Insécurité alimentaire : Lancement de travaux à Saria

LEFASO.NET | Yvette Zongo (stagiaire) • dimanche 29 janvier 2017 à 23h28min

Le ministère de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques a lancé officiellement les travaux de programme hydro-agricole du projet 1 du programme de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel (P1-P2RS). Une activité qui s’est tenue ce vendredi 27 janvier 2017 à Saria dans la commune de Poa. Ladite a eu pour objectif principal la réalisation des grands ouvrages, les aménagements pour la production agricole, etc.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Insécurité alimentaire : Lancement de travaux à Saria

Composés d’enfants, jeunes, femmes et de vieux, les habitants du village de Saria sont sortis nombreux pour la cérémonie de lancement officiel des Travaux de programme hydro-agricole du projet 1 du projet de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle (P1-P2RS). Une cérémonie qui a connu la participation des villageois et de tous les participants à travers plusieurs prestations musicales traditionnelles et modernes.

Toute une animation gravitant autour des atouts des différents barrages dudit projet sur les populations riveraines en particulier et sur le Burkina Faso en général. C’est en cela que le Ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques, M. Jacob Ouédraogo affirme que le lancement de ce projet permettra de faire des réalisations des ouvrages comme la construction du barrage, des aménagements pour la production agricole. Ce qui contribuera à booster cette production et permettant une certaine transformation et commercialisation de ces productions.

Un travail servant à toucher les chaines de valeurs des productions qui seront mis sur les différents sites, a-t-il souligné. Tous ces travaux sont d’une grande importance et joueront sur l’économie nationale, laisse entendre M. Ouédraogo. La représentante de la Banque africaine de développement (BAD), Mme Antoinette Batumu Bwira indique que leur soutien à ce projet « s’inscrit dans le but de permettre au BF de faire face aux défis de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle ». Elle ajoute par ailleurs que la BAD contribue à un montant d’environ vingt milliards de FFCA, une somme importante permettant aux régions du pays, aux populations dans plusieurs régions de maitriser l’eau.

La maitrise de l’eau ne constitue pas le seul travail mais l’on a aussi l’aménagement des terres irriguées pour donner aux différentes populations leur santé alimentaire et nutritionnelle », confie Mme Batumu Bwira. Pour le coordonnateur dudit projet, M. Aimé Kaboret, le projet respecte tous les référentiels de la politique agricole notamment le problème hydro-agricole, pastoral, etc. Après toutes ces questions, l’on a assisté à la visite du barrage montrant l’état du barrage, l’évolution des travaux, etc.

Barrage de Saria, socle de l’économie locale

En plus de tous les apports du barrage de Saria, il faut dire qu’il contribuera ainsi à lutter contre le chômage et de l’exode rural. C’est ce que confie la représentante des femmes de Saria, Mme Marie Zongo, lorsqu’elle explique que « les différents travaux dudit barrage ont permis à leurs enfants, c’est-à-dire les jeunes de la localité, d’avoir des emplois temporaires les empêchant de quitter leur village ». Cependant, le projet 1 du programme de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au sahel (P1-P2RS) est financé à 85 % par la BAD, 12,4% par l’Etat et 2,6 % par les bénéficiaires.

Ce projet renvoie à trois composantes. Il s’agit de la Composante A qui concerne le développement des infrastructures rurales. La Composante B renvoyant au développement des chaines de valeurs et des marchés et la Composante C qui concerne la gestion et la coordination du programme. La première composante qui est en cours, prévoit la réhabilitation de quatre barrages, la réalisation de trois nouveaux barrages et cinq cents bassins de récupération.

Yvette Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 30 janvier à 07:50, par Kpièrou
    En réponse à : Insécurité alimentaire : Lancement de travaux à Saria

    Merci de l’article mais le lecteur et le citoyen restent sur leur faim d’être informés. L’article reste dans les généralités sans précision :
    20 milliards pour la région. Quel montant rentre au Burkina ?
    4 barrages à réhabiliter : Lesquels ? 3 barrages à construire : Où ? 500 bassins à récupérer : il faut les préciser.
    Ainsi le citoyen lecteur est mieux informé et le contrôle citoyen peut s’exercer.
    Même le nom du village pose problème : s’agit-il de Saria ou de Sari ?
    Le souci de l’information va jusque dans les détails.
    Merci de votre compréhension.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 08:46, par Kaïto
    En réponse à : Insécurité alimentaire : Lancement de travaux à Saria

    Dites moi à quoi sert le Ministère de l’Eau de l’Assainissement et des Aménagements Hydrauliques si c’est le Ministère de l’Agriculture qui doit réaliser les barrages. Autant fondre ces ministères pour donner encore plus de force à Jacob Ouédraogo qui véritablement fait ombrage à l’autre Ouédraogo. Question d’un novice.

    Répondre à ce message

    • Le 30 janvier à 10:42, par veracité
      En réponse à : Insécurité alimentaire : Lancement de travaux à Saria

      le ministère de l’eau, de l’assainissement et des aménagements hydrauliques n’existe pas d’abord. c’est plutôt le ministère de l’eau et l’assainissement. Jacob OUEDRAOGO, ministre de l’agriculture et des aménagements hydrauliques à sa raison d’être à cette cérémonie. Aucun ministère ne fait ombre à l’autre

      Répondre à ce message

    • Le 30 janvier à 12:00, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Insécurité alimentaire : Lancement de travaux à Saria

      - Mon ami Kaïto, c’est la stagiaire Yves Zongo qui n’a pas bien traité l’article. Tu vois même qu’au lieu d’écrire Jacob Ouédraogo, elle a écrit Jacques Ouédraogo  ! Sinon le Ministre Jacob Ouédraogo de l’agriculture s’occupe de tous ce qui est l’après-barrage, donc de tout ce qui aménagement de bas-fonds, irrigation. Et son collègue de l’Eau et de l’assainissement s’occupe de construire des barrages, de nous donner l’eau potable par nos robinets et les forages et autre mini-adductions d’eau potable, des W.C. dans les villages et dans les villes. C’est pourquoi l’ONEA qui est sous sa coupe le fait. Personne n’empiète sur l’autre.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

      • Le 30 janvier à 16:17, par PAZOUK
        En réponse à : Insécurité alimentaire : Lancement de travaux à Saria

        Merci à internaute 1 pour les remarques. Juste quelques précisions :
        Le projet a une enveloppe de 22,341 milliards répartie comme suit 9,45 milliards pour le Don FAD, 9,45 milliards pour le prêt FAD, 2 ;76 milliards pour la contre partie de l’état et 500 millions pour la contribution des bénéficiaires.
        Le projet est sous la tutelle technique du MAAH, mais concerne les autres ministères du développement rural. Pour les réalisations, le projet a déjà réhabilité le barrage de Zourmakita commune de Gombousgou et les travaux sont en cours pour la réhabilitation des barrages de Saria dans le bulkiemdé et Bani dans le Sahel.

        Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 16:49, par Kritik
    En réponse à : Insécurité alimentaire : Lancement de travaux à Saria

    Il y a un problème avec le titre ; je propose plutôt "Lutte contre l’insécurité alimentaire".

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier à 15:02, par SOME
    En réponse à : Insécurité alimentaire : Lancement de travaux à Saria

    Toujours les memes discours et toujours les memes espoirs etc et toujours les memes milliards et toujours on reste au meme point, sinon meme qu’on regresse : En 4 ans sous Thomas sankara la revolution a amené l’autosuffisance alimentaire et avec beaucoup moins de moyens. Or 30 ans apres on est revenu bien en arriere. Il nous faut une volonté politique : c’est tout
    SOME

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés