Des collèges pour Dira, Bena et Solenzo dans les Banwa

LEFASO.NET | David Demaison Nébié • lundi 6 février 2017 à 23h38min

La coopération Germano-burkinabè à travers l’Association Solidarité Afrique de l’Ouest (ASAO) a procédé à des inaugurations de salles de classes à Dira, Bena et Solenzo dans la province des Bamwa. Le coût de ces investissements s’élève à plus de 75.000.000 de francs CFA.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Des collèges pour Dira, Bena et Solenzo dans les Banwa

L’un des objectifs de l’ASAO est d’aider à construire des établissements d’enseignement. C’est peut-être sans doute la valorisation du capital humain, car aucun développement véritable au monde ne peut se faire sans des cadres qualifiés.

A Solenzo, c’est une population qui a remercié du fond du cœur l’ASAO pour un joyau qui vient compléter déjà à deux son intervention sur le même site. On peut citer, un bâtiment à 4 classes en 2008 et un autre du même type en 2016, soit 8 salles de classes et 100 tables-bancs. Du même coup, le Collège d’enseignement général (CEG) passe de 4 salles de classes en 1989 à 28 salles de classes en 2017. Les cauchemars des parents d’élèves sont en passe de devenir un souvenir grâce à l’Etat burkinabè et à la fructueuse coopération Germano-burkinabè.

La population par la voix du proviseur a saisi l’opportunité pour égrener le chapelet de doléances à l’attention des illustres bienfaiteurs, malgré l’aide inestimable que la localité continue de recevoir. La population veut encore des salles de classes dans certains villages de la contrée où les apprenants croupissent encore sous le poids des calamités naturelles, ces établissements sous paillotes. Il s’agit de Kié, Darsalam, Kroumani pour les plus démunis. Le proviseur a sollicité des forages et une bibliothèque et des ordinateurs avec connexion à internet pour son établissement.

A Bena en effet, l’occasion était belle pour rappeler à tous cette heureuse initiative, celle de l’inauguration du CEG, construit par le projet ASAO et la population. Pour l’histoire, le CEG de Bena a été porté sur les fonds baptismaux depuis sa création en 2010. A l’ouverture, il comptait une classe de 6ème et une centaine d’élèves. Avec l’évolution rapide du nombre d’élèves, les locaux sont devenus très vite étroits et insuffisants face à la forte demande. Il était nécessaire donc d’entreprendre des démarches pour augmenter l’offre éducative. C’est ce qui a abouti à la construction de ce joyau. Une fois de plus, le proviseur a remercié tous ceux qui ont œuvré pour soulager la souffrance de tant d’élèves et de parents d’élèves. Le CEG de Bena compte 758 élèves, repartis dans 10 classes dont 02 classes sont délocalisées pour insuffisance de locaux sur le site de l’établissement. Ce qui signifie qu’au moment où ils procèdent à l’inauguration officielle de ces locaux, la demande a déjà dépassé l’offre possible au sein de l’établissement, malgré des effectifs au-delà des espérances dans les classes.

Le proviseur a appelé la population en général et les parents d’élèves en particulier, à s’armer de courage et à être prêts à accompagner toute initiative visant à solutionner les problèmes que rencontrent leurs enfants. Il a par ailleurs invité les élèves et tous les bénéficiaires de ces œuvres éducatives à les entretenir pour les générations suivantes.

David Demaison Nébié
Correspondant dans la Boucle du Mouhoun
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés