Burkina Faso : 10 morts et 31 blessés dans un accident sur l’axe Houndé-Bobo-Dioulasso

AIB • mercredi 18 janvier 2017 à 00h00min

10 personnes ont péri et 31 autres blessées, lors d’un accident survenu dans la nuit de mardi à mercredi, sur l’axe Houndé-Bobo-Dioulasso, à l’entrée du village de Kari.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Burkina Faso : 10 morts et 31 blessés dans un accident sur l’axe Houndé-Bobo-Dioulasso

Selon des témoins présents sur les lieux du drame, il s’agit d’un car d’une société de transport nigérienne (SONEF) en partance pour la Côte d’ivoire, qui a heurté un autre (d’une compagnie burkinabè), calciné et stationné au bord de la route, depuis le 12 janvier dernier.

Les blessés ont été évacués dans les Centres de santé de Houndé et de Bobo-Dioulasso.

Les autorités de la région des Hauts-Bassins se sont rendues sur le lieu de l’accident pour apporter leur soutien aux victimes.

Cet accident intervient au lendemain du lancement de l’opération de contrôle des limitations de vitesse de véhicules par le ministère en charge de la Sécurité routière.

Il intervient également à deux jours de l’ouverture du procès de l’accident du 19 mai 2016, qui avait tué 26 personnes et fait 34 blessés sur la route Boromo-Bobo-Dioulasso.

Agence d’information du Burkina

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 janvier à 17:28, par Mogo
    En réponse à : Burkina Faso : 10 morts et 31 blessés dans un accident sur l’axe Houndé-Bobo-Dioulasso

    Nos autorités doivent répondre de cet accident et de ces morts et blessés. Ce véhicule calciné aurait dû être dégagé de la route depuis longtemps. Il faut que le ministère en charge des transports rende compte. Paix à l’âme des disparus et prompt rétablissement aux blessés

    Répondre à ce message

  • Le 18 janvier à 18:31, par nabayouga
    En réponse à : Burkina Faso : 10 morts et 31 blessés dans un accident sur l’axe Houndé-Bobo-Dioulasso

    Tout cela est révoltant . Comment les autorités peuvent-elles se regarder en face , surtout qu’il y a un ministère des transports ? Comment peut-on ne pas dégager une carcasse de véhicule du bord de la route et surtout qu’elle est là depuis une semaine. ? Honte aux autorités , surtout au ministère des transports. Si vous êtes des humains vous aurez leur mort sur la conscience . Après elles iront toujours presenter leurs condoléances et dire que c’est DIEU . Dieu n’est pas responsable de notre irresponsabilité. Il faut qu’on grandisse un peu .

    Répondre à ce message

    • Le 19 janvier à 10:13, par la vérité
      En réponse à : Burkina Faso : 10 morts et 31 blessés dans un accident sur l’axe Houndé-Bobo-Dioulasso

      C’est la triste réalité de nos responsables nommés sur des bases de partis politiques et non de la compétence. C’est vrai qu’il nous est maladroit de comparer chaque fois nos gouvernants à nos impérialistes occidentaux mais il faut reconnaître que’ils sont très mieux en terme de protection de leurs concitoyens (la sécurité au sens large) c’est pas de l’amateurisme et ils ne sont pas complices. le progrès sous nos tropiques ne sera que de façade avec des incapables qui doivent avoir le courage de déposer leur démission quand ça ne va pas. le bilan dans ce ministère en terme de sécurité routière révèle une incapacité à contrôler les transporteurs. Des carcasses de véhicules qui troublent la circulation le long des abords des grands axes et qui seraient actuellement les premières causes de mortalité sur la route. On se demande quel est le rôle et l’utilité des chargés de sécurité routière. Et ces députés qu’est ce qu’ils font en matière de sécurité routière ?

      Répondre à ce message

  • Le 18 janvier à 19:37, par Miré
    En réponse à : Burkina Faso : 10 morts et 31 blessés dans un accident sur l’axe Houndé-Bobo-Dioulasso

    Je dirais au gouvernement de revenir sur une loi obselette qui n’intéresse que les véhicules de transport immatriculés au burkina alors que nous sommes un pays de transit. Nous subirons les irresponsabilités des voisins, je pense qu’il y a un problème de sensibilisation et de conscience professionnelle qu’il faut mettre les opérateurs du milieu en face à leur responsabilité ainsi que les assureurs. Il est inadmissible de se recroqueviller pour dénicher des lois inapplicables qui ne protègent aucun citoyen et endeuillent les pauvres familles. Déployons nos efforts communautaires pour éradiquer ce fléau maitrisables.

    Répondre à ce message

  • Le 18 janvier à 19:44, par Tinto
    En réponse à : Burkina Faso : 10 morts et 31 blessés dans un accident sur l’axe Houndé-Bobo-Dioulasso

    Hélas !!!!! Dans l’émission " ça va, ça ne va pas" de la radio FM de Moustapha Tiombiano, un particulier s’est fortement indigné sur ledit car calciné et abandonné avec en sus l’indifférence totale des forces de sécurité qui patouillent sur cette voie. Il disait à peu près ceci : " les autorités vont attendre encore qu’il y ait des morts et des blessés pour venir faire leur grand messe alors qu’un simple geste ferait l’économie des deuils et des blessés". Hélas, nos autorités ont décidé pour cette dernière option !!! Messieurs les autorités, nous attendons encore vos beaux discours empreints d’émotion. On a vraiment cru au "plus rien ne sera comme avant". Hélas !!! Que le Bon Dieu nous aide à surmonter notre naïveté ! Je salue au passage Monsieur Moustapha Tiombiano. Que Dieu soutienne votre amour pour la patrie et bénisse votre radio.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 07:55, par Tagrou
    En réponse à : Burkina Faso : 10 morts et 31 blessés dans un accident sur l’axe Houndé-Bobo-Dioulasso

    Un ministère des transports amorphe, qui préfère laisser les autres départements ministériels faire le boulot à sa place. Aucune imagination. Aucun sens de l’anticipation.
    Quant à l’Office Natioal de la Sécurité Routière créé aux lendemains d’un similaire tragique accident survenu quelques années plus tôt dans les environs de Bobo, il est devenu une véritable caverne d’Ali Baba vers laquelle les hommes de tenue se ruent pour se remplir les poches au détriment de la sécurité des usagers et des passagers.
    Dieu les voit.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés