Lancement de la 1e édition du concours interscolaire sur les emballages et déchets plastiques

vendredi 20 janvier 2017 à 23h48min

Le ministère de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique a procédé ce jeudi 19 janvier 2017 au lancement de la 1e édition du concours interscolaire des emballages et déchets plastiques. A l’occasion, les acteurs se sont concertés afin de faciliter la mise en œuvre dudit concours.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lancement de la 1e édition du concours interscolaire sur les emballages et déchets plastiques

Outiller les acteurs impliqués dans l’organisation du concours afin de mieux protéger l’environnement, assainir le cadre de vie et donner une bonne image du milieu scolaire, c’est l’objectif visé par cet atelier de lancement. Le concours se déroulera dans les différentes écoles des treize régions du Burkina Faso.

Pour le ministre de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique, M. Batio Bassiere, le concours aidera à inculquer un comportement à la base, ce qui permettra aux jeunes de pouvoir mieux se comporter et de préserver l’environnement. « C’est une leçon environnementale qui sera d’abord inculquée au ministère en charge de l’Education nationale et de l’Alphabétisation qui est une priorité pour que nous puissions ensemble réussir la question de l’environnement et de notre cadre de vie », a ajouté le ministre.

L’atelier donnera par ailleurs l’opportunité aux candidats de mieux connaitre la loi no 017 sur l’utilisation des sachets et emballages plastiques. Il permettra également de valider le règlement intérieur du concours. Pour les initiateurs, l’organisation de ce concours permettra de responsabiliser les individus et les groupes sociaux dans un esprit de partenariat et de partage qui puisse amener les uns et les autres à adopter des attitudes et des comportements sains. Quand au représentant du ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, parrain de ladite cérémonie, M. Saidou Dramé, directeur général de l’éducation formelle dudit ministère, il souligne qu’au-delà de l’aspect ludique du concours, il faut voir l’aspect « éducatif », c’est-à-dire qu’à travers le jeu, ce sont les habitudes de préservation de l’environnement qui sont inculquées aux enfants.

Les résultats attendus de ladite rencontre

A l’issue de cet atelier, l’on enregistre plusieurs attentes, a laissé entendre M. le ministre. Pour lui, c’est de savoir qu’à la base, l’on intègre l’idée de pouvoir bien se comporter et de préserver l’environnement, le cadre de vie et scolaire. « Comme il est difficile de changer le comportement des adultes, donc si l’on arrive à changer le comportement des enfants, c’est une réussite car ils sont les responsables de demain », a-t-il affirmé. Cependant, il faut savoir que les estimations faites en deux mille ont révélée qu’environ seize mille huit cents tonnes de déchets plastiques sont produites annuellement à Ouagadougou contre deux cent mille au plan national.

Yvette Zongo (stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés