1re édition de Terra Madre : Pour une alimentation bonne, juste et propre

LEFASO.NET | Youmali KOANARI (Stagiaire) • mardi 24 janvier 2017 à 22h30min

Sous la présidence du ministre de l’agriculture et des aménagements hydrauliques, le co-parrainage du maire de la commune de Ouagadougou, Armand Béouindé et Yacouba Savadogo, agro-écologiste. L’association internationale Slow Food lance la première édition de son réseau mondial Terra Madre à Ouagadougou, du 3 au 4 février 2017, sous le thème « Souveraineté alimentaire et le développement durable », dans le cadre de Fondations pour l’Afrique Burkina Faso, pour le droit à l’alimentation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
1re édition de Terra Madre : Pour une alimentation bonne, juste et propre

L’ex-Président, Thomas Sankara, disait que « nous devons produire ce dont nous avons besoin, et consommons ce que nous produisons ; c’est la seule manière de vivre libre et digne ». Le réseau Slow Food, une association internationale active dans 46 pays du continent africain qui œuvre pour la protection de la biodiversité agro-alimentaire et sur les campagnes de sensibilisation contre les OGM (Organisme génétiquement modifié), l’accaparement des terres et l’agriculture intensive. Elle est un réseau constitué de divers acteurs de l’agriculture, échangeant sur les expériences et s’engageant pour la protection de la biodiversité et pour l’affirmation du droit à la souveraineté alimentaire.

Convaincue par cette philosophie du père de la révolution burkinabè, l’association Slow Food Burkina Faso, organise du 3 au 4 février prochain, la première édition de Terra Madre. Elle rassemblera les petits producteurs et transformateurs, les restaurateurs, les chercheurs et étudiants, les agronomes, les artistes les consommateurs, afin de recevoir et de partager des informations, mais aussi de mieux connaître la valeur de la diversité des produits du terroir au niveau du Burkina,réalisés selon la philosophie du « Bon Propre et Juste ».

Au cours de ces journées,il est une exposition-vente et une dégustation des produits burkinabè à la maison du peuple, des échanges à travers des projections cinématographiques et des conférences panels au Centre culturel Georges Méliès. Aussi,à cette occasion, Slow Food lancera deux de ses nouvelles sentinelles notamment le riz rouge de la Comoé et l’igname d’Arbolé (dans la région du nord). Ces deux sentinelles soutiennent les productions de qualité en voie d’extinction, protègent des régions et des écosystèmes uniques, réhabilitent des méthodes de fabrication traditionnelles et sauvegardent des races autochtones ainsi que la variété végétale locale.

Pour Typhaine Briand, responsable de Slow Food de l’Afrique de l’ouest, il est important que le développement durable soit porté par les communautés burkinabè elles-mêmes. Elle poursuit en indiquant que toutes les communautés ont droit à préserver leur culture à travers leur alimentation, de choisir ce qu’elles consomment et ce qu’elles cultivent.

Créé en janvier 2014, Fondations pour l’Afrique Burkina Faso a pour objectif d’éliminer les facteurs empêchant l’accès de la population à une alimentation adaptée en promouvant en parallèle des initiatives à même de donner vie à un développement durable et permanent. Son réseau Terra Madre (terre mère en français) a été créé en 2004 pour donner une visibilité et faire entendre la voix des petits producteurs, éleveurs pêcheurs et artisans du monde dont le mode de production alimentaire protège l’environnement et les communautés.

Youmali Koanari (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 janvier à 08:23, par Joseph OUEDRAOGO
    En réponse à : 1re édition de Terra Madre : Pour une alimentation bonne, juste et propre

    Félicitation et merci aux initiateurs de cette manifestation. Il est effectivement temps que nous réagissions face à ces mauvaises habitudes alimentaires et à la malbouffe qui s’installent visiblement dans notre société. Cette situation regrettable se constate aussi auprès de nos braves paysans où les mauvaises pratiques agricoles notamment l’utilisation tous azimuth des herbicides et autres pesticides sans aucun respect des normes est monaie courante. Bon vent à cette manifestation.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés