Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

LEFASO.NET | Oumar L. OUEDRAOGO • vendredi 27 janvier 2017 à 23h40min

Le mercredi 25 janvier 2017, des enseignants en service dans la province du Soum, région du Sahel, ont été sommés par « deux hommes armés, sur une moto » de quitter leur poste. La seule condition pour ces éducateurs d’y rester, selon ces hommes armés, c’est de ‘’ enseigner l’islam ’’.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

« Il faut simplement dire que l’Etat a sonné l’alerte, des dispositions ont été prises. Mais, je préfère ne pas en dire plus, vous verrez sur le terrain. Les enseignants sauront qu’il y a un Etat, chargé de préserver la vie de ses citoyens, un Etat protecteur et un Etat qui veille à l’intégrité de notre territoire et à l’application sur le territoire national des lois et des règlements », a annoncé le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la sécurité intérieure, Simon Compaoré pour qui, il n’est pas question « d’obtempérer à des injonctions de gens qui sont sans foi ni loi et qui ne savent qu’une seule chose : donner la mort et la désolation ».
« Nous allons réagir et la réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », poursuit-il, rappelant que « le Burkina Faso reste un Etat unitaire, un Etat qui ne se laisse pas intimider, un Etat responsable qui prendra toutes les dispositions qui doivent être prises pour que de telles énergumènes ne puissent pas sévir dans la cité ».
« Nous allons conjuguer nos efforts ; l’armée, la gendarmerie, la police, le peuple, pour faire en sorte que ce qu’on veut nous imposer, ce soit nous qui imposions, qui dictions nos lois sur les forces du mal », exhorte le ministre.
Simon Compaoré, qui s’exprimait sur la question à la faveur de la cérémonie d’ouverture du Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de son département, rassure que la solution sera trouvée afin que tout le monde se sente à l’aise sur le territoire national.

Tout en se gardant, cependant, ‘’d’entrer dans les détails en ce qui concerne les dispositions prises par le gouvernement’’, Simon Compaoré tranquilise l’ensemble des populations sur les mesures qui sont en train d’être déployées sur l’ensemble du territoire national pour la sécurité des personnes et des biens.
Outre ces dispositions internes, il a également relevé que des initiatives sont en cours entre les pays de la sous-région (notamment la Force commune Burkina-Mali-Niger contre la menace terroriste annoncée lors de la deuxième conférence extraordinaire des Chefs d’Etat de l’autorité de développement intégré de la région du Liptako Gourma).

Le ministre Simon Compaoré, tout en rassurant les fonctionnaires, les enseignants et l’ensemble des populations dans cette localité que la question de la sécurité est prise à bras-le-corps, appelle chacun à « faire sa part de job ».

Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 janvier à 15:22, par LB
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Avant de revenir avec le fond des propos du ministre de la sécurité, je voudrais tirer une fois de plus mon chapeau pour le choix patriotique de ses photos d’illustration. Comme je l’ai toujours souligné, les journalistes jouent un très grand rôle dans ces moments critiques pour la nation. Voyez-vous, certains médias aiment illustrer ce genre de papier avec des photos de terroristes que de mettre en valeur nos FDS. Ce sont des gestes qui sont inconsidérés souvent et qui semblent passés inaperçus mais qui marquent l’esprit de l’opinion. Quand on illustre tout ce qui est relatif au terrorisme avec des gens armés à mort, cagoulés ou je ne sais quoi encore, cela met en relief les forces du mal au détriment de nos propres forces. Voilà pourquoi je dis mille fois félicitations.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 15:26, par AFRIQUE MON AFRIQUE
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    IL faut qu’on prenne ces menaces au sérieux car le nombre de martyrs est de plus en plus élevé. quand on parle de risques il faut aussi voir ces enseignants ,ces infirmiers ces agents d’ agriculture , d’élevage qui sont à la merci de ces phénomènes.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 15:27, par boka
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    La reaction serra blablablablablablablablablablablablablablablabla.......................

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 15:28, par TANGA
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Depuis le 25 Janvier et c’est maintenant que c’est publié.
    Dites un peu, l’info est arrivée maintenant ou vous avez préféré nous bourrer avec autre chose avant. Bref.
    La solution à ces genres de provocations est simple. Mettre des éclaireurs partout avec chacun trois SIM, chacun pourra joindre le QG dès qu’il aperçois quelque chose qui ne ressemble pas à ce qui se passe tous les jours. Ne dites pas que c’est une dépense par ce que le déplacement des troupes en tout temps est plus couteux et fatigant pour les hommes.
    Ces imbéciles sont venus nous provoquer pour voir comment on réagit et c’est tout. Il ne faut pas tomber dans ça.
    Les éclaireurs peuvent êtres choisi dans la population et tous les koglewéogo peuvent en faire parti ; l’Information étant vitale.
    Pour finir, tout travailleurs doit avoir aussi le numéro du QG ce qui va diminuer le temps de l’arrivée des hommes sur les lieux et mieux celui de l’encerclement de la zone pour procéder à des fouilles.
    Si nous déplaçons nos hommes par petits groupes de la sorte, nous risquons de tomber dans des embuscades de ces connards.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 15:32, par Virgule
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Où est la fédération des associations islamistes. Réglementer la vie et la pratique des religions n’est pas interdire de pratiquer sa religion. c’est permettre à tout citoyen de pratiquer librement sa religion sans perturber le fonctionnement de l’état et des institutions qui sont laïcs et sans déranger les autres quelque soit leurs religions. Que le citoyen soit bouddhiste, chrétien catholique, chrétien protestant, musulman, païen, ou traditionaliste, ... aucun fidèle ne devait déranger un autre fidèle ou un fidèle d’une autre confession religieuse sans parler du fonctionnement des institutions. Bref, que allez - vous faire vous leaders de la fédération des associations islamiques face à ces dérives ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 15:33, par Wendmi
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    C’est mieux il va se taire. Mêmes les kolwéogo ne font pas bruit, c’est les résultats ils brandissent (même si abus sur droit de l’homme). Tchruuuu !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 15:33, par DERME
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Ce discours me plait bien Monsieur le Ministre. Il faut de la fermeté et de l’action pour leur montrer que le BF n’est pas un marché ou on entre et on sort à sa guise.
    Les populations doivent s’organiser et donner une main forte à la sécurité. Combattons ses animaux !

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 15:38, par AC
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Chacun se lève et croit qu’il est le ventre et le nombril du monde. Il faut mater sérieusement ces imbéciles pour qu’ils comprennent que le Burkina n’est pas une jungle. La sanction doit être à la hauteur pour qu’une prochaine tentation ne passe encore dans la tête d’ignares pareilles.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 15:51, par Raso
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    C’est maintenant qu’il faut agir et fort, sinon, on se retrouvera avec un boko aram. Ce n’est plus le temps de tergiverser.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 15:56, par Tapsoba R(de H)
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    C est une lapalissade que de dire que cette problématique djihadiste au sahel ne peut avoir qu une solution militaire.Il faut trouver des moyens d y rassurer la jeunesse ,qu il y a une alternative à l adhésion aux extrémismes réligieux.Il est facile d abandonner une zone entre les mains des marchants de faux espoirs et s étonner que les jeunes se laissent endoctriner.Les populations doivent sentir la présence effective de l Etat,pas seulement sécuritaire mais aussi de projets de développement.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 16:05, par Pagomziri
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Je propose qu’on arme nos braves enseignants et les former comme au temps des CDR pour qu’ils puissent faire face à ces affreux. Dans le cas contraire qu’on leur donne des permis d’achat et de port d’arme pour leur permettre de se procurer des fusils de chasse au moins.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 16:07, par DDCOOL
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Courage aux vaillants soldats sur le terrain, courage aux habitants, courages aux fonctionnaires, courage aux enseignants. Mais je n’approuve pas la réaction de notre Simon national...Ces gens là sont des hors la-loi !!! Ils sont là pour tué et aussi mourir en martyr quand ils échouent leur évasion. Il ne sont pas à "malcauser" ainsi...Attention ! Oui pour le soutien du moral de la population mais ne les soumettez pas à la folie de ces fauves alors que vous êtes à 400km. Courage tonton et succès à toutes nos opération !

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 16:11, par Cheikh
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Mais le djihadisme au Burkina pour quoi faire ? Même si Ablassé disait qu’il avait pour atout d’être musulman, nous n’avons rien d’un pays islamique. Donc que ces trouble-fêtes ne se fatiguent même pas. Et d’ailleurs, c’est là qu’ils pousseront les musulmans du Burkina à démissionner massivement pour se convertir à d’autres religions.Ce sera ainsi une belle réplique pour ces hallucinés du coran !

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 16:12, par Rocky 1er
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    KABAKO !! Que nous arrive t-il ? ces hommes viennent d’où ? ils vivent où ? il faut que la population collabore sincèrement et il faut que l’État mette les moyens nécessaires pour les renseignements.C’est à ce seul prix je crois, que nous pourrons bouter ces hommes sans fois ni loi hors de cette province

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 16:22, par TUUK-SOMDE
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Le problème de la democratie, c’est la liberté d’action, d’expression et de mouvement. Ainsi, les citoyens par les debats, anticipent et revelent les stratégies des dirigeants. Usant pour l’heure de la liberté qui m’est accordée je propose dans la lutte contre le terrorisme jusqu’à la victoire.
    1) que la presse de tout genre ne parle plus des actes des terroristes. Cela fait leur publicité. Que la presse se contente des messages officiels sans commentaire. Que les messages officiels dans la presse ne soient pas suivis de debats.
    2) Que l’on deplace les réfugiés maliens à Gaoua ou à Bamako.
    3) Que l’on ferme nos frontières avec le Mali dans la parie nord en la declarant zone de guerre et qu’en lieu et place de patrouilles mixte c’est un no man sland de 20 km de part et d’autre et que l’on tire sur tout ce qui y bouge.
    4) S’il devenait nécessaire, qu’on delpace nos populations de la zone avant qu’elles ne fuient les terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 16:28, par the upright
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    L’arme favorite de ces mécréants est l’intimidation avant les attaques. Pour être sérieux, ils n’aurait pas dû menacer les enseignants qu’ils reviendront. C’est de bonne guerre d’avoir pris ces menaces au sérieux. Le ministre Simon Compaoré l’a dit, ils trouveront du répondant à leur retour si ils sont sérieux. Nos braves FDS sont sur le terrain. Courage à elles et que le Dieu des justes soient leur principal protecteur.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 16:41, par GORKO
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Moi, je suis musulman, mais moi-même j’ai peur des Wahabiya. Je ne sais sincèrement pas ce qu’on met dans les têtes de ces gens-là, pour qu’ils aient un coeur aussi dûr au point d’ôter des vies alors que le CORAN est un et indivisible. Et c’est dans ce même CORAN qu’il est écrit :"Point de contrainte en religion" Leur islam, ce n’est pas de l’islam, c’est de l’endoctrinement ; c’est très dangereux. Donc, je préconise que les Burkinabè surveillent les wahabiya (Sunnites si vous voulez) partout où ils sont, parce qu’aucune attaque n’est humainement possible dans notre pays sans la complicité des wahabiya. L’attaque de Tenasso, dans le Kenedougou (entre Djigouéra et Samorogouan) a été possible parce qu’un jeune du village s’est converti au wahabisme et leur groupe disait à qui voulait les entendre que toute personne qui ne prie pas dans leur mosquée n’était pas musulman. Dans ce village, au temps o^j’étais étudiant, j’y passais toutes mes vacances. Chaque nuit, on faisait la ronde chez les amis pour jouer aux cards. Allaye Gonga puisque c’est de lui qu’il s’agit, était de la partie. Chaque nuit, on partait jouer aux cards chez les membres de notre groupe à tour de rôle. Et puis une année quand je suis arrivé, on dit qu’il s’est converti au wahabisme et a dit que ce que nous faisons pour nous distraire-là,est diabolique et qu’il ne fera plus partie de notre groupe et il s’est isolé. Ainsi donc nous étions devenus des diables à ne plus fréquenter. Pourtant, nous ne prenions pas d’alcool ; nous ne faisions la cours à aucune fille encore moins femme, nous respections et nous étions respectées de tous ; moi, j’étais étudiant, certains étaient des commerçants de bétail respectés, d’autres étaient de riches agriculteurs. Et c’est ce groupe-là qu’il quitté pour créér son groupe à lui. Conséquence ........ Il est temps qu’on ne se cache plus la vérité : Comment quand et où ils apprennent leur islam pour ne pas être tolérant ? La lute contre ces fous-là, ce n’est ni avec l’armée ni avec de la politique politicienne, mais de dire la vérité aux wahabiya. Je défie quiconque veut me donner un seul exemple dans un pays sans la complicité des wahabiya. Ils sont avec nous tous les jours, mais c’est eux qui cachent leurs frères terroristes. du moins ces derniersd passent toujours par eux soit disant qu’ils accueillent des frères qui se trouvent être des criminels ; des adeptes du diable.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 16:59, par Dignité
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Ce monsieur ne sait pas que c’est pas partout on peut faire la comédie !
    Ce trio a véritablement un dénominateur commun : Dire de très belles paroles à vous faire dormir debout et derrière, du VENT !!!! De vrais professionnels de la démagogie quoi !
    Et puis, Simon est-il Ministre de l’intérieur ou de la défense ? Car pour ce genres de cas, je pensais que c’est le ministre de la défense et à défaut, le CEMGA qui devait s’exprimer ! Éclairez ma lanterne !

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 17:03, par Le citoyen
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    TANGA (internaute 4), il faut lire les papiers avec intelligence. On te dit que les faits se sont déroulés le 25 janvier 2017 et le ministre a profité du CASEM ce vendredi pour rebondir sur le sujet. Entre nous, où est ce qui est difficile à comprendre ? A-t-on besoin de faire la classe de CE1 pour comprendre ce passage ? Vraiment, ça sera difficile de construire ce pays avec des gens comme vous autres. Triste simplement.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 18:01, par Le juste
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Il y a une chose que l’état burkinabé doit faire : ne pas faire de mouta mouta avec le wahhabisme. Il faut interdire purement et simplement l’aliénation et le crétinisme des gens tarés qui tapent toujours leur tête contre le sol. Nos grands-parents au Faso qui ne sont plus de ce monde sont tous au paradis sans jamais connaitre ces pratiques bestiales venues d’ailleurs. Il est temps de prendre conscience qu’il faut la cravache pour appliquer la laïcité sans management au faso. Pourquoi pas ? Certaines de ces religions ont suivi la cravache et les bottes pour venir chez nous et il est temps de retourner la manivelle pour nous libérer de toutes religions importées et l’aliénation culturelle.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 18:17, par Peuple insurgé
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Il faut de la fermeté certes. Mais il faut aussi mettre à contribution tout ce que le Burkina a comme notables religieux musulmans (aux niveaux national, régional, provincial, villageois). Il faut investir immédiatement nos ressources et bâtir une stratégie qui implique les notables religieux. Nous sommes tous attaqués. Et de grâce n’attendez pas l’aide des Français ou autres dans ça. Cette situation leur profite. Il faut impérativement mettre en action tous ce que ce pays a comme notables religieux. Bien sur l’action militaire (mais très intelligente !) doit aussi être menée, mais pas dans le genre fanfaron, exhibition,... non. Il faut du renseignement et des actions commandos. De toute façon il n’y a pas de front pour aligner la quincaillerie. Il faut agir dans l’intelligence.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 19:33, par Marie
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    De mieux en mieux !
    Il y a eu des attaques successives dans le Nord, dans certaines localites et meme dans un hotel a Ouagadougou. Des haineux impenitents de l’ancien regime, des hauts dignitaires du present gouvernement dont Mr. Salif Diallo, Me Sankara... ont passe le temps a blamer le President Compoare et ses complices d’etre a l’origine de ces attaques dans le but de destabiliser le pays. Le reveil sera douloureux ! ca commence seulement.
    C’etait le meme laxisme et cette politique de l’autruche qui avaient acceuilli les premieres attaques des terroristes islamistes en France. On parlait alors de "loup solitaire", de "faites pas d’amalgames". Et puis boom boom boom ! des attaques de plus en plus frequentes, de plus en plus massives en fatalites qui vont assommer l’Occident.
    Sartre relevait que "mal nommer les choses ajoute a la souffrance du monde". Si ce gouvernement actuel refuse d’appeler les choses par leurs noms, de les considerer comme elles sont, de dire que le chat est un chat et de reflechir et trouver les moyens pour contrer cette nouvelle forme de peste, le reveil sera une grande tragedie nationale.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 20:09, par internaute
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Dieu a dit dans le coran : "Nulle contrainte en religion !.....", Sourate 2 verset 256.
    Alors je me demande quels sont les vrais objectifs de ces soi-disant musulmans ?
    Ils appliquent tout sauf l’Islam, à mon avis en tout cas.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 20:10, par Un sahelien
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Je soutiens l’idée de l’internaute 4.Il faut que nos FDS et les populations concernées du sahel soient plus vigilentes et méfiantes.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 20:55, par dire
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Vous parlez de laïcité ! mon œil !. allez faire un tour au MENA et vous comprendrez que ce
    pays est un état islamique. tout ça c’est de la comédie.

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 21:17, par Sawadogo
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Ce qu’il y’a je pense que le gouvernement doit prendre des mesures au lieu de chanté les mêmes chansons,prenons ça au sérieux car on ne meurt pas deux fois slt

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 21:43, par sankara
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Qu’y a t-il de bon dans les messages de gorko et de le juste pour les laisser passer ? Allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 21:59, par konfe
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Thomas sankara est un visionnaire, si ces enseignants avaient fait le CERNAPO comment 2 va-nus pieds sur une moto vont menacés 6 enseignants d’une ecole formés intellectuellement et physiquement ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 22:57, par La PAIX
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    LES WAHABIA SONT CHEZ LES MUSULMANS CE QUE LES PROTESTANTS SONT CHEZ LES CATHOLIQUES. ILS AIMENT EXCLURE TOUS CEUX QUI NE SONT PAS DE LEURS #GROUPES #. NOUS REFUSONS DE SE LE DIRE CLAIREMENT .JE PENSE QU IL FAUT ABORDER LE SUJET CLAIREMENT DANS LES MOSQUÉES ET LES ÉGLISES POUR QUE LEURS#FRERES# MODERES PUISSENT LES SENSIBILSER( NOTONS BIEN QU ILS NE SONT PAS TOUS RADICAUX MÊME SI TOUS LES RADICAUX VIENNENT DE CHEZ EUX). PARLONS EN CLAIREMENT AVANT QU IL NE SOIT TROP TARD.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 06:14, par Sidbéwendé Zoungrana
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Vraiment ! Que veulent ces Touareg ou si vous voulez, ces faux Arabes de notre pays ? Quelle image veulent-ils donner de l’Islam ? Ils exagèrent et nous nous demandons ce qu’attendent les Organisations et autres Associations islamiques de notre pays (Cerfi et autres) pour réagir fasse à ces délinquants qui ne font que traîner dans la boue ? A ce jour, pas même une seule fois, les Organisations Islamiques connues et respectées de tout le monde n’ont réagi clairement et ouvertement face aux comportements malhonnêtes et irresponsables de ces voyous. Il est temps, nous l’estimons, qu’enfin elles réagissent en impliquant leurs compères des Confrèreries Islamiques du Nord et de toutes les Régions voisines du Burkina (Mali et Niger) afin que ces attitudes cessent. Il ne saurait être un doute qu’il y a au sein de ces Organisations, des personnes "ressources" qui pourraient parvenir à nous écarter de ces voleurs, terroristes, trafiquants de drogues et assassins qui, de par leurs comportements, ternissent l’image de l’Islam dans notre pays et ailleurs d’ailleurs. Qu’Allah aide à ouvrir les yeux de tous musulmans dans notre pays et les aide à aider l’Autorité à mettre fin à ces actions irresponsables.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 06:44, par la paix
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    A qui profite le terrorisme ? Pas les musulmans en ce que je sache.Mr gorko combien de sunnites au Burkina ôtent la vie des gens ? Y ’a t-il une association au Burkina qui prônent le terrorisme ? Quand les terroristes attaquent il tire sur tous ce qui bougent donc pas de distinction de religion.Pour ceux qui parle de "wahhabisme" venez nous expliquer ce mot. salut Junwel toujours égale à lui-même. ALLONS SEULEMENT

    Répondre à ce message

    • Le 28 janvier à 08:43, par Brouhaha
      En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

      Cher la paix, tu es très haïssable car tu refuses exprès la vérité. Oui Gorko a raison. Les Wahhabias sont très extrémistes et leurs pratiques sont méprisables. Ils faut voir comment le nombre de femmes voilées se multiplie pour comprendre que les Wahhabias sont entrain de convertir et d’abrutir en masse les citoyens pauvres et ignorants de ce pays. Leur bétail préféré reste les femmes qu’ils marient par pairs ou 2 pairs (4 femmes du coup) et qu’ils voilent pendant qu’ils admirent les rondeurs des femmes d’autrui. Oui, l’État doit suivre de très près ces Wahhabites et leurs pratiques. La preuve est que les terroristes qui ont attaqué le café Cappuccino sont allés prier dans une mosquée Wahhabite avant de venir commettre leur forfait.

      Répondre à ce message

      • Le 28 janvier à 12:28, par abu
        En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

        reflechissez et soyez véridiques dans vos postes. les femmes n’ont ils pas le droit de pratiquer leur religions librement ? les femmes voilées ont elles ete forcées a l’être ? demandez leurs.ces femmes ont droit aux respect ds leur pratique. attaquez vous plutôt aux terroristes de la morale : les prostituées, les mini jupes interdites mais qui se retrouvent dans administrations même a la police. certes les fornicateurs multiplient les partenaires sexuels tt en tenant un language contre la digne polygamie. reflechisez svp.

        Répondre à ce message

        • Le 29 janvier à 08:15, par GOGORLOU
          En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

          abu c’est à toi le wahhaBITE salafiste de réfléchir un peu ! Vous les WahhaBITES vous traumatisez moralement vos femmes en leur évoquant à longueur de journée l’enfer si elles ne se voilent pas. Aussi ont-elles l’obligation de se voiler pour ne pas subir votre enfer au domicile. Tu crois que nous ne savons pas ce que vous faites dans vos concessions ? Même si vos murs sont hauts et vos cours ont des anti-chambres, nous savons ce qui s’y passent. J’ai déjà entendu qu’une fois vos concessions hermétiquement fermées, vous enlevez vos boubous froukia et vous vous y promenez en caleçon et il s’agit du caleçon wahhabia fait en cotonnade, ou bien abu ?

          Et puis abu on dirait que tu aimes bien les mini jupes au point de les regarder jusqu’à aller cogner un poteau électrique. Je suis sûr que tu te soulages là-bas chaque fois ! Quel égoïsme de ta part !! Tu voiles tes femmes et tu vas te soulager sous des mini jupes !? Ce n’est pas du tout Halal mais c’est Haram !!

          Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 08:09, par Brouhaha
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    "Nous allons réagir et la réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens".

    - Mr Simon Compaoré, vous me faites pitié car il m’a tout l’air que vous ne savez plus où donner de la tête. Vos stratèges sont nuls et vous n’obtenez aucun résultats face aux provocations et aux actes des terroristes.

    Vous vous limitez au bavardage stériles, aux paroles veines, rien que du brouhaha à chaque fois. Ces terroristes ont commis un forfait pire que celui-là car ils ont ôté la vie de jeunes soldats et aucune "réaction" de votre part n’a été "à la hauteur de la provocation" commise. Vous pompez simplement l’air des citoyens que nous sommes. Merci de nous ficher la paix et de disparaitre maintenant un peu des écrans et des pages de journaux, et ça nous fera plutôt du bien de ne plus vous et vous entendre fréquemment.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 08:46, par Ka
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Comment voulez-vous que ceux qui veulent forcer les Burkinabé à enseigner l’Islam roulent sur des engins fabriqués par l’occident ? Utilisent des armes fabriquées par ceux qui ne sont pas musulmans ? Portent des habits fabriqués par des occidentaux ? Roulent avec des 4x4 fabriqués dans les mains des non croyants ? L’Islam de ces terroristes n’est que de la manipulation et l’hypocrisie. Il n’y a aucune vérité dans leur islam. Tout est faux en leur Islam, pourtant une religion dite de tolérance et de paix. L’islam de ces individus mal intentionnées est une religion de fraude massive. Peuple Burkinabé, rassemblons –nous en une seule arme, en une seule voie, et combattons l’Islam des terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 08:49, par kissi
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Monsieur le ministre nous attendons de vous des résultats et non de grandes déclarations, ils faudrait faire une revue de vos grandes déclarations depuis votre prise de fonctions et vous verrez si nous sommes en droit de vous croire. Le peuple vous regarde et rétiendra de vous les résultats engrangés donc à vous les actions et à nous de commenter.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 09:43, par Marcel
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Il est évident que la lutte efficace contre les attaques terroristes au Burkina ne repose pas sur le choix d’un civil ou d’un militaire pour le commandement des forces de défense et de sécurité. La preuve, le changement à la tête de l’Etat major général des armées n’a pas mis fin aux incursions et attaques terroristes sur le territoire national, notamment dans la partie poreuse à la frontière malienne. Les terroristes arrivent à déjouer la vigilance des services de sécurité à travers le monde y compris dans les pays développés, France, USA, Allemagne etc. Pour le Burkina, il faudrait des moyens d’intervention rapide des forces de défense et de sécurité. Absolument, il faudrait des hélicoptères de chasse basés dans la partie nord du pays pour traquer les terroristes dès qu’une alerte est donnée dans une localité de la zone. Il faudrait investiguer pour savoir si les djihadistes qui ont fait irruption dans des écoles de la zone étaient habillés de tenues militaires burkinabè ou non surtout que certains d’entre eux parleraient le mooré. Les citoyens burkinabè, patriotes, devraient redoubler d’effort pour collaborer avec les forces de sécurité pour signaler tout individu suspect. C’est ainsi que l’on pourrait déjouer des attaques et appréhender des criminels coupables. Il serait aussi prudent que les ministres de la défense et de la sécurité déploient vite des hommes armés autour des écoles du nord pour bien les quadriller afin de faire face à d’éventuelles incursions terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 09:56, par "LE VIEUX"
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    BONJOUR CHERS INTERNAUTES ; LE SUJET EST TRES SENSIBLE MAIS TRES SIMPLE A CERNER : ICI IL NE S’AGIT PAS DE RELIGION : EN EFFET DEPUIS LA GRANDE SECHERESSE DE 1973 LE CHEPTEL DU SAHEL A ETE LITERALEMENT DECIMÉ LAISSANT LA POPULATION NOMADE SANS UN MINIMUM VITAL. ALORS, LES JEUNES DESOEUVRÉS SE SONT TRANSFORMÉS EN TRANFICANTS TRANS-SAHARIEN DE TOUT GENRE ( CIGARETTES,DROGUE,OR, ARMES...) POUR LEUR SURVIE. RAPPELEZ-VOUS DE L’AVION CARGON EN PROVENANCE DE L’AMERIQUE LATINE (CARTEL DE LA DROGUE ET DU CRIME ORGANISÉ) QUI A ATTERI EN PLEIN DESERT MALIEN ET DETRUIT PAR LES OCCUPANTS APRES AVOIR DEVERSÉ DES TONNES DE DRGUES ET DISPARAITRE DANS LA NATURE. AUJOURD’HUI LA SITUATION S’EST AGRAVÉE AVEC LA GUERRE DE LA LYBIE OU LES ARMES DE GUERRE SONT VENDUES COMME DE PETITS PAINS DANS LE SAHEL MALIEN OU L’ETAT N’EXISTE PLUS. A SOUM, LES TERRORISTES SONT LES FILS DE LA REGION QUI VIVENT AVEC A DECOUVERT EN PLEIN JOUR ET QUI SE TRANSFORMENT EN ASSASSINS LA NUIT VENUE POUR TERRORISER ET CREER UNE ZONE DE NON DROIT POUR LEUR ACTIVITÉS TRES LUCRATIVES. LA PREUVE ; ILS NE S’ATTAQUENT QU’AU SYMBOLES DE L’ETAT ET LEURS FRERES QUI ONT TRAHI.
    POUR Y REMEDIER, IL FAUT UNE OPERATION D’ENVERGURE DE RENSEIGNEMENTS, DE FOUILLES ET DE NETTOYAGE SYSTEMATIQUES SANS ETAT D’ÂME DE LA VILLE DE DJIBO ET DES VILLAGES FRONTALIERS EN VUE DE COUPER LES LIENS ENTRE CES JEUNES ET CEUX DE LEURD PATRONS AU MALI. ENSUITE SUIVRA DES ACTIONS DE VRAIT DEVELOPPEMENT DANS CETTE REGION SI NON LE DIABLE EST DÉJA DANS LA MAISON.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 11:36, par Okapi
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Je pense qu il faut arrêter de se discuter inutilement et propager la haine entre concitoyens Burkinabe, wahabiya, protestant, et quoi d autres ?. Nous avions tous vécu ensemble avant l arrivé de ses fanatiques du Mali ou Niger avec toutes ses idées Barbares. Ce n est donc pas le momet de se haïre entre frères. Nous devons donc sortir en masse prêter mains fortes a nos FDS et réclamer que l État puisse récruter plus de Jeunes dans l armes, la gendarmerie, la police afin de nous permettent de butter tous ces fous de Dieu. C est quand même pas compliqué, si telle est la compréhension de ce gouvernement. .Il ne s agit pas d armer les enseignants , les kolweogo, etc. Ce ne sera jamais la solution, car après on aurra une guerre civile avec de raisons du genre : je suis burkinabe de père et de mère , Ou de père ,ou tu ne est pas plus burkinabe que moi. On sera donc dans la merde avec des armes car l être humain invente quoi que se soit, rien que pour tirer.
    Il faudrait plutôt plus de FDS bien formé et aguerrie déployer sur tout le territoire, même sera il faut alle prendre des prêts auprès des bailleurs pour cela , la population comprendra car rien n est au dessus de la sécurité. CeuX qui ont vécu dans un contexte de guerre civil, religieux , etc comprennent mieux. .Pour les autres, demander c est avec ces discours de haines entrés nous que débute des guerrésultats. Ne donnons pas l occasion à ces fous d avoir raison sur notre sécurité et notre esprit de vivre ensemble que le monde entier apprécié. .

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 11:42, par Ka
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Comment voulez-vous que ceux qui veulent forcer les Burkinabé à enseigner l’Islam roulent sur des engins fabriqués par l’occident ? Utilisent des armes fabriquées par ceux qui ne sont pas musulmans ? Portent des habits fabriqués par des occidentaux ? Roulent avec des 4x4 fabriqués dans les mains des non croyants ? L’Islam de ces terroristes n’est que de la manipulation et l’hypocrisie. Il n’y a aucune vérité dans leur islam. Tout est faux en leur Islam, pourtant une religion dite de tolérance et de paix. L’islam de ces individus mal intentionnées est une religion de fraude massive. Peuple Burkinabé, rassemblons –nous en une seule arme, en une seule voie, et combattons l’Islam des terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 11:57, par Papa
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Ce qui est enervant, apres l’arrestation de ces delinquants, on les dorlote, les loger dans nos prisons,choye’s et nourris aux fraix du contribuables. Voila des bandits qu’on devrait bastonner jusqu’a ce que mort s’en suive s’il le faut car notre paisible pays n’a pas besoin des monstres pareil dans notre societe’. Boko Haram ca vous rappelle quelque chose ? Au Nigeria c’etait la meme methode au debut et par la suite ca pris de l’empleur pour devenir une secte rebelle qui tue sans pitie’.Il est grand temps qu’on commence a les liquider sans etat d’ame pour les empecher de proliferer. Droit de l’homme ,on s’en moque pourvu que la population vive dans la paix . Mr le web master meme si mon message ne passe pas ,toi au moins tu l’aurait lu. Sans rancune.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 14:40, par passakziri
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Ce qui me semble probable, c’est que des populations sont complices de ces agissements au nord. Sinon, aucun étranger ne peut traverser les espaces pour poser des actes à l’insu des résidants. le succès du combat dependra de l’éfficacité d’une traque aux complices.
    Il ne serait pas aussi trop de demander, sinon exiger des structures réligieuses de jouer leur partition, en commencant par les associations musulmanes qui doivent avoir le courage de denoncer publiquement les agissements de gens qui vraissemblablement abusent de la réligion. Il leur faudra chercher à savoir qui prêche quoi et ou, qui finance quelle mosquée et comment ; Sinon l ’ evolution de ces dernières années me font peur pour l’avenir, car j’ai l’impression que d’énormes moyens circulent pour dérouter bon nombre de l’islam que j’ai toujours cotoyé au Faso, characterisé par la tolérance, et le respect de l’autre même dans la différence des pratiques réligieuses, alors que nous assistons à un récul sur ce plan , de la part d’une nouvelle frange, visiblement radicale et pronant un certain Islam aux antipodes de celle que nous avons cotoyés jusqu’à tout récemment .

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 15:01, par Ahmed
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    A l’exception d’abord de l’animisme africain, bouddhisme et hindouisme en partie, toutes les religions dites révélées sont violentes : judaïsme (Moïse lui-même a commis plein de crimes soi-disant pour le peuple choisi : il tue par exemple l’égyptien qui, pour l’information était bien un noir africain ; a été général de guerre contre les peuples voisins et quand il avait le bras levé ses soldats pouvaient massacrer les ennemis comme pas possible, etc.), christianisme (Jésus a été clair disant qu’il n’est pas venu apporter la paix au monde, mais la division), islam... là on parle pas tellement certains adeptes sont furieux de certaines vérités pourtant écrites dans le coran (son fondateur même faisait le jihad, alors quand je vois certains de mes frères musulmans citer telle sourate pacifique et non pas telle autre prônant la guerre, j’en ris, parce pensez-vous que comment les africains ont été islamisés au début : par la force, comme au christianisme aussi, et donc la sourate "point de contrainte en religion..." ou l’autre "à vous votre religion...", c’est purement de l’apparence).

    Voici donc la solution au terrorisme : que l’Etat aide la population, en investissant sérieusement dans l’éducation, à libérer les gens de l’obscurantisme et de l’asservissement intellectuel et psychique aux religions à risque. Et il est temps de regarder la vérité en face et non de continuer de fuir en avant en refusant de dire que le problème du terrorisme est religieux. Il l’est, parce que tout ça est bien une guerre soi-disant entre "fidèles" et "infidèles".

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 20:35, par TUUK-SOMDE
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Il faut décorer à titre posthume les terroristes qui tentent d’en ressortir et qui sont abattus pour avoir voulu en Sortir. Il faut que l’Etat prenne en charge leur famille comme celle des militaires tombés par les terroristes. Cela donnera confiance aux populations pour renseigner les Fds. Sont martyrs, les miltaires morts au combat, les terroristes repentis et les victimes civilz du terrorismes.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier à 18:00, par Ka
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    ’’A’’ l’internaute Marie, ou Brigitte avec d’autres acolytes, qui refusent l’alternance politique avec la jeunesse, ou de voir loin qu’au bout de leur nez : A moi de vous poser une seule question : ’’’Il y a eu plusieurs attaques dans notre pays, combien sont revendiquées par les organismes Islamiques qui terrorisent le Monde ?’’’ A ma connaissance une seule attaque au Burkina. Les restes supposés attaques terroriste dans le Nord ou a ailleurs, sont des simulations de ceux qui ne sont pas pour l’alternance politique de notre pays comme vous, et qui profitent des actions terroristes pour se manifester. Quand avez-vous entendu que l’état Islamique à attaquer des pauvres écoles et exigent que ces écoles enseignent que de l’arabe ? Ce que nous assistons, à part l’attaque de capuccino et l’hôtel Splendide qui a été revendiquée, le reste n’est qu’une diversion de ceux qui refusent l’Alternance politique du Burkina avec sa jeunesse qui a dit, ‘’’que rien ne sera plus comme avant.’’’ Rejoignez l’introverti Blaise Compaoré à COCODY et naturalisez-vous, car l’alternance politique du Burkina avec sa jeunesse est une réalité. Je vous rappelle que depuis la nuit des temps dans le pays des hommes intègres, un président chassé par une insurrection ne revient plus au pouvoir. Rentrez dans le rang de l’alternance politique du pays afin de le rendre un pays de paix et de l’émergence.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 08:54, par Capitaine
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    Les incidents d’incendie dans des marchés et autres actes d’incivisme qui visent à remettre en cause l’autorité de l’Etat par des mouvements de protestation contre des gendarmes, ressemblent à des actes prémédités. Il y a visiblement des gens qui ont des agendas cachés dans des actes de troubles à la paix sociale .Comme le disait le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré à l’occasion du bilan d’un an de son pouvoir, il n’y a pas que des ennemis extérieurs contre le régime en place mais aussi à l’intérieur du pays. Il en veut pour preuve l’aveu de certains terroristes d’origine burkinabè qui, après avoir été appréhendés disaient qu’ils n’avaient pas de regret et que si l’occasion leur était donnée, ils récidiveront. Il faut rappeler qu’un Burkinabè du patronyme Sawadogo avait été arrêté parmi des terroristes au Mali. Les deux incendies aux marchés de Koupéla et Bobo-Dioulasso à une semaine d’intervalle, avec le même mobile de mise en flammes de dépôts de carburants, ne semblent pas des faits relevant du hasard. On a l’impression que des gens instrumentalisent des problèmes contre les services de sécurité et de défense pour fabriquer des arguments qu’il faut retirer les ministères de la défense et de la sécurité des mains de civils comme si cela était la solution miracle contre le terrorisme. Ces gens cherchent plutôt à accaparer la défense et la sécurité par leurs hommes de mains pour dicter partout au Burkina leur loi sectaire. Le Président du Faso a sans doute bien compris leur stratégie en rétorquant que même s’il devrait céder la défense, ce ne serait pas pour des militaires. Le commandement des forces de défense et de sécurité n’est pas l’apanage des militaires exclusivement. Des civils de par le monde ont pleinement assumé ces fonctions. En France, Nicolas Sarkozy a été ministre de l’intérieur (sécurité), des cas du même genre en Côte d’Ivoire, au Niger. Au Burkina, un administrateur civil Yéro Boly a été d’abord ministre de l’administration territoriale et ensuite ministre de la Défense. Des gens qui avaient un agenda caché ont demandé qu’il ne faut pas mettre des civils comme ministres de la Défense et on en est arrivé aux mutineries inédites de 2011.Sous la transition, le coup d’Etat du 16 septembre 2015 a eu lieu avec la présence d’un militaire au ministère de la sécurité. Alors que ceux qui provoquent des troubles pour chercher à ravir les portefeuilles de la défense et de la sécurité, sachent que leur jeu malsain est découvert et leurs méthodes anarchistes connues du grand public burkinabè. Qu’ils reviennent à de meilleurs sentiments car, la démocratie est une action collective dans l’intérêt général et non la chassée gardée d’un groupuscule au détriment de la majorité.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier à 09:19, par Kaïto
    En réponse à : Descente d’hommes armés dans des écoles au Soum : « La réaction sera à la hauteur de la provocation de ces gens », Simon Compaoré

    « Les enseignants sauront qu’il y a un Etat, chargé de préserver la vie de ses citoyens, un Etat protecteur et un Etat qui veille à l’intégrité de notre territoire et à l’application sur le territoire national des lois et des règlements » Pour des enseignants c’est une insulte à leur intelligence. A force de vous agiter vous perdez même votre latin . Reconnaitre son incompétence dans un domaine n’est pas une faiblesse. Vous êtes une compétence vous êtes la compétence

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés