ONU : Se retirer de la Cour pénale internationale nuit à la justice pour tous

Ceci est un communiqué de presse du Centre d’information des Nations unies (CINU) Ouagadougou. • mercredi 8 février 2017 à 11h31min

Alors que le Burundi, l’Afrique du Sud et la Gambie ont annoncé leur intention de se retirer de la Cour pénale internationale (CPI), le Conseiller spécial de l’ONU pour la prévention du génocide, Adama Dieng, estime que dénoncer le Statut de Rome nuit à la justice internationale pour tous.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
ONU : Se retirer de la Cour pénale internationale nuit à la justice pour tous

Le mois de juillet 2017 marquera le quinzième anniversaire de l’entrée en vigueur du Statut de Rome portant création de la CPI.

« La négociation et l’adoption du Statut de Rome demeurent l’une des plus importantes réalisations du siècle dernier en matière de lutte contre l’impunité. Depuis l’adoption du Statut, plus de la moitié des États de la planète sont devenus membres de la Cour. Trente-quatre États parties sont africains, ce qui constitue le plus grand groupe régional à ce jour », souligne M. Dieng dans un point de vue publié dans The East African.

Selon lui, « l’Afrique a tout lieu d’être fière de la création de la Cour, considérée à juste titre comme le début d’un nouveau chapitre de la lutte contre l’impunité et un moyen de tenir responsables de leurs actes ceux qui ont trop longtemps méprisé la vie et la dignité de leur population ».

Le Conseiller spécial rappelle que la Cour était également envisagée comme une institution destinée à compléter les systèmes judiciaires nationaux. « On pensait que la Cour pourrait contribuer de façon positive à la transformation politique, sociale et économique en renforçant l’état de droit et le respect des libertés et droits fondamentaux du peuple africain. Le fait que la plupart des affaires concernant l’Afrique portées devant la Cour l’ont été par des États africains eux-mêmes le confirme. Cinq des dix enquêtes en cours ont été ouvertes à la suite de la saisine de la Cour par les pays africains concernés », ajoute M. Dieng, qui est un ancien Greffier du Tribunal pénal international pour le Rwanda.

Selon lui, les idéaux et les valeurs qui ont présidé à la création de la Cour n’ont rien perdu de leur pertinence, quinze ans après l’entrée en vigueur du Statut de Rome.
« Toutefois, en dépit de ces réalisations, la Cour est de plus en plus menacée. Le Burundi, l’Afrique du Sud et la Gambie ont tous trois annoncé leur intention de se retirer de la Cour. D’autres États ont menacé de le faire si certaines conditions n’étaient pas remplies. Ces pays reprochent principalement à la Cour de manquer d’équité dans ses décisions en matière de poursuites judiciaires, qui, aux yeux de certains, visent de façon disproportionnée des dirigeants africains », note-t-il.
Le Conseiller spécial juge utile d’engager un franc dialogue entre toutes les parties prenantes afin « de renforcer la confiance mutuelle et la coopération ».
« Les retraits pourraient laisser un vide juridique désastreux, qui nuirait à la capacité des victimes d’obtenir réparation pour violations graves de leurs droits fondamentaux », estime-t-il.

« Alors que des atrocités continuent d’être commises en Syrie, au Yémen, en Iraq, au Soudan du Sud et ailleurs, ce n’est pas le moment de renoncer à la Cour », ajoute-t-il. « Au lieu de fragiliser la Cour en refusant de la soutenir et de coopérer, les États parties aussi bien que les parties non étatiques devraient unir leurs efforts pour faire de la Cour une institution solide et efficace ».

Source : https://www.un.org/apps/newsFr/stor...
Contact :
Centre d’Information des Nations Unies (CINU) Ouagadougou
Tél : (226) 25 30 60 76 / 25 33 65 03 – site web : http://ouagadougou.unic.org/
E-mail : mailto:unic.ouagadougou@unic.org

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 février à 13:41, par atiayi86@gmail.com
    En réponse à : ONU : Se retirer de la Cour pénale internationale nuit à la justice pour tous

    Le jour ou des mandats d’arret seraient lances contre Sarkozy et Georges Bush on pourra parler de justice pour tous, la sortie des Etats africains est la solution pour le moment

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 13:52, par SAPIENZA
    En réponse à : ONU : Se retirer de la Cour pénale internationale nuit à la justice pour tous

    Quitter labas, la CPI c’est quoi encore ?
    Depuis quand vous avez vu qu’on a trimballer un occidental pour y juger ? Pourtant ils ont fait les pires des conneries et personne ne dit mot. Si vous êtes des Bene oui des blancs, allez y donc. Il y en a marre. C’est toujours les mêmes qui se vendent à l’occident et ils ne vont nul part.
    Suivez un peu :
    - Irak, la possession d’armes de destruction massive était fausse ; qui est allé à la CPI ? le génocide continu dans le pays avec la bénédiction de ceux là même qui l’ont bombardé en premier.
    - Les années 1980 Bombardement du SOUDAN avec comme alibi, c’est une usine d’armes chimiques ; Pourtant tous savait que c’est une usine de produits pharmaceutiques. Plusieurs morts.
    Etc...
    Si on n’aime pas votre CPI, c’est seulement par ce qu’elle est sélective.
    L’existance de la CPI même est un danger pour l’humanité . Si je sais que je vais y passer alors que ceux avec qui je suis en discutions n’iront pas, je m’adonnerai à les finir avant qu’ils ne puissent m’y envoyer.
    Regarde, On accusé KADAFI de tout mais qui a commencé la guerre ? Des mercenaires débarqués par la france et un conseillere de Clinton. Mais c’est KADAFI qui a été tué. Si il ne l’avait pas été, il allait se retrouver à la CPI.
    C’est une justice de merde car elle ne fait que créer des mécontents.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 14:39, par samuel
    En réponse à : ONU : Se retirer de la Cour pénale internationale nuit à la justice pour tous

    La CPI est une honte pour le monde moderne, en tout cas dans sa forme actuelle . hautement selective, justice pour tous n’est que de la poudre dans les yeux des moutons.Sinon qu’attendent Sarkozy , BUSH, OBAMA, BLAIR, ADO , le patron de l’ONUCI Monsieur TCHOYE au dehors ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 15:22, par citoyen lambda
    En réponse à : ONU : Se retirer de la Cour pénale internationale nuit à la justice pour tous

    CPI n’importe quoi !!! on sait que vous avez créer ça pour punir les dirigeants africains et autres qui refusent le pillage de l’occident. Ce n’est que le début, vous verrez avec le temps. Tout va changer

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 18:01, par PP
    En réponse à : ONU : Se retirer de la Cour pénale internationale nuit à la justice pour tous

    cette cour est faite pour avoir une pression sur les dirigeant africains qui ne veulent pas céder aux exigences des occidentaux. quel pays développé ou européen membre de la CPI a vu son leader jugé à la CPI ? l’Afrique doit avoir sa propre cour pour jugé ses leaders égoïstes et méchants

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 08:14, par Pathe Diallo
    En réponse à : ONU : Se retirer de la Cour pénale internationale nuit à la justice pour tous

    La CPI dans sa forme actuelle est non seuleument une honte mais totalement unitile et inefficace. Comment comprendre que des puissances membres du Conseil de Sécurité qui ne sont pas signataires du Statut de Rome (USA, RUSSIE, CHINE) donc qui ne reconnaisent pas la compétence de la CPI, aient néanmoins le pouvoir de référer des affaires à cette même CPI, comme l’affaire de Omar Elbeshir du Soudan. Il est évident donc que le Consiel de sécurité ne sera jamais ni impartial ni juste parceque ces puissances mettront leur veto à chaque fois qu’une affaire concerne un pays sous leur protection, comme Israël par exemple. Les Etats africains se sont laissés une fois de plus piégés par l’occident en adhérant massivement à cette Cour (34 ou 37 pays africains ont ratifié le Statut) ! L’intervention de Adama Dieng n’y changera rien ! après l’affaire Bagbo Lurent aucun pays africain ne prendra plus jamais le risque d’envoyer une quelconque affaire devant cette Cour ! On a aussi vu comment le dossier du Kenya a été totalement baclé par cette Cour, abandonnant toutes poursuites contre le Président et le Vice-Président on ne sait par quelle magie ! Et comme par hasard c’est après cet abandon que le Président Obama peut enfin visiter le pays de son père, le Kenya !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 11:54, par cognak
    En réponse à : ONU : Se retirer de la Cour pénale internationale nuit à la justice pour tous

    se retirer de la cour internationale de justice serait une tres bonne chose pour les pays africains.
    La CPI n’est pas faite que pour juger les africains .Elle a été erigée pour juger toute personne en port à faux avec la loi.Malheureusement bon nombre des présidents occidentaux et americains ont commis des fautes graves,ils ont bafoué le droit de l’homme,ils ont commis des crimes un peu partout dans le monde mais ses délinquants aux culottes courtes n’ont jamais apparu devant cette CPI. A titre d’exemple Nicolas Sarkozy de la petite france a engagé son armée contre la Libye.Il a tué KADHAFI.Jorge BUSH avait engagé son armé contre l’IRAK,IL a tué SADHAN.Aucun de ses criminels n’a fait l’objet d’un mandat d’arret par la CPI.Ainsi vous voulez que les africains restent dans ce bordel de CPI.Alors pour ma part j’invite tous les africains à se debarasser de cette CPI et à créer son propre tribunal pour juger leur propre criminel

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 17:39, par YIMBALA
    En réponse à : ONU : Se retirer de la Cour pénale internationale nuit à la justice pour tous

    Sarko et un certain ex premier ministre anglais doivent repondre pour la Lybie avant qu’on envisage une autre solution..la liste est longue mais c’est deja un bon debut que de commencer par ca.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 20:14, par Ka
    En réponse à : ONU : Se retirer de la Cour pénale internationale nuit à la justice pour tous

    Tous ceux qui veulent quitter la CPI sont des gouvernants criminels qui veulent échapper à la justice de leurs pays.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 21:09, par Dibi
    En réponse à : ONU : Se retirer de la Cour pénale internationale nuit à la justice pour tous

    Il n’y a que les débilités politiques du pré-carré français qui se battent pour le maintien des Etats d’Afrique sous les fourches caudines de cette cour coloniale pour nègres ; ce qu’ils sont réellement.
    Les mêmes tremblent d’effroi quand on évoque l’abandon du FCFA, ce Franc des colonies d’Afrique destiné à annihiler tout développement autonome et autocentré ; mais plutôt à favoriser l’évasion monétaire au profit de l’économie française et des élites prédatrices africaines détentrices localement ou en Occident de biens mal acquis (châteaux, villas, séjours de luxe, comptes bancaires ) sur le dos de nos populations appauvries et de nos travailleurs besogneux.
    L’Afrique et les Africains peuvent toujours attendre et espérer de voir dans l’avenir une nouvelle génération se lever et se mettre debout pour imposer une véritable indépendance ; une indépendance de rupture avec cet ordre néocolonial occidentalo-salafiste que perpétuent actuellement toute une faune de petits politiciens criminels , sans courage, traites, corrompus au ventre mou et inaptes à saisir les enjeux du présent et de demain qui agitent la scène du monde en mouvement.
    Na an lara an sara !
    La patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 27 février à 15:57, par MON OEIL
    En réponse à : ONU : Se retirer de la Cour pénale internationale nuit à la justice pour tous

    CEU KI PENSENT K C ST LES CRIMINEL KI VEULENT KITER G DI OUI MAIS SACHEZ K C’EST EN DEFANDAN NO MAIGR RESSOURCE K L’OCCIDEN LES ATTAQ E TU LES POPULATION E LES FON PORTER LA RESPONSABILITE

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés