Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

LEFASO.NET | Youmali KOANARI (Stagiaire) • mercredi 8 mars 2017 à 00h37min

Afin de constater la réalité du prix et du poids du pain dans les différentes boulangeries de la ville de Ouagadougou et faire respecter les dispositions en vigueur, le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat à travers la direction générale du contrôle économique et de la répression des fraudes a effectué des contrôles inopinés ce mardi 7 mars 2017.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

Des équipes du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat en compagnie de la presse ont pris différents axes de la ville de Ouagadougou afin de constater de visu le prix du pain, les poids produits et les types de pain et si nécessaire faire respecter la loi.

Pour Abdoulaye Coulibaly, directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes, cette opération de contrôles inopinés dans certaines boulangeries de la ville a pour objectif de vérifier si le pain de 180 grammes et celui de 200 grammes sont produits en quantité suffisante pour répondre au besoin du marché, mais également voir si les prix sont respectés.

A la boulangerie La baguette du Faso au quartier Nagrin, le constat est fait. Elle ne produit que le pain de 180 grammes et il est vendu au prix de 150 francs CFA au lieu de 130 francs conformément à la règlementation. Le pain ayant été produit la nuit précédente, le contrôle du poids n’a pas pu être fait car il doit l’être dans les 15 minutes suivant sa sortie du four. Cependant, les responsables ont été convoqués pour s’expliquer vendredi 20 mars prochain sur le fait de n’avoir pas produit les deux catégories de pain que la réglementation exige.

Se déportant dans une autre boulangerie La baguette de Faso, notamment celle du quartier Ouaga 2000, sur l’avenue France-Afrique, les agents techniques du ministère de l’Industrie et du commerce ont pu avoir du pain en cuisson dans le four. Au sortir du four, une miche de pain enlevée comme échantillon pour le contrôle, les agents du ministère constatent que le pain de 180 grammes n’est pas produit selon les exigences des textes ; il en est de même pour le pain de 200 grammes vendu au prix de 150 francs CFA. Et concernant le poids, bon nombre de baguettes de pain varient avec de marges atteignant 5 à 20 grammes de plus ou de moins.

Pour Millogo Victor de l’agence burkinabè de la métrologie et de la qualité, les responsables sont convoqués le vendredi 10 mars prochain pour entrer en possession des résultats des contrôles et, en cas d’irrégularités avérées, écoper de sanctions.
Ces contrôles selon Abdoulaye Coulibaly procèdent d’instructions pour faire appliquer rigoureusement la réglementation sur la production et la vente du pain. Aussi, des contrôles inopinés de nuit vont commencer ce mardi 7 mars 2017. Car c’est dans la nuit que la majorité des boulangeries produisent beaucoup le pain.

Youmali Koanari
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 mars à 05:58, par biiga nonga tenga
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    si les responsables des différentes boulangeries ne respectent pas ce qui a été dit, ils auront des surprises.Comme ça si les gens se lèvent et commencent à casser les boulangeries, c’est eux encore qui vont commencer à parler d’incivisme. pourtant ils ont quelque chose et ne l’ont pas respecter pourquoi on veut toujours brimer les consommateurs pour s’enrichir.chers travailleurs, vous qui gagnez votre salaire dans la fabrication du pain, respecter le poids et la qualité.sinon c’est vous qui alliez vous retrouver au chômage.vous connaissez le peuple burkinabé lent à la colère mais ......

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars à 07:07, par T
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    merci et félicitations pour ce contrôle. même à l’oeil nu, on constate le problème du poids.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars à 07:16, par Le Paysan
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    Penser aussi au provinces. Dans ces localités rien n’est respecté. Cette cacophonie est du pain béni pour les boulangers. L’absence d’information et la faible présence des structures de contrôle aggravent la situation.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars à 08:57, par RAOGO
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    La première sanction c’est la fermeture de la boulangerie pour une semaine...

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars à 11:43, par merde
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    Vous ne pourriez jamais contrôler toutes les boulangeries du Faso.
    Autant revenir sur les mêmes prix et évitez inutilement ces contrôles à n’est point finir.
    Pour un contrôle du 7 mars,on convoque les responsable pour le 20 mars (explication) pendant ce temps que fait le consommateur ?
    Faut arrêter l’arnaque du pauvre citoyen

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars à 11:56, par AIGRI GANG 001
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    Le deuxième blème ,ce sont les mêmes contrôleurs qui avertissent les boulangers comme quoi djo on sort aujourd’hui pour le contrôle hein donc fait attention !!!
    Lui c’est ton frère ,il va informer son pote et celui ci son pote ;ainsi de suite et tout le monde est bien informé ,donc le contrôle est nul en ce moment

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars à 12:14, par Amadoum
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    Aujourd’hui, je n’ai que des questions.
    Que pensez-vous de l’internaute 1 qui parle de "quand les gens vont commencer a bruler les boulangeries" ? Quand allons-nous arretez de tout bruler pour un oui ou un non ?
    Pour l’amour du ciel, sommes-nous vraiment obliges de manger le pain de ble ? Sommes-nous incapables de trouver un remplacement a ce pain que les colonisateurs ont introduit ? Que mangeaient nos ancetres avant l’introduction du pain ?

    Ou est le president Sankara quand on a vraiment besoin de lui ?

    Bonne journee a tous !

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars à 12:19, par AIGRI GANG 001
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    Le deuxième blème ,ce sont les mêmes contrôleurs qui avertissent les boulangers comme quoi djo on sort aujourd’hui pour le contrôle hein donc fait attention !!!
    Lui c’est ton frère ,il va informer son pote et celui ci son pote ;ainsi de suite et tout le monde est bien informé ,donc le contrôle est nul en ce moment

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars à 13:34, par Cheikh
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    Et si la réglementation n’est pas respectée, que faire maintenant ? Il aurait donc fallu s’exercer au respect des normes, avant de changer les prix, sinon c’est la population qui en pâtit !

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars à 18:41, par Christ
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    Ma préoccupation est tout autre. A lire le message, on se rendre compte que la sortie à viser uniquement les boulangeries "La baguette du Faso". Est-ce une simplification du reportage ou la réalité ? Dans le premier cas, on pourrait penser à un reportage tendancieux, si un additif à ce message n’est pas publié pour garantir l’équité dans le traitement de l’information.

    Pour terminer, je suis d’accord avec ceux qui pensent que pour contrôler, on ne prévient pas "tambours battants" avant de le faire, même si (les mûrs ont des oreilles sous nos yeux).

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars à 23:53, par adama
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    Relisez tous les articles de presse et les textes de lois concernant cette histoire de pain et vous constaterez que le Ministère du Commerce a été laxiste dans cette affaire. C’est pour vous dire que leur contrôle c’est de la poudre aux yeux. Je trouve que ce Ministère du Commerce depuis son installation n’a fait qu’accumuler des dérives en matière de respect des textes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 08:30, par mO
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    bonjour. franchement on ne vous comprend pas. Etes vous complice des boulangers. Depuis quant contrôler vous le poids du pain au BF. N’endormez pas les gens. Ok, nous voulons seulement que le pain de 180 grammes soit disponible

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 08:54, par Ablo
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    Le contrôle devrait s’étendre aux villes de l’intérieur. Le prix du pain à augmenter dans des proportions qui dépassent l’entendement. Je vous donne l’exemple de Fada : Avant l’augmentation le pain était vendu à la boulangerie au prix de 125 F et à 150 F par les revendeurs. Aujourd’hui c’est la Boulangerie qui propose ce même pain à 150 F et les revendeur à 200 F. le prix du pain a donc augmenter de 20% à la boulangerie et de 33% chez les revendeurs. Il y a lieu que l’Etat donne l’information juste à la population et réagissent au plus vite pour remettre de l’ordre.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 10:34, par lesage
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    Au delà des contrôles inopinés du ministère du commerce et des sanctions prévues et qui ne sont d’ailleurs pas le plus souvent appliquées, c’est la ligue des consommateurs que j’interpelle. Ils doivent se donner les moyens de faire sporadiquement des contrôles pour tous les produits de grande consommation ou le cas échéant s’approprier les résultats du ministère et intenter des procès contre les fautifs et vous verrez que progressivement la loi sera respectée. Si c’est une question de textes, qu’ils relisent et adaptent leurs textes ou même faire des propositions de loi, autrement ils ne jouent pas leur partition pour ne pas dire qu’ils sont complices.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 11:06, par lesage
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    Au delà des contrôles inopinés du ministère du commerce et des sanctions prévues et qui ne sont d’ailleurs pas le plus souvent appliquées, c’est la ligue des consommateurs que j’interpelle. Ils doivent se donner les moyens de faire sporadiquement des contrôles pour tous les produits de grande consommation ou le cas échéant s’approprier les résultats du ministère et intenter des procès contre les fautifs et vous verrez que progressivement la loi sera respectée. Si c’est une question de textes, qu’ils relisent et adaptent leurs textes ou même faire des propositions de loi, autrement ils ne jouent pas leur partition pour ne pas dire qu’ils sont complices.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 11:22, par biiga
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    Moi c’est le ministre du commerce qui m’énerve. Comment peut on venir dire à tout un peuple qu’il n’y a pas eu d’augmentation alors que le prix du gramme de pain a augmenté.
    Justification :
    - Avant le premier mars 2017 :
    La baguette de 180 grammes coûte 130 F d’où 0.72 F/g ;
    - A partir du premier mars 2017 :
    La baguette de 200 grammes coûte 150 F d’où 0.75 F/g ;
    A ce que je sache, 0.75 est supérieur à 0.72 d’où l’augmentation puisque les boulangeries ne produisent plus la baguette de 180 grammes.
    Par ailleurs ces dernières n’ont jamais respecté le poids réglementaire.

    Sinistère, euh pardon, ministère incompétent de connivence avec les boulangers pour nous enfariner.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mars à 15:19, par Fasoforce
    En réponse à : Production du pain : Des prix et des poids pas conformes à la réglementation

    J’ai decidé de ne plus manger du pain. Tout cela c’est de l’IMPERIALIME exageree. Voila vous tous vous vous battez pour votre trèe belle France.
    Une semaine sans pain, son prix chuttera comme des feuilles mortes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés