Graines d’espoir : Quand des ‘’petites’’ mains touchent à l’art…

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • dimanche 5 février 2017 à 22h00min

Initier des élèves du primaire au théâtre, au dessin, au djembé, au balafon ou à la danse. C’est le projet d’éducation artistique et culturelle dénommé ‘’Graines d’espoir’’ initié par le Théâtre soleil depuis 2015. Chaque semaine dans le quartier Cissin de Ouagadougou, des centaines de jeunes pousses sont encadrés par des professionnels dans différents ateliers. Transmission artistique pour une relève de qualité et éveil des scolaires sont en filigrane.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Graines d’espoir : Quand des ‘’petites’’ mains touchent à l’art…

‘’Graines d’espoir’’ s’inscrit dans la dynamique de développement de l’éducation artistique et culturelle à l’école primaire. Chaque mercredi soir, alors que les élèves n’ont pas cours, ils ont sainement occupés en touchant à l’art.

Les jeunes apprenants sont orientés dans des ateliers en fonction leurs préférences.
-  Initiation aux instruments (djembé, balafon)
-  initiation à la danse (traditionnelle, contemporaine)
-  initiation à l’art du dessin (portrait, peinture)
-  initiation au jeu d’acteur (expression corporelle, voix).

Assidus tout en s’égayant, les jeunes pousses sont aux mains des professionnels du Théâtre soleil à son siège de Cissin. « Ce projet participe à l’éveil des enfants. Dans les ateliers, nous leur apprenons la concentration ce qui est nécessaire pour bien assimiler les leçons à l’école. Aussi, il faut de la discipline aussi pour apprendre un instrument de musique » indique le directeur artistique du théâtre, Thierry Ouéda pour expliquer que l’école et l’art sont complémentaires.

La transmission et le partage du savoir artistique sont donc au rendez-vous dans les ateliers. C’est ce sont les graines semées sur des terrains fertiles par le projet ; ce pendant 7 mois de l’année, depuis 2015. « C’est nécessaire de transmettre dès la base », rappelle le directeur artistique. A la fin de l’année, une restitution est faite pour que les apprenants montrent à leurs parents et enseignants qu’ils ne sont pas tournés les pouces. Depuis, ce sont 200 enfants qui ont été formés dans différents discipline artistiques. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés