Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

LEFASO.NET | Par Youmali Ferdinand Junior KOANARI (Stagiaire) • mardi 7 février 2017 à 23h10min

Le Syndicat National des Agents des Finances (SYNAFI) observe un sit-in d’une semaine, pour attirer, une fois de plus, l’attention des autorités sur ses revendications. Le syndicat qui dénonce un manque de dialogue franc et de respect mutuel avec la première responsable de son ministère.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

Des militants et sympathisants du SYNAFI observent un sit-in d’une semaine, non au sein du ministère de l’Économie et des Finances, mais en face dudit ministère, car empêchés par les forces de l’ordre. Ils dénoncent essentiellement un manque de dialogue franc, sincère et l’absence de respect mutuel avec leur première responsable, la ministre de l’Économie, des Finances et du Développement pour la résolution de leurs revendications.

En effet, à en croire Oumtana Souleymane, délégué à la mobilisation et à la communication du SYNAFI, ils dénoncent le manque de volonté de la ministre de trouver une solution définitive à leurs revendications. Pour eux, après la signature de la convention en août dernier, une commission avait été mise en place pour trouver des solutions aux différentes plateformes revendicatives. Commission présidée par le secrétaire général du ministère, secondé par la directrice du cabinet du ministre. La commission a trouvé un terrain d’entente pour le solutionnement des différentes revendications.

La ministre aurait refusé l’application de cet accord sans raison apparente. Après ce refus, les différentes tentatives du syndicat pour rencontrer la ministre afin de renouer le dialogue et les discussions pour trouver un terrain d’entente ont été refusées. Lorsque ces rencontres ont eu lieu, elles étaient brèves et ne permettaient pas d’entamer des négociations.

Egalement pour les grévistes, en mars dernier, ils avaient organisé une manifestation pour dénoncer un de leurs bâtiments de service qui n’offrait pas de garantie de sécurité. Une solution provisoire avait été trouvée consistant à les délocaliser sur un autre bâtiment. Ils jugent ce bâtiment de délocalisation très exigu et délabré, car réfectionné à la hâte. Ils demandent alors une résolution définitive de ce problème de locaux de travail et non un déplacement du problème.

Le SYNAFI dénonce aussi la politisation des postes de directeur administratif et financier et celui de directeur des marchés publics. Il pense que cette politisation, fait que certains directeurs occupent des postes sans avoir les compétences requises, et aussi elle crée un manque de transparence, d’équité et de non-respect de la déontologie en matière de passation des marchés publics. Pour eux, ces postes sont des postes financiers et doivent être occupés par des agents formés à cet effet.

Par ailleurs, parmi les motifs de ce sit-in, réside la réforme au niveau des marchés publics notamment celui des procédures d’urgence. Il juge qu’elles peuvent poser un certain nombre de problèmes, notamment des marchés de gré-à-gré. Les délais de soumission de la procédure d’urgence (une semaine) sont trop courts pour permettre aux entrepreneurs de préparer un dossier de soumission bien élaboré. L’agent en charge de ce type de marché peut bien alors passer les informations à un particulier plusieurs mois avant de lancer le marché. Celui-ci aura donc le temps de préparer un bon dossier contrairement aux autres, et de remporter haut les mains ce marché. Le SYNAFI pense que l’on doit accorder plus de temps aux entrepreneurs pour mieux préparer un dossier techniquement acceptable.

Le SYNAFI espère ne pas arriver à cette échéance sans trouver de compromis avec ses responsables. Sinon, il prolongera le mouvement.

Youmali Koanari (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 février à 23:48, par SSS
    En réponse à : Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

    Je n’est jamais vu des gens aussi égoïstes et ingrats que ces SYNAFI. Vous chercher à discriminer vos propres camarades, les autorités vous demandent simplement d’y renoncer et vous refusez ! Vous allez en grève parce que vous estimez que vous ne devez pas avoir le même traitement que certains de vos camarades. Vous reprochez à ces derniers de n’avoir pas été formés à l’ENAREF. Dites-nous, est-ce qu’on peut traiter des gens différemment sur la base de leur école de formation ? Pendant que vous vous indignez de l’injustice dont vous estimez être victime par rapport aux autres régies, vous cherchez à brimer vos camarades avec qui vous avez toujours lutté ensemble, avec qui vous partagez les mêmes bureaux, vous faites le même travail et j’en passe. Au lieu de donner la vraie raison de votre grève, vous racontez autre chose. J’ai vraiment honte de ce syndicat !

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 09:24, par SAA
    En réponse à : Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

    bâtiment délabré vous dites, un peu de respect pour les ex occupants qui n’ont jamais manifesté pour les raisons que vous dénoncez. Du reste, avoir de meilleurs conditions de travail, je suis d accord, mais souffrez que par anticipation on vous trouve un bâtiment provisoire que de vous laisser dans un bâtiment incertain. revoyez votre façon de faire pour un grand nombre de soutien. Cordialement SYNAFI.

    Répondre à ce message

    • Le 8 février à 14:18, par Phil
      En réponse à : Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

      Internaute SAA. J’ai occupé un bureau dans le bâtiment 5+4 plus de 5 ans et t’informe que nous avons fini par manifester si bien que l’ancien SG sous la transition est venu constater et n’en revenait pas de l’état de pourriture du bâtiment. Les toilettes sont inutilisables au point qu’on a du les fermer à tous les niveaux. En empruntant les escaliers, il fallait patauger dans les eaux usées qui traversent le plancher de l’étage supérieur pour tomber sur les gens au niveau inférieur. Dans ces conditions il fallait descendre au rez de chaussé ou les toilettes laissent à désirer. En saison de pluie, l’eau pénètre par les fenêtres de certains bureaux et le matin il faut évacuer avant de pouvoir travailler. L’ascenseur, j’en parle pas. C’était vraiment infernal.

      Répondre à ce message

      • Le 9 février à 16:27, par basta
        En réponse à : Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

        Mais Mr du SYNAFI, c’est des collègues à vous qui ont monté le dossier de passation du marché de construction de ce bâtiment,traité tout,contrôlé et réceptionné le bâtiment en apposant leurs signatures que tout est fait dans les règles.
        Pour le bâtiment, vous ne pouvez que vous en prendre à vous-même.
        Quand vous exiger trop des fournisseurs comme beaucoup d’entre vous le font toujours partout ailleurs,vous ne devez pas être étonner que ça vous arrive.
        Ça n’arrive pas qu’aux autres.

        Répondre à ce message

  • Le 8 février à 12:38, par Jeune Premier
    En réponse à : Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

    Seul la lutte paie. Luttez et Dieu vous viendra en aide. Il resiste toujours aux orgueillieux et detrone les hommes forts de leurs sieges.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 12:48, par hypocrisie intellectuel
    En réponse à : Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

    Il faut que l’ état sévisse dur et très dur ce ministère qui est en réalité la base de tous les échecs de tous les projets de sociétés des gouvernements passés et celui d’actuel. Voilà un ministère où la majeur partie a triché aux différents concours pour rentrer et se permet à un vrai pillage des maigres ressoudes de l’état et se croit le centre du Burkina. Notre vrai problème de développement se situe dans ce ministère. Sérieux ces gens sont des vrais terroristes intellectuels de notre administration publique. Ils sont partout et contrôle les finances des administrations publiques et parapubliques et tant qu’ils ne gagnent rien dans quelque chose même simple signature et refusent et bloquent tout (projets, prestataires, activités....).
    Il faut que l’état ait le courage de sanctionner exemplairement certains fonctionnaires budgétivores en salaires qui ne rapportent rien à notre pays en allant jusqu’au licenciement.
    celui qui trouve qu’il n’y a pas assez d’argent dans la fonction publique peut démissionner et entreprendre.
    Enfin il faut que le recrutement pour ce ministère soit suivie de très près ainsi que la mise ne place des bons outils de gestions et de contrôle.
    Des enquêtes doivent être menées sur ces gens qui vivent au delà de leurs revenus et refusent de travailler.
    Pardon web master laisse passer !

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 14:09, par saint d’esprit
    En réponse à : Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

    Je remercie Dieu de m’avoir donné un cerveau pour réfléchir c’est une grâce et c’est vraiment important.
    En effet on voie ce qui ce passe mais on fait semblent le problème existe depuis longent main on préfère le repoussé au lieu de le résoudre. Je ne peux pas comprendre que dans un pays quelqu’un dont le père a pris la peine d’inscrire à l’école parle sans même cherche à comprendre. D’autre disent qu’ils seront exclus, d’autre encore que le SYNAFI demande trop et j’en passe.
    Le problème est tout simple avant d’intervenir que l’on prenne la Peine de lire et de dire dans quelle partie de la plateforme revendicative cela est inscrit. Le meilleur gouvernement que l’on a eu est la Transition.
    ou était le gouvernement actuel au moment où la transition mettait les bases pour améliore les conditions de vie des Burkinabés avec la nouvelle gris qui a été saboté par l’assenions fulgurante des magistrats qui sont pas plus important que les médecins, et que faisait-il en ce moment-là ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 14:21, par Vérité Absolue
    En réponse à : Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

    Que dit BASSOLMA et l’UAS ? Laisser une partie des travailleurs se foutre de l’autre partie ? Certains agents formés à l’ENAREF croient qu’ils sont supérieurs humainement et techniquement aux autres corps de métiers du pays, au point qu’ils veulent s’accaparer de toutes les richesses du Burkina parce qu’ils sont habitués à voler l’argent de tout le monde et à le gaspiller dans les fesses et dans des futilités.
    Sachez une chose, les autres agents du pays veulent aussi un treizième (13e) mois de salaire en fin d’année. Les travailleurs du privé veulent aussi des avantages aussi colossaux que les vôtres. Vous n’êtes pas les seuls à connaitre les plaisirs que procure l’argent.
    Tous ceux qui raisonnent bassement en disant que ce sont les avantages du métier ou qu’on n’a interdit personne de réussir aux concours de l’ENAREF sont les vrais tricheurs qui ont profité du "pétrole" pour se retrouver là ou ils sont pour tondre à blanc le trésor public.

    Répondre à ce message

    • Le 9 février à 14:45, par @@gog
      En réponse à : Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

      Cher ami Vérité Absoulue ,BASSOLMA est mouillé,il est remorqué par ces gens des finances .Je l’ai suivi il y a un peu logtemps sur cette affaire mais j’ai eu mal au ventre.il n’est pas juste dans cette affaire.Inutile de compter sur ce Mr,c’est lui meme qui les pousse à raidir leur position .Bassoma est contre la PNDES et il n’est pas loin d’avoir des accointances avec les aigris des CODER et CFOP.Dans tous les cas tout se paye ici bas.

      Répondre à ce message

  • Le 8 février à 14:26, par Vérité Absolue
    En réponse à : Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

    Que dit BASSOLMA et l’UAS ? Laisser une partie des travailleurs se foutre de l’autre partie ? Certains agents formés à l’ENAREF croient qu’ils sont supérieurs humainement et techniquement aux autres corps de métiers du pays, au point qu’ils veulent s’accaparer de toutes les richesses du Burkina parce qu’ils sont habitués à voler l’argent de tout le monde et à le gaspiller dans les fesses et dans des futilités.
    Sachez une chose, les autres agents du pays veulent aussi un treizième (13e) mois de salaire en fin d’année. Les travailleurs du privé veulent aussi des avantages aussi colossaux que les vôtres. Vous n’êtes pas les seuls à connaitre les plaisirs que procure l’argent.
    Tous ceux qui raisonnent bassement en disant que ce sont les avantages du métier ou qu’on n’a interdit personne de réussir aux concours de l’ENAREF sont les vrais tricheurs qui ont profité du "pétrole" pour se retrouver là ou ils sont pour tondre à blanc le trésor public.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 05:50, par nongasida
    En réponse à : Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

    On ne va pas depenser l’argent du peuple pour que vous passiez le temps a ne rien foutre. Pardon laissez la dame travailler, ah han on vous comprend vous etes manipulé par des politiciens tapis dans l’ombre juste parce que la bonne dame veut revolutionner son departement. Faites votre travail au BF on travaille tous dans ces conditions, le probleme vient en partie de vous, arretez d’etre corrompus et commencer par etre ’’propre" vous verrez que ça va changer. Vous pouvez imaginer jai deposer mes dossiers pour une attestation d’habitation depuis plus de 5 mois, dites moi comment vous compter contribuer au developpememt avec de tels comportements.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 07:56, par dambol
    En réponse à : Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

    J’ai toujours préféré les hommes moralement plus élevés que des hommes compétents à forte propension égotistes. Qu’est ce que vous voulez enfin !!! Pensez aux autres.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 11:44, par le citoyen
    En réponse à : Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

    je ne sais pas pourquoi y’a trop d’aigris dans ce pays ? c’est les magistrats, c’est les financiers etc.... Vous voulez quoi d’eux ? Nous sommes fatigués de vous. Aboyez et continué toujours. De toutes les manières, il faudra des gents dans ces services......

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 14:34, par @@gog
    En réponse à : Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

    la DAME Ministre est tres intelligente et éprise de justice.Vous l’en voulez pour rien.Supprimons enfin les FC et que ces agents que je respecte jouissent des memes indemnités que les autres fonctionnaires.Nous avons fait l’insurection pour mettre fin aux injustices,en quoi l’agent des Finances est -il plus valeureux que les autres agents de la fonction publique ?C’est l’ex ministre Bébemba qui a fait ça quand il voulait lui meme pirater.Cette histoire de FC pourrit l’administration:démotivation de ceux qui n’en jouissent pas ,sentiment d’injustice là ,indignation par là, affairisme ici ,etc .Soyez courageux ,supprimez le FC ,le monde va toujours tourner et les agents des gfinance n’en mourrons pas .justice ,justice ,justice.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février à 12:31, par Un travailleur
    En réponse à : Ministère de l’économie : Des agents observent un sit-in d’une semaine

    Que disent ZOUGMORE et BASSOLMA ? Croyez vous qu’il est normal que des travailleurs se foutent d’autres travailleurs jusqu’à ce point ? Ces agents du synafi sont-ils plus compétents ou plus intelligents que ceux qu’ils dénigrent ? On se connait tous dans les services.
    C’est quel pays où les travailleurs du secteur public ne cherchent qu’à s’accaparer la grande partie des maigres ressources du pays au détriment des autres. Tout ça, c’est la faute de Rock. Depuis qu’il a accordé les avantages énormes aux magistrats, les autres aussi veulent pour eux.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés