Transfert des compétences en matière d’environnement : Le contenu du plan cadre du ministère en discussion

LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • jeudi 16 février 2017 à 22h59min

Ouagadougou abrite les 16 et 17 février 2017, un atelier national de concertation sur le transfert des compétences en matière d’environnement et des ressources forestiers. Initié par la direction du développement institutionnel et des affaires juridiques avec le soutien du Programme d’Appui au secteur forestier, l’activité est placée sous le patronage du ministre d’Etat chargé de la Décentralisation et sous la présidence du ministre en charge de l’environnement, Batio Bassière.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Transfert des compétences en matière d’environnement : Le contenu du plan cadre du ministère en discussion

Le Burkina Faso s’est engagé en 2006 dans un processus de décentralisation intégrale. Pour réussir cette option nationale de développement, un cadre stratégique de mise en œuvre a été adopté. A travers ce décret, le gouvernement s’est donné une feuille de route et chaque département ministériel devrait intégrer désormais dans ses plans et programmes de développement, des activités relatives à la mise en œuvre de la décentralisation.

S’inscrivant dans cette dynamique et prenant en compte les difficultés d’appropriation du processus de transfert, le ministère en charge de l’environnement a mis en place en mai 2016, un comité de travail. Il avait pour mission de réfléchir sur les modalités pratiques de transfert, aussi bien en ce qui concerne les domaines de compétences, les ressources humaines, que les ressources matérielles et financières. C’est donc les résultats des travaux de ce comité que les participants sont appelés à examiner et à discuter au cours de cet atelier national de concertation.

« Nos attentes c’est que les premiers responsables de ces collectivités s’approprient le contenu du document qui leur est proposé pour que chacun sache exactement comment jouer au mieux la partition qui lui revient », a signifié le représentant du ministre d’Etat, Alfred Gouba. Pour ce faire, il les a invités à faire des propositions concrètes pour l’amélioration du document qui servira de base au ministère en charge de l’environnement et aux collectivités territoriales pour redynamiser le processus de transfert de compétences.

Ceci, en vue d’une nouvelle gouvernance environnementale et forestière « au Pays des hommes intègres ». Par ailleurs, le secrétaire d’Etat chargé de la décentralisation a demandé aux partenaires techniques et financiers de continuer à les accompagner dans ce processus.

Le transfert de compétences est une réalité au ministère de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique. « Au niveau du ministère de l’environnement, nous avons le volet environnement qui est presqu’une réalité. Egalement, le volet forestier. Ca veut dire que désormais les collectivités auront des forêts communales. Mais, ces collectivités doivent d’abord les immatriculer aux noms des collectivités », a indiqué le premier responsable du ministère, Batio Bassière. Les critères des forêts dites communales feront l’objet de discussion au cours de cet atelier national. Mais qu’à cela ne tienne, a-t-il rappelé, « il y a des forêts qui existent déjà et classées au nom de l’Etat ». Et de poursuivre : « Il y aura des forêts à classer dans l’avenir ».

En outre, il a donné quelques grandes orientations du gouvernement. « En conseil des ministres, un décret a été adopté donnant la possibilité aux collectivités de faire le classement et le déclassement des forêts au profit de ses collectivités », a-t-il dévoilé. En ce qui concerne l’environnement, il a affirmé que l’Etat ne peut pas rendre une commune propre sans le concours du premier responsable de la collectivité.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés