 13 au 15 février 2017. Cette visite s’inscrit dans le cadre du financement du Plan national de développement économique et social (PNDES). Au cours de la conférence des partenaires tenue à Paris les 07 et 08 décembre 2016, cette banque panafricaine avait manifesté une intention de financement de 1,5 milliards de dollars.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Financement du PNDES : AFREXIMBANK va accompagner 15 projets structurants à hauteur de 1,5 milliard de dollars

AFREXIMBANK veut joindre l’acte à la parole. Après avoir manifesté son intention de participer au financement du PNDES à hauteur de 1,5 milliards de dollars (environ 750 milliards de francs CFA) lors de la conférence des partenaires de Paris en décembre 2016, la banque africaine d’export-import veut passer à l’action. C’est dans ce cadre qu’une équipe de haut niveau est présente au Burkina.

Au cours de son séjour, la délégation a été reçue en audience par le Président dans la matinée du 14 janvier, puis a eu des séances de travail avec des membres du gouvernement, ainsi que des structures techniques de certains ministères sectoriels et des opérateurs économiques. En début de soirée, la délégation a eu une séance de travail avec le Premier ministre burkinabè.

« Ce soir, j’ai rencontré la délégation pour échanger sur les conclusions des échanges qu’ils ont eus depuis leur arrivée avec les ministères sectoriels. Il ressort de ces discussions qu’il y a un engagement très fort de la part des deux parties de concrétiser les intentions de financement annoncées à Paris. Le président d’Afreximbank a manifesté son intérêt pour un certain nombre de projets structurants retenus dans le cadre du PNDES », a expliqué le premier ministre, Paul Kaba Thiéba.

La plupart de ces projets ont déjà fait l’objet d’une étude approfondie. Mais, les discussions entre les deux parties continuent afin de concrétiser les protocoles de financement le plus tôt possible. Mais « actuellement, nous sommes à la phase d’échanges d’information, d’approfondissement d’études de dossiers », a-t-il poursuivi.

Afreximbank va financer 15 projets

Le PNDES vise à assurer la transformation structurelle du pays et à s’assurer que l’économie puisse créer de la valeur ajoutée. Créée pour permettre aux économies africaines de s’industrialiser, et surtout créer de la valeur ajoutée, Afreximbank envisage accompagner le financement d’une quinzaine de projets structurants du PNDES. « Les projets que nous avons identifiés touchent aux domaines de la logistique, des infrastructures (parcs industriels, parcs pour la transformation du secteur agricole), des énergies renouvelables, des télécommunications… Nous voulons faire du Burkina un pays plus compétitif qui peut échanger davantage avec les pays limitrophes. Nous envisageons donc de financer 15 projets parmi tous les projets du PNDES à hauteur de 1,5 milliards de dollars », a précisé Dr Okey Oramah, président de Afreximbank.

Le Burkina est actionnaire d’AFREXIMBANK et de ce fait, les deux parties travaillent en étroite collaboration. Cette banque panafricaine va donc accompagner le Burkina par des financements bilatéraux, des co-financements, ou encore des montages financiers avec des tiers. C’est donc dire que plusieurs approches sont prévues en fonction des projets. D’ailleurs, « nous sommes très impressionnés par le travail effectué par le gouvernement qui nous a confirmé que dès demain (ndlr,15 février), nous obtiendrons de la documentation. C’est pour dire que la majorité des projets sont concrets et la documentation prête pour que nous puissions les analyser et les financer », a confié le président d’Afreximbank.

Accompagner le développement de l’Afrique

Afreximbank a pour objectif principal d’encourager le commerce et le développement en Afrique à travers la promotion et le financement des exportations et des importations en Afrique, ainsi que des projets soutenant le commerce et le développement économique. Les deux parties, convaincues que la coopération servirait au mieux leurs objectifs communs, ont réaffirmé leur volonté de collaborer dans le cadre du soutien au développement du Burkina et de faciliter l’accès au financement des entreprises.

Dans le domaine du secteur privé, la délégation d’Afreximbank aura à rencontrer des opérateurs privés autour de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina (CCI-BF) et de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Burkina Faso (APBEF-BF) afin d’identifier des opportunités de partenariat. A l’issue de la séance de travail à la primature, les deux parties ont convenu de poursuivre les échanges en vue d’aboutir à la mobilisation effective des ressources pour le financement des projets publics et privés entrant dans le cadre de la mise en œuvre du PNDES.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés