Rencontre gouvernement/syndicats ce 24 janvier

lundi 23 janvier 2017 à 23h20min

Ceci est un message de la Direction de la Communication et de la Presse du Ministère de la fonction publique, du travail et de la protection sociale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Rencontre gouvernement/syndicats ce 24 janvier

Son Excellence Monsieur Paul Kaba THIEBA, Premier Ministre, chef du Gouvernement présidera la rencontre gouvernement/syndicats au titre de 2016 le mardi 24 janvier 2017 dans la salle du dialogue social du Ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale sise à l’immeuble Baonghin.
Institué depuis 2008, ce cadre de concertation s’est révélé comme un moyen de consolidation du dialogue social, levier de la paix sociale et du renforcement de la gouvernance. A l’image des organismes consultatifs et de concertations sur les questions majeures de la vie nationale qui réunissent les différentes forces vives de la nation, la négociation gouvernement/syndicat, réunit le gouvernement et l’ensemble des syndicats autour du cahier de doléances remis au gouvernement le 1er mai, fête du travail.

L’enjeu actuel pour le Gouvernement, à travers cette rencontre, est de promouvoir la concertation et la négociation collective en vue de favoriser l’émergence et la consolidation d’une culture de dialogue social dynamique et responsable, indispensable à la mise en œuvre du PNDES et à la recherche de solutions durables aux préoccupations et aux intérêts bien compris de toutes les parties.
Prévue pour se tenir du 24 au 31 janvier 2017, la rencontre annuelle gouvernement/syndicats au titre de l’année 2016 a pour mission d’examiner l’état de mise en œuvre des engagements du gouvernement en 2015 et les réponses aux doléances et préoccupations des organisations syndicales des travailleurs au titre de l’année 2016.

Le gouvernement salue la tenue de cette rencontre et en appelle à une collaboration franche, fructueuse pour un climat social apaisé.

Direction de la Communication et de la Presse du Ministère de la fonction publique, du travail et de la protection sociale

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 janvier à 16:08, par Saanba
    En réponse à : Rencontre gouvernement/syndicats ce 24 janvier

    Je pense que pour que nos rencontres avec le gouvernement réussissent, il faut qu’on accepte mettre l’homme qu’il faut à la place convenable. Si la rencontre a été instituée "depuis 2018" et nous ne sommes qu’en janvier 2017, nous ne tirerons rien de cette rencontre

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 19:01, par Le Duc du Yatenga Nouveau
    En réponse à : Rencontre gouvernement/syndicats ce 24 janvier

    Dans le domaine de l’Education, je ne sais pas si c’est inscrit parmi les points qui vont être examinés mais il est impératif de ne pas se perdre dans des organigrammes à gauche, à droite. Le véritable problème est le continuum dans toute sa ligne . Il faut arrêter ce truc- machin car on ne triche pas avec les sciences de l’Education. Si l’on s’entête comme il est d’habitude dans notre pays les enfants ne porteront aucune responsabilité dans la déchéance inexorable de la Nation.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 21:07, par yibianti
    En réponse à : Rencontre gouvernement/syndicats ce 24 janvier

    pourquoi il est toujours des agents publics non reverses dans la loi 081 ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 08:54, par OUEDRAOGO
    En réponse à : Rencontre gouvernement/syndicats ce 24 janvier

    Bonne initiative. Mais, essayez de réviser le SMIG du salarié burkinabè en général. Vue le niveau de vie actuelle, ce n’est pas du tout facile.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 08:56, par A Yaana
    En réponse à : Rencontre gouvernement/syndicats ce 24 janvier

    Mr le Ministre, s’il vous plaît mettez de l’ordre au niveau des concours professionnels du MENA notamment les concours tels CASU et CISU.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 09:58, par Fatogoma
    En réponse à : Rencontre gouvernement/syndicats ce 24 janvier

    Le ministre de la santé Smaila Ouédraogo a encore mis en exergue son tempérament de manipulateur basé sur des contre-vérités. Il a tenté la semaine dernière sur radio Burkina de dresser faussement un bilan reluisant de son ministère. Mais, quand le journaliste qui l’interrogeait, par souci de réalisme ,lui a fait savoir si les ruptures de médicaments dans les services publics de santé n’ont pas sapé le succès de la gratuité des soins aux enfants de moins de 5 ans, le ministre était obligé de reconnaître les cas de ruptures de médicaments que personne ne saurait nier encore. En se faisant l’avocat du diable, le ministre a précisé que 5 milliards de FCFA ont été mis à la disposition de la CAMEG pour faire face aux ruptures de médicaments. Comment ces fonds ont été utilisés quand on sait que la CAMEG est paralysée par une crise et ne dispose pas d’une direction et d’un conseil d’administration fonctionnels pour administrer les dépenses ? Malgré ces 5 milliards, les ruptures de consommables médicaux sont persistantes dans les centres de santé publics du pays. Une preuve de l’échec du ministre dans la gouvernance du ministère de la santé au vu et su de tous.

    Répondre à ce message

    • Le 25 janvier à 01:08, par Natogoma
      En réponse à : Rencontre gouvernement/syndicats ce 24 janvier

      C’est vrai ça ?
      Merci beaucoup. On a bien compris. Patiente encore un peu. Dans prochain gouvernement là, tu vas le remplacer et lui prendra ta place et ton pseudo sur ce même forum. Ce sera marrant oh oh.
      Kwakwato !!!!

      Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 11:37, par tapseureula
    En réponse à : Rencontre gouvernement/syndicats ce 24 janvier

    Nous attendons beaucoup de cette rencontre. il y a de nombreux agents qui n’ont pas encore été reversés alors que le délai est largement dépassé. Il faut qu’on sache pourquoi

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 11:40, par VP
    En réponse à : Rencontre gouvernement/syndicats ce 24 janvier

    Je pense que pour éviter les grèves à répétition,le Gouvernement et les différents syndicats devront s’entendre et accepter revoir le statut Général de la Fonction Publique.
    La mesure la plus importante à mon avis,est la suppression simple des statuts particuliers au niveau des salaires de base.Tous les fonctionnaires devront être alignés sur la même grille salariale.Maintenant,c’est au niveau des indemnités qu’il faudra faire des différences car certains servitudes sont plus contraignantes que d’autres.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 13:23, par Nissongo
    En réponse à : Rencontre gouvernement/syndicats ce 24 janvier

    Il faut que le SG du SYNAPAGER soit à mesure de nous donner une position claire quand à la participation des instituteurs dans les concours professionnels des CASU et CISU de 2017 à la sortie de cette rencontre.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 19:49, par Jb
    En réponse à : Rencontre gouvernement/syndicats ce 24 janvier

    Cher fonctionnaires,on doit faire comme en cote d’Ivoire. Tous les fonctionnaires sauf les magistrats en grève. Le gouvernement va ceder

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés