Cinq guerres pour un empire : L’interventionnisme militaire française en Afrique

Communiqué de presse • samedi 7 janvier 2017 à 19h20min

Les 13 et 14 janvier 2017 se déroulera à Bamako, au Mali le 27ème Sommet Afrique-France, pompeusement nommé « Sommet de Bamako pour le Partenariat, la Paix et l’Emergence ». En réalité, les questions de sécurité seront au centre des discussions. Le Mali, pays où François Hollande a lancé sa première grande opération militaire, sept mois après son élection, est ainsi choisi pour servir de vitrine au bilan de la politique africaine du quinquennat.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Cinq guerres pour un empire : L’interventionnisme militaire française en Afrique

La présence militaire française en Afrique s’est considérablement renforcée depuis 2011, au travers d’interventions de grande envergure, sensées contribuer à la paix et à la sécurité en Afrique et en Europe. Le résultat d’une telle politique est pourtant loin d’être positif, comme en témoigne notamment la militarisation française de toute la zone sahélienne vouée à durer et la récurrence des combats dans celle-ci, le chaos en Libye et le maintien des tensions en République Centrafricaine.

En effet, depuis 2011, une intervention militaire française en Afrique semble en appeler une autre. Présentées comme des victoires, ces opérations posent éminemment question. Le passage à l’offensive de la force Licorne en Côte d’Ivoire en 2011 pour faire tomber le régime de Laurent Gbagbo est un nouvel exemple d’une France qui outrepasse ses mandants onusiens. L’intervention Harmattan en Libye a eu des répercussions particulièrement néfastes, en témoigne le chaos qui perdure à l’heure actuelle.

D’autant que cette guerre a aussi eu des répercussions sur les pays de la région, et notamment sur le Mali où des combattants touaregs démobilisés de l’ancienne armée du Guide libyen sont rentrés avec armes et bagages. Ces derniers participeront à la déstabilisation du pays et à l’implantation de différents groupes armées, dont certains se revendiquant de l’Islam radical. C’est ainsi que la France est intervenue pour combattre les groupes armés implantés dans le nord avec l’opération Serval, mais a, dans le même temps, remis en selle le Mouvement National pour la Libération de l’Azawad (MNLA), pourtant à l’origine de la crise.

Avec Barkhane, et au nom de la « guerre contre le terrorisme » l’armée française est désormais durablement implantée au Burkina Faso et au Niger, et relégitime la dictature d’Idriss Déby au Tchad en en faisant le point nodal de ses guerres africaines. Enfin, en Centrafrique, la France s’est embourbée dans une guerre civile d’une rare violence dont elle était en même temps juge et partie.

A l’occasion de ce nouveau sommet françafricain, Survie a donc décidé de publier un nouveau rapport afin de faire un bilan des opérations militaires de la France en Afrique, ce depuis l’intervention en Libye (2011) jusqu’à aujourd’hui.

Association Survie

http://survie.org/publications/brochures/article/cinq-guerres-pour-un-empire-5207

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 janvier à 04:33, par Ismaël Traoré
    En réponse à : Cinq guerres pour un empire : L’interventionnisme militaire française en Afrique

    Assaciation SURVIE j’aime ce que vous faite comme travail. Je vous suit depuis un bon bout de temps, notamment depuis que j’ai découvert votre livre intitulé : "Frannçafrique la famille recomposée". C’est vraiment un livre poignant qui ne m’a pas laissé indifférent. Je vous souhaite plein succès ! Car votre entreprise est louable. Vous refusez de voir ce pays que vous avez connu comme pays des droits de l’homme, se transformer en "quelque chose" qui vous décourage et vous rend énormément triste. On ne peut que admirer cela. Car vous au moins vous avez décidé de prendre votre responsabilité, et vous ne faites pas seulement que parler, vous agissez. BRAVO !

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier à 13:18, par Brahma
    En réponse à : Cinq guerres pour un empire : L’interventionnisme militaire française en Afrique

    C’est triste de le constater, mais pour le bien et l’indépendance des noirs africains il y a DES blancs qui luttent plus que les noirs eux-mêmes. Merci à tous ces gens de bonne volonté. ET que le noir prenne vraiment conscience un jour de sa condition.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier à 11:38, par YAMEOGO
    En réponse à : Cinq guerres pour un empire : L’interventionnisme militaire française en Afrique

    Merci Survie, les responsables politiques africains n’ont rien compris en matière de défense, encore moins en matière de stratégie.
    Sinon comment comprendre que les pays en Afrique de l’Ouest concernés par le terrorisme (Burkina, Mali, Niger), avec au minimum 20 000 hommes dans chaque armée, et au moins 45 milliards CFA/ pays au budget annuel de 2012 acceptent 3500 hommes de l’armée française pour résoudre leur problème ? notre problème ?
    Que cache cette camisole de force que la France impose à notre Afrique avec le silence complice de la communauté internationale ?

    Répondre à ce message

    • Le 12 janvier à 17:53, par rawa
      En réponse à : Cinq guerres pour un empire : L’interventionnisme militaire française en Afrique

      Je suis moi aussi troublé par ce silence des africains et surtout de l’Union Africaine (UA). Il n’ya aucun doute que toute cette violence dans notre afrique est orchestrée essentiellement par le france. Il y’a des preuves et personne n’ose dire les choses publiquement. Il faut que ça change. On ne peut pas continuer de laisser ces gens nous massacrer pour des intérêts inavoués.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés