Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La véritable cause de nos malheurs actuels est l’étonnante médiocrité qui égalisе tοus lеs individus. Si un hοmmе dе géniе раrаissаit, il sеrаit lе mаîtrе.» Joseph-Alexandre de Ségur

Concours d’agrégation du CAMES : L’hôpital Pédiatrie Charles de Gaulle a six lauréats

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations • LEFASO.NET | Marcus KOUAMAN • jeudi 2 février 2017 à 00h00min
Concours d’agrégation du CAMES : L’hôpital Pédiatrie Charles de Gaulle a six lauréats

Six professionnels de la santé en service au Centre hospitalier universitaire Charles de Gaulle (CHU-CDG) de Ouagadougou ont été reçus au concours d’agrégation du Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (CAMES), session 2016. Pour marquer son soutien à ces nouveaux promus, la Direction générale du CHU-CDG a organisé une cérémonie le mardi 31 janvier 2017 à Ouagadougou.

Deux Professeurs titulaires, trois Professeurs agrégés et une Maitre assistante, c’est le résultat engrangé par le Centre hospitalier universitaire Charles de Gaulle au concours d’agrégation du CAMES, session 2016. Quoi de plus normal que de rendre hommage à ces lauréats qui rehausseront le plateau technique de cet établissement public de santé destiné aux enfants. Lequel a d’ailleurs été classé meilleur hôpital public du pays des hommes intègres en 2016.

« Je suis très heureuse d’avoir accompli une mission et d’en être sortie victorieuse », confie Pr Solange Ouedraogo, nouvelle agrégée en pédiatrie médicale. Pour elle, ce succès est une interpellation qui l’incite à mieux faire et à travailler davantage parce qu’elle se rend compte que le chemin qui reste à parcourir est encore très long.

Pr Solange Ouedraogo

Comment en est-on arrivé à ce résultat ? Pr Ouedraogo s’est chargée de relater un peu le parcours, avant la phase finale du concours qui s’est déroulée du 7 au 15 novembre 2016 à Dakar au Sénégal. Il y a d’abord eu la phase de préparation qui a consisté à faire des planches, c’est-à-dire répéter les leçons, faire la synthèse des titres et travaux et s’exercer à l’épreuve du malade. Dans le souci de réussir, un tour dans la sous-région pour rencontrer d’autres Maitres, et d’autres candidats pour partager leurs expériences, s’est imposé.

Photo de famille des lauréats avec la direction de l’hôpital

La dernière phase qui a été celle de Dakar avait plusieurs épreuves. Il fallait passer l’épreuve des titres et travaux, ensuite réussir la leçon préparée en cinq heures pour présenter à un jury considéré comme constitué d’étudiants, en 45 minutes. Par la suite l’épreuve du malade qui s’est déroulée dans un hôpital. C’est après ces étapes que le jury a déclaré la pédiatre et ses pairs aptes à porter le titre de Professeur.

Etre des modèles

Une réussite que la Pr Diara Yé, représentante des doyens du CHU-CDG, apprécie à sa juste valeur. Pour elle, ce passage en grade est un défi. « Vous devez renforcer les acquis car c’est un honneur, une consécration, mais un début d’engagement pour chacun », indique-t-elle. Elle les a invités à avoir de l’humilité et de l’abnégation au travail pour rester des modèles pour les jeunes dans le métier.

Malick Djebré, Directeur général du CHU-CDG

« Ce sont des femmes et des hommes de mérite et nous tous, nous sommes fiers d’eux », assure Malick Djebré, Directeur général du CHU-CDG. Pour lui, la pédiatrie Charles de Gaulle est toujours dans la quête de l’excellence et cette promotion des six du corps médical va contribuer à améliorer de façon très sensible la prise en charge des enfants. « Ce sont des lauréats dans divers domaines médicaux et ils feront l’effort d’encadrer les autres personnels de soins et cela va améliorer la qualité des soins déjà de mise », confie-t-il.

Avec les six promus dans trois spécialités (pédiatrie médicale, chirurgie pédiatrique, imagerie médicale), les enfants et leurs mères qui fréquentent la pédiatrie ne peuvent que se réjouir de voir renforcer les soins de qualité.
Notons qu’un des lauréats était absent lors de cette cérémonie.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

P.-S.

Lauréats du CHUP-CDG au CAMES, session 2016

-  Promotion au grade de professeur titulaire : Pr Fla KOUETA, Pr Emile BANDRE
-  Admission en agrégation : Pr Isso OUEDRAOGO, Pr Solange OUEDRAOGO, Pr Madina NAPON.
-  Promotion au grade de Maitre-assistant : Dr Aissata KABORE

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Université Ouaga I Pr-Joseph-Ki-Zerbo : Admis à la retraite, le Pr Prosper N. Zombré reçoit l’hommage de ses pairs
Les obstacles à la participation communautaire à la santé
Soutenance de mémoire : Hamadoum Tall analyse la consommation des réseaux sociaux par les lycéens
Recherche : Le quinoa, une plante pour s’adapter aux changements climatiques
Soutenance de thèse : Nicolas Ouédraogo propose les résidus de tubercules pour combattre la malnutrition et la pollution
Innovation : Etudiant en droit, Jonathan Ouédraogo invente du carburant à base d’huile usagée de moteur
Education à la paix : Marceline Yaméogo suggère l’instauration de la « gouvernance scolaire » dans les écoles
Master II en Topographie et Systèmes d’information géographique : Neysa, première femme diplômée de l’ESUP-Jeunesse
Institut national des sciences des sociétés (INSS) : Les mérites des chercheurs reconnus
Repenser le système de vulgarisation au Burkina Faso pour favoriser l’adoption des innovations agricoles
Plateforme d’innovation-Lait de Banfora : un outil de développement local au Burkina Faso
Soutenance de Thèse Université Nazi Boni : Ida Ouèbounga Bénagabou, désormais Docteur en développement rural
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés