Présidence du Faso : Le corps diplomatique présente ses vœux de nouvel an au Chef de l’Etat

LEFASO.NET | Marcus Kouaman • dimanche 8 janvier 2017 à 11h54min

Nouvel an rime toujours avec présentation de vœux. A cet effet, le corps diplomatique accrédité au Burkina Faso, a sacrifié à cette tradition en présentant ses vœux au Président du Faso Roch Kaboré le vendredi 6 janvier 2017, au palais de Kosyam.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Présidence du Faso : Le corps diplomatique présente ses vœux de nouvel an au Chef de l’Etat

Chaque année, le corps diplomatique accrédité auprès du pays des hommes intègres, sacrifie à la tradition de la présentation de vœux au Chef de l’Etat.
2016 a été une année éprouvante pour le Burkina avec des attaques terroristes tout au long de l’année. Unanimement, les différents intervenants à cette tribune ont reconnu le courage du peuple burkinabè et renouvelé leurs encouragements.

Particulièrement, Dr Ahmed Elmekass, représentant de l’Union africaine au Burkina, parlant au nom des Organisations Interafricaines, a demandé une minute de silence pour tous ceux qui ont été endeuillés par ces attaques. La Représentante résidente du Système des Nations Unies au Burkina, Metsi Makhetha, quant à elle, a au nom des Organisations internationales, souhaité au Chef de l’Etat, à sa famille et par là tout le peuple burkinabè, tous leurs vœux « de santé, de paix, de bonheur et de prospérité pour un pays paisible, résolument engagé sur le chemin d’un développement inclusif, en toute sécurité, dont les fruits sont partagés par tous, pour la grandeur du Burkina Faso ».

Une grandeur qui n’a surement pas échappé au doyen du corps diplomatique accrédité au Burkina Faso, Farhat Bouazza, Ambassadeur du Royaume du Maroc, pour qui tout début d’une nouvelle année constitue une heureuse occasion de faire le bilan de ce qui a été accompli et surtout de regarder l’avenir.
Cette rétrospective de l’année 2016, permet à son avis de voir les efforts du Burkina en matière de « consolidation du processus électoral, du maintien de la stabilité sociale, de la promotion de la paix » et les défis majeurs que le pays a relevés. Au nom de ses pairs, le diplomate du royaume Chérifien, a assuré de leur plein soutien au Président du Faso, à son gouvernement et au peuple burkinabè. Tout en leur souhaitant que 2017 soit une année de santé, de paix, de progrès et de prospérité.

2016, une année éprouvante

Pour le Président du Faso Roch Kaboré, l’amitié et le soutien des peuples frères et amis, sont très précieux pour le Burkina. « Ils ont été une source de réconfort pour nous en 2016, une année qui fut particulièrement éprouvante pour notre pays », avoue-t-il ; et de renchérir que « c’est à l’aune des épreuves et des défis que leur impose l’histoire que se forge le destin des peuples ». En effet, rappelle le Chef de l’Etat, quelques jours seulement après la nomination du Gouvernement, soit le 15 janvier 2016, les questions sécuritaires se sont invitées et imposées à leur agenda. Cependant, ces attaques terroristes, selon le Chef suprême des armées, ont révélé le courage, la résilience du peuple burkinabè.

Malgré les difficultés, assure-t-il, l’ancrage de la démocratie et de la bonne gouvernance s’est renforcé sur le continent au cours de l’année écoulée, en particulier en Afrique de l’Ouest. En témoignent pour ce qui est du Burkina la réforme et la garantie de l’indépendance de la Justice, la mise en place du Haut Conseil pour la Réconciliation et l’Unité nationale (HCRUN), celle de la Commission constitutionnelle et l’amélioration de la gouvernance politique, économique et sociale.

« Dans cette œuvre de construction nationale, les Burkinabè de l’extérieur, partie intégrante de la Nation, et que j’ai régulièrement rencontrés lors de mes déplacements, seront pleinement associés », rassure le Président Kaboré.
Autres actes forts intervenus en 2016, l’on a la tenue effective et réussie de la 5ème session du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) avec la République sœur de Côte d’Ivoire, l’organisation de plusieurs commissions mixtes, la signature de nombreux accords et conventions de financement, l’élection du Burkina Faso à un nouveau compact du MCC, et surtout la mobilisation et l’engagement sans précédents des partenaires pour le financement du PNDES.

Pour préserver la paix et la sécurité dans le monde, le Burkina Faso a réaffirmé avec constance son appel à un désarmement général et complet, y compris par la non-prolifération des armes de petits calibres et celle des armes de destruction massive, en particulier les armes nucléaires. Selon le Président du Faso, seule l’entrée en vigueur rapide du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires, garantira un monde plus sûr.

A son tour, le Président du Faso, a au nom du peuple burkinabè, du Gouvernement et en son nom propre, souhaité aux diplomates, à leurs souverains et aux peuples amis, ses vœux de très bonne et heureuse année 2017, faite de santé, de paix, de bonheur et de succès. Il a profité de l’occasion pour réitérer ses félicitations à Antonio Guterres pour son élection au poste de Secrétaire général de l’ONU.

« En lui souhaitant plein succès, je voudrais saluer l’action de son prédécesseur, Monsieur Ban Ki-Moon, qui fut un ardent avocat de la cause de l’Afrique », confie-t-il.
Etaient présents à cette heureuse occasion de présentation de vœux, le Président de l’Assemblée nationale, Dr Salifou Diallo, le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba et son gouvernement et certains présidents d’institutions.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés