Sit-in du syndicat du ministère du commerce : « Inamical », selon le ministre Stéphane Sanou

LEFASO.NET | Marcus KOUAMAN • mardi 14 février 2017 à 22h22min

Comme annoncé lors de leur conférence de presse le samedi 11 février 2017, le Syndicat national des agents du ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (SYNAMICA), a entamé son sit-in de 72 heures ce lundi 13 février 2017. Le syndicat exige l’application par le gouvernement du protocole d’accord du 24 janvier 2017, alors que le ministre du Commerce juge le mouvement « inamical ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Sit-in du syndicat du ministère du commerce : « Inamical », selon le ministre Stéphane Sanou

Rassemblés dans la cour du ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, c’est à coups de sifflets que les agents ont manifesté leur mécontentement de 7 heures à 12 heures. Daouda Ouedraogo, Secrétaire Général du SYNAMICA et ses camarades n’arrivent toujours pas à comprendre et à digérer le revirement spectaculaire du gouvernement qui propose en lieu et place du fonds une indemnité spécifique.

Pour le SG du SYNAMICA, c’est suite à la mise en place du programme de vérification des importations en 1998, qu’une recette a été instituée à savoir la contribution au programme de vérification des importations. Et l’objectif de la création de cette recette était de pouvoir implémenter le programme qui a été souhaité par la Banque mondiale pour lutter contre la fuite des capitaux à travers les fausses déclarations d’importations et d’exportations. « Comme il se fait dans tous les pays de la sous-région, c’est cette recette qui permet aux structures d’avoir l’équipement nécessaire », confie-t-il.

Au-delà de cela, le fonds permettra au ministère, selon le syndicaliste, de pouvoir mieux protéger les intérêts des consommateurs et des entreprises contre la contrebande. Donc les agents campent sur leur position, mais ne restent pas fermés au dialogue.

Lequel dialogue tient à cœur le ministre en charge du Commerce, Stéphane Sanou qui trouve que ce mouvement d’humeur est inamical de la part du syndicat. Pour lui, ce problème relatif au fonds commun date de 2011. Une revendication qui n’a jamais abouti jusqu’à son arrivée en 2016 à la tête du département. Le ministre a avoué avoir tenté de défendre ce dossier comme il se devait.

Selon le ministre, le gouvernement a fait des propositions par rapport à des indemnités spécifiques qu’il pouvait accorder à tout le personnel (560 personnes). Le gouvernement semble-t-il, a proposé « un montant satisfaisant », mais rien n’y fit. « Trois fois, le gouvernement est allé vers le SYNAMICA, jamais il n’a bougé de ses lignes. Alors que le protocole est très clair car il parle d’adoption de textes consensuels avec des arrêtés », avance-t-il. Pour lui, lorsque l’on parle de consensus, « chacun bouge vers l’autre pour qu’à un moment donné on trouve le juste milieu ». Raison pour laquelle il invite le syndicat au dialogue et au consensus surtout que depuis le 24 janvier jusqu’au samedi 11 février 2017, il a eu au moins six rencontres avec ces derniers dans une bonne ambiance. Donc en allant à ce sit-in, le ministre Sanou a trouvé que « c’est inamical cette fois. Même si le problème est vrai, la solution est fausse ».

Ni le ministre, ni le syndicat n’ont voulu donner le montant exact de l’indemnité proposée par catégorie. Pendant que l’autorité parle de montant satisfaisant, le partenaire social lui réfute le principe même de cette indemnité.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 14 février à 12:44, par adou da
    En réponse à : Sit-in du syndicat du ministère du commerce : « Inamical », selon le ministre Stéphane Sanou

    le ministre n’a pas dit la verité.qu’il donne les details des trois propositions que le gouvernement a faites au SYNAMICA.vous avez signé un protocole d’accord,respectez le un point.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 12:53, par NAABIGA
    En réponse à : Sit-in du syndicat du ministère du commerce : « Inamical », selon le ministre Stéphane Sanou

    Bonjour a tous les internautes du forum Faso net. Qui peut me dire en quoi consiste l’indépendance de la justice. Qui nomme les différents boss de la justice à savoir les procureurs et autres. Les imminents juristes au temps de Blaise sont ils toujours en poste ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 13:27, par NAABIGA
    En réponse à : Sit-in du syndicat du ministère du commerce : « Inamical », selon le ministre Stéphane Sanou

    Bonjour a tous les internautes du forum Faso net. Qui peut me dire en quoi consiste l’indépendance de la justice. Qui nomme les différents boss de la justice à savoir les procureurs et autres. Les imminents juristes au temps de Blaise sont ils toujours en poste ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 14:19, par adou da
    En réponse à : Sit-in du syndicat du ministère du commerce : « Inamical », selon le ministre Stéphane Sanou

    le ministre n’a pas dit la verité.qu’il donne les details des trois propositions que le gouvernement a faites au SYNAMICA.vous avez signé un protocole d’accord,respectez le un point.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 16:48, par Remso
    En réponse à : Sit-in du syndicat du ministère du commerce : « Inamical », selon le ministre Stéphane Sanou

    Le ministre se mélange les pédales. S’il est conséquent envers lui même qu’il donne tous les détails du protocole d’accord. Il fait du dilatoire sous les instructions de ses maîtres ( PM, etc..)

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 16:56, par Sid kabeem
    En réponse à : Sit-in du syndicat du ministère du commerce : « Inamical », selon le ministre Stéphane Sanou

    Il faut que les autorités de ce Pays apprennent à tenir leurs engagements surtout à respecter le burkinabè lambda.Le principe est simple, vous avez discuter, signer un protocole d’accord sans qu’on ne vous oblige, alors appliquer ce qui a été dit dans l’accord. Point barre !

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 17:30, par Cheikh
    En réponse à : Sit-in du syndicat du ministère du commerce : « Inamical », selon le ministre Stéphane Sanou

    J’ignore si ce sont les vrais motifs de leur grève que les agents évoquent ici ou pas, mais si c’est réellement le cas, je ne vois vraiment pas en quoi tous ces points les concernent. Au contraire j’ai plutôt comme l’impression qu’ils font l’avocat du diable, en s’érigeant en calife à la place du calife ! Autrement dit, ils semblent démontrer qu’ils se révoltent plutôt contre le ministère, pour défendre les intérêts de ce ministère lui-même à sa place ! Sinon analysez vous-mêmes, et vous verrez qu’ils n’évoquent nulle part ici une seule préoccupation, qui aille dans le sens de leurs propres intérêts ! Parce que :
    1 -Si des recettes doivent être créées conformément à la vision de la Banque mondiale, pour lutter contre la fuite des capitaux et la contrebande, ou permettre aux structures d’avoir des équipements performants, cela n’arrangerait-il pas plus le ministère qui représente l’état, que des individus dont la seule préoccupation devraient prioritairement porter sur leurs seuls salaires et avantages ? En tout cas, à moins de vouloir à tout prix se transformer en champions de la charité, sinon je crois quant à moi que sur ce point-là, ils devraient laisser au ministère ses propres prérogatives, si ce n’est pas pour verser dans la pure diversion.
    2-Si au lieu de laisser au ministère le soin des nominations ou des affectations du personnel à l’extérieur, le personnel lui-même s’acharne à faire désormais de tout cela son rôle en lieu et place du ministère, ne serait-ce pas une énorme confusion de rôles entre employeur et employés ? Ne serions-nous pas en train d’aller tout droit vers ce système d’exception déjà connu, où l’on déplorait la fâcheuse immixtion des CDR, dans des rôles qui n’étaient pas les leurs ?
    A vrai dire, j’ai beau analyser tous ces points de revendication sous des angles multiples, sans arriver à me convaincre de leur bien-fondé.
    Voilà pourquoi je propose ici, ce que j’ai mille fois répété ailleurs, à savoir que :
    - Au regard du nombre de chômeurs dans le pays, que l’Etat instruise les ministères, du lancement urgent et pressant d’avis de recrutement à chaud, de nouvelles compétences sur le terrain, pour remplacer tous ces fainéants, préoccupés plutôt par une politique de sabotage du nouveau pouvoir, que par le travail.
    Assez de plaisanterise maintenant, il faut répondre aux gifles par des gifles.
    Thomas Sankara l’a fait en dégageant certains de nos parents ici, et aucune mouche n’a volé. Blaise Compaoré l’a fait en rasant et en emprisonnant des syndicalistes ici, et le soleil s’est toujours levé à l’est. Je n’ai rien contre qui que ce soit, mais j’estime moi aussi que "qui aime bien châtie bien".

    Répondre à ce message

    • Le 15 février à 10:28, par Nong sida
      En réponse à : Sit-in du syndicat du ministère du commerce : « Inamical », selon le ministre Stéphane Sanou

      Il faudra bien vous impregner du dossier car beaucoup d’informations vous manque. Si les revendications n’etaient pas legitimes et legales pour quoi le gouvernement avait accepté signé le protocole d’accord ? Nous pensons que ce ne sont pas ignards qui ont signé le protocole mais des responsables . Si la revendication a une base bien legale contrairement a d’autres fonds certains seront frustré mais c’est pour le bon development du commerce et des affaires de notre chere patrie. Ns demandons au gouvernement le strict respect du protocole d’accord du24 janvier. C’est une parole donnée donc ne reculer pas. Vive le SYNAMICA. "Seule la lutte libert".

      Répondre à ce message

  • Le 15 février à 08:27, par SPI
    En réponse à : Sit-in du syndicat du ministère du commerce : « Inamical », selon le ministre Stéphane Sanou

    FOND COMMUN, QUANT TU NOUS TIENS ho !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 12:15, par Ali Yarga
    En réponse à : Sit-in du syndicat du ministère du commerce : « Inamical », selon le ministre Stéphane Sanou

    Je n’ai jamain compris ce gouvernement qui se livre toujours à des manoeuvres dilatoires tendant à obstruies les conditions de travail de ce ministère.Je crois que le ministre est loin de dire la vérité en qualifiant ce sit ing "d’inamical".Car si les voies du dialogue sont impraticables l’option qui reste est le siting.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 13:30, par OBSERVATEUR
    En réponse à : Sit-in du syndicat du ministère du commerce : « Inamical », selon le ministre Stéphane Sanou

    <<PROTOCOLE D’ACCORD GOUVERNEMENT-UAS ET SYNAMICA
    ENTRE
    D’une part, le Gouvernement du Burkina Faso, représenté dans les présentes, par Monsieur Paul Kaba THIEBA, Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;
    ET
    D’autre part, l’Unité d’Action Syndicale (UAS) et le Syndicat National des Agents du Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (SYNAMICA)
    Il a été arrêté ce qui suit :
    ARTICLE 1 : de la mise en place d’un fonds de soutien à la vérification des importations
    Le Gouvernement s’engage à adopter des projets de textes consensuels (le décret portant institution d’une contribution au programme de vérification des importations et l’arrêté portant modalités d’application dudit décret), dans un délai de deux (2) semaines à compter de la date de signature du présent Protocole.
    ARTICLE 2 : de la règlementation de la nomination au poste de conseiller économique et commercial dans les ambassades et missions diplomatiques du Burkina Faso à l’étranger
    Le gouvernement s’engage à la stricte application des termes du Décret N° 2003- 084 du 19 février 2003 portant organisation des emplois spécifiques du Ministère du Commerce, de la Promotion de l’Entreprise et de l’Artisanat et du Décret n°2013-661 du 1er août 2013 portant organisation-type des Missions Diplomatiques et des Consulats Généraux du Burkina Faso.>>
    PM vous avez fait une grosse erreur, il fallait pas apposer une signature sur ce document tout en sachant que vous n’êtes pas prêt. que votre non soit un non et votre oui soit oui, il ne faut pas mentir à ce brave peuple qui s’est battu corps et âme pour que vous soyez au pouvoir, faites mieux que ceux qui vous ont précédés.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés