Centre spirituel Notre Dame des Pauvres : Le Cardinal Philippe Ouedraogo a dédicacé la chapelle Sainte Bernadette de Oubriyaoghin

LEFASO.NET | Marcus Kouaman • dimanche 19 février 2017 à 21h42min

Le samedi 18 février 2017, les fidèles catholiques ont convergé vers le village de Oubriyaoghin dans la paroisse de Guiloungou (province de l’Oubritenga) pour assister à la dédicace de la chapelle Sainte Bernadette. C’est le Cardinal Philippe Ouédraogo, Archevêque de l’archidiocèse de Ouagadougou qui a procédé à l’office religieux au grand bonheur de l’Abbé Blaise Bicaba, guide spirituel dudit centre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Centre spirituel Notre Dame des Pauvres : Le Cardinal Philippe Ouedraogo a dédicacé la chapelle Sainte Bernadette de Oubriyaoghin

Contribuer à l’épanouissement intégral de l’homme en créant les conditions nécessaires à son développement spirituel moral et physique, est la raison d’être du Centre spirituel Notre Dame des Pauvres (CSNDP). L’initiative de ce centre est de l’église catholique du Burkina, sous l’inspiration de l’Abbé Blaise Bicaba depuis dix ans au moins. Et ce jour a été un jour d’allégresse et de joie pour cet homme de Dieu. C’est donc, lors d’une messe solennelle que le Cardinal Philippe Ouédraogo a procédé à la dédicace de la chapelle Sainte Bernadette de Oubriyaoghin.

Une célébration eucharistique aux allures des jours de fête, rythmée par les chants des chœurs qui ont fait tressaillir plus d’un fidèle, fortement mobilisés pour l’occasion. Après l’écoute de l’évangile selon Saint Jean (chapitre 2, versets 13-22), le célébrant dans son homélie a remercié ceux et celles grâce à qui cet édifice a vu le jour. Pour le Cardinal Philippe, Dieu est passé par des hommes pour la construction de ce centre et de cette église. D’où l’expression de sa profonde gratitude ainsi que celle de l’Eglise famille de Dieu aux généreux donateurs. « La bénédiction ou la dédicace d’une Eglise est un rite très important. Rite par lequel cette Eglise, édifice de pierre est consacrée et vouée totalement à Dieu pour sa louange et pour la sanctification des fidèles du Christ », confie-t-il.

Adorer Dieu et le seul

Il poursuit en ces termes : « par la bénédiction d’une chapelle et la dédicace d’une église, l’église faite de mains d’hommes, vouée au culte qui est dû à Dieu dans la liturgie devient alors sacrée, demeure de Dieu parmi les hommes, propriété exclusive de Dieu ». Donc le lieu de rencontre de Dieu avec son peuple à travers la liturgie, la prière, la louange.

Se référant à l’évangile de Saint Mathieu (chapitre 6 verset 24), le Cardinal Philippe Ouédraogo, a invité les fidèles de l’Eglise universelle à servir Dieu et rien que lui, car il est l’unique sauveur. Tout le reste étant illusoire. Pour lui, on ne peut pas pactiser avec le diable et ses œuvres de ténèbres et confesser le non de Jésus. « Nul ne peut servir deux maitres, nous dit Jésus lui-même. Où il haïra l’un et aimera l’autre, où il s’attachera à l’un et méprisera l’autre », énonce-t-il.

Revenant à l’évangile du jour (Jean 2, 13-22), l’Archevêque de Ouagadougou, a laissé entendre qu’en purifiant le temple de Jérusalem, qui symbolise son corps qui est l’Eglise, « Jésus nous presse et nous invite à la conversion du cœur, au retournement sur nous-mêmes, au changement nécessaire pour nous débarrasser de tout ce qui n’est pas Dieu, de tout ce qui dans notre vie ne confesse pas son nom et ternit en nous, l’image de son corps immaculé, sans tache ni ride ». Quoi de plus normal pour lui de demander aux uns et aux autres d’œuvrer pour s’attacher à Jésus Christ et à lui seul afin d’en faire leur seul trésor, leur seul maitre et sauveur car Dieu seul suffit. Et en inaugurant l’église du centre spirituel, selon le Cardinal, cela participe de la volonté de l’Eglise famille de Dieu d’en faire un haut lieu de prière et de sanctification du peuple de Dieu.

Cette dédicace qui est une cérémonie de consécration d’un édifice religieux (Chapelle, Eglise) servant aux célébrations liturgiques marque la naissance même de ce sanctuaire. Après l’aspersion des murs avec de l’eau bénite par le Cardinal, place aux autres rites religieux qui entourent la consécration des lieux. Ainsi, le célébrant a procédé à la station des reliques (de martyrs et d’autres Saints scellés) dans l’autel, à l’onction (application de l’huile sainte) de l’autel et à l’usage de l’encens. Rite à la suite duquel, le corps et le sang du Christ ont été partagés aux invités au repas du Seigneur.

A la fin de cette célébration, l’Abbé Blaise Bicaba, guide spirituel de ce centre, ne peut que rendre gloire à Dieu, tant l’émotion est vive. « Merci au Seigneur pour ce qu’il a fait et à son éminence qui a bien voulu se déplacer pour la dédicace », avance-t-il. Son attachement à ce lieu est pour lui, l’œuvre de Dieu, car « quand il vous saisit, vous vous laissez faire, même si parfois cela a été difficile ».

Le Centre spirituel Notre Dame des Pauvres s’étend sur une superficie de 25 ha. En plus de cette Chapelle construite sur 700 m2 avec une capacité d’accueil de 1500 places assises, le centre abrite une grotte (1400 places), des dortoirs (450 places), des bungalows, des chambres avec suite. Et pour augmenter le cadre d’accueil, beaucoup reste à faire (au moins 650 millions de FCFA), d’où l’appel à contribution.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés