Victoire des Etalons : Regain de patriotisme à Ouaga !

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • dimanche 29 janvier 2017 à 23h32min

La chevauchée des Etalons à la CAN ravive la fibre patriotique partout au pays et ailleurs où vivent des Burkinabè. Avant le match contre la Tunisie ce 28 janvier 2017, la capitale était parée aux couleurs nationales. Devant sa télé, dans les gargotes ou en plein air, on a vécu le match avec des sueurs froides au début et dans la liesse à la fin.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Victoire des Etalons : Regain de patriotisme à Ouaga !

Avant le match Burkina Faso # Tunisie, toute la journée, Ouagadougou avait des allures d’une veille de fête. Embouteillages au centre-ville. Les points de vente de gadgets (maillots, sifflets, drapeaux…) ne désemplissaient pas. Coups de sifflets, ou bruits de vuvuzelas sporadiques, des drapeaux sur les motos ou les voitures ; c’est dans cette ambiance que l’attente du match est vécue dans la capitale burkinabè.

Les pronostics des supporters étaient naturellement en faveur des Etalons, même si les plus prudents préféraient garder le score final pour eux. On se plait à rappeler que bien que les adversaires du jour soient un gros morceau, ils ont déjà été battus par les Etalons en 1998 à Ouagadougou, à l’occasion de la CAN qui s’est jouée au Burkina.

Toute la ville est calme, juste après le coup d’envoi du match. Les aigles de Carthage déploient leurs ailes sur la première partie du jeu. Les Etalons ont du mal à se produire. Sueurs froides, stress pour les supporters. Certains continuent de croire dur comme fer à l’issue favorable du match. Ils n’auront pas tort. De retour après la pause, la physionomie du match change.

L’entrée de Aristide Bancé est saluée comme un but marqué. Des cris de joie, tel un signe qui ne tardera pas à se préciser. A la 81e minute, Mister Bance délivre les Burkinabè, sur un coup franc. Un but salué par des cris de joie partout dans la ville. Comme si la clameur des supporters de Ouagadougou avait été entendue par le 11 national à Libreville, le deuxième but intervient.

4 minutes après le premier, dans un contre puis une course de plus de 80 mètres, Préjuce Nakoulma déplume les aigles. C’est l’extase. Le match est plié. Dans les rues de la capitale, le show commence avant même la fin de la partie.

C’est fait. Pour la troisième après 1998 et 2013, les nôtres retrouvent les demies finales de la Coupe d’Afrique des nations.

La suite se passe de tout commentaire dans la ville. On a l’impression que tous les Ouagavillois sont dans la rue pour partager ces moments de joie. « La coupe, c’est pour nous », scande-t-on partout. Jusque tard dans la nuit, la victoire a été bien arrosée. Et visiblement, l’appétit des supporters se fait de plus en plus vorace au fil des matchs.

Seront-ils servis à satiété avec un premier sacre continental ? La suite de la compétition nous le dira.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 janvier à 11:25, par Moi aussi
    En réponse à : Victoire des Etalons : Regain de patriotisme à Ouaga !

    Que dire sinon reprendre les mots de Lefaso.net « Les étalons comme on les aime »
    Fabuleux !
    Fabuleux !
    Fabuleux !
    J’étais dans un métro avec mes enfants, en partance pour l’aéroport et, croisant de jeunes maghrébins en pleins commentaires sur la CAN, nous avons entendu dire mots pour mots « Les Burkinabè vont les manger PIÈCE PAR PIÈCE. Vous avez remarqué le parallélisme avec le dîner du lion.
    Bonne chevauchée les étalons !

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 15:24, par Cheikh
    En réponse à : Victoire des Etalons : Regain de patriotisme à Ouaga !

    Vraiment à toi Cheick qui est mon omo, il faut avouer que si ton titre est appréciable, il n’est vraiment pas arrivé hein ! Il fallait jeter un coup d’oeil sur Bobo et les autres villes du Burkina où l’on n’avait du mal à circuler à moto et en voiture pour voir ! Il fallait t’intéresser aussi à la diaspora en France et ailleurs où se trouvent actuellement le président Rock KABORE et le PAN Salif DIALLO. En d’autres termes, étendons le rayon de ce regain de patriotisme, qui a brillé de mille feux partout à travers le monde. Vive les Etalons, vive le sport unificateur !

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 17:37, par BEN
    En réponse à : Victoire des Etalons : Regain de patriotisme à Ouaga !

    farfeleux waii.leurs cup,c,est la semie finale,pas plus./. ils vont revenir les mains vident 100 cup..
    c,est des scorpions,ils n,auront rien .they arent waguadoulaistampiri

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 19:38, par Prudencia
    En réponse à : Victoire des Etalons : Regain de patriotisme à Ouaga !

    On parle de plusieurs accidents graves voire mortels. J’ai eu vraiment peur en reentrant chez moi des accrobaties, meme certains conducteurs de voitures semblaient eux aussi dans l’euphorie. C’est vraiment dommage que ça se termine dans la douleur dans beaucoup de cas.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 05:14, par 2 1
    En réponse à : Victoire des Etalons : Regain de patriotisme à Ouaga !

    Mister Bance !!!!!
    Tres Tres fort.
    Tres très puissant

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 05:36, par tengen-biga
    En réponse à : Victoire des Etalons : Regain de patriotisme à Ouaga !

    Bravo aux étalons !!!
    On est vraiment fier des garçons.
    Je me réjouis également de la ferveur populaire qui s’en suivit.
    Vive le Burkina Faso !
    Gardons courage et combattons pour la suite.
    Avec le même état d’esprit, on va battre les pharaons.
    La coupe est vraiment à notre portée.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 06:59, par Par victime
    En réponse à : Victoire des Etalons : Regain de patriotisme à Ouaga !

    Oui, il faut descendre dans la rue pour exprimer sa joie pour cette percée des Étalons mais par endroits le constat amère est qu’on avait à faire à des bandits qui ont investi les rues de certaines villes pour cabosser les véhicules des usagers de la route. Pour une fois de plus, trop, c’est trop. La victoire et la joie des uns ne doivent pas conduire au malheur des autres Burkinabe et à la perturbation de la circulation. En ces temps d’insécurité tout azimut des personnes malveillantes peuvent profiter de la situation pour perpétrer des actes de terreur par les comportements puérils de certains citoyens. Prenons y en garde.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 10:29, par DAYAMBA
    En réponse à : Victoire des Etalons : Regain de patriotisme à Ouaga !

    ETALONS YA COUPE MAIS LA VIE APRES CAN AUSSI,PENSONS-Y S’IL VOUS PLAIT !!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 12:54, par salaka
    En réponse à : Victoire des Etalons : Regain de patriotisme à Ouaga !

    la coupe viendra ici au burkina. a regarder les machts les étalons sont superieurs à toutes les équipes. le 5 on le saura

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 13:13, par Boinga-carga
    En réponse à : Victoire des Etalons : Regain de patriotisme à Ouaga !

    Je veux juste rappeler à ces hauts cadres qui sont avec le chef de l’Etat à Adis qu’on ne doit pas gesticuler quand on exécute l’hymne nationale. C’est le ’’béaba’’ du patriotisme. Le chant de l’hymne nationale est un moment solennelle tout comme la montée et la descente du drapeau.
    Boinga-carga

    Répondre à ce message

    • Le 1er février à 08:29, par Le pragmatique
      En réponse à : Victoire des Etalons : Regain de patriotisme à Ouaga !

      Manifester son patriotisme est bien mais je crois que ça doit être permanent et quotidien. Je suis vraiment déçu que ce soit seulement à l’occasion de matchs de football que les gens sortent le drapeau national pour montrer leur attachement au pays et leur patriotisme. J’aurai souhaité que les mêmes personnes montrent le même engouement à certaines occasions comme les fêtes nationales, les attaques terroristes (que subies le Burkina depuis ces derniers temps) notamment quand la nation est en danger. Mais hélas on sort le drapeau national que lorsqu’il y a un match. Et après le match on le range (surtout lorsqu’on a perdu) si on ne le jette pas. C’est vraiment dommage.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés