Serviettes ou Tampons hygiéniques : Soulagement ou risque pour la santé de la femme ?

LEFASO.NET | Par Yvette Zongo (stagiaire) • samedi 18 février 2017 à 01h30min

De nos jours, la majorité des femmes utilisent les serviettes ou tampons hygiéniques, considérés comme un moyen moderne pour se protéger pendant les périodes des menstrues. Des études ont pourtant révélé que certains de ces produits peuvent être toxiques pour l’organisme de la femme. Les plaintes de certaines ont d’ailleurs confirmé ce fait. C’est pour connaitre les risques liés à l’utilisation de ces produits que nous sommes allés à la rencontre de Docteur Yobi Alexis Sawadogo, il est gynécologue au centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Serviettes ou Tampons hygiéniques : Soulagement ou risque pour la santé de la femme ?

Lefaso.net : Quels sont les risques liés à l’utilisation des serviettes ou tampons hygiéniques ?

Docteur Sawadogo : Il faut dire que le risque zéro n’existe pas dans l’utilisation de ces serviettes ou tampons, même s’il y a des fabricants qui disent qu’ils ont travaillé à réduire le risque. Il y a des études des chercheurs argentins qui ont découvert des substances se trouvant dans les serviettes ou tampons hygiéniques. Des substances qui sont nocives à la santé de la femme, ont révélé ces chercheurs.

Concernant les tampons, il faut dire que c’est une matière à base du coton et il arrive que celui-ci s’effrite dans le vagin. A cet effet, les débris qui restent à l’intérieur peuvent détruire la flore vaginale, appelée flore protectrice du vagin. Au-delà de ce fait, l’on a également des substances contenues dans ces serviettes ou tampons qui sont irritatives ou dites cancérigènes.

Une information qui a été confirmée par l’ONG 60millions de consommateurs. Elle a montré que les substances appelées dioxines et glyphosate présentent un pourcentage élevé des produits cancérigènes dans ces serviettes ou tampons. Un résultat qui a été confirmé par l’OMS. Il arrive également qu’il y a certaines femmes qui sont allergiques à certaines composantes contenues dans ces serviettes ou tampons.

Ce qui s’explique par le fait que les femmes peuvent avoir des irritations au niveau de la vulve vaginale conduisant à des pertes à répétition ou à d’autres types de maladies.

Lefaso.net : Quelles sont les maladies auxquelles les femmes sont exposées ?

Docteur Sawadogo : L’on a plusieurs types de maladies qui peuvent être liées à l’utilisation de ces serviettes ou tampons hygiéniques. Le premier type de maladie concerne les allergies, les pertes à répétition, les douleurs, les odeurs, etc. Ces maladies peuvent être créées par l’interaction du vagin avec certains produits contenus dans les serviettes ou les tampons. Ces maladies peuvent aussi se manifester de manière différente d’une femme à une autre selon les organismes. Le second type de maladie renvoie aux substances cancérigènes, aux problèmes de reproduction, etc. C’est dire que ces produits peuvent exposer la femme au cancer ou affecter son appareil génital.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yvette Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 février à 19:56, par verité no1
    En réponse à : Serviettes ou Tampons hygiéniques : Soulagement ou risque pour la santé de la femme ?

    Voilà, utilisez du coton simple et vous n’aurez aucun problème, je ne suis pas un docteur, juste un point de vue. Il se pourrait que ces serviettes hygiéniques soient là tout simplement pour rendre l’homme stérile, on sait jamais, les chercheurs d’argent sont capables de tout !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 20:37, par verité no1
    En réponse à : Serviettes ou Tampons hygiéniques : Soulagement ou risque pour la santé de la femme ?

    Le ministre de la santé doit immédiatement interdire la vente de ces serviettes et faire brûler les stocks, point barre ! On s’en fout des conséquences financières, point barre !

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 21:17, par Cheikh
    En réponse à : Serviettes ou Tampons hygiéniques : Soulagement ou risque pour la santé de la femme ?

    Mais hélas ! Quand on en veut et qu’on en fabrique pas chez soi, que faire d’autre que de se servir dans les grandes boutiques et les pharmacies ! Hors c’est justement là-bas qu’il faut contrôler les entrées, sinon que peuvent nous valoir toutes ces critiques ? Si dans les pharmacies par exemple, où on achète des médicaments censés garantir notre santé, on constate que ces mêmes médicaments sont remplacés en permanence, pour cause de nocivité, quel choix a-t-on d’en avoir déjà consommé toute l’année ? On nous dit par exemple que les cubes MAGGI et JUMBO sont tous nocifs. Et quand vous vous tournez vers le soumbala pour les remplacer, vous vous rendez-compte que ce soumbala que nos vendeuses vous refilent au marché, sont encore plus nocifs par leur composition. Il semblerait même qu’à part l’eau minérale, celle du robinet qu’on consomme n’est pas suffisamment pure et limpide. Et c’est ce qui pousse nombreux expatriés à s’en méfier. Pourtant nos parents et grands parents ont bu l’eau des rivières pendant des années. Tout cela pour vous dire qu’en réalité, la génération d’aujourd’hui est partout à la croisée des chemins, quant à ce qu’elle consomme tant en vital qu’en secondaire. Alors quelle solution choisir, lorsque vous n’accompagnez pas vos critiques, de solutions alternatives ? Faut-il pour le cas présent que nos filles et soeurs s’en retournent aux bandes de chiffons traditionnelles ? Si oui, se sentiront-elles plus à l’aise ?

    Répondre à ce message

    • Le 18 février à 13:53, par Yabila
      En réponse à : Serviettes ou Tampons hygiéniques : Soulagement ou risque pour la santé de la femme ?

      Mon frère Cheikh, cube maggi et autre jumbo sont certainement nocifs pour la santé et pourraient être remplacés par le soumbala. Sauf que le soumbala d’aujourd’hui n’est plus celui de nos grand-mères qui était beaucoup plus saint. Aujourd’hui, on ajoute toutes sortes de produits toxiques dans la fabrication du soumbala avec des visées commerciales soit disant, au lieu de le faire le plus naturellement possible. Donc, on revient à ceci : cube maggi, jumbo et soumbala nous empoisonnent tout autant ! Leçon : il y a des choses léguées par nos devanciers qui étaient saines et bonnes pour la santé. Il ne faut pas tout balayer du revers de la main sous le prétexte qu’on est dans la modernité ou pire, sous le prétexte qu’il faut tout traficoter pour gagner de l’argent.
      Pour ce qui est des serviettes et tampons hygiéniques, je dirais aussi que vu tout ce qui se dit sur la nocivité potentielle des ces produits, il vaut mieux peut-être que nos femmes, nos sœurs et nos filles se retournent vers les chiffons comme le faisaient nos grand-mères et nos mères. Je ne pense pas être ringard, loin de là. Je dis tout simplement qu’au lieu de se rendre malade avec des produits dans l’air du temps dont on est pas sûr, nos femmes, filles et sœurs gagneraient à se rapprocher de leurs grand-mères et mères pour demander conseils sur l’utilisation des chiffons traditionnels qui d’ailleurs leurs reviendraient beaucoup moins chers et moins nocifs si l’hygiène et la propreté vont avec. C’est à elles de voir.

      Répondre à ce message

  • Le 18 février à 10:47, par kwiliga
    En réponse à : Serviettes ou Tampons hygiéniques : Soulagement ou risque pour la santé de la femme ?

    Non, mais, il y a des personnes qui se sentent forcément obligées de réagir de la manière la plus rétrograde qui soit et ce, quelque soit le sujet abordé.
    Vérité N°1, as-tu au moins lu la suite de l’article et le recommandations du gynécologue.
    Quand je lis tes commentaires, je suis effrayé par cette façon de penser systématiquement à mal. De rechercher le grand complot mondial, derrière chaque chose.
    La théorie fondatrice de ce grand complot semblant être : Les "Blancs" nous veulent du mal", ils cherchent à nous rendre stériles (ce qui, entre parenthèses, n’a pas l’air de fonctionner si bien que ça).
    Quant-à Cheikh, qui a l’air de croire que les substances cancérigènes et allergènes sont réservés aux boutiques et pharmacies Africaines, qu’il se rassure, les scandales concernant les protections féminines ont éclatés partout dans le monde.
    Et partout dans le monde, les femmes continuent à les utiliser.
    Alors, plutôt que de réagir à vif et de raconter n’importe quoi, vous feriez mieux de vous informer et de vous interroger sur la réelle ampleur de ce problème.
    Si ensuite vous arrivez à le classer parmi la première de nos inquiétudes, alors, c’est qu’on ne doit pas vivre les mêmes réalités dans ce pays.

    Répondre à ce message

    • Le 18 février à 19:54, par verité no1
      En réponse à : Serviettes ou Tampons hygiéniques : Soulagement ou risque pour la santé de la femme ?

      Et pourtant, l’impérialisme cherche à détruire l’homme noir, les faits sont là : Sida, Ebola, négligence sur le traitement du palu, clandestins qui sombrent en haute mer, pillages malsain de nos ressources, crédits à intérêts élevés et j’en passe !
      Pour votre gouverne, j’ai vécu plus de 2 décennies avec les impérialistes et je maîtrise les effets néfastes de l’imperialisme plus que quiconque !
      Les asiatiques ont vite compris et ont tout fait pour forcer le développement. Il ya 30 ans de cela, Singapour ne dépassait pas Koudougou mais aujourd’hui, eh bien les pays occidentaux traitent avec eux !!!!!!!
      Nous devons nous même forcer notre développement, créer nos médicaments et autres !
      L’imperialisme utilise toujours la femme pour détruire l’homme car elles sont le noyau de tout développement et Sankara avait compris cela, hélas, nous vivons dans un monde de réactionnaires !!!!!!!

      Répondre à ce message

      • Le 19 février à 09:50, par kwiliga
        En réponse à : Serviettes ou Tampons hygiéniques : Soulagement ou risque pour la santé de la femme ?

        "Pour votre gouverne, j’ai vécu plus de 2 décennies avec les impérialistes et je maîtrise les effets néfastes de l’imperialisme plus que quiconque !"
        Vérité n°1 (rien que le pseudo,... ça en impose), alors comme ça : "plus que quiconque".
        Et un peu d’humilité de temps en temps, ça nuirait gravement au bon épanouissement de votre égo ?
        Le problème avec vos propos, c’est la confusion, le mélange, les amalgames, la stigmatisation systématique.
        Du fait, ça ressemble tellement à ces commentateurs de l’autre coté de la méditerranée, qui vont invoquer dans les mêmes argumentations, la délinquance, la prostitution, la polygamie, l’intégrisme religieux, les moutons égorgés dans les baignoires,... "le bruit et l’odeur".
        Je ne peux toutefois qu’être parfaitement d’accord avec vous, quand vous soulignez que seul un véritable développement peut permettre au Faso de s’en sortir.
        Néanmoins, souhaiter ce développement par le biais de la stigmatisation des "blancs", n’est-ce pas une attitude réactionnaire ?
        A mon avis, mieux vaut regarder en face la réalité du fonctionnement de notre pays, incapable à l’heure actuelle de survivre sans l’assistanat de ces mêmes "blancs".
        Mieux vaut avoir l’honnêteté de constater que, si les "blancs" sont bien à l’origine de nos misères, ils ne peuvent aujourd’hui nous y maintenir que grâce à la complicité de nos dirigeants et à la mentalité acquise par nos populations.
        Regardons nous en face et essayons de changer les choses chez nous en évitant d’avoir systématiquement recours au même bouc émissaire.

        Répondre à ce message

  • Le 19 février à 09:48, par kwiliga
    En réponse à : Serviettes ou Tampons hygiéniques : Soulagement ou risque pour la santé de la femme ?

    "Pour votre gouverne, j’ai vécu plus de 2 décennies avec les impérialistes et je maîtrise les effets néfastes de l’imperialisme plus que quiconque !"
    Vérité n°1 (rien que le pseudo,... ça en impose), alors comme ça : "plus que quiconque".
    Et un peu d’humilité de temps en temps, ça nuirait gravement au bon épanouissement de votre égo ?
    Le problème avec vos propos, c’est la confusion, le mélange, les amalgames, la stigmatisation systématique.
    Du fait, ça ressemble tellement à ces commentateurs de l’autre coté de la méditerranée, qui vont invoquer dans les mêmes argumentations, la délinquance, la prostitution, la polygamie, l’intégrisme religieux, les moutons égorgés dans les baignoires,... "le bruit et l’odeur".
    Je ne peux toutefois qu’être parfaitement d’accord avec vous, quand vous soulignez que seul un véritable développement peut permettre au Faso de s’en sortir.
    Néanmoins, souhaiter ce développement par le biais de la stigmatisation des "blancs", n’est-ce pas une attitude réactionnaire ?
    A mon avis, mieux vaut regarder en face la réalité du fonctionnement de notre pays, incapable à l’heure actuelle de survivre sans l’assistanat de ces mêmes "blancs".
    Mieux vaut avoir l’honnêteté de constater que, si les "blancs" sont bien à l’origine de nos misères, ils ne peuvent aujourd’hui nous y maintenir que grâce à la complicité de nos dirigeants et à la mentalité acquise par nos populations.
    Regardons nous en face et essayons de changer les choses chez nous en évitant d’avoir systématiquement recours au même bouc émissaire.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février à 18:39, par Un homme qui vous veux du bien
    En réponse à : Serviettes ou Tampons hygiéniques : Soulagement ou risque pour la santé de la femme ?

    Les femmes malgaches ont trouvé la solution à ce problème. chères sœurs tapez sur internet et vous verrez !!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés