Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

LEFASO.NET | Marcus KOUAMAN • mardi 7 février 2017 à 12h59min

Ce mardi 7 février 2017, le personnel civil, militaire et paramilitaire de la Présidence du Faso a assisté à la montée des couleurs nationales au palais de Kosyam.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

C’est sur instruction du Président du Faso, Roch Kaboré que la montée des couleurs a été faite en cette matinée. Désormais, confie le directeur de Cabinet du président Seydou Zagré, il en sera ainsi tous les premiers mardis du mois au palais de Kosyam. En ce sens qu’il revient à la présidence du Faso de donner l’exemple, le meilleur exemple et les bonnes pratiques en tout. « Cette cérémonie de levée des couleurs participe de sa volonté de faire en sorte que nous puissions assumer pleinement nos responsabilités et faire en sorte que le pays vive à l’unisson dans la cohésion pour continuer à bâtir le Burkina Faso », indique-t-il.

Pour Seydou Zagré, le souhait est que le président du Faso, préside cette cérémonie chaque premier mardi du mois sous le coup de 7 heures 30 et y assiste, s’il est présent.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 février à 12:53, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

    - Très bien que tout ceci. Mais le premier devoir de patriotisme est de garantir l’inviolabilité des frontières et la quiétude pour les citoyens. Ce qui n’est pas le cas au Nord soumis au diktat des terroristes et autres bandes armées. Mais en attendant, c’est bon à prendre. Comme dit le proverbe : ’’Si tu pars à la chasse au gros gibier, et n’ayant rien eu, mieux vaut rentrer avec un rat ou une gueule-tapée même amaigrie que de rentrer bredouille’’.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 7 février à 14:08, par Mamon Yélé
      En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

      eh ! Kôrô si tu restais sage comme ton nom semble l’indiquer. Qu’est ce que ça fait si tu apprécies sans critiquer. C’est comme si tu cherchais seulement la bête. Ce n’est pas bien. Soyons positifs et commençons par dire par exemple que le patriotisme enseigne que l’on se batte pour la seconde doléance. Si on n’a pas de brin de patriotisme on ne s’occupera pas de l’inviolabilité de la frontière.
      C’est ces réponses, ces visions étriquées qui ne voient de bon que ce que nous planifions qui se traduisent par l’incivisme. Il y a quelque chose qui est fait pour le nord e quelque chose avec beaucoup d’autres choses seront faites pour garantir notre souveraineté, cultiver l’amour pour le pays et la fierté pour qu’être Burkinabé soit un privilège recherché.

      Répondre à ce message

      • Le 7 février à 15:02, par Kôrô Yamyélé
        En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

        - Mamon Yélé, moi je ne critiques pas. Et je ne fais pas l’observation pour rien non plus. Si tu étais au Nord notamment dans la zone de Nassoumbou en remontant vers Oursi, tu n’allais pas tenir un tel langage. Croit-moi, les gens ne vivent plus, ils survivent et sont dans l’angoisse perpétuelle et ne voient rien changer dans leur sécurité. Si on demandait à ces gens, entre lever un drapeau une fois par semaine devant le bureau de président et la sécurité pendant une semaine chez eux pour leurs permettre de vaquer à leurs occupations, leur choix serait très clair et précis. Bien évidemment, leur choix ne porterait pas sur ce type d’action populiste voué à l’éhec puisque, passée l’euphorie, seul le soldat de garde se trouverait entrain de monter le drapeau tous les mardis à 7h30, les autres ne s’étant même pas encore levé de leurs lits à fortiori venir au service. On commence ce qu’on peut terminer mon cher Mamon Yélé.

        Par Kôrô Yamyélé

        Répondre à ce message

  • Le 7 février à 13:57, par Le Bougre
    En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

    Belle initiative ! Souhaitons que cela ne devienne pas une charge supplémentaire en termes de coûts financiers pour assurer le petit déjeuner des autorités. C’est le cas dans certaines régions où le coût de ce cérémonial incombe à la structure qui reçoit ! Vivement que les autorités prennent leurs dispositions avant de venir prendre part à ces montées de couleur au lieu d’attendre qu’on leur offre le petit déjeuner !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 14:10, par Moi meme
    En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

    Les frais pour organiser un deuil national coutent autant chers que l’ achat d’un nouvel avion.
    c’est pas parce qu’on aurait acquis un nouvel avion que toutes les soucis du pays qui ne datent pas d’hier mais depuis 1960, seront pas résolus.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 14:30, par critique
    En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

    pourquoi pas les premiers lundi du mois.ça serait un peu gauche que certaines institutions devancent la présidence en l’instituant tous les premiers lundis.exemple à l’immeuble du 15 octobre abritant les ministères : du commerce,de sport et celui de l’énergie, la montée des couleurs existe depuis et se poursuit bien tous les premiers lundi du mois entre ces trois ministères

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 14:45, par Désiré
    En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

    Il était temps. Cependant il faut relever que ce n’est la Présidence qui donne l’exemple étant entendu que certains ministères ( Culture ) le font. Et puis évitons les actions d’éclat car sous la transition , la montée du drapeau national se faisait et petit à petit a été abandonnée. Maintenant quelles dispositions avons nous prises pour que cette pratique soit effective dans l’Administration. Ce sont ces effets d’annonce vite abandonnés qui contribuent à l’affaiblissement de l’autorité de l’Etat.
    A bon entendeur Salut !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 14:50, par kere
    En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

    belle initiative la présidence du Faso, mais c’est le même seydou zagre ?l’ex maire de koudougou qui na jamais eu problème de parcelles ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 15:52, par Sidnoma
    En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

    Il faudra le reinstaurer dans les ecoles primaires et secondaires.
    Sidnoma

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 15:53, par SOME
    En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

    donnez nous un exemple de bonne gouvernance vraie que ces conneries de facade de merde ! Le patriotisme c’est autre chose ! Arretez de nous insulter. Va acheter 10 avions .... avec piscine
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 15:55, par hotvolta
    En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

    Bravo, mais..... ce n,est pas la présidence qui montre la voie "même si le chef sait tout". Au mieux la présidence copie mais copie mal. Dans certaines écoles les élèves montent le drapeau à 7h00 et le descendent à 17h00 et ce depuis longtemps. Que les adultes, même les militaires ne veulent plus le faire tous les jours, je comprends mais que le PF him self veuille monter le drapeau national à 7h30 au lieu de 7h00 il encourage, il sacralise le laxisme. Je prie le PF de ne pas cautionner la forfaiture. Et j,espère que le grand chancelier ne laissera pas faire, publiquement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 16:07, par MAMA LAWOTO
    En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

    ça aurait été intéressant si vous étiez aller au nord Burkina pour marquer votre patriotisme. Que de gros discours pour rien !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 16:30, par BONZI
    En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

    Ce n’est tout simplement pas une innovation. Peut-être pour la présidence. Cela se fait dans nos écoles depuis belle lurette. Là où les autorités sont attendus c’est là où des citoyens sont pourchassés et abattus comme des lapins par "des individus non identifiés".

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 20:51, par yankee
    En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

    Quand on monte le drapeau, il faut le descendre après. Qui le fera ?
    Plus sérieusement, on attend plus que cette cérémonie de la présidence du Faso : nous mener à bon port du développement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 21:34, par ib
    En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

    hummm. Administration mouta mouta. le Directeur de cabinet preside une cérémonie en présence du secrétaire de la présidence du Faso. arreter cet incivisme protocolaire, meme si Seydou Zagré est un homme fort. le desordre nestpas bon pour la republique

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 07:28, par Martial HLPGD
    En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

    La voie vers le patriotisme empruntée pour l’exemple par la Présidence du Faso seulement une fois (1er mardi) par mois. Si ce n’est pas grotesque, ça relève du ridicule. La présidence du Faso patriote pendant une seule journée par mois soit 12 jours dans l’année ! Le compte est bon pour un autre mauvais signal. C’est à croire que ce beau monde est malade de la cécité qui empêche les avancées qualitatives.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 14:12, par Pensée critique !
    En réponse à : Montée des couleurs nationales : La Présidence du Faso montre la voie à suivre

    Je crois que vous avez compris la leçon si bien qu’iIl n’est jamais trop tard pour bien faire. Pour un début,ça peut aller. Dans la même lancée, proposerais par exemples :
    1)Mise en place d’une structure de réflexion sur les montées et descentes des couleurs en particulier puis du civisme et patriotisme en général.
    2)Montée et descente obligatoire des couleurs dans tous les services publiques comme privés et ce tous les lundis par l’équipe-service.
    3)Dotation des établissements supérieurs,secondaires surtout primaires en matériels sur l’éducation civique et morale.
    4)Sensibilisation des populations sur le civisme et le patriotisme.
    5)Mise en place d’une équipe de suivi-évaluation.
    Courage et baissez surtout pas la garde !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés