CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

LEFASO.NET | Oumar L. OUEDRAOGO • vendredi 20 janvier 2017 à 16h25min

La Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER) a tenu ce jeudi, 19 janvier 2017 à Ouagadougou, une conférence-bilan de ses trois mois d’activités et procédé, conformément à ses textes, au renouvellement de son instance dirigeante. Ainsi, « après une mission bien accomplie », Dr Ablassé Ouédraogo de Le Faso autrement cède la présidence de la Coalition à Me Gilbert Noël Ouédraogo, président de l’ADF/RDA.

CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

Après avoir dressé un bilan sur la vie de la CODER, ses actions sur le terrain (de son lancement officiel le 16 octobre 2016 à ce jour) et jeté un regard sur la situation nationale, Dr Ablassé Ouédraogo s’est félicité surtout de l’intérêt que l’organisation suscite dans la vie politique du Burkina, en si peu de temps. Un travail unanimement salué par l’ensemble des responsables des partis et formations politiques pour qui, la CODER a marqué un ancrage réel en seulement trois mois d’existence (référence faite également à l’existence des textes fondateurs et portant organisation de l’organisation).

Pour le président entrant, Me Gilbert Noël Ouédraogo, le travail va se poursuivre ; les actions de son prédécesseur ayant permis d’asseoir les fondations de l’organisation. Le programme d’activités concoctées va poursuivre son déroulement par les rencontres avec les autorités coutumières, religieuses, administratives, civiles, etc. Ainsi, la CODER annonce pour les jours à venir, de rencontrer le chef des Bobos mandarins, Sa Majesté le roi du Gulmu et d’organiser des conférences publiques dans les localités avec pour spécificités d’opter pour des communicateurs locaux pour parler des valeurs du pardon, de la réconciliation par la culture traditionnelle. « …parce que, comme on le dit souvent, la culture, c’est ce qui vous reste quand vous avez tout perdu », soutient Me Gilbert Noël Ouédraogo pour qui, le Burkina vient de loin et « nous avons besoin de nous inspirer de notre culture pour pouvoir rebondir ».

Selon son président, la CODER va également étendre ses activités au niveau de l’international par la mise en place de sections. « Vous avez vu déjà qu’il y a une déclaration qui a été faite (référence certainement à une déclaration signée ‘’CODER-CI’’ et éditée le 16 janvier 2017, ndlr) ; ça veut dire qu’il y a de l’impatience à ce que nous puissions installer nos structures mais nous allons crescendo. Nous avons aussi des comités que nous allons mettre en place ; des structures qui doivent être dans toutes les provinces et même à l’extérieur », annonce le président de la CODER, Me Ouédraogo. Il a aussi souligné que la Coalition va toujours travailler dans le même esprit qui vise à « faire en sorte que les filles et les fils du Burkina puissent s’asseoir ensemble, sur la même table, et regarder ensemble l’avenir du pays ». Pour Gilbert Noël Ouédraogo, ‘’la situation de crise politique que connaît le Burkina ne saurait continuer à être un fonds politique pour les uns et les autres’’. Il est temps que les hommes politiques, au-delà de leurs intérêts immédiats, regardent les intérêts de la génération future, interpelle-t-il.

‘’La réconciliation, nous ne la faisons pas pour ce qui est passé ; nous la faisons pour demain, pour donner aux Burkinabè, ce plaisir d’être ensemble, ce plaisir de se considérer comme des frères, ce plaisir de vivre dans ce pays, ensemble, la main dans la main pour relever les défis qui se posent à notre société. Les défis sont énormes ; nous avons les défis sécuritaires, les défis économiques … ‘’, lance le président de la CODER, ajoutant que la jeunesse est en difficultés, « notre jeunesse souffre » et qu’il est temps de travailler à poser les jalons d’un avenir promoteur pour la jeunesse.

Pour la CODER, la réconciliation ne signifie pas passer par pertes et profits, la responsabilité des uns et des autres ; « c’est plutôt que chacun assume sa part de responsabilité ». Les responsables de la CODER fustigent ‘’l’esprit qui tend à faire croire qu’il y a, d’un côté, ceux qui aiment le Burkina et d’un autre côté, ceux qui n’aiment pas le Burkina’’.

‘’Nous sommes tous, filles et fils d’un même pays, d’une même nation. Le Burkina Faso, comme l’a dit Monseigneur Paul Ouédraogo, ne peut pas se construire les uns contre les autres. On ne peut pas construire le Burkina Faso les uns sans les autres. (…). Nous sommes tous comptables de tout ce qui s’est passé. Quand on parle des 26 ans de Blaise Compaoré, qui n’a pas travaillé avec lui, qui n’a pas été à ses côtés ? Il faut accepter ce qui s’est passé et regarder maintenant vers l’avenir’’, lance-t-il à la classe dirigeante, rappelant que le pays a traversé des moments difficiles qui impliquent un travail orienté vers l’avenir. ‘’Et demander à aller à la réconciliation, ça ne veut pas dire qu’on a peur, ce n’est pas dire qu’on a pleines de choses à se reprocher …. C’est parce que nous pensons qu’il est temps de donner un avenir à la jeunesse burkinabè ’’, poursuit-il, ajoutant que l’horizon doit être promoteur, ouvert pour la jeunesse et pour le pays. D’où la détermination du président, Me Gilbert Noël Ouédraogo, à poursuivre les missions de la CODER à travers, entre autres, les échanges avec les autorités coutumières, religieuses, administratives, civiles et les acteurs politiques. Et ce, souligne-t-il, dans un esprit de fraternité, de patriotisme et d’unité nationale.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Lien utile : http://lefaso.net/spip.php?article74888

Vos commentaires

  • Le 20 janvier 2017 à 01:02, par Lisa En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Sincèrement je commence à être convaincue par la conviction même de la CODER, vous semblez avoir raison et tout concours à nous dire celà.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 01:29, par L’Insurgé En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    En tout cas tout est bien dit et je constate que c’est la vraie opposition-là comme ça, qu’on admette ou pas.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 04:58, par nabayouga En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    M ouedraogo Gilbert, arrete tes jérémiades. Ton mentor est devenu Kouassi Blaise compaore. Va le rejoindre et mangerez atieke poisson ensemble plutôt que de parler d’une même nation, ..

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 05:02, par Sidpawalemdé En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Félicitations à Gilbert OUED’’,et à Ablassé OUED, je suis la CODER si son combat est sincère et par ce que finalement elle est devenue la vraie opposition, ke Cfop et la coalition de Zéphirin sont inexistants.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 06:52, par ahmed En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    un proverbe mossi dit que celui qui est caché voit celui qui le cherche. Si la finalité c’est les élections de 2020 c’est mieux de commencer à sillonner les provinces pour asseoir une bonne base. Que la coder se reveille pour ne pas faire comme l’UPC . Pendant que le MPP transformait les structures du CDP en MPP l’UPC criait à la fraude pour aller après féliciter ROCK. Eh ! OUI. Actuellement pendant que la coder crie à la reconciliation ( comme si elle peut aller dire à la maman de NORBERT ZONGO de pardonner les bourreaux de son fils ) le pouvoir en place est entrain de construire des forages et les écoles en remplacement des paillottes. Que le pnds est en marche. Que les gens ont compris sauf le docteur en économie et certains professeurs du CDP. L’article 37 a plongé le faso dans un labyrinthe économique depuis 2012 que l’insurrection a finit par créer des doutes. Aussi si la coder c’est pour manger les sous de Blaise oui mais si c’est pour le réhabiliter non. Blaise c’est que Dieu qui l’a lâché par son plan de l’insurrection au dessus des armes du RSP. Celui qui tente d’aller à l’encontre de la volonté de Dieu se perdra comme les généraux.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 06:59, par kirikou En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    CODER ? Quelle alternative vous autres avez. On vous a vu à l’oeuvre à côté de Blaise. Votre bilan est négatif. Surtout toi Gilbert qui ne connaît que la FAMILLECRATIE.

    Répondre à ce message

    • Le 20 janvier 2017 à 09:06, par tenga avenir En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

      si le bilan de la coder est mauvais il est mieux que celui du MPP et alliés qui pendant 26 ans on fait la pluie et le beau temps RSS

      Répondre à ce message

    • Le 20 janvier 2017 à 10:01, par DDCOOL En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

      Kiroukou, (c’est le vrai ou le faux même !!!?)
      sache que le CODER va réussir...
      A l’allure où vont les choses, on constate qu’ils sont au sérieux plus que tout le reste...Dis moi, qui n’a apas travaillé avec Blaise dans ce pays là ??? Certains font le bilan des 27 ans de règne de Blaise,oubliant que c’est leur propre bilan !!! Blaise était-il seul ou toujours au commande pour les réfections des routes...? Assurément non !!! c’est lui, c’est toi KIROUKOU, c’est moi et consort...
      On t’a aussi vu à l’oeuvre à côté de Blaise, toi kiroukrouuu et les autres. Ton bilan somme toute est négatif. Surtout toi Krikrikrikou, qui ne connaît que la malcause.
      Vive, la CODER, vive le CDP car ceux qui sont restés sont les meilleurs là....

      Répondre à ce message

    • Le 20 janvier 2017 à 16:54, par KIRIKOU En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

      Cher homonyme bien que le mien s’écrit en MAJUSCULE je vous saurai gré si vous accompagnez votre pseudo avec le 2 pour ne pas porter à confusion.Heureusement qu’ici votre réaction rencontre mon assentiment.
      Merci pour la compréhension

      Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 07:05, par merci En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Me Gilbert parle de construire un avenir pour la jeunesse burkinabé, de quelle jeunesse parlez-vous celle que vous avez sacrifier la vie en 2014 en accordant vos voix pour modifier l’article 37 ? n’importe quoi , on peut pardonner mais on ne va par oublier, ne remuez pas le couteau dans nos plais ; vous êtes seul comptable de vos erreurs.

    Répondre à ce message

    • Le 20 janvier 2017 à 10:12, par DDCOOL En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

      Merci, voici un petit cour de morale pour toi et les tiens !!
      Votre case menace de tomber du fait d’un mauvais entretien imputable à tous ceux qui y vivaient ( ou quel qu’en soit la cause)
      Certains de tes frères restes dans la case ou à coté pour raccommoder, ajuster et récupérer l’essentiel
      Toi et les autres fossoyeurs qui s’y abritaient, vous vous précipitez dehors
      Tu enlève les pailles de la toitures
      Tandis que les fossoyeurs s’attaquent à la superstructure
      La case s’écroule par la suite
      Qui de vous est-il le coupable ???

      Dites moi, bonnes gens !!!! Vive la CODER, Vive le CDP
      Dieu vous voit depuis là haut !!!!!

      Répondre à ce message

      • Le 20 janvier 2017 à 12:52, par Lapatrie En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

        DDCOOL, si la case dont vous parlez c’est le Burkina c’est que vous n’avez rien compris. Le Burkina est sorti grandi de cette crise. Il ne s’est pas écroulé. Aux yeux du monde, on mérite plus que jamais notre nom "Pays des hommes intègres". C’est vrai, qu’il y a beaucoup à faire. Mais nous sommes sur la bonne voie.

        Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 07:45, par deme En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Peine perdue maître Tu as bazardé ta crédibilité contre les milliards que Taïwan a donné à blaise pour lutter contre l’épidémie d’ebola. Je pense qu’il est que tu t’occupes bien de ton cabinet d’avocat que de vouloir continuer à faire de la politique. Ces jeunes dont tu parles savent quel rôle tu as joué à côté de blaise. Tu es comptable de la mort que l’insurrection. Tu etais le dernier espoir pour barrer la route à la forfaiture et tu as préféré l’argent à cette jeunesse dont tu parles aujourd’hui. En tout nous te le répéterons chaque fois que tu sortiras. Traître un jour traître toujours

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 07:47, par FasoLibre En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Quelle honte ! Gilbert a été ministre combien d’années ? Quel bilan peut-il faire ? Qu’attend l’arce pour faire l’audit des chantiers des aéroports de ouaga et Donsin ?
    Le CDP utilise des marionnettes pour sortir la tête peu à peu. Mais le peuple voit clair à présent ! Que ceux qui veulent être pardonnés aillent déjà déclarer à la justice tous les crimes dans lesquels ils sont impliqués ( sang, économie, sexe, etc).

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 07:55, par kayalais En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Quand j ecoute Ablasse, a chacune de ses sorties mediatique et penser que ce monsieur fut le chef de la diplomatie de mon pays, je me demande combien de fois ce type a verser a terre le visage de notre pays.
    Ablassé est bon pour être acteur du Cinema de Jacky Chan
    la majorité burkinabé a besoin c’est la justice et elle est au beau milieu.Si j’ai conseil à vous donner,c’est de se cacher le plus longtemps possible.Devant les petits ecrans, certains burkinabé vous qualifient de "Balou"(personage d’un dessin animé de Simba qui est trop gourmand).tu incarne le ridicule !Un dicton dit "que vieillir c’est obligatoire mais grandir c’est un choix".
    Quant à Gilbert, on le connait assez. Dans les cas ce qui est arrivé les 30-31 c’est lui

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 08:04, par Lokré En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    On parie, la CODER deviendra tôt ou tard un parti politique...

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 08:34, par anonyme En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Maitre pardon, vous avez composer sans les autres pendant longtemps. Arrêter de pleurnicher. N pensez-vous pas qu’il est tôt de commencer a juger ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 08:36, par Ka En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Des traîtres associés pour encore trahir le peuple. Le peuple Burkinabé et sa jeunesse sont très mûrs, et ce ne sont plus des traîtres avec des députés au gosier large qui peuvent nous donné des leçons de rassemblement : Le peuple était rassembler le 31 Octobre 2014 en vous demandant avec supplication de l’aide, et vous aviez fermé les yeux. Et comme disait le nouveau président de la CODER en Octobre 2014, il n’a pas besoin des conseils de personnes pour trahir le peuple avec les miettes de Blaise Compaoré. Encore une fois vous ne pouvez en aucun cas mettre le peuple Burkinabé sous vos pieds pour l’écraser comme ce 31 Octobre 2014. Soyez dans l’ombre pour qu’on vous oublie, pour une vraie réconciliation nationale. ‘’’Le Vieux sur ZOODOMAIL, il y a des traîtres et des traîtres, ceux dont tu veux désigner sont surveillé par le peuple, et a moindre signe de trahison de leur part, un soulèvement populaire peut les faire fuir avant midi.’’’

    Répondre à ce message

    • Le 20 janvier 2017 à 12:32, par Yako En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

      @ka, traitres ,assassins,insurrection .....illustre bien l’état d’esprit de ce petit vieux haineux .D’ou vient donc cette frustration presque démentielle ?voilà un ancien instituteur par le truchement est arrivé en politique dans les années 80 avec la RDP.Encadreur des pionniers,puis cadre du parti le odp/mt puis cdp, n’ayant pas le cursus honorum nécessaire il fut marginalisé et finit par prendre sa retraite amer et pauvre.Mr Ka en aucun ni le président Blaise C moins encore Ablasse et cie sont responsables de ta misère de petit retraite sans sou.

      Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 08:42, par KA En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    coder mon œil wèh ! toi Gilbert, tu parles de réconciliation alors que tu étais pour la modification du fameux article 37, c’est mieux de rester dans l’ombre et nous laisser tranquille pour ne pas créer l’amalgame parce que nous sommes et resterons unis et c’est grâce à cette union la que blaise est parti

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 08:46, par Madodo En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Moi ce qui m’énerve dans les propos de Ablassé c’est quand il crie de faire revenir les exilés ;k le pays est entrain de vouloir tomber dans le chaos depuis la prise du pouvoir par le MPP.
    Mr Ablassé dîtes moi qui les a chassé ? N’est ce pas leur travail ? Sinon pourquoi ont-ils fuis s’ils n’ont rien à se reprocher ? appelez les pour qu’ils rentrent au pays, les burkinabé ont besoin d’eux pour qu’ils répondent à la justice.Rassurez vous que le Burkina ne tombera jamais dans le chaos car la main de Dieu est sur notre pays, il triomphera devant ses ennemis quelque soit leurs plans diaboliques.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 08:48, par BORODOUGOU En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Du courage sachez que vous allez les avoir sur votre chemin car ils ont peur de la machine qui redémarre qu’ils ont contribué à gripper pour parvenir au pouvoir.La CODER attent que les autres disent leur vérité pour qu’on aille maintenant à la réconciliation . Les jugements actuels concernent la part de vérité des déçus. On attent la vérité des autres et son jugement.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 08:51, par Kankele Tigui En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    "parce que, comme on le dit souvent, la culture, c’est ce qui vous reste quand vous avez tout perdu », soutient Me Gilbert Noël Ouédraogo pour qui, le Burkina vient de loin et « nous avons besoin de nous inspirer de notre culture pour pouvoir rebondir »

    Effectivement Me Gilbert , vous avez tout perdu, même votre culture , chez les maoga "plutôt la mort que la honte" , Il faut demander à Ablassé le mossi du plateau central fils de paysan et musulman.
    Les membres de la coder savent ce qui les reste à faire, s’ils pensent qu’ils ont tout perdu comme le dit Me Gilbet.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 09:11, par WAANMOANI (dit la vérité) En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Et c’est reparti !!! mais qu’ils me font pitié ces gens. Me Gilbert Noël OUEDRAOGO, celui là même dont le refus du parti (ADF/RDA) de voter la modification de l’article 37 de notre constitution pouvait sauver le Burkina de ce qu’il a vécu depuis les 30 et 31 Octobre 2014 s’érige en donneur de leçon en matière de culture de pardon. Qu’il fait pitié. En acceptant de voter oui pour la modification de l’article 37, il savait ce qui allait se passer. il savait qu’instruction avait été donnée aux FDS d’utiliser au besoin des balles réelles contre des populations aux mains nues qui ne faisaient que dire STOP à un système qui n’avait que trop durer. Pardonner, OUI ; nous pardonnons. Mais accepter que le bourreau que tu a été hier vienne encore nous dire de nous coucher pour que tu nous égorge, JAAAAMAIS !!!!! ENTENDU ???? Si seulement tu respectais la culture tu allais te rendre invisible pendant un bon bout de temps ou te terrer à jamais politiquement. Mais comme tu ne t’y connais rien en culture africaine, burkinabé et moaga, tu ne luttes que pour tes intérêts personnels et égoïstes. Si non tu allais savoir que dans la même culture il y a un proverbe qui dit « Burkin saka koum n zoé gnandé ». et la honte est définie aussi dans la même culture qui dit encore "gnandé yaa fo buud sin naan tondg foo’’. et à ce que je sache ’’fo buuda tondga foo’’ il ya de cela au moins deux (02) ans. mais respecte la culture. tu a vu le pire des gnandé (tu sais bien de quoi je parle) mais comme ce qui te dirige c’est ton ventre, c’est normal que tu renie ton honneur, si non ..... Je suis déçu qu’un intellectuel de ta trempe ne soit pas assez lucide pour se dire stop à un certain moment. mais comme il y a des intellectuels qui ne sont pas forcement intelligents je peux comprendre un peu. Tu n’as même pas de compassion pour les personnes que avez contribué à endeuiller les 30 et 31 octobre 2014. tu fais la honte des YAADCE, la honte de la classe politique, la honte du BURKINA FASO. retourne dans ton cabinet travailler au lieu de polluer les oreilles des gens d’insanités. Nous vous pardonnons pour tout ce que vous avez fait quand bien même vous saviez ce que vous faisiez, mais de grace, un peu de respect pour nos morts et pour notre sens de l’envie du mieux vivre ensemble. les Burkinabé ne sont aucunement divisés. c’est vous les politicards qui êtes divisés et si vous voulez brûler le pays en semant le germe de la division, sachez que vous encourez le verdict du peuple : le bannissement et l’exclusion. à bon entendeur, ....

    Répondre à ce message

    • Le 20 janvier 2017 à 11:35, par Leversé En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

      internaute N°8 Mr Gilbert Noël doit te payer pour ce que tu viens d’écrire parce que c’est le travail de son conseiller que tu viens de faire.Plus rien à dire.Si réellement il aime bien ce pays et que la politique pour lui c’est pour apporter sa contribution à l’édifice national.Il doit arrêter la politique et retourner dans son cabinet défendre les gens comme ça il pourra se rachéter.

      Répondre à ce message

    • Le 20 janvier 2017 à 13:19, par Peuple En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

      Mon cher vérité, à te lire on a l’impression que vous aviez un problème personnel avec Me. Sinon en tant "qu’intellectuel intelligent" comme vous le prétendiez, le raisonnement est plus que lamentable. On send que ce monsieur vous dérange à tel point que vous suggérez qu’il se retire purement et simplement de la politique. Mon cher en politique quand on ne veut plus de quelqu’un on ne le vote pas.
      La liberté d’opinion et politique est un droit constitutionnel, alors usons tous de ce droit.
      Le pardon c’est pour nous tous,

      Répondre à ce message

      • Le 20 janvier 2017 à 15:16, par GUNTER En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

        Mon cher internaute PEUPLE ,laisse l’internaute vérité dire ce que les burkinabés avertis pensent de ce monsieur ne faites pas comme si vous ignorez l’histoire politique de ce pays et surtout les plus recentes.les gens comme Gilbert ne connaissent pas la honte et n’ont pas de l’estime pour le peuple burkinabé sinon à l’heure pareille il n’allait pas s’afficher pour nous parler des charabias.Il ya des gens qui ont moins fauté comme lui mais il se sont éclipsés vu ce que leur posture a occasionné au pays je te donne en exemple l’ancien président de l’assemblée nationale Mr SOUNGALO APPOLINAIRE OUATTARA.de grâce ayez l’honnêteté intellectuelle pour restituer la vraie histoire car des témoins oculaires sont toujours en vie.

        Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 09:22, par le Gaoualais En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    "la culture, c’est ce qui vous reste quand vous avez tout perdu". vraiment tu as tout perdu

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 09:29, par Le koulango aministe minoritaire du Sud-Ouest En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Ce que je retiens de Me Gilbert Noël Ouédraogo, c’est lui et son épouse élus députés de leur parti. Exclus des élections de 2015 par la "loi Cheriff", c’est ..... naturellement sa sœur cadette qui devient député de son parti.
    Ma conclusion : Me Gilbert Noël Ouédraogo est disqualifié pour parler de quoi que ce soit !! Sauf de sa famille. Il ne mérite aucune responsabilité publique, car il n’a en pas le sens. Ce n’est pas un homme politique dans le sens noble du terme. Mais un Chenapans à la recherche perpétuelle d’intérêts personnels et familiaux.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 09:30, par Ragnagué En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Me Gilbert OUEDRAOGO, tu me fais sincèrement pitié ! Tu as déjà oublié ton égoïsme de 2014 ? La goutte d’eau, plutôt TA GOUTTE D’EAU sans laquelle notre pays n’allait pas connaitre cette crise de 2014, avec ces dizaines de victimes ? Tu as déjà oublié qu’en face du peuple burkinabé (avec sa jeunesse- dont tu parles-, avec ses responsables religieux et coutumiers, etc.) tu as dis haut et fort que tu n’avais pas de leçons à recevoir de qui que ce soit ? Un conseil, trouve autre chose à faire et laisse la politique. Car personne, (bien sûr en dehors des politiciens tube digestifs et ta famille), personne parmi les jeunes de ce pays ne te fait confiance. Tu rends-tu seulement compte que de part ta décision stupide et égoïste d’accompagner Blaise COMPAORE dans la modification de l’Article 37, des dizaines de jeunes sont morts et enterrés ?
    Toi tu connais Dieu maintenant ? Pauvre de toi, à ta place, je me serais caché pendant au moins cinq ans. Je ne sais même pas pourquoi je perds du temps pour parler des gens qui ont vendu leur dignité pour des billets de banques. Basta !!!!
    Que Dieu bénisse le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 10:11, par warzat En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Tradition pour tradition. Dans nos traditions, ce n’est pas celui qui n’a pas ’’raison’’ qui poursuit celui qui a raison pour qu’il lui pardonne absolument. Celui qui a raison rumine sa peine dans son coin, ses frères voient le leur souffrir, essaient de le consoler, et trouvent qu’après les faits qui sont têtus et après condamnation du fautif (justice et ou vindicte populaire), trouvent que la peine subit par le fautif est pire que celle subit par leur frère. Alors des personnes physiques ou morales non impliquées dans le litige approchent la victime et lui font comprendre que sa guérison passe par un pardon et une réconciliation avec son bourreau qui est lui même dans un piteux état (lui et ses frères). Est-ce la situation actuelle ? Pardonner actuellement ou ne pas le faire pour le moment menace t-il la stabilité sociale ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 10:24, par Achille De TAPSOBA En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Hommage à nos Martyrs du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Pitoyable coder avec un Gilbert Ouedraogo qui a trahi le Brave Peuple 3 fois. Qui peut avoir confiance à une personne(Gilbert) qui trahit à tout bout de champ pour l’argent mal acquis ? Cette coder ne peut convaincre absolument personne car elle prône manifestement l’impunité tout sachant consciemment que les forces du mal (Compaorose) ont lâchement tué d’autres Burkinabés sans remords.

    - Comment peut-on réconcilier sans justice Auguste Sankara(Fils du grand et célèbre Thomas Sankara) et Djamila Compaoré(fille de l’ivoirien Blaise Guessan Compaoré qui a massacré son propre ami) ?
    - Comment peut-on réconcilier sans justice la Famille Zongo et François Compaoré qui a ordonné aux fougueux de l’ex-rsp de rendre Norbert Zongo en 5 kg de poudre ?
    - Comment peut-on réconcilier sans justice les familles des Martyrs et les potentiels putschistes(Diendéré la machine téléguidée à tuer et "ange" Djibril Bassolé sans péché) qui ont décidé frapper(tuer) avec Soro le rebelle les Braves Jeunes Burkinabés pour restaurer la Compaorose ?.
    Mr Gilbert, nous prions chaque jour pour que le SEIGNEUR change profondément vos cœurs habités par l’impunité ou le mal. La bonne réconciliation(pardon) passe impérativement par la justice.

    SEIGNEUR Tout Puissant pardonnes les égarements, les manquements et les omissions de la coder

    La vérité triomphera sur le mal ou l’impunité(le mensonge) un jour

    A nos Martyrs qu’ils se reposent en paix. Que justice leur soit rendue rapidement

    Justice pour Norbert Zongo
    Justice pour Thomas Sankara
    Justice pour Salifou Nebié
    Justice pour David Ouèdraogo
    Justice pour Boukary Dabo

    Victoire toujours au Brave Peuple
    Vive la démocratie au Faso
    Vive le Brave Peuple Burkinabé

    Que LE SEIGNEUR bénisse le BURKINA que nous aimons tous.Amen
    Paix et Succès à Tous les BURKINABES . Amen

    Achille De TAPSOBA le Bobolais

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 10:25, par Mamon Yélé En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    la CODER c’est un parti politique puisque composé de parti politiques. C’est comme l’UMP en son temps. Si le MPP les laisse sillonner le pays pour battre campagne il sera surpris des résultats aux élections prochaines. Salifou a-t-il oublié l’ascension fulgurante de l’ADF quand Gilbert a fait parti d’un gouvernement d’union. Ministre de l’Action social, Me Gilbert a obligé Salifou, non seulement à faire faire des distributions de céréale qu’il à supervisé pour contrer la popularité de Me Gilbert que excellait dans la distribution des vivres du CONASUR face aux catastrophes (inondations et famine).
    ....................

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 10:51, par oscar En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Me GNO, respectez-nous un tant soi peut,
    Dans la cabale suicidaire de Compaoré, on t’a mis en garde de ne pas cautionner la forfaiture ;
    On t’a demandé pardons et tu as refusé ;
    On s’est mis en genoux pour te supplier que si avec ton clan tu votait contre, tu serais notre héros, et la aussi, tu as réfusé ;
    On a envoyé des anciens garant de nos valeurs traditionnelles implorer ta compréhension et tu les as négligés ;
    Nous les jeunes, nous t’avons même menacé d’une saine menace tout espérant que tu as allais recouvrer la raison, c’était peine perdue.
    Alors maintenant, tu as le toupet de venir nous parler de pardon, de reconciliation, de notre culture et même de générations futures ?
    Par ton entêtement, beaucoup sont mort, certains sont handicapés a vie et d’autres ont perdu leurs biens toi y compris ;
    Franchement, je ne sais pas par quel matériau le bon Dieu a conçu les politiciens mais moi a votre place je ne fermerais pas l’œil encore moins me pavaner sur la place publique.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 10:55, par PIONG YANG En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Gilbert Noël OUEDRAOGO ; Triste destin pour quelqu’un qui avait l’occasion d’entrée dans l’histoire par la grande porte. Si à la veille de l’insurrection, ce monsieur avait su se désolidariser avec Blaise, non seulement nous aurions fait économie de l’insurrection, de la transition, du coup d’état de Diendéré, de la fuite de Blaise et de ses cadres, des morts et martyres, etc. Mais hélas. Te voilà Gilbert à la queue d’un rat alors que tu devais être la tête du lion.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 11:03, par CFOP En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    L’insurrection n’a vraiment pas abouti. Sinon, ces mange-mil et autres lèche-bottes de Blaisen’allaient plus jamais se moquer du peuple. Quand vous vouliez modifier l’article 37, aviez-vous pensé à la jeunesse ? Disparaissez de notre vue. Vous serez jugés et justice sera rendue à nos martyrs. Blaise viendra répondre du carnage de ses compatriotes durant son règne. Sans cela, point de réconciliation possible avec vous. D’ailleurs, le peuple est déjà réconcilié avec lui-même mais jamais avec vous tant que vous n’allez pas purger vos peines et reconnaître vos torts.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 12:08, par vraiment deh En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    le discours de me gno m’a beaucoup touché quand il dit
     :"La réconciliation, nous ne la faisons pas pour ce qui est passé ; nous la faisons pour demain, pour donner aux Burkinabè, ce plaisir d’être ensemble, ce plaisir de se considérer comme des frères, ce plaisir de vivre dans ce pays, ensemble, la main dans la main pour relever les défis qui se posent à notre société."
    et encore :"Et demander à aller à la réconciliation, ça ne veut pas dire qu’on a peur, ce n’est pas dire qu’on a pleines de choses à se reprocher …. C’est parce que nous pensons qu’il est temps de donner un avenir à la jeunesse burkinabè "
    chère maitresse, de grâce si vous avez oublié ce qui s’est passé, sachez que nous n’avons pas oublié, le peuple n’a pas oublié. S’était mieux pour vous de vous éclipser un peu pour guérir les plaies, sinon à cette allure ce n’est pas du tout simple.
    A bon entendeur !!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 12:18, par Castrorov En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Mr Gilbert vous n’avez pas de leçon à donner à un patriote de ce pays tout comme un patriote qui aimait son pays n’avait pas de leçon à vous donner au moment où vous troquiez votre dignité, votre crédibilité et l’avenir de notre cher Faso à kouassi Blaise pour juste quelques millions. Allez y bouffer tranquillement votre argent de honte et taisez. Le sorcier oubli toujours mais les parents de la victime n’oublie jamais dit alpha blondi.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 12:50, par Chef Massoud En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Me Gilbert, quitte dans la politique et va travailler comme avocat, tu as manqué ta chance sous Blaise. Tu aurais dit NON à Blaise pendant sa période de folie.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 13:03, par Akili En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Décidément vous n’aurez jamais assez de ce que vous sucez des burkinabé. Quand un grenier se ferme il faut aussitôt voir comment manger sur le dos des burkinabé. Vous êtes avocat, économiste, diplomate pourquoi ne cherchez vous pas à développer notre (votre) pays autrement que par la politique ? A la rigueur soyez au moins des conseillers politiques des jeunes que vous pourrez placer devant. Eh Wend nam, à quand vont-ils arrêter de réfléchir pour leur propre intérêt ?
    Gilbert et Ablassé cachez vous un peu.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 13:17, par Cheikh En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Si c’est pour trouver de quoi s’occuper avec cette CODER, allez-y car c’est bon pour votre moral. Sinon s’agissant de cette même réconciliation, vous ne faites apparemment que doublon, en marchant dans des sillons déjà tracés. Donc pourquoi s’agiter pour un processus qui existe déjà, en voulant appuyer sur l’accélérateur pour l’anticiper ? Pour ce qui concerne cette histoire de CODER-CI, bien qu’elle soit fictive, on comprend fort bien maintenant que ce n’était qu’une stratégie de votre part, pour vous offrir l’argument d’en créer une. Et puis il faut qu’Ablassé sache que les Burkinabè déçus dont ils parle, ne constituent pour lui qu’une vue de l’esprit, comparables à quelques grains de sable sur la plage.Quant à Gilbert, à force d’être obnubilé par sa situation, il risque s’il n’y prend garde, de quitter la peste pour le choléra.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 14:15, par L’œil de Cain En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Oh Gilbert, tu veux tromper qui en déclarant que "la Coalition va toujours travailler dans le même esprit qui vise à « faire en sorte que les filles et les fils du Burkina puissent s’asseoir ensemble, sur la même table, et regarder ensemble l’avenir du pays »" ? Est-ce que c’est l’avenir du pays qui t’intéressait quand tu décidais, contre toute attente, de soutenir le projet de modification de l’article 37 pour permettre à Blaise Compaoré de rester au pouvoir pendant au moins 15 autres années après ses 28 ans de règne ? C’est ton propre avenir politique et celui de la galaxie de Blaise Compaoré qui t’intéressaient !
    Vraiment Gilbert se fout du peuple Burkinabè. Comment peut-il déclarer sans sourciller que " aller à la réconciliation, ça ne veut pas dire qu’on a peur, ce n’est pas dire qu’on a plein de choses à se reprocher" ? Si l’on peut admettre que certains de la CODER n’ont rien à se reprocher, ce n’est certainement pas le cas de Gilbert Noël Ouédraogo, ni celui des animateurs de l’ancien Front Républicain. Si ce Front républicain n’avait pas soutenu Blaise Compaoré pour la modification de l’article 37, et surtout, si Gilbert Noël Ouédraogo ne leur avait donné sa caution, au dernier moment quand leur échec était imminent, on aurait fait économie des évènements des 30 et 31 octobre 2014 avec des pertes énormes en vies humaines.
    La CODER veut certainement qu’on réédite la tragi-comédie d’un certain 30 mars au stade du 4 aout où, après avoir refusé les étapes de la vérité et de la justice, Blaise Compaoré a dit qu’il demandait pardon, pas pour les crimes commis par lui et son système, mais pour tout ce qui s’est passé au Burkina depuis que ce pays existe, et lâché des pigeons, dont le sien a refusé de s’envoler. Une fois pour toutes que nous ne voulons plus d’un tel spectacle honteux !!!
    Gilbert déclare que « La situation de crise politique que connaît le Burkina ne saurait continuer à être un fonds politique pour les uns et les autres ». C’est bien dit ! S’il y’a bien des gens qui font de la situation actuelle un fonds politique, c’est bel et bien les responsables des partis membres de la CODER et plus particulièrement Gilbert Noël Ouédraogo et son ami et complice Ablassé Ouédraogo. En effet, ces animateurs de la CODER ne cessent de tout dramatiser et de prédire/souhaiter le pire pour le Burkina tant que ce ne sera pas eux mais Rock, le MPP et ses alliés de la majorité actuelle qui seront aux affaires.
    La CODER fustige ‘’l’esprit qui tend à faire croire qu’il y a, d’un côté, ceux qui aiment le Burkina et d’un autre côté, ceux qui n’aiment pas le Burkina’’. Là, c’est le droit absolu de la CODER et de ses soutiens ! Mais lorsque des gens, dont on disait qu’ils étaient les seuls à pouvoir gouverner le Burkina et qui, par manque de lucidité avaient fini par s’en convaincre, se sont exilés volontairement, lorsque le pays a connu des difficultés, et changé de nationalité afin d’échapper à la justice de ce même Burkina ; permettez qu’on doute sérieusement de la sincérité de l’amour de ces gens pour notre cher Burkina.
    De même, que voulez-vous que l’on dise de ceux qui avaient trahi la lutte du peuple contre les crimes économiques et de sang et la tyrannie du régime Compaoré, sur l’unique motif que Blaise Compaoré a réhabilité leur père et lui a restitué ses biens, et que par conséquent ils n’avaient plus aucune raison de s’opposer à lui.
    Quand Gilbert a vendu l’ADF/RDA a Blaise Compaoré (le montant de la transaction n’a pas été dévoilé mais on parle de milliards et de postes juteux pour Gilbert et les siens) pour lui permettre de modifier l’article 37, était-ce par amour pour le Burkina ou pour Blaise Compaoré qui aurait eu l’occasion de se maintenir au pouvoir 15 autres années après son mandat qui devait prendre fin en 2015 ? Que voulez-vous alors que les burkinabés pensent de la réalité, de la sincérité et de la profondeur de l’amour de Gilbert Noël Ouédraogo, de Blaise Compaoré et de son clan pour le Burkina ?
    CHACUN DOIT SE RAPPELER DE SON HIER ET EN TENIR COMPTE POUR PARLER PARCE QUE LES GENS N’ONT PAS OUBLIE !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 14:29, par sido En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Décidément qu’on a pas la chance avec les Gilberts .... !!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 17:49, par J’aime Mon Pays En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Voici des lions qui se sont transformer en agneaux afin de detruire les brebis quand ils ouvrirons leur enclos pour les accueillir. Faite tres attention peuple du Burkina. Faite tres attention.
    Je sais seulement que malgre les difficultes economique, ce gouvernement prend en charge les frais medicaux des enfants de 0 a 5 ans. Que ferai t-il quand il va rehausser le niveau economique ? Combien de vie ce gouvernement a deja sauvé a travers cette politique ? Si tu es pere, mere ou le frere d’un enfant dans ce pays, alors prie pour ce gouvernement, car, il connait les difficultes majeures des Burkinabés. Des enfants sont morts a cause du paludisme car leur parents n’osait pas les amener au dispensaire faute de moyens financiers. Les plus grands hommes sont ceux qui ont donner le plus d’eux-meme et non ceux qui ont amasser le plus.
    Ablase, Julber et autres ne sont que des desesperés d’un destin et cherchent voie et moyens pour s’en sortir. Quand on ne peut plus voler on dit que l’argent ne circule plus et quand on laisse voler, on dit que l’argent circule. C’est ca la realité des l’esprits forges par Blaise Compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier 2017 à 20:26, par Dedegueba SANON En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Un conseil à tous nos chefs traditionnels. Recevez les, écoutez les, mais ne dites rien. Pour le moment dans notre faune politique je ne vois pas un seul politicien qui soit digne de votre confiance. Tous ont menti, tous ont trahi surtout les animateurs de ce machin, et quand ça les" chauffe" ils se souviennent de vous. Au Burkina ceux qui peuvent se vanter d’une longue carrière politique doivent être considérés comme des gros menteurs et des fourbes. Il y en a même un qui a dit qu’un bon politicien doit se reveiller chaque jour avec au moins trois intrigues dans son sac. Ça veut tout dire.
    En tout cas si vous voulez garder, vous nos chefs traditionnels, votre respectabilité n’acceptez plus de recevoir ceux qui échouent à brûler le pays et qui viennent se réfugier chez vous. Il y a les mosquées et les églises pour ça.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2017 à 06:47, par Beavogui Arnaud En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Moi je ne comprend pas pourquoi on laisse ce monsieur qui a failli sombré le BF dans le chaos reapparaitre sur la scene politique.
    On devait meme l’enfermer comme les autres traitres.
    Gilbert est un individualiste et non un politician.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2017 à 10:27, par Ka En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    ‘’A Yako’’ Je préfère mourir pauvre et saint, qu’être un tueur voleur pour m’enrichir comme ton mentor Blaise Compaoré. Dieu m’a donné tout : Avoir travaillé durant 37 ans, une femme ouverte et compréhensive qui m’a donné des enfants cadres, des petits enfants, un toit entouré de toute ma famille, qui est une richesse inestimable dans ce bas monde. En classe de CM1, ou j’ai eu ma première bible donnée par un gentille missionnaire, d’ailleurs qui était aussi mon instituteur, j’ai lu un verset de cette bible qui m’est resté pour toujours : ‘’Soyez fidèle Proverbes 28:20." Un homme fidèle est comblé de bénédiction, mais celui qui a hâte de s’enrichir ne reste pas impuni. Voilà ce qui arrive à tes amis tueurs et voleurs qui fuient notre beau pays. Mais Ka y jouie parfaitement de cette pauvreté avec fierté dans le pays qui lui a vu naître. Je n’ai pas eu la chance d’être instituteur comme mon oncle qui m’a tout enseigné et conseillé jusqu’à une thèse, qui a fait de moi un homme comblé. Être enseignant est être un chevalier du savoir-faire, et je respecte tous nos institutrices et instituteurs dans la pauvreté à cause de votre système criminel et égoïste. Si vraiment tu veux connaître qui est Ka, va le demander à ton introverti, si tu peux se prosterné a ses pieds à COCODY. D’ailleurs c’était le premier à nous apprendre quand nous étions des élèves, comment se soulever auprès des autorités pour obtenir gain de cause. Son père Bila l’a puni pour ça en l’envoyant dans un contingent. Ironie des sorts, c’est un soulèvement populaire qui lui a fait fuir. Yako, laisse ta haine contre la jeunesse, et vient sur le net avec des critiques et des argumentations solides qui vont pour le peuple du nouveau Burkina, sans ton mentor qui a été trahi par vous-même les ratés aux gosiers larges.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2017 à 11:00, par Nabiga-01 En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Chers amis internautes, tantot on parle de 26, tantot de 27 ans de pourvoir de Blaise Compaore. Du 15-oct-1987 au 30-oct-2014, cela fait exactement 27 ans et 15 jours ! C´est juste une remarque, pour qu´on parle des memes faits. On pourrait discuter s´il faut ajouter 15 ou 16 jours aux 27 ans. Ce qui est indiscutable, ce sont les 27 ans. Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2017 à 12:14, par Samandé En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Ce que personne ne peut renier à Me Gilbert, c’est que sa forfaiture a contribué à la chutte et fuite du Montre président-fondateur. Ça me rappelle que sans Judas Jésus ne serait pas le Messie. Judas lui s’est repenti, tandis que Me Gilbert soupe tjrs avec les Scribes et Pharisiens. Hum...

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2017 à 13:59, par jo Guira En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Bien souvent je me dis que l’insurrection populaire a un arrière goût. Si le changement avait - été VRAI et si ce n’était pas les mêmes juges qui ont servi loyalement l’autre alors beaucoup de Me et de "gourous" devraient être en train de rendre compte à la NATION.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2017 à 14:23, par Ka En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Riche et voleur Yako, quand on provoque un vieux serviteur et honnête comme Ka, on est comme une vague d’eau à l’encontre d’une montagne. Tu mens que tu réside dans le Loiret et que tu reviendras a Noël se faire dédicacé par mon ami Somé Valère pour son livre ? Parlons de la Loire avec ces vieux châteaux monumentaux que nous, les premiers étudiants des pères paysans ont eu la chance de bénéficier des bourses à cause de nos Bac avec mention pour Fessart, et la générosité de la coopération et surtout d’un ancien ambassadeur Burkinabé après Guissou, nommé Gomkoudougou Victor Kaboré qui nous faisait l’honneur de découvrir gratuitement peut être avant ta naissance. Fessart, la maison culte et la Sorbonne pour les étudiants du Burkina a Paris, ou nous, vieux étudiants arrivé à Paris par Bateau via Dakar-Marseille avec nos sacs a peau de chèvres pleines de bassi pour notre survie, sont retourné au pays pour le changement dont, quand tu arrives de paris a l’aéroport de Ouagadougou, tu dis le pays a changé. Non je ne suis pas un vieux instituteur, j’ai eu la chance de faire des études en France comme ceux qui ont eu l’idée de s’associer à JB Ouédraogo, et après Thomas Sankara et Blaise Compaoré pour réaliser les 6 engagements pour le développement du Burkina dont tu dis revenir dans ton pays dans des hôtels de luxes sans un domicile fixe. Si je dis des vieux étudiants, les JB Ouédraogo et le feu Kaloulé en Alsace, les Tou Ludovic et autres à Bordeaux et Toulouse, d’autres à l’Île dans le nord, les Kaboré O.François a Montpellier, et nous autres comme Somé Valére qui se préparaient à retourner après nos diplômes ou thèses, meneurs de fessard surtout du deuxième étage, laissant la place a une nouvelle génération très politisée par le CDR et aussi des partis politiques estudiantine que nous les avions orienté en tant que des militants partisans du P.A.I LIPAD, PCRV, l’UGV. L’époque des internautes SOME et des Compaoré A…, n’oublieront pas les meneurs comme Zida Tiraogo, Damoué exct.. Sans l’honorable Bila Compaoré de la garde républicaine qui a sanctionné son fils notre petit frère Blaise Compaoré et l’enrôlé de force dans un contingent, d’avoir conduit un soulèvement des élèves pour une revendication, ton mentor n’aura pas notre chance. Nous avons eu une éducation d’étudiant de sagesse, et lui une formation militaire de cruauté et des ruses. Il devait remercier son père de l’avoir enrôlé d’office et de force dans un contingent, qui n’est pas comme nous autres, qui ont bavé pour le BAC avec mention pour des bourses et un billet de bateau pour la France. Yako, c’est un sacrilège d’insulter les instituteurs, car je me rappelle a Fessart autour d’un plat de Bassi avec du lait frais, nous parlions de nos honorables instituteurs avec leurs règles a taper sur nos bouts de doigts et qui nous a permis d’être des étudiants en France. Pour te dire que je suis les gestes et faits de mes enfants, des cadres qui galèrent farouchement avec honnêteté, afin qu’ils ne soient pas comme vous les criminels et voleurs du peuple Burkinabé pour s’enrichir, et fuir le pays avant midi. Oublie tes multiples pseudos pour me nuire, mais vient sur le net avec des messages de vérité et du vécu comme moi, pour que la jeunesse puisse suivre le vrai message pour développer le pays dans la sincérité. Quelques vieux étudiants ou jeunes ayant fait le chemin que moi a Paris, ou qui tiennent le volant du pouvoir de nos jours, peuvent confirmer mes dires. Et toi, qui peut confirmer que tu n’es pas une fillette criminelle du RSP en fuite qui veut nuire la jeunesse et leur insurrection qui nous a permis une alternance politique de l’avenir sans ton mentor, ni la CODER avec quelques traîtres qui veulent refaire du nom ? Moi j’ai la conscience tranquille, avec foi en Dieu, et surtout une liberté totale pour apporté mon vécu a la jeunesse en tant que retraité et soutenu par mes enfants, alors tu provoque une veille montagne.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2017 à 10:29, par Ka En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Je demande à mes lecteurs qui me connaissent de me répondre sur Lefaso.net quand ma critique sur ce site les emballe, et non sur ma page FACEBOOK. ‘’A’’ Noraogo Vincent Y. merci de me lire : Concernant Yako, il faisait sa prétention de ses connaissances sur les pages idéologiques de l’armée Burkinabé sur ce site, mais je lui ai fait savoir que j’en savais plus que lui, et il s’est tu. Quand a la réforme agraire dont vous me parlez, Yako ne s’est rien de cette réforme qui a pu faire diminuer le chômage des jeunes instituteurs de l’époque. Oui c’était très dure pour certains comme mon oncle instituteur très compréhensif comme beaucoup avec modestie et qui ont accepté en disant que l’avenir de la jeunesse pour le Burkina est plus sure que les siennes anciens instituteurs. En confirmation au conseil des ministres de l’époque de cette réforme agraire, malgré moi qui avait un oncle enseignant et qui est concerné par cette réforme, je me suis rangé du côté de son excellence le ministre du travail Toé fidèle pour que ce projet aboutisse. Pourquoi ? Par ce que Thomas Sankara notre PF voulait un vrai changement sans tabou : C’est pourquoi nous devons admettre qu’avoir le courage de rompre franchement avec ce qui a fait son temps, pour autoriser l’exploration d’autres voies susceptibles d’ouvrir le passage pour que les racines du développement s’enfoncent rapidement au profond comme la jeunesse avec leur vitalité dans l’enseignement et aussi dans l’encadrement, correspondent les objectifs de la révolution. Et c’est dommage que Yako traite ces instituteurs piliers de l’enseignement et le savoir, des pauvres ratés. Je pouvais à l’époque m’opposé à cette réforme, mais comme disait le PF, le changement commence par lui, nous, vous, et en dernier, tout le peuple : Ce qui compte c’est que chacun donne le bon exemple à suivre. Raogo Vincent Y.. voilà ce que je connais de cette réforme agraire que Yako veut insulter les honorables anciens instituteurs. Si Yako peut en dire plus pour que la jeunesse connaisse les bonnes actions du passé, qu’il se manifeste au lieu d’insulté gratuitement de pauvres, les anciens instituteurs. Encore une fois, je persiste et signe que la comédie des responsables de la CODER est de diviser le peuple a son président élu démocratiquement, pour se faire des noms. Pour moi ce sont des traîtres, et s’ils veulent rectifier les choses, c’est de se préparer pour 2020, et ça sera le peuple et sa jeunesse de l’insurrection de dire le dernier mot sur les imparfaits du président élu, et choisir celui qui est mieux qui lui. Je suis neutre, et pour le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2017 à 16:34, par Le Duc du Yatenga Nouveau En réponse à : CODER : Me Gilbert Noël Ouédraogo prend les commandes et annonce …

    Un jeune homme qui a raté la lutte de sa génération. Après ses larmes à fondre les yeux, suite à sa forfaiture à propos de l’article 37, je croyais que mon Gilberto allait re-naître. Hélas ! Une sagesse du Yatenga dit à peu prêt ceci : "le mouton ne se rend pas au marché des hyenes". C’est encore tant pis pour s’il se fait "piétiner les testicules une seconde fois". Même l’aveugle, selon notre sagesse ne le ferait pas. Cette fois ce sera la dernière fois

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés