ONEF-JOB : Une plateforme pour les chercheurs d’emploi

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • jeudi 16 février 2017 à 23h38min

L’Observatoire national de l’emploi et de la formation (ONEF) innove au grand bonheur des chercheurs d’emploi. Il vient de mettre en place une plateforme de publication d’offres d’emploi via SMS à partir du téléphone mobile, dénommé « ONEF-JOB ». La trouvaille a été officiellement lancée par le ministre de la Jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelles, ce jeudi 16 février 2017 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
ONEF-JOB : Une plateforme pour les chercheurs d’emploi

Qui cherche un emploi au Burkina Faso connait probablement le site www.onef.gov.bf.Un site qui accueille par jour plus de 5000 visiteurs diplômés, expérimentés ou non. En dépit de sa notoriété, faute est de constater que l’accès à l’information sur les opportunités d’emploi demeure un casse-tête pour les jeunes burkinabè. Conscient de cela, l’Observatoire national de l’emploi et de la formation (ONEF), en collaboration avec Global Systems Telecommunication (GST), a lancé ONEF-JOB, une plateforme accessible via SMS à partir d’un téléphone portable.

Pour le ministre de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelles, Jean Claude Bouda, la souscription à ONEF-JOB permet de disposer des informations sur les offres d’emploi dans toutes les 45 provinces et les 351 communes du Burkina 24H/24. C’est donc une véritable opportunité qui permettra de réduire la distance et le temps dans la recherche des informations sur les emplois suivant le niveau d’étude, la formation, la compétence et l’expérience.

Comment souscrire avec ONEF-JOB ?

Dans sa présentation, le directeur général de l’ONEF explique qu’il existe trois possibilités de souscription.
• Selon le profil de l’utilisateur, il suffit d’envoyer ONEF(espace) code emploi au 3401 ;
• Selon le profil et le diplôme de l’utilisateur, il suffit d’envoyer ONEF (espace) code emploi (espace) code diplôme au 3401 ;
• Selon le diplôme de l’utilisateur, il suffit d’envoyer ONEF (espace) NP (espace) code diplôme au 3401.

Le parchemin d’indentification du code emploi ou du code diplôme, lui, est disponible au siège de l’ONEF sis au quartier Paag-la-yiri, dans les directions régionales et provinciales de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelles, sur le site web www.onef.gov.bf et la page Facebook de l’ONEF. Par exemple, le code emploi des avocats, magistrats et juristes est « JUR » et le code diplôme de la maitrise est « MTR ». Le coût de la souscription est de 250 F CFA par semaine et est disponible sur les réseaux Telmob et Telecel. Selon le directeur général de l’ONEF, des négociations sont en cours avec Airtel.

« A vous de savoir, par la voix de la sagesse, par les valeurs civiques, par le sérieux et la discipline, saisir cette belle opportunité pour votre insertion socio-économique », a déclaré M. Ali Compaoré, représentant le parrain de la cérémonie, Mahamadi Sawadogo, président de la Chambre de commerce et d’industrie. Il dit nourrir l’espoir que les jeunes, « ces adultes de demain », sauront bâtir « un Burkina dans lequel le bien-être des populations occupera une place de choix ».

La clé de la réussite de ONEF-JOB demeure la communication, foi du parrain. Et à ce propos, la structure a prévu de réaliser des interviews sur certains médias pour mieux faire connaitre la plateforme.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 février à 08:25, par dave
    En réponse à : ONEF-JOB : Une plateforme pour les chercheurs d’emploi

    encore une ruse pour dépouiller le pauvre chercheur d’emploi des subsides qui lui restent.
    l’Etat doit revoir la politique de recrutement et procéder à la relecture du code du travail qui à l’évidence consacre l’esclavagisme dans sa forme moderne.
    tout le problème repose sur le code du travail. les travailleurs sont à la merci des employeurs.
    j’ai mal de voir les ressources publiques servir à des cérémonies, ateliers, symposium ( et j’en passe) budgétivores dans lesquelles il ne ressort que des déclarations d’intentions, des promesses dépourvues de toute volonté de mises en œuvres.ces cérémonies sont l’occasion rêvée de s’octroyer les indemnité colossales et pratiquer le vol organisé ( détournement).

    Répondre à ce message

    • Le 17 février à 11:42, par daramouni
      En réponse à : ONEF-JOB : Une plateforme pour les chercheurs d’emploi

      Ah ! Les politiques. Toujours à la recherche du sensationnel. Dave suis d’accord. Certes il faut voir du côté du code du travail obsolète des années 74. Et si vous regardez également un peu au niveau de certaines lois créant des confréries professionnelles qui sont de nature à bloquer l’emploi car non seulement les entreprises évoluant dans le domaine n’embauchent pas mais ont réussi à faire adopter par le législateur des loi allant contre la politique nationale d’enseignement et de formation qui demande une formation permettant aux formés de se prendre en charge. Comment cela peut-il être incitatif pour les apprenants et leurs encadreurs si malgré les connaissances et les compétences à l’exercice d’une profession acquises, on lui dit au terme de sa formation qu’il ne peut l’exercer que sous la direction d’une tierce personne qui du reste n’est jamais avec lui pour exécuter quoi que ce soit. Et pourtant il peut le faire sans assistance aucune. Enfin à chacun de battre là où il peut. Ouvrez un peu les frontière afin que je veule puisse bénéficier de cette orientation de l’éducation et de la formation ou alors arrêtons cette hypocrisie soit disant que le système éducatif produit des déchets.

      Répondre à ce message

      • Le 17 février à 15:02, par dave
        En réponse à : ONEF-JOB : Une plateforme pour les chercheurs d’emploi

        Daramouni, tu a relevé un point très pertinent : celui des confréries professionnelles ou corporations qui érigent des barrières à l’accès de leurs professions. prenons l’exemple patent des juriste dont le nombre ne cessent de grossir chaque année ; en dépit de leur nombre, des mesures légales et professionnelles sont adoptées pour limiter voire interdire l’accès, les corps celui des avocats huissiers avocat.... sont illustratif de ce fléau. la question du chômage commande l’adoption d’un libéralisme du secteur de l’emploi ; ainsi ne resteront et triompheront que les compétents. ce qui aura pour conséquence de créer un plus pour la nation tout entière.
        vive les luttes sociales !!

        Répondre à ce message

  • Le 17 février à 08:53, par Mad OUEDRAOGO
    En réponse à : ONEF-JOB : Une plateforme pour les chercheurs d’emploi

    je suis en chômage et je recherche quoi faire au près de vous niveaux 1érè , secrétariat en informatique déjà un acquis pour la connaissance sur l’ordinateur il y a de cela 3ans, je suis dispose a tout moment .

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 09:05, par Mad OUEDRAOGO
    En réponse à : ONEF-JOB : Une plateforme pour les chercheurs d’emploi

    rebonjour , je m’excuse bien au près de vous d’abord , je suis a Orodara , plus précisément dans la province du Kénédougou , j’ai eu à faire 3 mois de stage au Lycée Communal , et deux ans de Bénévolement , et mon travail a beaucoup plus M le Proviseur , mais manque de moyens surtout cela leur empêche de me signer un contrat de travail , pourtant je suis intéresser par le travail du secrétariat.

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 10:04, par faso
    En réponse à : ONEF-JOB : Une plateforme pour les chercheurs d’emploi

    vous demandez à quelqu’un qui cherche de l’emploie de débourser 250f/semaine pour s’informer, c’est pas sérieu.

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 14:39, par DHD
    En réponse à : ONEF-JOB : Une plateforme pour les chercheurs d’emploi

    Vraiment on continu toujours de nous traité comme des ignorants mais faut qu’ils sachent qu’on a beaucoup évoluer aujourd’hui !
    La plus simple et légale solution pour tout demandeur d’emplois au BF c’est de créer un site web national ou tout offre d’emplois nécessitant un niveau d’étude sera publiée !
    Cependant toutes entreprise ou organisme qui voudrait lancer une offre d’emplois au BF devra le faire via le site web national de "Offre et Recherche d’emplois"

    Ne soyons pas ingrats, soyons solidaires et aimons nous les uns et les autres car nous ne formons qu’une seule famille !!!

    Dieu bénisse notre très chère patrie : le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 17:58, par Oumar Ouedraogo
    En réponse à : ONEF-JOB : Une plateforme pour les chercheurs d’emploi

    Je suis in conducteur de chariot élévateur reherche amploi nivau 3

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés