Dette intérieure : Un taux d’apurement de 98,21% à la date du 31 décembre 2016

LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • jeudi 12 janvier 2017 à 00h25min

Sous la présidence du président du Faso, l’hebdomadaire Conseil des ministres s’est tenu le 11 janvier 2017 au palais de Kosyam. Plusieurs rapports ont été étudiés. Egalement, le conseil a entendu des communications orales, selon le ministre de la communication et des relations avec le parlement, Rémi Fulgence Dandjinou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Dette intérieure : Un taux d’apurement de 98,21% à la date du 31 décembre 2016

A l’issu du traditionnel conseil des ministres, c’est le ministre de la communication et des relations avec le parlement, Rémi Fulgence Dandjinou qui a fait le point aux journalistes. De sa synthèse, on retiendra qu’au titre du ministère de l’Economie et des finances, le conseil a adopté une ordonnance autorisant la ratification des accords de financement conclus le 16 décembre 2016 à Marrakech entre le Burkina Faso et la Banque islamique de développement (BID) pour le financement de l’extension et du renforcement du réseau électrique. « C’est un financement de 18 milliards de francs CFA et qui va concerner Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et Koudougou, touchant à peu près 780.000 nouveaux raccordement et augmenter le taux d’électrification de 2% en plus de ce qui est déjà offert », a précisé Rémi Fulgence Dandjinou.

Le Conseil a aussi marqué l’approbation d’un appel d’offre ouvert pour la construction de quatre infrastructures de centre de santé de promotion (CSPS) dans la région de l’Est. Elle sera financée par la BID pour un montant d’environ 994.000.000 F CFA.

1445 dossiers connaitrons une procédure d’apurement en 2017

Pour le compte du ministère de l’économie, des finances et du développement, le porte-parole du gouvernement a indiqué qu’un rapport relatif à la dette irrégulière a été relevé par l’autorité supérieure de contrôle de l’Etat et de la lutte contre la corruption (ASCE). Mais auparavant, il a fait la genèse de la dette intérieure. « Elle avait été estimée à 35 milliards de francs CFA. Au titre du budget 2016, il y avait eu une dotation de 30 milliards de francs CFA pour résorber cette dette intérieure. A la date du 31 décembre passé, nous avons eu. Sur le budget 2017, il y a 5 milliards de F CFA qui sont prévus pour finaliser l’apurement de cette dette intérieure », a-t-il signifié.

Concernant la dette irrégulière, a-t-il déclaré, qu’il s’agit de la dette occasionnée au niveau des institutions et des ministères. « L’ASCE avait estimé cette dette à peu près 39 milliards de francs CFA. Mais les travaux du ministère de l’économie, des finances et du développement ont ramené cette dette à 32 milliards de F CFA », a-t-il dit. Du coup, le ministre Dandjinou estime qu’il y a des états de rapprochement à faire avec l’ASCE. Mais en attendant, poursuit-il, il y a à peu près 1445 dossiers qui sont à la fois reconnus par le ministère et l’ASCE et qui vont connaitre une procédure d’apurement à partir de cette année. Pour ce faire, ils ont décidé d’alléger les procédures au niveau des pièces justificatives. Egalement, ils ambitionnent conclure des contrats avec les prestataires concernés.

Les ministres ont aussi adopté un plan de soutien aux populations vulnérables pour l’année 2017. Environ 21 provinces seront touchées par ce plan de soutien. Et au porte-parole du gouvernement de renchérir : « Il y a à peu près 21 milliards de F CFA qui vont être mobilisés et qui vont toucher des éléments comme la distribution gratuite de vivres, vente de vivre à des prix sociaux, subvention des aliments de bétail etc. »

La cérémonie d’hommage aux victimes des attentats débute le 13 janvier
Au titre des communications orales, le ministère de l’administration territoriale, de la sécurité intérieure a fait le point de la cérémonie d’hommage des victimes des attentats prévue le 15 janvier prochain en accord avec les familles des victimes. « Il y a deux axes forts », selon le ministre Dandjinou. « Il y a donc tout ce qui est office religieux qui va commencer le vendredi 13 janvier 2016 avec la communauté musulmane. Le dimanche 15 janvier, c’est le tour des offices religieux pour les chrétiens, catholiques et protestants.

Egalement, il est prévu, dans l’après-midi du dimanche, une marche silencieuse depuis le rond-point des Nations Unies jusqu’au site du Cappuccino et de l’hôtel Splendid où on eu lieu les attaques », a-t-il expliqué, tout en informant qu’il est prévu des dépôts de gerbes et une plaque commémorative.

C’est pourquoi, au nom du gouvernement, il a invité le peuple Burkinabè à une grande mobilisation autour de ces évènements. Car, à son sens, « c’est un soutien aux familles des victimes, l’expression à notre armée qui est engagée sur les fronts mais également l’affirmation d’un Burkina débout pour lutter face à ses attaques terroristes ».

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 janvier à 00:00, par Tenga
    En réponse à : Dette intérieur : Un taux d’apurement de 98,21% à la date du 31 décembre 2016

    Un menteur ce ministre la vraiment c’est triste comment mentir comme ca

    Répondre à ce message

    • Le 12 janvier à 09:58, par fils de l’homme
      En réponse à : Dette intérieur : Un taux d’apurement de 98,21% à la date du 31 décembre 2016

      Tenga, c’est grave ce que tu dis. On ne dit pas que c’est faux sans apporter de preuves contraire valables et vérifiable. Moi meme j’avais lu dans les interventions d’un syndicaliste que la dette intérieure avoisinait les 70 milliards mais comme ce sont des gens qui ont toujours tendance à tout peindre en noir, je me suis remis à la version officielle du ministre qui est de 35 milliards depuis hier. Je m’attendais a ce que quelqu’un apportes des preuves solides contraires, mais toi tu n’apportes rien. C’est déjà bien qu’on solde cette dette qui va permettre aux entreprises de se projeter dans des plans de développement et d’emplois.

      Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 10:23, par yerbanga joel
    En réponse à : Dette intérieure : Un taux d’apurement de 98,21% à la date du 31 décembre 2016

    mon frère, si as des problèmes avec le ministre va lui dire ça toi même. Il ne faut profiter de la toile pour insulter des citoyens car ce ministre est avant un ministre de la république qui rend compte à la population de tous ce qui s’est passer en conseil des ministres. Donc seulement cela ne te respect pas et aussi que les problèmes se règle entre individus ou devant une juridiction si tu estime que l’on a raison. ya plus menteur que toi qui se cache derrière la toile pour insulter des honnêtes citoyens. Plus jamais ça

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés