L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

Service d’information du Gouvernement • lundi 9 janvier 2017 à 20h00min

Ceci est un communiqué du Service d’information du Gouvernement

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin  « d’approfondir les concertations »

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure a eu une rencontre avec une délégation de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina (FAIB) portant sur le communiqué paru dans plusieurs médias et relatif à certaines dispositions du projet de loi portant libertés religieuses au Burkina Faso.

Il a informé la Fédération que le gouvernement a demandé dès la conférence des Présidents de l’Assemblée Nationale, le retrait dudit projet de loi de l’ordre du jour de la session extraordinaire afin d’approfondir les concertations avec tous les acteurs concernés conduisant à un projet de loi consensuel gage de paix et de stabilité sociale.

Ouagadougou le 09 janvier 2017

Lire aussi : Projet de loi sur les libertés religieuses : Les associations islamiques demandent le retrait

SIG

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 janvier à 20:17, par vrai
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    il faut tout simplement un retrait pur et simple. mais qu’est-ce qui se passe enfin ??? Vous etes rasasié à ce point que vous n’etes plus clairvoyant ??? N’avons nous pas des soucis plus serieux que ceux-la ??? nous croulons sous la pauvrété et la misere, la corruption, l’injustice et la seule chose qu’est la religion par laquelle nous gardons la flamme de l’espoir et de l’esperance dans nos vie vous voulez y porter atteinte.Nonnnnnnn STOP M. le president du faso et son gouvernement et ces conseillés. sachez ou sont les limites et n’outrepasser pas sinon cela va mettre la paix et la cohesion a mal et tres mal meme et cela risque de vous emportez tous avec la dure epreuve que vous ferez subir a tous et ces consequences.
    Pensez vous que c’est cela qui a fait la longévité de blaise au pouvoir ???? je pense que vous aurai besoin d’aller prendre des conseils avec lui si vous voulez gerer ce pays avec la paix et la cohesion qui etait omnipresent durant ces 27 ans de reignes.
    laisser affaires de religion là et focaliser vous sur les problemes reels des burkinabes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 20:24, par Ad il aeternam
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    C’est pas mieux comme ça ! Chercher les problèmes là où il n y n’a pas.
    Courage à tous les croyants.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 20:50, par hkijyt
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    EN TOUT CAS COMME Ça est mieux hein.,, ; ; :: !!! ; ; ; ;.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 20:56, par PIONG YANG
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    Un recule grand V Pour l’ordre et la discipline. A nous de nous plier devant ces barbichettes avec leurs comportement moyens ageux.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 21:20, par Sibiri
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    Les gens se sont reveille maintenant !! " NA LARA EN SARA "

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 21:26, par fraoco
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    Dans tous les cas il faut bien une loi pour réglementé cette situation. les mineurs qui sont dérangé dans leurs sommeil à partir de 4 heures du matin et les lieux de services transformer en des des mosquées il faut mettre fin à tous ça

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 21:28, par Le juste
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    Consensus pour consensus, voilà ce que je propose :
    1) Que la FAIB change son appellation djihadiste pour devenir Association des Fédérations musulmanes du Burkina Faso (AFMB)
    2) Que la prière musulmane soit traduite en moré, Dioula, Lobi et autres langues que l’Arabe. La bible a été traduite de l’hébreu à plus de 1000 autres langues.
    3) Tout mimétisme naïf des comportements étrangers doit être banni et puni par la loi (accoutrement, barbes, pantalon sauté, turban, costume avec cravate mal nouée)
    4) La religion relevant de l’intime, les prières doivent se faire dans les chambres et salles couvertes
    5) La bible qui pèse 10 kg portée ostentatoire sur la tête ou sur la monture en public bannie
    6) Les odeurs et autres puanteurs aux devantures des mosquées interdites
    7) Les muezzins à gorges déployés avec hautparleur à 4 heures du matin interdits
    8) Les occupations pour des prières des espaces publics et privés non autorisées interdites.
    9) Encourager les habitants de toutes les villes et campagnes, à pratiquer sans gêne leur tradition hors mis le gris gris qui tue.
    10) Bannir les pratiques de sorcellerie par jalousie morbide qui tuent nombreux des jeunes innocents et travailleurs dans les villages
    11) QUE PERSONNE N’OFFUSQUE PERSONNE PAR SON COMPORTEMENT DÉVIANT.
    AMEN !

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 21:31, par la paix
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    Ok ! Ce qui est sûr ce projet de lois n’est pas une priorité. Nous dirons toujours non à des lois liberticides.
    allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 21:44, par fraoco
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    Faisons attention dans les zones périphériques la nouvelle mode consiste à se voilé intégralement en noir. Non seulement ça sens mauvais et en plus on doit obligés kes maris qui obligent leurs femmes dans ce accoutrement à faire pareil. imaginer ces tenues en temps de chaleur. Comment faire souffrir l’enfant de dieu au nom de Dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 21:58, par Coul
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    Cette façon d’agir de la FAIB ne peut que décevoir plus d’un. Une correspondance vous est adressée afin de recueillir observations. Au lieu d’emprunter le même canal pour répondre, on assiste plutôt à un defouloir dans les médias. Et avec cette façon de procéder, vous voulez qu’in vous respecte. Le respect ne tombe pas du ciel. Il est le fruit de nos actions de tous les jours. Pourquoi les autres qui ont recu le même document ont respecté le parallélisme des formes ? On est en droit de se demander la motivation reelle d’un tel spectacle

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 22:16, par moimême
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    La remise du texte dans les poches de ceux qui l’ont mimé est gage de paix et de stabilité. Trop tiré sur le boeuf à nez perché fini par l’amener à resister et à nous persuader que de notre infériorité en matière de force, c’est le debut de la vigilance.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 23:07, par ngoonga
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    J’avais dit que le Président et son Ministre ont une hauteur de vue. Il ne sont pas des vas t ’en guerre.Ils ont le souci de la paix du pays. Bonne chance RMCK et à son gouvernement pour la cohésion, la paix et le développement du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 23:25, par nom
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    Bonjour
    Il faut quitter dans cette histoire de laïcité, de religion et ainsi de suite.
    Ce n’est pas le problème centrale des burkinabés. Le combat est ailleurs.
    Regarde un peu en France, ils sont entrés dans ce débat et ils se cherchent actuellement.
    La laïcité, comment on l’a défini dans une communauté ou tout le monde est à la base animiste et la religion une façade pour se conformer dans une société.
    Je pense que nous ne sommes pas au stade où la religion pose unprobleme d vie dans nos communautés. Il suffit de voir comment les gens s’acceptent avec leur différence.
    Ne venez pas dire que les gens sont différents pour qu’ils prennent consciences d’une différence qui n’apporte rien que des ennuis

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 23:28, par Nassar
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    S’il vous plait, qui est l’auteur de ce projet de loi ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 00:43, par Le juste
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    Mes autres propositions pour un consensus vrai et pour la paix religieuse au Faso à l’adresse du porteur du projet, Monsieur le MADTSI, un homme d’une droiture irréprochable à part quelques bémols avec Boukaré Kaboré dit le Lyon, un autre homme de bien :
    1) L’illettrisme des fidèles religieux de tout bord est la cause principale des problèmes avec les mauvaises interprétations de la charia et de la bible : donc que personne au Burkina Faso n’embrasse une autre religion que l’animisme notre religion traditionnelle avant d’avoir l’âge révolu de 17 ans avec un niveau minimum d’éducation de la classe de CM2.
    2) Que toutes les mosquées se dotent obligatoirement de fosses septiques et de latrines certifiées par l’ONEA pour éviter le ruissellement de l’eau d’ablution et la puanteur au bord des mosquées.
    3) Que tout intellectuel burkinabé paye sa dette vis à vis de notre peuple en se consacrant au moins une fois par mois à enseigner les valeurs cardinales de la laïcité à la population.
    4) Que les mosquées, les églises catholique ou protestantes soient dotées de décibel mètres pour mesurer le bruit au-delà duquel, il n’est autorisé.
    5) Qu’aucune mosquée ou églises ne soit construite au Burkina Faso avec l’argent venu d’ailleurs, de l’argent empoisonné. Les fidèles qui aiment tellement Dieu doivent s’acquitter de cette tâche d’édification de leur lieu de prière à la sueur de leur front.
    6) QUE DIEU NOUS DONNE UN PEUPLE TRAVAILLEUR, FIER, INTÉGRÈ QUI VIVE EN TOUTE FRATERNITÉ COMME L’EST LES PEUPLES SAMOS ET LES PEUPLES MOSSIS EN SE TAQUINANT DE TEMPS EN TEMPS POUR AMUSER LA GALERIE. AMEN !

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 06:41, par Saki sida
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    C’est mieux comme ça.
    La liberté religieuse pour certains ne peut pas être contrainte religieuse pour d’autres.
    Le Burkina Faso appartient à nous tous. Un projet de loi ne peut pas cibler une seule religion au nom de la liberté religieuse.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 08:21, par lebronze
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    oh là là là !!!! voila un régime qui ne veut pas finir son mandat, voila des dirigeants qui ignorent même les valeurs qui font le fondement de la paix au Burkina. même si on rien au Burkina, de grâce ; laissez les gens vivre leur vie tranquillement. de toute façon chacun sera jugé par Dieu. une loi qui renforcera les terroriste. c’est l’effet contraire qui se produira certainement car ceux qui sont encore septique y renteront.si une loi doit viser une confession religieuse, sachez elle vienne renforcer le terrorisme. la population oublie leur situation de précarité une fois dans les maisons de prière(église, mosquée).De toute façon ils sont libre de faire ce qu’ils veulent .

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 08:42, par x
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    Que DIEU Préserve le Burkina Faso en particulier et d’une manière générale le monde entier.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 09:04, par Vérité fait mal
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    Internaute 9, Ceux qui portent le voile intégrale ou non le font en toute liberté et surtout par conviction, tout comme ceux qui sans conviction aucune laissent leur cul dehors ou celles qui se plaisent à vous offrir toute leur nudité dans la rue. Vous dites que " ça sent mauvais". Personne ne vous oblige à renifler les odeurs des autres ni même à regarder. Quelle est cette vision bornée et hypocrite de la liberté que les gens veulent. D’ailleurs, le voile ou si vous voulez la robe est portée par les sœurs de l’Église mais ça ne dérange personne en circulation.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 10:01, par awa
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    saki sida, mais si la seule réligion laquelle tu pense est désordonnée, pêle-mêle. Dieu comprend ttes les langues parce que c’est lui qui les a créé. Mais les arabes sont raciste parce que l’islam vient de leur race, et comme ils ne considèrent jamais la peau noir, ils disent de n’est pas traduire le coran dans d’autres langues. Pourquoi. Ils veulent nous transformer pour qu’on oublie notre langue et culture pour balancer dans le vide comme des imbéciles, alors, Est-ce-qu’ils peuvent changer notre peau ? et c’est là qu’ils vont nous utiliser comme esclaves et faire de nous ce qu’ils veulent, même s’ils veulent créer une abattoir de d’hommes ils le feront. On est en ce moment à leur merci et service comme des ânes. Gardons nos traditions. Quelqu’un qui vient nous imposer sa religion et nous dit de ne pas traduire, vous lui dite si dieu me comprend dans ma langue de tout ce que je fait, il doit comprendre ma prière dans ma langue, et si tu ne veut pas qu’on traduise ta religion, tu fou le camp, parce que je t’ai pas dis que je suis sans religion. Réfléchissez bien. Pourquoi on dit de ne pas traduire, c’est pour que les gens ne comprenne pas les mauvaise partie et suivent aveuglement que c’est la foi, quelle foi ? Je peu pas réciter des versets que je comprend pas. Peut-être je suis en train de maudire mes propres parents qui sont païens ou d’une autre religion. Ils peuvent jamais effacer le lien de sang que j’ai avec mes arrières parents et mes parents. Donc ils veulent dire que nos arrières parents et parent qui n’ont pas été musulmans vont dans l’enfer ?Chez eux même ils existent des païens. Vous ne pourrez jamais jamais avoir la peau blanche comme eux. Des gens qui vous considèrent même pas et qui crache souvent sur les visage des noirs s’il les rencontre sur la rue, de l’étage ils crachent sur les têtes des noir. Et vous même entre vous, vous-vous négligez. Depuis quand l’arabe considère la peau noir ? Personne ne peut me flatter d’enterrer ma langue parlée. Il n’a cas se faire foutre. Je vais prier dieu dans ma langue si je veut. Ils Des racistes qui vous flatte et vous ne comprenez, vous abandonnez votre langue, vous oubliez vos traditions, une fois qu’ils se rendent compte que vous connaissez plus rien de votre cultures, ils feront de vous ce qu’ils vents. A la mec pendant le pèlerinage, ils ne veulent même pas marcher à côté d’un noir. Ils vous flattes vous allez vous perdre. Ceux qui insulte les blanc alors qu’il porte peut être le mateau ou le blouson yougouyougou et le bonnet portés par les blancs et laisser, vous fourré bien vos oreilles surtout en ce temps de froid pour pour pouvoir crier au muezin à la mosqué. L’Europ la chine surtout les chinois qui ne reconnaissent aucune relegion, les hts-parleurs, l’electricité,le téléphone, les tôles le ciment et tout ce que vous portez, les médicaments pharmaceutiques, les grosses moto 135, 150, les gros tél. portables, vos chaussure, tout çà créé par le blanc, vous utilisez et vous le traitez de mécréant. Vous n’avez pas honte parce que c’est comme quelqu’un qui te donne à manger et en mangeant du l’insulte, et dans ce comportement il rie de toi. C’est dieu qui a créé tout le monde, il les aime tous quelque soit leur être. Vos acte de naissances, Est-ce que sans le blanc vous allez savoir en ce moment votre âge ? les carottes, les pastèque, les papayes, les choux, les oignons les aubergines etc.... les pomme de terre que vos femmes se voilent pour fruire vous remuez les barbes en mangeant, c’est les pères blancs qui ont amené çà. l’école et tout ce qui a développé notre pays, nous devrons plutôt saluer et prier pour les pères blancs qui ont amené çà au Faso, et quand même ne leur soit pas reconnaissant de nos jour par ce qu’ils ont ouvert nos yeux. On doit pas être ingrats. On doit plutôt remercier la religion chrétienne qui a tout fait pour nous que plutôt manger leur cathwel pour bien voir leur écriture en classe pour devenir quelqu’un demain, que plutôt de les traiter de mécréants et de les négliger. Sachez qu’ils rient de vous et ils prient pour vous.

    Répondre à ce message

    • Le 10 janvier à 14:05, par sakim
      En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

      Sans te connaitre, je sais que tu n’es pas française mais tu parles le français. tu as fait comment ? l’Islam n’a jamais été la religion des arabes mais une religions universelle praticable en tout temps et en tout lieu. la langue arabe n’est pas le monopole des arabes ;pour preuve tu n’es pas française mais tu écris français. pourquoi ? les arabes n’ont jamais interdit de traduire le coran puisque ce n’est pas leur Coran mais celui de Dieu. le coran est traduit en plusieurs langues de nos jours.je pense que tu veux parler de la prière qu’on peux pas faire dans une autre langue que l’arabe. c’est vrai et c’est plus efficace. d’abord la prière est le pilier le plus importants de l’islam après la profession de foi. par conséquent elle doit faite dans une seule langue que tout le monde peut comprendre (même les non arabes). imagine un chinois, un japonais,un turque... musulman de passage au Faso et il doit prier en groupe avec des burkinabès ; il fait comment si on priait dans nos langues maternelles ?
      Je pense que ta réflexion est bornée. je pense que cette façon de faire est meilleure et permet à tout le monde de se comprendre dans les prières. Par exemple un musulman chinois pourrait corriger un imam arabe s’il se trompe dans la prière et vis versa. façon tu as appris le français, on peut apprendre l’arabe aussi de la même manière.

      Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 10:41, par Citoyen
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    les concertations n’ont pas de sens ici. Il faut sursseoir simplement à ce projet. Un retrait definitif. Il faut l’enterrer.
    Une des vraies causes de revolte c’est les restrictions surtout en rapport avec la religion.
    Ici, au Burkina, Dieu merci les gens n’ont pas de croyance de terrorisme. Attention à ne pas les appeler djihadisste car cette appelation ne sied pas.
    Dites moi, tous les actes de terrorisme qui se passent ici, combien de barbus avez vous denombrer ?
    Combien de femmes integralement voilées avez vous denombrés ?
    Si les responsables s’amusent à ce jeu, ils vont se chercher dedans.
    solution : renoncer definitivement à ce projet. Le report ou la concertation ne sont pas des solutions sauf se cacher la verité. L’initiateur de ce projet de loi a surement des intentions cachées, mais qu’il sache que c’est Dieu qui est Le plus Fort.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 10:48, par Jeune Premier
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    Ca, c’est du coq a l’ane. Au lieu de s’attaquer aux vrais problemes de la societe que sont la justice, la corruption, l’eau, l’electricite, les denrees necessaires, l’economie, ces arrivistes veulent nous inciter a la haine et a la division. Moi je ne comprends pas. J’ai comme l’impression que ces diablotins nous appellent a nous insurger contre eux comme leur maitre. Apres les histoires de tablettes, de million et de Dozo-koglweogo comme provocation d’insurrection, c’est au niveau de notre vivre-ensemble qu’ils nous indexent. D’accord ils nous trouverons sur leur chemin et cette fois aucun arriviste ne franchira la frontiere.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 11:52, par LOI DE QUI
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    DE TOUTES LES FACONS REPORTER CA EN DÉCEMBRE 2017, CE PROJET DE LOI QUE NOUS AVONS TOUS LU NE PEUT ET NE POURRA JAMAIS DEVENIR UNE LOI DANS NOTRE PAYS. DE GRACE QUI VOUS A FLATTER ? AU LIEU DE RÉSOUDRE LES PROBLEMES CRISTIAUX QUE MINENT NOTRE SOCIETE VOUS VOUS LIVRER A TRAQUER CEUX LA QUI VOUS ONT VOTE ET QUI VOUS OBSERVENT. DEPUIS QUAND LES MUSULMANS S’INGERENT DANS VOTRE POLITIQUE ?
    SI VOUS VOULEZ COMPRENDRE QUE LE BF APPARTIENT A NOUS TOUS ET DE SURCROIT A LA MAJORITE,ENFONCEZ VOUS DANS CE TROU SANS ECHAPATOIRE.
    PRENEZ POUR EXEMPLE LES USA LA FRANCE ET VOUS COMPRENDREZ QU’ON PEUT PAS LUTTER CONTRE DIEU CAR L’ISLAM EST LA RELIGION DE DIEU ET NON CELLE DES dieux ET DES INDIVIDUS MAL INTENTIONNES QUI NE FONT QUE EGARER LES GENS.
    N°15 VOUS ETES COMME UN CHIEN QUI ABOIT ET LA CARAVANE PASSE . CONTINUEZ SEULEMENT ABOIER.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 14:09, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    Et pourtant va falloir y revenir. Si un jour pour des problèmes de développement il faut décréter un couple un ou deux enfant(s) le FAIB va certainement encore de rapporter un tel texte. y a du souci à se faire pour ce pays tant que ....

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 14:42, par PAR LE CHANCEUX
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    Qu’Allah l’ omniscient ns guide ! Que sa volonté soit faite partout au monde.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier à 12:07, par awa
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    Sakim, je suis moaga, tu m’a mal compris. Ex. : dans le christianisme, la mess se fait dans plusieurs langues pour que tout le monde comprenne l’évangile du jour. Est-ce quelqu’un qui n’a pas fait l’école peu comprendre une messe en français ? Il peu y aller mais sans comprendre l’évangile, mais quand le prêtre va dire le notre père, quand même il comprend et il le fera dans sa langue. Chez eux les gens font la prière individuelle à la maison dans leurs langue. Mais la prière commune les gens suivent celui qui dirige sauf quelques répétition et là ils le comprenne et le dise dans leur langue. Si un chinois veut aller à la messe au burkina, il suit le prêtre comme on suit l’imam ou le prêtre dans la prière commune. Mais si il a sa bible il peut prendre connaissance de l’évangile du jour. Imagine nos vieilles personnes qui ne peuvent pas prononcer bien les lettres, il faut les entendre réciter le (al-fâtiha) rien ne va dans le sens. Peut être que c’est du mauvais qu’on est en train de dire sur nous même, parce qu’on peu pas bien prononcer. Et on dit que dieu comprend, comme il comprend toutes les langues, pourquoi ne pas les apprendre dans leurs propres langues et rien pour les prières individuelles. , et ils sauront ce qu’ils disent au moins et ça sera bien prononcé dans le bon sens et ils louerons mieux dieu. Si c’est la prière commune, là on suit l’imam qui est responsable de la prière. Moi même j’ai appris le Ayat El Koursi à des vieilles qui n’ont jamais pu bien prononcer les mots, et depuis des années elles n’ont jamais atteint la moitié du sourat et d’autres sont mortes sans pouvoir même réciter le premier sourat (Al-fâtiha) du noble coran . Si c’était permis en mooré par ex. elles pourront le faire correctement. Même si tu te retrouve en inde, à chaque prière même en commun, tu sais ce que tu vas dire dans ton cœur que surtout la prière est silencieuse pour les fidèle s’il s’agit de la prière commune. Je ne dis pas de ne pas apprendre en arabe, mais de songer à l’autoriser dans les langues comme les chrétiens en font. Moi-même si je pouvais prier en mooré, je le ferai. Parce que jusque là je comprend pas le sens de ce que je récite pour prier et ça me plait pas. J’ai appris jusqu’à près de 14 sourates à compter du premier mais si c’est pas le as-sahad qu’on inverse en même temps en mooré pour apprendre au gens, le reste, de Al-fâtiha et tout ce qui s’en suit, je recite mais je comprend rien dans ma langue. Il faut lire saki sida pour comprendre pourquoi j’ai trop parlé. Merci. C’est pas l’islam seulement qui est visé, faut pas oublier d’autres qui tapent, qui crient qui dansent et qui pleurent toute la nuit dans les espaces verts pour déranger les gens.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier à 18:04, par youma
    En réponse à : L’examen du projet de loi portant libertés religieuses reporté afin « d’approfondir les concertations »

    le n°26 a quelque part raison. Si tu dis as-salam-aléïcoum en mooré à quelqu’un il ne va même pas te répondre. Il va dire que tu n’es pas islam. Pourtant les chrétiens se disent, soala-zine-nè-yamba. Mais nous au lieu de dire as-salam-aléïcoum, tu rencontre ou encore à la porte d’un musulman tu dit tilgr-bé-nin-yamba, il va dire voilà un kifré, faut pas répondre. Là c’est petit à petit qu’on va oublier notre langue comme dit le n°26. Il faut pratiquer selon nos culture. Tu porte un gang-la-pelga aller dans une mosquée, tu n’aura pas de voisin, ils vont dirent voilà un ran-youda. J’ai appris qu’il y a un qui prêché que les musulman n’ont qu’à arrêter de préparer les zamnè et les babenda lors de leurs cérémonies parce que les chrétiens préparent çà lors de leurs cérémonies. Il oubli qu’ils préparent la salade et le riz et les macaronies aussi qui sont surtout leur fortt. Que dieu sauve le BF.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés