Arrondissement 7 de Ouagadougou : Abdoul ‘Services rend service aux vivants et aux morts

LEFASO.NET | Marcus KOUAMAN • samedi 11 février 2017 à 00h57min

Le village de Boassa dans l’arrondissement 7 de Ouagadougou était en pleine ébullition ce jeudi 9 février 2017. Pour cause, le Président directeur général (PDG) de Abdoul’Services, Abdoul Ouedraogo, a laissé parler son cœur en y faisant don d’un cimetière municipal et de bien d’autres cadeaux.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Arrondissement 7 de Ouagadougou : Abdoul ‘Services rend service aux vivants et aux morts

C’est une terre de repos pour « l’ultime voyage » aménagée et délimitée sur une superficie de 10 ha, qui a été remise au conseil municipal de l’arrondissement 7 de Ouagadougou. Ce cimetière municipal de Boassa, beaucoup l’attendaient, en témoignent les interventions des autorités coutumières et religieuses de la localité. Pour ces leaders, le PDG de Abdoul ‘Services, promoteur immobilier, a fait œuvre utile en enlevant une épine de leur pied. Tant le manque d’espace pour un enterrement digne de ce nom était épineux.

Les jeunes au cœur de l’action de Abdoul ‘Services

Abdoul Ouedraogo ne s’est pas limité à là, car bien que pensant aux morts, il n’a pas pour autant oublié les vivants. Ainsi, il a offert 15 tonnes de riz pour 520 personnes de la zone, cinq motocyclettes pour ceux chargés de la sécurité de la commune, une ambulance et un corbillard. Séance tenante, pour contribuer à la réduction du chômage des jeunes dans cette zone, il a offert 150 places pour le permis de conduire. Aussi, tous les leaders coutumiers et religieux qui ont bien voulu faire le déplacement en ont reçu cinq pour leurs proches.

« Barka », « Fofo », « Ani tché » (Merci). C’est en ces termes que le maire de l’arrondissement 7 de Ouagadougou, Seydou Compaoré a exprimé sa joie et son soulagement de recevoir de tels dons. « Ce don témoigne de votre dévouement à la cause des personnes vulnérables et aux bien-être de la population en général. Au chevet de l’aveugle et de l’orphelin le matin, vous savez trouvé le temps le soir pour répondre aux appels des jeunes, des femmes, des hommes, des chefs traditionnels et des autorités politiques », indique-t-il. Pour lui, ces actions du PDG de Abdoul ‘Services parlent si fort que l’image qu’elles renvoient fait de lui un phénomène national et international incontournable.

Le maire compte parcelliser le cimetière en affectant des numéros aux différents compartiments, afin que les proches des défunts puissent retrouver facilement les tombes. Il a aussi fait part d’une promesse du donateur de mettre à leur disposition des Caterpillars et du carburant pour le reprofilage des voies de communication de l’arrondissement 7.

Un don apolitique

Ce geste, justifie le donateur, est tout à fait naturel. C’est après avoir assisté à un enterrement au cimetière de Saondgo, non loin de là qu’il a constaté le manque de place. Par la suite, il a suivi le chef de ce village sur une radio de la place demandant aux gens de ne plus venir enterrer car le cimetière est plein. C’est ainsi qu’il a demandé au maire de trouver un espace où il peut aménager un cimetière pour eux. Le résultat, c’est la cérémonie de ce jeudi matin.

« Quel que soit ton pouvoir, tu vas terminer par cela. Même si tu as des milliards, même si tu n’as rien, c’est du même au pareil », confie Abdoul Ouedraogo. Il a invité le maire à mettre en place un système de gestion pour éviter le désordre vu ailleurs. A l’Etat et ses pairs du milieu des affaires, il souhaite qu’ils aident à construire des murs de clôtures pour le cimetière.

Les dons pour le permis de conduire sont-t-ils destinés à la jeunesse d’un parti politique ? Non réplique le donateur, « ces dons sont apolitiques ». Son geste est une réponse à l’appel que le Président du Faso, Roch Kaboré a lancé. Pour lui, l’Etat seul ne peut pas tout faire pour résoudre les problèmes liés à la création d’emploi pour les jeunes. Il faut donc que les privés puissent voir comment accompagner le gouvernement dans cette quête.

Avant aménagement et délimitation, les 10 ha du cimetière municipal de Boassa ont été acquis à près de 25 millions de FCFA par le donateur. Abdoul ’Services est un promoteur immobilier présent dans quatre pays (Burkina, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal). Son PDG n’est pas à son premier don de cimetière. En juillet 2016, la commune de Saaba (province du Kadiogo), en avait eu droit.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés