Conseil des ministres : Le pagne Faso Danfani, tenue officielle du 8 mars

LEFASO.NET | Aïssata Laure G. SIDIBE • jeudi 9 février 2017 à 00h16min

Le conseil des ministres a tenu, le mercredi 8 février 2017, sa réunion hebdomadaire sous la présidence du président du Faso, Roch Kaboré, à Kosyam. Plusieurs décrets ont été adoptés. Egalement, le conseil a entendu des communications orales et procédé à des nominations, selon le ministre de la communication et des relations avec le parlement, Rémi Fulgance Dandjinou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Conseil des ministres : Le pagne Faso Danfani, tenue officielle du 8 mars

Une stratégie nationale de migration a été adoptée au titre du ministère de l’Economie et des finances. Selon le porte-parole du gouvernement, Rémi Fulgance Dandjinou, cette stratégie est axée sur cinq points parmi lesquels, la contribution au renforcement des complémentarités entre village et ville, la protection et la garantie des droits des migrants, l’optimisation de l’impact positif des migrations. Elle couvrira la période de 2016-2025. Pour lui, elle vient à point nommé. « Il faut savoir que dans notre pays, il y’a à peu près 10% de migration interne et que ça joue un enjeu important. Vous connaissez également l’importance de la migration internationale pour notre pays », a-t-il indiqué. Ainsi, dans le but de rendre opérationnelle cette stratégie, un plan d’action d’environ dix milliards de FCFA a été mis en œuvre pour les trois ans.

Au cours de cet hebdomadaire conseil des ministres, plusieurs décrets d’application ont été pris. Dans le domaine de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, le décret portant statut du CENOU a été adopté. « Il s’agit de se conformer aux dispositions juridiques portant statut général des établissements publiques de l’Etat à caractère administratif », a annoncé le ministre Dandjinou. En termes d’innovations, il évoque la création des directions des services informatiques afin de mieux gérer l’informatisation des prestations et la restauration universitaire. A cela s’ajoute la direction des ressources humaines pour un meilleur aperçu du coût social de l’étudiant au Burkina Faso. Outre cela, le conseil a adopté des textes de statuts particuliers de l’université de Koudougou.

Au niveau du ministère de la communication et des relations avec le parlement, il a également adopté le décret portant création, attribution et fonctionnement du service d’information du gouvernement.

Dans la même vaine, un certain nombre de communications orales ont été présentées par les ministres. Et au ministre Dandjinou de mettre à nu la décision du conseil sur la crise scolaire à Niangoloko et l’impact de la situation sécuritaire sur le fonctionnement des structures éducatives dans la province du Soum. « Le conseil a donné des directions et directives pour résoudre la crise à Niangoloko, également pour assurer la sécurité et le maintien de l’autorité de l’Etat au niveau de l’éducation nationale dans la zone du Soum ».

Concernant la polémique autour du pagne du 8 mars, le gouvernement a demandé aux institutions de l’Etat, ministères et autres démembrements que pour toute acquisition de pagne dans le cadre de cette manifestation, il soit privilégié le pagne tissé. « Nous sommes dans un espace de liberté, mais tout ce qui concerne l’acquisition par l’Etat, sera fait donc sur le pagne Faso Danfani », a dit le porte-parole du gouvernement. En sus, a-t-il ajouté, le gouvernement a instruit les ministres du commerce, l’administration territoriale et de la sécurité et celui de la justice, de prendre des dispositions pour retirer du marché tous les pagnes qui comportent des messages attentatoires aux droits de la femme et de l’enfant.

Pour ce qui est des rackets sur le corridor, le ministre Dandjinou a laissé entendre que des dispositions ont été annoncées. « Il y’a deux semaines de cela, le chef de l’Etat avait attiré l’attention des ministres sur cette question afin de prendre des mesures idoines. Nous allons essayer très rapidement de voir avec les syndicats », a-t-il avancé. Les négociations sur la convention ne sont pas en reste. Tout est en œuvre pour qu’elles soient réglées de façon consensuelle avec les différents acteurs, a-t-il assuré.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 février à 08:44, par Hamad
    En réponse à : Conseil des ministres : Le pagne Faso Danfani, tenue officielle du 8 mars

    Merci d’avoir évoqué le problème des rackets. En effet, il suffit d’emprunter une fois le car ou tout autre moyen de transport sur un des axes routiers nationaux, notamment celui de Ouaga-Lomé pour comprendre le phénomène. La tronçon Ouaga-Cinkancé long d’environ 300 km compte plus de 30 postes de contrôle et le celui de Cinkancé-Lomé environ 650 km avec moins de 4 contrôles et 4 péages. ça fait vraiment honte. A chaque poste de contrôle dans la partie Burkinabè, il faut laisser tomber entre 1000 et 2000 frs CFA. Aussi, sous le couvert de problème sécuritaire en cours dans le pays, chaque commissariat situé sur ces axes routiers déploie ses policiers nationaux et municipaux pour racketter les pauvres usagers de la route. Paradoxalement, quand vous appelez pour vous venir au secours, on expose vous sèchement les problèmes d’effectifs et de moyens.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 10:34, par Le Tché
    En réponse à : Conseil des ministres : Le pagne Faso Danfani, tenue officielle du 8 mars

    ça fait honte pour un pays dit des hommes intègres. C’est d’abord pour ça que mes voisins policier et gendarme changent chaque fois de moto en me mettant en conflit avec ma famille et mes amis qui pensent que je ne fais pas d’efforts...
    Mais moi je ne fais pas de rackets, ils ne comprennent pas ça !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 11:10, par Faso DAN FANI
    En réponse à : Conseil des ministres : Le pagne Faso Danfani, tenue officielle du 8 mars

    Parlant du pagne Faso DAN FANI, de quel liberté parle le Ministre ? Face à l’intérêt général, point de liberté individuelle/d’intérêt individuel qui vaille.
    Pouquoi c’est à un (01) mois de l’événement que vous annoncez une telle mesure ? Preuve que ce régime manque de vision !
    La question du pagne Faso DAN FANI est d’autant plus capitale qu’elle englobe plusieurs secteurs indispensables en matière de développement : Culture et tradition, développement endogène, autonomisation des femmes, transformation des matières premières...

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 13:53, par Wedraogo Placide
    En réponse à : Conseil des ministres : Le pagne Faso Danfani, tenue officielle du 8 mars

    Je suis parfaitement d’accord avec les différentes interventions mais il reconnaitre aussi que nous sommes dans une situation de difficultés sécuritaire sans oublier que certains de nos transporteur font du surcharge causant d’énormes pertes en vies humaines. Je proposerais donc que les FDS ne tolèrent aucunement pas les surcharges en leurs collant une forte amende.Je dormais fort

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 14:13, par Baobab city
    En réponse à : Conseil des ministres : Le pagne Faso Danfani, tenue officielle du 8 mars

    Bonjour a tous les internautes, je lance un appel au ministre de la fonction publique qu il y a un renversement a double vitesse. Pendant la majeure partie des fonctionnaires ont eu les actes de renversement il y a en a qui attendent pourtant le délai de novembre 2016 était donné pr terminer cette opération. Revoyez votre copie a ce niveau que les paroles suivent led actes pour qu’on. ne vs confonde pas a un politicien ou vs l ’etes ? Ns attendons nos actes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 14:34, par Pensée critique !
    En réponse à : Conseil des ministres : Le pagne Faso Danfani, tenue officielle du 8 mars

    Sur la question du pagne"08 mars",la décision du gouvernement vient un peu tard étant donné que « gouverner c’est prévoir ». Dorénavant, il faut des mesures idoines:port obligatoire des pagnes tissés par les autorités lors des cérémonies afin de motiver la population,accompagnement financier et matériel des femmes productrices dudit pagne,subvention de l’état afin de favoriser l’acquisition de ces pagnes,contrôle rigoureux des colis non-réglementaires(pagnes attentatoires à l’intégrité féminine)au niveau des postes douaniers,leur retrait sans complaisance du marché au cas où ils y seraient déjà. Pour le cas des rackets,il revient au syndicat dudit corps d’attirer l’attention de ses éléments sur ce comportement qui aucunement n’honore le ministère de tutel encore moins le Faso. En cas de refus d’obtempér,doivent s’imposer les sanctions qui siéent.Soyons intègres bonnes gens !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 15:18, par Ali
    En réponse à : Conseil des ministres : Le pagne Faso Danfani, tenue officielle du 8 mars

    Les transporteurs sont eux même à l’origine des rackets. Voilà des gens qui sont rarement à jour de leurs papiers, si fait que même les rares fois qu’ils sont à jour ils se sentent obligés de donner quelque chose "pour demain". Il faut voir la façon dont ils remettent les sous ; ils tiennent un bout du billet placé en dessous des documents et laissent l’autre bout à l’agent chargé du contrôle. Celui attrape le tout, froisse discrètement dans sa main gauche le billet pendant qu’il fait semblant de vérifier les papiers et le tour est joué.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 15:22, par Faso DAN FANI
    En réponse à : Conseil des ministres : Le pagne Faso Danfani, tenue officielle du 8 mars

    Pour le pagne du 8 Mars, cette réaction du gouvernement est très tardive.

    Un gouvernement visionnaire devrait commencer à prendre les mesures pour le 8 MARS 2018 dès le lendemain du 08 MARS 2017

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 17:01, par jan jan
    En réponse à : Conseil des ministres : Le pagne Faso Danfani, tenue officielle du 8 mars

    Comment peut-on prendre un tel gouvernement au sérieux, vous voulez faire le médecin après la mort, vous laissez les pagnes rentrer, puis vous voulez agir pour faire diversion, le Peuple n’est pas bête, il vous observe. Allons seulement. Juste parce que des individus qui sont vos protégés ont intérêts dans l’importation de ces pagnes, vous fermez les yeux. Vraiment l’ère Compaoré à longue vie au Faso

    Répondre à ce message

  • Le 10 février à 08:55, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Conseil des ministres : Le pagne Faso Danfani, tenue officielle du 8 mars

    ’’Vous connaissez également l’importance de la migration internationale pour notre pays’’.

    - Bien évidemment qu’on connait puisque tu es ministre ici et c’est bien pour nous.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 10 février à 22:56, par "LE VIEUX"
    En réponse à : Conseil des ministres : Le pagne Faso Danfani, tenue officielle du 8 mars

    LE PAGNE INCRIMINÉ QUI ENCOURAGE LE MARIAGE FORCÉ EST RENTRÉ AU BURKINA PAR QUELLE FRONTIERE ? OÙ ETAIT LA DOUANE POUR NE PAS APPERCEVOIR CE MESSAGE INSULTANT ? UN FOU DISAIT A QUI VOULAIT L’ENTENDRE QUE "TOUT ETAT SANS CHEF APPARTIENT A LUI LE FOU". SUIVEZ MON REGARD

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 23:32, par Le TCHÉ 1er
    En réponse à : Conseil des ministres : Le pagne Faso Danfani, tenue officielle du 8 mars

    Contrôlé le langage quand vous parlez ! Pourquoi ici il est du sujet sur le faso Danfani et d’autre parle du policier et le gendarme ? Si tu n’ arrive pas à changé ta moto,ca c’est ton problème ! Ne dit pas que tu ne fais pas des rakets comme si leur travail est de racketter comme tu le dit.Tes enfants même n’ont pas te kités. Bne soirée Mr le TChé !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés