Programme 40 000 logements sociaux : Le ministère de l’habitat et de l’urbanisme rencontre les promoteurs immobiliers pour une bonne exécution

mercredi 25 janvier 2017 à 06h30min

Le gouvernement burkinabè avait lancé en 2012 le programme de 10 000 logements sociaux afin de permettre à la classe moyenne de disposer d’un logement dans la ville de Ouagadougou et de résorber un tant soit peu la forte demande en la matière. Ce programme qui n’a pas connu un franc succès au regard des taux de réalisation d’environ 50%, a quand même enseigné des leçons à travers les forces et les goulots d’étranglement constatés.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Programme 40 000 logements sociaux : Le ministère de l’habitat  et de l’urbanisme rencontre les promoteurs immobiliers pour une bonne exécution

Fort de cela, le ministère de l’urbanisme et de l’habitat, dans le cadre du programme de réalisation de 40 000 logements sociaux, a tenu à rencontrer les acteurs principaux de ce programme, notamment les promoteurs immobiliers nationaux organisés en associations et unions, afin de leur présenter ledit programme, ses différentes composantes, les objectifs fixés, l’estimation financière, le type de partenariat à fixer, mais aussi afin de mieux connaitre les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre de ce type de programme.

Apres la présentation du programme, les échanges à bâtons rompus ont permis de connaitre les problèmes rencontrés par les promoteurs immobiliers dans la réalisation de logements sociaux, notamment l’accès au foncier, la lourdeur administrative et le manque de financement, surtout de la part des institutions bancaires. Le ministère a rassuré des dispositions qui seront prises pour pallier certains goulots d’étranglement et a également rassuré les promoteurs immobiliers qu’ils seront les acteurs principaux et privilégiés, sans écarter la possibilité du partenariat avec d’autres promoteurs internationaux. Par ailleurs il les invite à nouer des partenariats avec des institutions étrangères, afin de lever certains goulots d’étranglement notamment financiers.

Pour Karim Ilboudo, directeur du cabinet du Ministre du l’urbanisme et de l’habitat, l’Etat à lui seul ne pouvant pas réaliser ce programme de 40 000 logements sociaux, le partenariat public-privé est un des moyens privilégié pour eux d’atteindre les objectifs à bonne date. Dès lors, il était important de rencontrer les promoteurs immobiliers pour s’accorder sur les termes de la mise en œuvre de ce vaste programme qui s’élève à environ 435 milliards de francs CFA durant les quatre ans.

Apres les promoteurs immobiliers, les institutions bancaires seront invitées, afin de partager la vision du programme et discuter de leur apport dans sa mise en œuvre. Au terme des rencontres, un document final sera élaboré et remis pour adoption au conseil des ministres avant la mise en œuvre du programme.

Youmali KOANARI (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés