Procès des militaires : Le sergent-chef Sanou promet de dire toute la vérité sur l’attaque de la poudrière de Yimdi

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • mercredi 11 janvier 2017 à 17h48min

A lui seul, il est impliqué dans plusieurs affaires dont celui du projet d’attaque de la Maison d’arrêt et de correction (MACA) et celui du dépôt d’armes de Yimdi. Ce commando de l’ex Régiment de sécurité présidentielle (RSP), sergent-chef Ali Sanou a comparu à la barre le 9 janvier 2017 et a promis de dire toute la vérité au peuple, au bon moment.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Procès des militaires : Le sergent-chef Sanou promet de dire toute la vérité sur l’attaque de la poudrière de Yimdi

La démarche sure, le sergent-chef en comparaissant a demandé à observer un temps de silence en la mémoire de son frère d’arme, Alexandre Yougbaré tué au moment de leur arrestation par la gendarmerie le 27 janvier 2016 aux environ de Léo.

Il fera savoir au président du tribunal que Alexandre Yougbaré n’avait pas une arme sur lui quand on a tiré sur lui. « On aurait pu le soigner pour qu’il soit là pour témoigner, mais on l’a laissé mourir », a-t-il poursuivi.

A en croire le Sergent-chef, il aurait pu lui aussi passer de vie à trépas lors de leur arrestation. « Ils ont essayé de m’assassiner, m’abattre, mes ancêtres mont sauvé ».

Pour ce qui est des faits qui lui sont reprochés, il a plaidé non coupable. Il dit ne pas être mêlé au projet d’attaque de la MACA pour libérer les généraux Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé. « Je n’étais même pas au pays », a-t-il confessé avant d’ajouter que le juge qui a conduit l’enquête lui a dit avoir reçu l’ordre de l’inculper.

Pour le moment, il dit ne pouvoir rien dire, n’étant pas impliqué dans cette affaire. Par contre, quand viendra le dossier de l’attaque du dépôt d’armes de Yimdi, le Sergent-chef promet dire toute la vérité au peuple Burkinabè. Là, il est effectivement impliqué et s’assumera.

Dans la longue lecture des faits, et des débats qui s’en sont suivis, l’accusé dira au président du tribunal d’aller à l’essentiel. Ceci parce que lui, dira toute la vérité. « Je suis le fils de ce pays » lancera-t-il.

Vivement donc le procès de l’attaque de Yimdi pour le déballage du Sergent-chef Sanou Ali.

Lire aussi : Attaque du dépôt d’armes de Yimdi : Des éléments de l’ex RSP en cause selon les FAN

Lire aussi : Attaque de la poudrière de Yimdi : 11 individus aux arrêts

Lire aussi : Wanted : Voici la liste des éléments de l’ex RSP recherchés

Lire aussi : Deux civils arrêtés dans l’affaire poudrière de Yimdi

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés