Conseil des ministres du 18 janvier 2017 : Bientôt une mine de calcaire à ciment de 20 millions de tonnes en exploitation

LEFASO.NET | Marcus Kouaman • mercredi 18 janvier 2017 à 23h58min

L’hebdomadaire Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 18 janvier 2017, sous la présidence de Roch Kaboré, Président du Faso, président du Conseil des ministres. Plusieurs dossiers ont été abordés au nombre desquels l’octroi de permis d’exploitations industrielles de mines.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Conseil des ministres du 18 janvier 2017 : Bientôt une mine de calcaire à ciment de 20 millions de tonnes en exploitation

En ce qui concerne le ministère de l’Economie, des finances et du développement, un projet de loi relatif au crédit-bail a été adopté par le Conseil des ministres. Cela dans le souci de donner un cadre juridique à cet instrument de financement et de le conformer aux normes communautaires de l’UEMOA (Union économique et monétaire Ouest africaine), selon le ministre de la Communication Rémis Fulgance Dandjinou. Ce projet sera transmis à l’Assemblée nationale.

Pour ce qui est du ministère de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques, le Conseil a marqué son accord pour la tenue de la clôture de l’année internationale des légumineuses les 10 et 11 fevrier 2017 à Ouagadougou. Pour le porte-parole du gouvernement, l’année 2016 était placée sous celle des légumineuses pour montrer l’importance de cette ressource alimentaire pour ce qui est de la sécurité alimentaire et des avantages nutritionnels. Il s’agit du haricot, du soja, des lentilles…

Trois autorisations d’exploitations minières

Au titre du ministère de l’Energie, des mines et des carrières, le Conseil a adopté trois décrets. Le premier porte sur l’octroi d’un permis d’exploitation industrielle de grande mine d’or à la société des mines de Sanbrado (SOMISA) SA, dans la commune rurale de Boudry (province du Ganzourgou). Cette mine contient 13,6 tonnes d’or potentiellement exploitable sur une durée de sept ans, avec des recettes estimées à 76 milliards de FCFA. Elle va occasionner la création de 300 emplois directs et 600 emplois indirects.

Le second a porté sur l’octroi d’un permis d’exploitation industrielle de grande mine d’or à la société NORDGOLD YEOU. Cette autorisation va permettre la poursuite de l’exploitation de la mine de Taparko pour une durée de trois ans, explique le ministre Dandjinou.

Le dernier décret a porté sur une autorisation d’exploitation industrielle de grande mine de calcaire à ciment pour la société SAHELIAN Mining SA. Située dans la zone de Tin-Akoff et de Gorom Gorom, les réserves de cette mine sont estimées à 20 millions de tonnes et cela va créer 400 emplois directs, 1000 emplois indirects. Avec près de 4 milliards de nos francs d’apport annuel au titre du Fonds minier de développement local et une recette estimée pour l’Etat sur l’exploitation de 25 milliards de FCFA de ressources diverses.

Au cours de ce Conseil des ministres, un certain nombre de points ont été abordés notamment l’attaque qui est intervenue dans la matinée au Mali, pays frère et voisin du Burkina. Selon le ministre de la Communication, cette attaque intervenue dans un camp à Gao a fait un certain nombre de morts qui reste à être précisé.

Le gouvernement présente donc ses condoléances à toutes les familles de ces victimes ainsi qu’aux pays dont les soldats ont été touchés. Et réaffirme son engagement à continuer à collaborer avec la sous-région pour que le terrorisme puisse être vaincu.

Le ministre des Transports a également fait état d’un accident survenu après Kari, sur l’axe Boromo - Bobo-Dioulasso et qui a fait un certain nombre de morts. A ce niveau, confie le ministre, il y a un certain nombre d’actes qui seront pris pour rendre plus visible un certain nombre d’événements. Puisque l’incident est survenu à la suite de l’incendie d’un car qui est resté stoppé sur les abords de la route jusqu’à être percuté dans la nuit par un autre. « A l’heure actuelle on parle d’une dizaine de victimes », affirme le ministre Dandjinou. Le ministre et une mission se rendront sur les lieux pour voir exactement de quoi il en sort et prendront des mesures appropriées.

L’échangeur de Bobo en route

Quant au ministre des Infrastructures, il a fait le point du lancement des appels d’offres intervenus le 17 janvier 2017. Lesquels appels d’offres portent sur les travaux du pont Nazinon, de la route de Pô, du pont de Sirba dans la Gnangnan, du bitumage de la route Manga-Zabré, de l’autoroute Ouaga-Koudougou, du contournement de Ouaga, de la voirie de Bobo, de l’échangeur de Bobo et de 400 pistes rurales supplémentaires. Le dépouillement interviendra le 16 février prochain pour une mise en œuvre rapide de ces différents projets.

Selon le ministre, le Conseil a une fois de plus renouvelé son soutien aux Etalons qui participent à la CAN et jouent contre le pays organisateur le Gabon ce jour. Au moment où nous écrivions ces lignes, les deux équipes s’étaient séparées sur un score nul de un but partout.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés