Assainissement : IRC lance Fasotoilettes pour la construction de 100 000 latrines d’ici la fin d’année 2017.

lundi 23 janvier 2017 à 21h30min

L’ONG IRC en collaboration avec la direction générale de l’assainissement du ministère de l’eau et de l’assainissement, Water Aid, Eau vive internationale et la fondation KIMI a procédé au lancement de la campagne Fasotoilettes 2017. Une campagne qui appelle à la solidarité citoyenne pour la construction de 100 000 toilettes d’ici à la fin de l’année 2017. C’était ce lundi 23 janvier 2017 à Ouagadougou en présence de Mme Sika Kaboré, Première dame du Faso, patronne de la cérémonie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Assainissement : IRC lance Fasotoilettes pour la construction de 100 000 latrines d’ici la fin d’année 2017.

Selon les chiffres officiels, au Burkina Faso, ce sont par jour 1400 tonnes d’excréments humains qui sont rejetés dans la nature, avec toutes les conséquences que cela engendre en termes de transmission de maladies et de pollution des sols et des eaux. Ces excréments sont produits par 9,3 millions de Burkinabè qui font encore leurs besoins dans la nature par manque de toilettes, et ce, malgré les efforts du gouvernement et de ses partenaires pour lutter contre la défécation à l’air libre. Cette situation est souvent expliquée par la pauvreté des ménages qui ne peuvent s’offrir des toilettes.

Pour donc apporter sa pierre à la lutte contre la défécation à l’air libre, l’IRC, en collaboration avec ses partenaires a mis sur pied la campagne Fasotoilettes qui constitue une innovation en la matière. Cette campagne consiste selon Juste Hermann Nansi, directeur d’IRC Burkina, à interpeller les citoyens à s’engager individuellement pour la construction de latrines au profit de leurs parents et proches qui ne peuvent se les offrir. « Cette campagne s’adresse en particulier à des citoyens qui ont déjà des toilettes, à des citoyens qui vivent dans les villes, à des citoyens qui ont un minimum de moyens, pour que, eux qui comprennent le bien fondé d’avoir des toilettes puissent soutenir leurs familles au village à sortir de cette situation qui est indigne de la nature humaine. », précise-t-il.

A l’occasion de la cérémonie de lancement de la campagne Fasotoilettes, la première dame a aussi lancé un appel dans ce sens : « Je lance un appel pressant à la mobilisation citoyenne pour qu’avant le 31 décembre 2017, chacun investisse en vue de réaliser des latrines descentes au profit des membres de sa famille évoluant en milieu rural, péri-urbain ou au profit d’un voisin, d’un membre de la communauté. » Elle renchérit : « La solidarité est un socle qui fonde notre vie en société. A ce titre, je voudrais susciter chez vous un grand élan de solidarité familiale qui fera date dans l’histoire de notre pays à travers la construction de toilettes au profit de nos proches et dans toutes les localités où il y a une vie humaine. »
L’IRC et ses partenaires espèrent ainsi la construction de 100 000 latrines d’ici à la fin de l’année 2017.

Sana Bob, ambassadeur artistique de la campagne Fasotoilettes

Pour atteindre l’objectif de 100 000 toilettes construites en fin 2017, diverses activités sont prévues pour sensibiliser les populations. Des spectacles de musique et d’humour, une promotion médiatique de la campagne, la diffusion de supports promotionnels d’affichage, les interpellations régulières des citoyens par des personnalités et célébrités durant toute l’année 2017 et une tombola nationale pour récompenser les efforts des citoyens qui auront construit des toilettes. L’artiste-musicien Sana Bob est d’ailleurs l’ambassadeur artistique de la campagne, pour laquelle, il a composé un titre « tond burkindi » qui interpelle sur la nécessité de construire et d’utiliser des latrines. En plus de Sana Bob, le Ouistiti comedy club initiera des sketchs de sensibilisation.

A cet effet, il a reçu un chèque de 500 000 F CFA des mains de la Première dame pour la préparation de ses spectacles.
En décembre 2017, une cérémonie sera organisée pour célébrer les résultats qui auront été engrangés au cours de l’année et récompenser également les partenaires et sponsors de la campagne. Une occasion également de procéder au tirage au sort et à la remise des lots de la tombola.
La campagne Fasotoilettes coutera 100 millions de FCFA. 40% du budget sera financé par IRC et 60% par les partenaires et sponsors locaux qui soutiennent la campagne.

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Quelques détails sur la tombola

La tombola sera un outil de communication phare de la campagne. L’objectif est de motiver et récompenser les citoyens solidaires. Pour matérialiser leur engagement, les citoyens solidaires seront invités à s’enregistrer à travers un numéro de téléphone court qui leur permettra de communiquer les informations telles que leur identité, le ménage destinataire de la latrine, ainsi que la localité du destinataire. Les citoyens solidaires enregistrés par ce procédé souscrivent ainsi à la tombola qui leur permettra de gagner à la fin de la campagne divers lots de biens matériels qui seront offerts par les sponsors. Les souscriptions des citoyens solidaires à la tombola permettront parallèlement d’évaluer les résultats de la campagne à mi-parcours et à la fin.
Source : Dossier de presse.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 janvier à 04:01, par kabore Arnaud
    En réponse à : Assainissement : IRC lance Fasotoilettes pour la construction de 100 000 latrines d’ici la fin d’année 2017.

    ces initiatives sont toujours salutaires pour le bien être social. je félicite IRC et les encourage a maintenir le cap de l’engagement pour sortir nos populations de ce problème sanitaire qui nous indigne tous ! cependant je voudrais attirer l’attention des responsables de IRC quant a la mise en oeuvre de ce projet. ce projet en mon sens doit par ailleurs participer au développement économique du pays et viser une redistribution équitable de ressources. je suggère donc pour l’exécution de ces latrines de permettre a des petites entreprises souvent hors course dans le processus de commande publique du fait de lourdes conditions de s’exprimer et de faire leurs preuves. ce n’est que comme cela que l’on finira par faire de la croissance économique profitable a tous...

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier à 08:55, par IRC Burkina
      En réponse à : Assainissement : IRC lance Fasotoilettes pour la construction de 100 000 latrines d’ici la fin d’année 2017.

      Cher M. Arnaud Kaboré, merci pour vos mots d’encouragement. IRC souscrit entièrement à votre plaidoyer pour la promotion des petites entreprises. Nous pouvons vous assurer que nous nous y conformons dans le cadre de nos opérations dans nos localités d’intervention. Mais nous voudrions préciser que dans le cadre de la campagne Fasotoilettes, il n’y aura pas de commandes publiques de travaux de construction de latrines ou toilettes. C’est le citoyen (comme vous) qui prend l’initiative, cherche ses propres moyens matériels et financiers et va construire les toilettes de son choix pour ses proches qui n’en ont pas. C’est le citoyen qui va convaincre ses proches de l’urgence d’arrêter de déféquer dans la nature. Notre conviction est qu’avec cette démarche, nous allons pouvoir accélérer le rythme de l’accès à l’assainissement des familles pauvres sans attendre l’aide extérieure qui ne nous semble pas indispensable pour cette cause. L’ambassadeur artistique de la campagne, Sana Bob chantait justement "on ne va pas quémander (auprès de l’occident) pour manger et encore quémander pour les toilettes. Où est alors notre dignité ?". La devise de Fasotoilettes, c’est "la dignité des burkinabè par les burkinabè". Nous croyons fortement à la solidarité familiale pour faire face à ce défi. Pour plus d’informations, nous vous prions de rejoindre la communauté des citoyens solidaires de l’accès aux toilettes sur la page facebook Fasotoilettes et de consulter le site web www.fasotoilettes.com
      Sincères salutations.

      Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 08:09, par gillouin
    En réponse à : Assainissement : IRC lance Fasotoilettes pour la construction de 100 000 latrines d’ici la fin d’année 2017.

    peut on estimer le coùt moyen d’une latrine pour un foyer, dans le cas où je voudrais participer à cette campagne ?
    y a t il un plan type ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 08:41, par Millogo Kalo Antoine
    En réponse à : Assainissement : IRC lance Fasotoilettes pour la construction de 100 000 latrines d’ici la fin d’année 2017.

    Ou est situé le siège de l’IRC ? Je veux me renseigner pour faire des toilettes dans mon village à Kotédougou, près de Bobo-dioulasso. prière me contacter au 70356074.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 09:54, par M.Houille
    En réponse à : Assainissement : IRC lance Fasotoilettes pour la construction de 100 000 latrines d’ici la fin d’année 2017.

    M. Laurent SEDEGO, alors ministre en charge de l’hydraulique déclarait à la TNB : "sur 100 burkinabè un seul à faire ses besoins dans des conditions décentes" Cela doit est une invite à repenser notre vision du développement !Belle initiative que le projet visant à construire des latrines au profit des populations.Il faut que l’initiative soit couplée avec une éducation et une sensibilisation à l’hygiène et à la propreté, si non les latrines seront inutilisables par manque d’entretien et les gens vont reprendre leur habitude de défécation dans la nature !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 10:16, par Omar
    En réponse à : Assainissement : IRC lance Fasotoilettes pour la construction de 100 000 latrines d’ici la fin d’année 2017.

    Je félicite IRC pour cette initiative mais je trouve l’objectif trop ambitieux. Il faut rappeler que le Gouvernement et d’autres partenaires ont également des programmes d’aide à la réalisation des latrines et que le problème n’est pas souvent l’offre (la mise à la disposition de latrines aux populations ) mais la demande (l’envie des populations de disposer des latrines). J’espère que la sensibilisation va aider dans ce sens mais il faudra dire aux citadins comment faire pour convaincre un parent du village qu’il lui faut des latrines alors que ses premières priorités sont ailleurs (par exemple faut-il d’abord aménager là où il dort ou là où il chie ?).

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés